En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 05/04/2018 et mise à jour le 10/05/2018
(Mise en cache le 10/05/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valmorel
  2. Historique : l'aménagement du domaine de Valmorel
  3. Lanchettes, accès au domaine skiable depuis le hameau de la Forêt
  4. Ligne et infrastructures du télésiège des Lanchettes
  5. Lanchettes, un télésiège excentré


Valmorel

Valmorel est une station de ski située en vallée de Tarentaise, entre 1218 mètres d'altitude à la Charmette et 2400 mètres d'altitude au col du Mottet, au sommet du télésiège éponyme.
On y trouve 33 remontées mécaniques qui desservent 56 pistes dont 5 noires, 11 rouges, 26 bleues et 14 vertes. Grâce au Grand Domaine, il est possible de rejoindre skis aux pieds Saint François Longchamp, totalisant ainsi 90 pistes desservies par 56 remontées mécaniques. La station s’intègre très bien dans son environnement, grâce à une architecture très soignée et réglementée.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de Valmorel en cliquant sur le logo ^^


Historique : l'aménagement du domaine de Valmorel

La station de Valmorel ouvre en 1976 sur les alpages de Planchamp. Le télésiège de Beaudin est construit au départ de deux résidences de tourisme construites pour l'occasion. Dans le même temps, le téléski de la Montagne de Tête est installé entre le lieu-dit des Guillots et de sommet des Lanchettes. Des pistes bleues et rouges sont desservies et la liaison avec la station de Doucy-Combelouvière est ouverte. Pour rentrer sur Valmorel depuis Doucy, il est necessaire d'emprunter une chaîne de cinq téléskis.
De 1977 à 1980, le domaine est agrandi vers les cols du Mottet et du Gollet et de nombreuses résidences sortent de terre dans différents hameaux : Crêve-Coeur, le Mottet, Planchamp et La Forêt. Avec le fort developpement des hameaux de Planchamp et de la Forêt, le télésiège de Beaudin est très solicité car il était le seul appareil qui donnait accès à Doucy et au secteur naissant de Beaudin-Madeleine depuis Valmorel. C'est ainsi qu'en 1982, le télésiège des Lanchettes est construit entre Valmorel et le sommet de la Montagne de Tête. Grâce à ce nouvel appareil, les skieurs peuvent désormais éviter Beaudin en venant du secteur de Gollet-Mottet et pour rejoindre la Combe de Beaudin ou Doucy-Combelouvière.
En 1997, le télésiège de Beaudin est démonté et remplacé par le télésiège débrayable de l'Altispace. Dès lors, la fréquentation aux Lanchettes baisse car il est moins mis en valeur que l'Altispace.

Avec la construction de la nouvelle résidence "La Grange aux Fées" débutée en 2013, la fréquentation aux Lanchettes a augmenté et il est possible d'attendre quelques petites minutes aux heures de pointe avant d'embarquer.


Lanchettes, accès au domaine skiable depuis le hameau de la Fontaine

Le télésiège des Lanchettes relie le hameau de la Fontaine au sommet des Lanchettes. Il permet aux personnes logeant dans les résidences de Fontaine de gagner les pistes sans avoir à passer par le télésiège débrayable de l'Altispace. De plus, il est l'un des deux seuls appareils permettant de monter au sommet des Lanchettes, d'où il est possible de rejoindre Saint François Longchamp et les autres secteurs de Valmorel via la Combe de Beaudin ou descendre sur Doucy-Combelouvière par la piste bleue de la Tête Montolivet. Lanchettes permet ainsi d'éviter le téléski de Gelaz pour rentrer sur Doucy. En effet, ce dernier étant plus facile d'accès que le télésiège des Lanchettes, il sature aux heures de retour sur la station.

En plus de ce rôle de liaison, ce télésiège des Lanchettes dessert en rotations la piste rouge du même nom.

Au sommet du télésiège des Lanchettes, les pistes suivantes sont accessibles :
  • La piste bleue de Gelaz qui rejoint le bas de la Combe de Beaudin.
  • La piste bleue de Tête Montolivet qui descend vers Doucy.
  • La piste rouge des Lanchettes.

Image
Situation du télésiège des Lanchettes sur le plan des pistes de Valmorel.


Le télésiège des Lanchettes est également exploité en hiver pour la clientèle piétonne. Il permet de monter au sommet des Lanchettes, d’où l’on peut rejoindre le restaurant d’altitude les Vaches Oranges ou bien se promener sur le sentier piétons des Balcons de l’Arenouillaz vers les sommets de l'Arenouillaz et de Beaudin. Le retour sur la station s'effectue grâce au télésiège de l'Altispace. Dans le sens inverse, Lanchettes est empruntable à la descente pour revenir sur la station.
De plus, le chemin des Prés Candy permet de rejoindre Doucy via le télésiège de Combelouvière. Notons que l'enchaînement des chemins de Pré Candy et du Montolivet permettent de revenir sur le départ du télésiège des Lanchettes.

Image
Situation du télésiège des Lanchettes sur le plan des pistes nordiques de Valmorel.


En été, le télésiège des Lanchettes est également ouvert les mercredi et jeudi pour donner accès à deux itinéraires VTT assez faciles, dont 1 verte descendant vers Doucy ou vers le départ du télésiège des Lanchettes via le Montolivet et 1 bleue revenant sur Valmorel. De plus, il donne accès au restaurant d’altitude « Les Vaches Oranges ».

Image
Situation du télésiège des Lanchettes sur le plan des pistes VTT de Valmorel.



Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : LANCHETTES
Maître d'œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : SRMV (Société des Remontées Mécaniques de Valmorel)
Exploitant : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1982

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 1200 personnes/heure (* 1440 personnes/heure)
Débit à la descente : 600 personnes/heure (50 %)
Vitesse d'exploitation à la montée : 2,3 m/s
Vitesse d'exploitation à la descente : 1,25 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1350 m
Altitude amont : 1827 m
Dénivelée : 477 m
Longueur développée : 1305 m
Portée la plus longue : 125 m
Hauteur de survol maximale : 21 m
Pente maximale : 57 %
Temps de trajet : 9 minutes 28 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : TRIALP
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 224 kW
Diamètre de la poulie motrice : 3400 mm
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 88 bar (seuil d'arrêt minimal : 78 bar)
Tension nominale : 14 400 daN
Diamètre de la poulie retour : 3900 mm
Nombre de pylônes : 15

Caractéristiques des véhicules

NOTE 1 : Récupération de 58 véhicules du télésiège de Beaudin démontés en 1997 pour augmenter le débit.
NOTE 2 : 11 véhicules féraillés en 2017.


Type de véhicules : Arceaux 2 places
Nombre de véhicules : 175
Masse à vide : 74 kg
Charge utile : 160 kg
Espacement : 6,9 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe AR 2,3

Caractéristiques du câble (1983)

Fabricant : CCG
Diamètre : 38 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x17 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 248 mm
Pas de toronage : 111 mm
Section du câble : 566,45 mm²
Section du toron : 94,41 mm²
Résistance à la rupture : 100 550 daN

* Valeur en débit définitif.


Ligne et infrastructures du télésiège des Lanchettes

La gare aval

La gare aval du télésiège des Lanchettes est située à 1350 mètres d'altitude, à proximité immédiate de la nouvelle résidence "La Grange aux Fées", construite en 2014.
Nous retrouvons ici une gare retour tension limitant les nuisances sonores pour les résidences situées à proximité.

Image
Vue sur la gare aval depuis la piste bleue du Passage Cascade.

Image
En approchant.

Image
Vue de plus bas.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue avant.

Image
Vue de l'autre côté.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Gare aval depuis la ligne.



La ligne

A la sortie de la gare aval, la ligne prend vite de la hauteur pour survoler la piste bleue du Passage Cascade. Le pylône 6 imprime une forte pente qui est encore renforcée au passage du dixième ouvrage. Enfin, l'enchaînement des pylônes 12 à 15 remet le câble dans le plan horizontal pour l'entrée en gare amont.

Mntaz-Mautino a équipé la ligne de 15 pylônes, dont 12 supports et 3 supports-compressions :

  • P1 : 6S/6S
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 6S/6S
  • P6 : 2C+2S+2C/2C+2S+2C
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 4S/4S
  • P10 : 1C+4S+1C/1C+4S+1C
  • P11 : 1C+4S+1C/1C+4S+1C
  • P12 : 8S/6S
  • P13 : 6S/4S
  • P14 : 8S/6S
  • P15 : 8S/6S

Image
La ligne dans son intégralité depuis le secteur des Avanchers.

Image
P1.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Tête du pylône 3.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
P7.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9 et survol de la piste rouge des Lanchettes.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
P13.

Image
Tête du pylône 14.

Image
P15.



La gare amont

La gare amont est située à 1827 mètres d'altitude, sur le sommet des Lanchettes et à proximité de l'arrivée du téléski de Gelaz.
On retrouve ici une station motrice de type Trialp.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de plus près.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de l'autre côté.

Image
Vue de profil.

Image
Zoom sur la gare amont.



Véhicules et pinces

Le télésiège des Lanchettes est équipé de 175 sièges 2 places de type Arceau commercialisés par Montaz-Mautino.
Les sièges sont reliés au câble par une pince fixe de génération AR 2,3.

Image
Un siège Arceau en ligne.

Image
Croisement de deux véhicules.

Image
L'assise d'un siège.

Image
Une pince fixe vue de dessous.

Image
Autre vue d'une pince.



Autres vues...

Image
La ligne vue de l’arrivée.

Image
Les 4 derniers pylônes.

Image
Vue en plongée sur la ligne au niveau des pylônes 8 et 9.

Image
Vue vers la ligne entre les pylônes 11 et 14.

Image
Le pylône 9.

Image
Vue sur le pylône 8 et la portée survolant la piste rouge des Lanchettes.

Image
Vue vers le pylône 9.

Image
Vue vers l'aval.

Image
La ligne à partir du pylône 8.

Image
Zoom sur la fin de la ligne depuis la station de Valmorel.

Image
La portée précédant le pylône 2.

Image
La portée entre la gare aval et le pylône 1.

Image
Zoom sur le pylône 2 derrière des arbres.

Image
Le pylône 1.

Image
La ligne depuis la gare aval.



Lanchettes, un télésiège excentré

Le télésiège des Lanchettes est donc un appareil secondaire qui permet aux personnes logeant dans les résidences excentrées du hameau de la Forêt et de Fontaine de gagner le domaine skiable. Il permet ainsi d'éviter de trop surcharger le télésiège débrayable de l'Altispace partant du Bourg Morel qui est très fréquenté. En plus de donner accès au domaine skiable, il dessert Doucy-Combelouvière et une piste rouge sympatique et peu fréquentée.
Avec son âge grandissant, Lanchettes assure correctement son rôle mais il devrait être remplacé prochainement par un appareil débrayable pour remettre à niveau cet axe pour les clients de la nouvelle résidence "La Grange aux Fées" ouverte entièrement en 2017. Néanmoins, aucune date précise n'est actuellement annoncée pour ce remplacement.

Image
Lanchettes, un télésiège ancien bientôt remplacé...


Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : Alspace
Date des photos : 7-8-9 mars 2014, 19-24 décembre 2014, 6-11-13 février 2015, 17-18 décembre 2016, 25 décembre 2017.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :