En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 27/04/2020 et mise à jour le 16/07/2020
(Mise en cache le 17/07/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. L’Alpe d’Huez
  2. L'histoire du ski au Chalvet
  3. Chalvet, retour sur l’Alpe d’Huez
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Chalvet
  5. Chalvet, un appareil vieillissant


L’Alpe d’Huez

L’Alpe d’Huez est une station iséroise située dans le massif de l’Oisans. Accessible par la vallée de la Romanche au bout d’une montée de 22 virages, la station est implantée sur un plateau agréablement exposé au sud dans le massif des Grandes Rousses.
L’Alpe d’Huez est très connue pour son domaine skiable qui s’étale sur 5 stations pour former l’Alpe d’Huez Grand Domaine Ski qui regroupe : l’Alpe d’Huez, Auris en Oisans, Villard Reculas, Oz en Oisans et Vaujany. Les deux dernières stations sont situées dans la vallée de l’Eau d’Olle qui mène au col du Glandon et à la Maurienne. Le domaine de l’Alpe d’Huez, c’est 250 kilomètres de pistes situées entre 3330 mètres d’altitude (arrivée téléphérique du Pic Blanc) et 1135 mètres à l’Enversin d’Oz sur Vaujany. Alternant paysages en forêt sur Oz en Oisans et grands espaces vierges sur le glacier de Sarenne, le domaine skiable est très diversifié : entre pistes techniques du Clocher de Mâcle, de Fontfroide ou du Dôme des Petites Rousses et larges prairies douces des Jeux et du Rif Nel, on retrouve un large panel de pistes pour tous les skieurs. L’Alpe d’Huez comporte 2 pistes très connues, l’une pour ses splendides paysages et sa grande longueur (la piste noire Sarenne) et l’autre pour faire le cauchemar des skieurs, même des très bons, par son début très abrupt (la piste noire Tunnel).

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'histoire du ski au Chalvet

Construit en 1980, le télésiège du Chalvet est l'un des derniers agrandissements du domaine skiable de l’Alpe d’Huez en direction des Gorges de Sarenne.
L'objectif était de faciliter le retour des skieurs depuis la fin de la mythique piste noire de Sarenne en déchargeant le télésiège du Rif Brillant, qui était alors le seul retour possible sur l’Alpe d’Huez depuis Auris et les gorges de Sarenne. En plus de cette nouvelle possibilité de retour sur l’Alpe, Chalvet a permis l’ouverture de deux nouvelles pistes rouges, dont une seule revenait à son départ : la piste de la Mine.

Image
Plan des pistes de l’Alpe d’Huez en 1983 où l’on peut voir le télésiège du Chalvet et la piste rouge de la Mine.


Avec la mise en service du télésiège de l’Alpauris en 1988, le télésiège du Chalvet perd un peu de fréquentation car plus lent que son voisin.

Image
Plan des pistes de l’Alpe d’Huez en 2005 où l’on peut voir le télésiège du Chalvet et la piste rouge de la Mine (© plan Atelier Pierre Novat).


En 2008, la piste rouge de la Mine est retirée du plan des pistes car son exposition plein sud ne permettait pas une ouverture régulière en cours de saison.

Image
Plan des pistes de l’Alpe d’Huez en 2008 où l’on peut voir la disparition de la piste rouge de la Mine (© plan Atelier Pierre Novat).


Au fil des années, l’enneigement sur la partie basse de la piste de Sarenne ne permet plus d’ouvrir la piste durant toute la saison. Ainsi, le télésiège du Chalvet n’est mis en route que lorsque la piste noire est ouverte.
L’équipement en neige de culture de la piste noire de Sarenne en 2014 permet désormais l’exploitation du télésiège du Chalvet sur une plus grande période.


Chalvet, retour sur l’Alpe d’Huez

Le télésiège du Chalvet est donc situé à la fin de la piste noire de Sarenne et permet le retour des skieurs vers l’Alpe d’Huez. Depuis la suppression de la piste rouge de la Mine en 2008, le télésiège du Chalvet n’a plus qu’un rôle de liaison au sein du domaine de l’Alpe d’Huez. A son sommet, deux pistes sont accessibles : la rouge des Campanules et la partie basse de la noire de la Combe Charbonnière. Seule la piste rouge des Campanules permet de basculer sur le front de neige des Bergers, où l’on retrouve différents ascenseurs vers le domaine, dont le télésiège des Marmottes 1.

Au vu de sa position sur le domaine, Chalvet permet l’accès ou le retour sur l’Alpe d’Huez depuis les gorges des Sarenne mais également depuis la station d’Auris. Ainsi, en cas de panne du télésiège de l’Alpauris, les bons skieurs pourront toujours basculer sur l’Alpe d’Huez.

Image
Situation du télésiège du Chalvet sur le plan des pistes de l’Alpe d’Huez (© plan Atelier Pierre Novat).



Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : CHALVET
Maître d'œuvre : DCSA
Exploitant : SATA (Société d’Aménagement Touristique de l’Alpe d’Huez)
Constructeur d’origine : CECIL
Année de construction : 1980

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 1029 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1550 m
Altitude amont : 2176 m
Dénivelée : 626 m
Longueur développée : 1650 m
Longueur horizontale : 1485 m
Portée la plus longue : 220 m
Hauteur de survol maximale : 25 m
Pente moyenne : 42,15 %
Pente maximale : 80 %
Temps de trajet : 11 minutes 58 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 206 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 10 750 daN
Pression nominale : 110 bar
Type de gare amont : Retour fixe
Nombre de pylônes : 19
Largeur de la voie : 3,40 m

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Arceau
Nombre de véhicules : 181
Masse à vide : 80 kg
Charge utile : 160 kg
Espacement : 7 secondes
Dispositif d'accouplement : Pinces fixe

Caractéristiques du câble

Fabricant : C.C.G
Diamètre : 38 mm
Type d'âme : Textile
Composition : 6x17 fils
Type de câblage : Lang à droite
Pas de câblage : 248 mm
Pas de toronage : 111 mm
Section du câble : 565,98 mm²
Section du toron : 94,33 mm²
Résistance à la rupture : 97 800 daN


Ligne et infrastructures du télésiège du Chalvet

La gare aval

La gare aval du télésiège du Chalvet est située à 1450 mètres d'altitude, à proximité du restaurant d’altitude de La Combe Haute.
On retrouve une gare motrice-tension, aux formes élancées, caractéristiques de Cecil.

Image
Zoom sur la gare aval depuis le télésiège des Lombards.

Image
La gare aval vue à travers les arbres depuis la piste bleue du Gua.

Image
Vue depuis le restaurant d’altitude de la Combe Haute

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Vue arrière.

Image

Image
La poulie motrice.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège du Chalvet est de très longue avec ses 1650 mètres. A la sortie de la gare aval, la pente est forte. Le pylône 3 imprime la pente maximale du tracé. La ligne survole ensuite une barre rocheuse. La pente décroit progressivement à partir du pylône 5.
La suite de la montée se fait alors en survolant des alpages en pente constante. Le pylône 13 imprime la montée finale du tracé, qui est très forte jusqu’à l’arrivée. L’enchaînement des pylônes 16, 17 et 18 remet le câble dans le plan horizontal pour l’entrée en gare amont.

Cecil a équipé la ligne de 18 pylônes, dont 14 supports et 4 compressions :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8C/8C
  • P3 : 6C/6C
  • P4 : 4S/2S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 8S/6S
  • P8 : 4S/2S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 6S/2S
  • P12 : 4S/2S
  • P13 : 8C/8C
  • P14 : 4S/2S
  • P15 : 4S/4S
  • P16 : 8S/8S
  • P17 : 6S/6S
  • P18 : 8S/8S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Retour sur le pylône 2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.
Image
P4.

Image
Très longue portée vers le pylône 5.

Image
Survol d’une barre rocheuse.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
P15.

Image
Portée vers le pylône 16.

Image
P16.

Image
Les trois derniers pylônes.



La gare amont

La gare amont est située à 2176 mètres d’altitude.
On retrouve ici une station retour fixe.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière.

Image
De trois quarts.

Image
Vue d’un peu plus loin.

Image
Zoom sur la gare amont.



Véhicules et pinces

Le télésiège du Chalvet est équipé de 181 sièges 2 places. Les sièges sont reliés au câble par une pince fixe.

Image
Un siège Arceau en ligne.

Image
L’assise.

Image
Une pince fixe vue de dessous.



Autres vues…

Image
Zoom sur la fin de la ligne

Image
La ligne à partir du pylône 7, vue du versant de l’Alpe d’Huez.

Image
Vue dans l’axe de la ligne depuis Auris.

Image
La ligne vue de l’arrivée.

Image
La ligne après le pylône 13.

Image
Vue opposée.

Image
La ligne jusqu’au pylône 13.

Image
Zoom sur les pylônes 5 et 6 depuis la piste bleue du Gua.

Image
La ligne vue de la gare aval.



Chalvet, un télésiège vieillissant

Le télésiège du Chalvet est donc uniquement un ascenseur qui permet de remonter les skieurs vers l’Alpe d’Huez depuis les gorges de Sarenne. Malgré le fait qu’il ne dessert aucune piste de ski propre, et depuis l’installation du réseau de neige de culture sur la noire de Sarenne, Chalvet est victime de son succès. Des files d’attentes se créent facilement à son départ. Un comble pour un appareil, qui quelques années plus tôt, n’ouvrait que quelques jours dans la saison et n’était que très peu fréquenté !
Avec ses 40 ans d’âge en 2020, l’un des trois derniers télésièges Cecil construits en France semble faire de la résistance. En effet, un projet pour 2014 annonçait le remplacement du Chalvet par un télésiège débrayable sur un tracé différent. Il semblerait que ce projet ai été ressorti des cartons avec la publication d'un avis de l'autorité environnementale sur ce projet en avril 2020. Mais avec la liaison prochaine entre l’Alpe d’Huez et les Deux Alpes, un remplacement urgent de ce télésiège ainsi que de l’Alpauris sera nécessaire afin de drainer les flux supplémentaires de skieurs de passage dans le secteur. Affaire à suivre….

Image
Chalvet, un télésiège atypique mais vieillissant…


Je tiens à remercier remontees pour les photos ainsi que Bovinant pour la réalisation de la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : remontees
Date des photos : 28 janvier 2018 ; 21-23 février 2018 ; 1 avril 2018 ; 23 mars 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :