En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF2 de Savis

Ax 3 Domaines

Poma

T2 HS
Description rapide :
Le télésiège de Savis, surnommé "télésiège orange" en référence à la couleur des sièges, est un télésiège clé d'Ax 3 Domaines. Situé tout au fond du vallon des Campels, à cheval sur les deux versants du vallon, il permet via son tronçon est de skier sur de courtes pistes peu fréquentées, et via son tronçon ouest de regagner le plateau du Saquet. Ce rôle clé lui vaut une fréquentation extrêmement importante, ce qui a conduit la station à décider de son remplacement par deux télésièges fixes 4 places distincts sur des tracés totalement différents. Le premier, arrivant au sommet du Pic de Savis, a vu le jour au cours de l'année 2017. Le deuxième, qui assurera le retour sur le plateau du Saquet, sera construit à l'été 2018. Une fois les deux télésièges en place, l'ancien télésiège de Savis, à bout de souffle, sera démonté.

Options techniques :
  • Gare intermédiaire 2 brins
  • Desserte 2 versants
Année de construction : 1979
Fin de service en : 2018

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : collonges74
Section écrite le 07/10/2017 et mise à jour le 27/10/2017
(Mise en cache le 27/10/2017)

LE TELESIEGE DE SAVIS
Ax 3 Domaines
Poma – 1979


Image



Ax 3 Domaines : le ski à 1h30 de Toulouse

La station d'Ax 3 Domaines se trouve en Ariège, à environ 1h30 de voiture de Toulouse, la quatrième ville de France. Le domaine skiable s'étend au-dessus de la ville d'Ax les Thermes, forte d'un millier et demi d'habitants, nichée dans la vallée de l'Ariège à 700 mètres d'altitude. C'est au fond de cette vallée que se trouve le seul accès vers l'Andorre depuis la France.
Le domaine skiable d'Ax 3 Domaines s'étend de 1400 à 2300 mètres d'altitude, au-dessus de la station de Bonascre, qui surplombe la ville d'Ax les Thermes. La ville et la station sont reliées par une télécabine, construite en 2002. On y skie sur une quarantaine de pistes de tous niveaux, desservies par une grosse quinzaine de remontées mécaniques.

Cliquez sur le logo de la station pour une description plus détaillée du domaine :
Image



Bref historique de l'aménagement des Campels

Dès 1958, il est possible de skier dans le vallon des Campels. En effet, si un téléski arrivant au sommet de la Tute de l'Ours était en place depuis 1955, il a fallu attendre 1958 pour qu'un télésiège remonte les skieurs du fond du vallon jusqu'au plateau du Saquet. Avec ces deux remontées, les skieurs pouvaient ainsi effectuer une boucle et enchaîner les longues descentes dans le vallon des Campels. Devant le succès que rencontra rapidement le téléski de la Tute, il fut doublé dès 1962 par un autre téléski sur un tracé parallèle : le téléski du Pic.

Néanmoins, malgré cet important dénivelé offert, il faudra attendre 1979 pour que d'autres aménagements suivent sur le secteur des Campels. Durant tout ce temps, c'est l'antique télésiège de Bisorne qui était chargé de ramener tous les skieurs des Campels sur le Saquet. Devant sa saturation et son inconfort certain, la station entreprit en 1979 de le remplacer sur un tracé totalement différent par un téléporté assez original : le télésiège de Savis. Celui-ci avait la particularité de desservir deux versants, grâce à une gare intermédiaire située au fond du vallon des Campels. C'est également à partir de cette année-là que le téléphérique du Berduquet, victime de son âge grandissant et de son isolement par rapport à la ville d'Ax-les-Thermes, n'est plus exploité.

En 1984, l'attractivité du domaine des Campels est grandement renforcée, puisque la station décide de construire le très long télésiège du Rébenty. Celui-ci, rachetant un dénivelé de plus de 500 mètres, part d'un replat à près de 1800 mètres d'altitude dans le vallon des Campels, au niveau de la Jasse et de l'Orri des Campels, pour arriver sur la crête en amont de la Tute de l'Ours, à 2351 mètres d'altitude. Il soulage grandement le télésiège de Savis, et permet aussi aux skieurs d'enchaîner les descentes dans le vallon sans avoir à repasser par le plateau du Saquet.

La station profite aussi du démontage des téléskis de la Tute et du Pic pour réimplanter l'un d'entre eux sur le domaine des Campels, pour desservir une nouvelle piste rouge le long de la bleue de Savis : c'est ainsi que le téléski de l'Orry voit le jour.


Savis : un appareil vital sur deux versants

Le télésiège de Savis a donc été construit par Poma en 1979. La majorité des sièges de ce téléporté sont de couleur orange, ce qui lui vaut le surnom largement répandu sur la station de « télésiège orange ».
Situé sur le secteur des Campels, c’est un appareil qui assure à la fois la liaison entre les Campels et le reste du domaine, et la desserte de pistes peu fréquentées et agréables. On retrouve ici un télésiège assez atypique, puisqu’il s’agit d’un des rares télésièges à disposer d’une gare intermédiaire installée en fond de vallée, où les skieurs peuvent embarquer dans les deux sens. Ainsi, en sortie de gare aval (qui se trouve sous le sommet du Pic de Savis), la ligne descend vers la gare intermédiaire au fond du vallon des Campels, puis, après son passage, remonte vers le plateau du Saquet : les gares amont et aval ne voient donc que des débarquements de skieurs.
En arrivant en gare intermédiaire, les skieurs ont donc le choix entre le tronçon est (sur la droite en arrivant par la piste "Savis", qui monte en direction du Pic de Savis, et le tronçon ouest (sur la gauche en arrivant), qui monte en direction du Plateau du Saquet.

Le tracé du télésiège de Savis sur la carte au 1/25000ème d'Ax les Thermes :
Image


Les deux tronçons se voient confier des rôles très différents. C'est pourquoi, pour une meilleure lisibilité du sujet, les deux tronçons seront présentés indépendamment, après les caractéristiques générales du télésiège, qui se trouvent ci-dessous.

Caractéristiques de l'appareil :

Caractéristiques administratives :

  • Type de remontée : TSF - Télésiège à pinces fixes
  • Nom de la remontée : SAVIS
  • Exploitant : SAVASEM
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Maître d'oeuvre : CREISSELS
  • Maître d'ouvrage : SAVASEM
  • Année de construction : 1979

Caractéristiques d’exploitation :

  • Saison d’exploitation : Hiver
  • Capacité : 2 personnes
  • Débit à la montée : 1000 p/h par versant
  • Vitesse d’exploitation : 2,2 m/s
  • Sens de montée : Droite

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude aval (Pic de Savis): 1925 m
  • Altitude gare intermédiaire : 1712 m
  • Altitude amont (Plateau du Saquet): 2052 m
  • Dénivelé total (G1-G2): 127 m
  • Dénivelé tronçon est : 213 m
  • Dénivelé tronçon ouest : 340 m
  • Longueur développée : 1720 m
  • Longueur horizontale : 1650 m
  • Pente moyenne : 54,3 %
  • Pente maximale : 66 %

Caractéristiques techniques :

  • Tension : Amont
  • Type de tension : Hydraulique
  • Motrice : Amont
  • Nombre de pylônes : 18
  • Dispositif d'accouplement : Pince fixe AR2100
  • Nombre de sièges : 214
  • Espacement : 7 secondes
  • Puissance développée : 199 kW
  • Diamètre poulie motrice : 3200 mm
  • Diamètre poulie retour : 3550 mm

Caractéristiques du câble :

  • Fabricant : TREFILEUROPE
  • Année de pose : 1980
  • Diamètre du câble : 33,5 mm
  • Composition : 6*17 fils
  • Type de câble : Lang à droite
  • Âme : Textile

Caractéristiques de la ligne:

  • P1 : 6S/8S
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 4S/6S
  • P4 : 2S-6C-2S/2S-6C-2S
  • P5 : 6S/8S
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 2S-6C-2S/2S-6C-2S
  • P9 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
  • P10 : 12C/12C
  • P11 : 16C/16C
  • P12 : 4S/4S
  • P13 : 2S-6C-2S/2S-6C-2S
  • P14 : 6S/4S
  • P15 : 6S/6S
  • P16 : 8S/6S
  • P17 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
  • P18 : 8S/8S


Le tronçon est : ski propre peu fréquenté

Le tronçon est du télésiège de Savis est le moins fréquenté et le plus court des deux. Il dessert des pistes très peu fréquentées et assez courtes, dans la forêt. Quelques skieurs l’utilisent également pour rejoindre le télésiège du Rébenty pour ensuite regagner le secteur du Saquet : cela peut en effet na pas s’avérer plus long que de faire la queue au tronçon ouest (où les files d’attentes peuvent parfois dépasser la demi-heure lors de journées de forte affluence !) et surtout plus agréable puisque les skieurs devront obligatoirement descendre la Tute de l’Ours en ski, ce qui leur offre une descente en plus.

Le tronçon est du télésiège de Savis dessert un total de quatre pistes :

  • La bleue « Estagnole », piste sans grand intérêt en dévers qui rejoint la gare aval du télésiège du Rébenty. Avec la construction du nouveau télésiège de Savis en 2017, elle voit toutefois son importance grandir puisqu’elle devient désormais un passage obligé pour les skieurs souhaitant rejoindre le secteur des Campels depuis le sommet de la télécabine de Bonascre via le secteur de Mansèdre (en passant par les pistes Font-Frède, puis le nouveau télésiège de Savis, puis enfin la piste « Estagnole »).
  • Les rouges « Coq » et « Isard », deux pistes assez raides mais très courtes, parallèles à la ligne du télésiège de Savis, au milieu de la forêt. Elles sont distantes d’une centaine de mètres et séparées par un bois.
  • La rouge « Carroutch », nouveauté de la saison 2017/2018. Percée dans la forêt en même temps que la construction du nouveau télésiège de Savis, elle longe plus ou moins la ligne de celui-ci pour rejoindre sa gare aval, ainsi que celle du télésiège de Bisorne (à partir de la saison 2018/2019).


Situation sur le plan des pistes d'Ax 3 Domaines (© Plan Atelier Pierre Novat):
Image


Ligne et infrastructures du télésiège de Savis - Tronçon est (Bas Vallon des Campels > Pic de Savis)

La gare intermédiaire

La gare intermédiaire du télésiège de Savis se trouve à 1712 mètres d'altitude, en bas du vallon des Campels. C'est à cet endroit que se terminait la piste "Savis" jusqu'en 2017, et que commence la piste "Trois Jasses". Elle n'est ni motrice ni tension, mais on peut y embarquer dans les deux sens, de part et d'autre de la ligne. Fait plutôt rare de nos jours, aucun portillon ne régule l'accès à l'embarquement.

Premier aperçu de la gare intermédiaire depuis la fin de la piste "Savis" :
Image

En se rapprochant. A gauche, l'embarquement pour le tronçon est (vers le pic de Savis), et à droite pour le tronçon ouest (vers le plateau du Saquet):
Image

En se dirigeant vers l'embarquement du tronçon est :
Image

De plus près :
Image

Embarquement imminent :
Image

Les informations relatives à l'appareil :
Image


La ligne

La ligne du tronçon est du télésiège de Savis ne présente pas de difficulté majeure. La première partie de la ligne, au-dessus de la piste "Isard", est assez raide jusqu'au pylône 15 environ. Par la suite, on évolue par une pente bien moins importante sur un espace où les pins sont bien plus clairsemés, jusqu'en gare amont.

En sortie de gare intermédiaire, le P11 permet à la ligne de rapidement prendre de la hauteur :
Image

P12 :
Image

Portée P12-P13, avec la piste "Isard" en face :
Image

Bref regard en arrière :
Image

P13 :
Image

Portée P13-P14, la plus raide du tronçon :
Image

P14 :
Image

Portée P14-P15 :
Image

P15 :
Image

Portée P15-P16 :
Image

P16 :
Image

Portée P16-P17 :
Image

P17 :
Image

Tête du P17 :
Image

Portée P17-P18, la dernière avant la gare amont :
Image

P18 :
Image


La gare retour (gare amont du tronçon, aval de l'appareil):

La gare retour du télésiège de Savis, qui est aussi sa gare aval, se trouve à une altitude de 1925 mètres, quelques dizaines de mètres en dessous de la gare amont du nouveau télésiège de Savis. C'est une simple poulie retour fixe, chargée du renvoi du câble vers la gare intermédiaire puis vers la gare amont.

Arrivée en gare :
Image

Vue arrière :
Image

De trois quarts, avec la zone de débarquement :
Image

De profil :
Image




Le tronçon ouest : retour sur le Saquet

Le tronçon ouest du télésiège de Savis est le plus long et le plus chargé des deux. C’est en effet le moyen le plus utilisé pour rejoindre le reste du domaine skiable d’Ax 3 Domaines depuis le secteur des Campels, puisqu’il se situe tout en bas de la cuvette dans laquelle se trouve ce secteur. Il y a certes une longue piste verte regagnant le front de neige d’Ax 3 Domaines depuis la gare intermédiaire du télésiège de Savis, mais elle n’est que très rarement ouverte à cause de son enneigement aléatoire L’embarquement est, de surcroît, particulièrement délicat (la zone d’embarquement est très étroite et aucun portillon n’en bloque l’accès). Tous ces facteurs font de ce télésiège, et tout particulièrement de ce tronçon, un appareil littéralement saturé, notamment aux heures de pointe.
En plus de ce rôle de liaison vital pour la station, il est aussi le seul appareil à desservir directement la face est du pic de Savis, où de nombreux hors-pistes ainsi qu’une piste noire sont accessibles. Ce rôle est toutefois secondaire puisque cet espace est également accessible par gravité depuis le sommet de la Tute de l’Ours via la piste « Casse ».
Ce tronçon est sans doute celui qui a la ligne la plus impressionnante du domaine : on enchaîne les très longues portées, en survolant les barres rocheuses à des hauteurs de survol particulièrement importantes.

Le tronçon ouest du télésiège de Savis dessert donc un total de 2 pistes :
- La verte « Saquet », qui chemine entre les téléskis du Casse et des Chalets, pour rejoindre leur gare aval, ainsi que celle du téléski du Col, et la gare intermédiaire du télésiège de l’Ours. C’est cette piste qui permet de revenir sur le reste du domaine skiable.
- La noire « Campeillots », assez longue piste qui longe la ligne du tronçon ouest du télésiège de Savis. Elle est particulièrement raide, et nécessite de ce fait un enneigement consistant pour que son ouverture soit assurée. Malheureusement, sa pente importante et son exposition au vent font qu’elle est rarement ouverte.

Situation sur le plan des pistes d'Ax 3 Domaines (© Plan Atelier Pierre Novat):
Image



Ligne et infrastructures du télésiège de Savis - Tronçon ouest (Bas Vallon des Campels > Plateau du Saquet)

La gare intermédiaire

La gare intermédiaire du télésiège de Savis se trouve à 1712 mètres d'altitude, en bas du vallon des Campels. C'est à cet endroit que se terminait la piste "Savis" jusqu'en 2017, et que commence la piste "Trois Jasses". Elle n'est ni motrice ni tension, mais on peut y embarquer dans les deux sens, de part et d'autre de la ligne. Fait plutôt rare de nos jours, aucun portillon ne régule l'accès à l'embarquement.

Approche de la gare intermédiaire depuis la piste "Isard" :
Image

Les informations relatives à l'appareil :
Image

Depuis la file d'attente :
Image

Embarquement imminent :
Image

Dernier regard en arrière sur la gare intermédiaire :
Image


La ligne

Le tronçon ouest est le plus long des deux tronçons du télésiège de Savis, mais aussi le plus impressionnant, puisque l'on enchaîne les très longues portées à plusieurs dizaines de mètres de hauteur au-dessus des rochers et des pins à crochets. Après une partie relativement peu pentue de la gare intermédiaire jusqu'au neuvième pylône, celui-ci imprime à la ligne une première montée, renforcée par le huitième pylône. Les septième et sixième pylônes permettent ensuite de franchir une première barre rocheuse. La portée entre les pylônes 6 et 5 est la première des portées particulièrement impressionnantes : sur une distance assez importante, on survole un gros éperon rocheux à plusieurs dizaines de mètres de haut jusqu'au cinquième pylône, situé au sommet de l'éperon. Passé ce pylône, on attaque une nouvelle portée encore plus haute que la précédente, jusqu'au quatrième pylône. Celui-ci imprime au câble une nouvelle montée, encore plus forte que la première. Cette montée est également la plus longue portée et la plus raide de la ligne, au-dessus de la piste "Campeillots", et ne faiblit pas avant les pylônes 3, 2 et 1, qui précèdent de peu la gare amont.

La totalité du tronçon vue depuis la gare intermédiaire :
Image

En sortie de gare intermédiaire, le P10 :
Image

Portée P10-P9 :
Image

Tête du pylône P9 :
Image

Portée P9-P8 :
Image

P8 :
Image

Portée P8-P7 :
Image

P7 :
Image

Portée P7-P6 :
Image

P6 :
Image

Très longue et haute portée P6-P5 :
Image

P5 :
Image

Nouvelle impressionnante portée entre le P5 et le P4 :
Image

P4, la pente augmente de nouveau :
Image

Tête du pylône P4 :
Image

Très longue portée P4-P3 :
Image

Fin de la portée :
Image

P3 :
Image

Portée P3-P2 :
Image

P2, la gare amont apparaît :
Image

P1 :
Image

Ultime portée P1-G1 :
Image


La gare motrice (gare amont du tronçon et de l'appareil):

La gare amont du télésiège de Savis se trouve à 2052 mètres d'altitude, à l'extrémité sud-est du plateau du Saquet. On retrouve ici une gare de la gamme Delta assez classique, où seul le débarquement est possible. C'est aussi ici que le câble est mis en tension : la poulie et le moteur de l'appareil sont fixés à un lorry coulissant sur la structure de la gare et assurant ainsi la tension du câble par le biais de deux vérins hydrauliques. A l'image de la majorité des appareils du secteur du Saquet (excepté le télésiège de la Tute), et contrairement à la quasi-totalité des infrastructures de la ligne elle est de couleur blanche.

Arrivée en gare amont :
Image

Vue sur la poulie motrice, avec à droite un des deux vérins hydrauliques de tension :
Image

Vue arrière de la gare amont, avec la zone de débarquement :
Image

De trois quarts :
Image

De profil :
Image

Vue plus éloignée depuis la gare amont du téléski du Col, avec la retenue collinaire du Saquet au premier plan :
Image

Vue encore plus éloignée de la gare amont dans son environnement :
Image

Le panneau d'indications en sortie de gare :
Image


Photos diverses

Le début de la piste "Trois Jasses" depuis le début du tronçon est du télésiège de Savis :
Image

Le haut du tronçon est depuis le début de la piste "Estagnole" :
Image

La ligne et la piste "Isard" partagent la même trouée dans la forêt :
Image

La piste "Campeillots" depuis la portée P5-P4 :
Image

Vue sur la face est de la Tute de l'Ours :
Image

Vue sur la jasse des Campeillots depuis la portée P5-P4 :
Image


Véhicules et pinces

Poma a équipé le télésiège de Savis de pas moins de 214 sièges "Gouttes d'Eau", pour assurer un débit le plus élevé possible sur un axe capital. Néanmoins, devant la vétusté de ces sièges, certains ont été retirés, laissant ainsi quelques écarts un peu plus importants que de coutume entre certains sièges encore en ligne. Les assises commencent à montrer des signes de faiblesse également, à tel point que certaines sont même déchirées et laissent apparaître la mousse en dessous, voire carrément la structure des sièges. Leur âge avancé fait également que quasiment tous les sièges sont sécurisés par des petites cordelettes.

Un siège en ligne :
Image

De profil :
Image

Un siège vu de derrière :
Image

La suspente et la pince, avec la cordelette de sécurisation à droite :
Image


Savis : un télésiège qui a fait son temps

Allons droit au but : le télésiège de Savis est aujourd'hui complètement dépassé. Son tronçon ouest est très fréquemment surchargé, tandis que son tronçon est tourne à vide la majorité du temps, les pistes qu'il dessert souffrant d'un manque d'attractivité. Les importantes files d'attente, le temps de montée particulièrement long, la vitesse très faible et les arrêts à répétition en raison de l'embarquement délicat sont autant de facteurs qui ont poussé l'exploitant à remplacer ce télésiège par deux télésièges fixes à quatre places durant les étés 2017 et 2018. Si des problèmes dans les travaux ont contraint la station à maintenir le vieux télésiège de Savis en exploitation pour la saison 2017/2018, le télésiège orange devrait définitivement disparaître du paysage en 2018, après 39 ans de bons et loyaux services.

Image


------------------------------------------------

Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l’avoir lu et à bientôt !

(c) – Octobre 2017 – collonges74 - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

Photos prises les 25 février et 11 mars 2017
Photos : collonges74
Textes, bannière et mise en page : collonges74



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :