En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : Gusgus3000
Section écrite le 22/06/2020 et mise à jour le 25/06/2020
(Mise en cache le 25/06/2020)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le :

Image


Au sommaire de ce reportage :

  • Serre Chevalier : station des Hautes-Alpes
  • Le télésiège du Clos du Lièvre
  • Caractéristiques de l’installation
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules et pinces
  • Clos du Lièvre, un télésiège à la fonction discutable



Serre Chevalier : station des Hautes-Alpes

La station de Serre Chevalier Vallée est située dans les Hautes-Alpes, à environ 3h30 de route de Marseille et de Lyon.

Implantée dans la vallée de la Guisane, affluent de la Durance prenant sa source au Col du Lautaret, Serre Chevalier Vallée se compose de 3 ensembles de villages, Chantemerle, Villeneuve et Le Monêtier-les-Bains, et d'une ville, Briançon. Le domaine s'étend sur 250 kilomètres de pistes tous niveaux. Celles-ci alternent murs en forêt, chemins avec vue imprenable sur la vallée de la Guisane et de la Durance et champs de bosses pour les skieurs les plus expérimentés.
Ces pistes sont desservies par 61 remontées mécaniques allant du tapis roulant aux nouveaux télésièges du Monêtier-les-Bains. Le domaine compte d'ailleurs le premier DMC au monde, celui du Pontillas. Les remontées mécaniques de Serre Chevalier Vallée sont composées de 6 tapis et télécordes, de 25 téléskis, de 8 télésièges à pinces fixes, de 12 télésièges à pinces débrayables, de 5 télécabines, d'un DMC et un téléphérique.

L'histoire de Serre Chevalier Vallée a commencé en 1941 avec l'inauguration du premier téléphérique, reprenant le nom du sommet qu'il atteint : le Serre Chevalier. Ensuite, le développement de la liaison avec Villeneuve et des secteurs de l'Aravet, du Prorel et des combes au-dessus de Serre Ratier s'est accéléré jusqu'à l'incendie du téléphérique en 1983. En cette année, la décision est prise d'ouvrir la liaison avec Le Monêtier-les-Bains avec l'installation de plus de 12 remontées mécaniques ! De plus, un nouveau téléphérique est construit sur le tracé de l'ancien. Celui-ci réutilise beaucoup d'éléments du premier appareil. 1983 restera l'une des dates importantes dans la création de Serre Chevalier.

En 1989, le domaine de Briançon est créé avec l'installation de 9 remontées mécaniques dont le fameux télésiège de Puy Chalvin (qui n'a pas fait une saison et qui a été revendu par la suite). Depuis 2004, la station est gérée par la Compagnie Des Alpes (CDA) qui renouvelle progressivement le parc de remontées mécaniques de Serre Chevalier, la plupart des appareils datant des années 80. Les derniers investissements sont en date de 2019 avec le remplacement du télésiège de l'Eychauda et du télésiège de Cibouït et la construction du téléski de Chanteloube 2 et de deux tapis roulants.

Image

>> Cliquez sur le logo pour accéder à la fiche de la station <<



Le télésiège du Clos du Lièvre

Le télésiège du Clos du Lièvre a été construit en 1983 par Pomagalski. Il permettait l'accès aux dernières parties des pistes qu'il desservait. Ce télésiège avait une vocation de ski propre. En 1998, le télésiège de la Casse du Bœuf fut construit et le télésiège du Clos du Lièvre fut délaissé.
Dans les années 90, il fut envisagé de déplacer le télésiège pour un départ vers l'amont du DMC du Pontillas afin de permettre un doublement du télésiège de Fréjus (†), arrivé à saturation. L'emplacement de la gare amont aurait été au niveau la gare amont du télésiège de la Casse du Bœuf.

En 2013, le télésiège est démonté : il n'était plus beaucoup fréquenté et son rôle était discutable.

⟶ Vous trouverez quelques photos du démontage de l'appareil ici.

Le télésiège du Clos du Lièvre permettait l'accès à trois pistes :

- Casse du Bœuf : longue piste technique, elle descend le long du télésiège éponyme. Le télésiège du Clos du Lièvre permettait l'accès au "mur final".
- Marteau : longue piste, technique à certains endroits, partant du plateau de l'Aravet pour rejoindre Villeneuve par le Clos de l’Aravet. Le télésiège du Clos du Lièvre permettait l'accès à la moitié de la piste.
- Verneys ou Stade de Slalom ou Bez : trois noms qui ont changé durant les années pour une même piste. Dans les années 80, elle est appelée "Bez". Ce nom sera réutilisé pour la piste verte de Fréjus devenant une rouge ! Elle est alors appelée "Stade de Slalom" dans les années 2000. Finalement, elle sera appelée "Verneys" dans les années 2010. Cette piste rouge part du sommet du télésiège du Clos du lièvre pour arriver à la gare aval de la télécabine de Fréjus. Elle était assez fréquentée par les écoles de ski qui en faisait leur stade d'entraînement.


Caractéristiques de l’installation

- Caractéristiques Administratives

TSF – Télésiège à attaches fixes : CLOS du LIÈVRE
Exploitant : Serre Chevalier Valley
Constructeur : Pomagalski
Année de construction : 1983
Année de fin d’exploitation : 2013

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personne
Débit : 700 personnes/heures
Vitesse d'exploitation : 2,3 mètres/secondes

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1397 mètres
Altitude amont : 1663 mètres
Dénivelé : 266 mètres
Longueur développée : 895 mètres
Longueur horizontale : 844 mètres

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 186 kW
Type de gare aval : Junoir
Type de gare amont : Retour fixe
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 8
Dispositif d'accouplement : Pince fixe Poma Mono2100


La gare aval

La gare aval, située à 1397 mètres d'altitude, assurait la tension et la mise en mouvement du câble. Elle se situait à côté du départ du téléski du Chazelay. Elle était de type Junior. Le pylône 0 était directement accroché à la gare. Le réducteur était monté directement sur la poulie et relié au moteur par un arbre rapide.

Image
La gare aval au début du printemps.

Image

Image
Et maintenant, en hiver.

Image

Image
Vue de face.

Image
Vue de 3/4 de la motorisation.

Image
Zoom…

Image

Image
Le chalet d’exploitation, regroupant aussi un local de stockage pour le matériel hadiski

Image
La gare aval, vue de 3/4 en arrière avec à droite un poste de transformation électrique.


La ligne

La ligne, longue de 895 mètres, longeait dans sa presque totalité la piste Casse du Bœuf . Elle se composait de 8 pylônes, dont un raccroché à la gare aval, de plusieurs couleurs. En effet, certains étaient beiges et d'autres bleus. Cependant, ils n'étaient pas de récupération : seuls quelques uns avaient été repeints. Dès la sortie de la gare, la ligne montait jusqu'au pylône 1 qui la remettait presque à l'horizontale pour permettre le survol de l'espace débutants du Chazelay. Le pylône 2 permettait à la ligne de remonter vers le pylône 3. Jusqu'au pylône 5, la ligne gardait la même inclinaison. Ce pylône permettait de rejoindre le pylône 6, situé sur un éperon rocheux, qui remettait la ligne presque à l'horizontale avec le pylône 7.

Pomagalski avait équipé la ligne de 8 pylônes dont 1 compression, 5 supports et 2 supports-compressions

P0 : 12C-12C
P1 : 6S/6S
P2 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
P3 : 4S/4S
P4 : 4S/4S
P5 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
P6 : 6S/6S
P7 : 6S/6S
G2: 1S/1S

Image
Retour sur la gare aval.

Image
Le P1. À gauche, le départ du téléski du Chazelay.

Image
La tête du P1.

Image
On survole l'espace débutant du Chazaley.

Image
Le P2.

Image
Tête du P2.

Image
Le P3. Nous entrons dans la forêt.

Image
Zoom sur le balancier côté montée de ce pylône.

Image
On notera l'état du fût, comme la plupart de ceux de la ligne.

Image

Image
Le P4.

Image
Tête du P4.

Image
Portée jusqu'au P5.

Image
Le P5 avant une longue portée jusqu'au P6.

Image
Tête du P5.

Image

Image
Longue portée jusqu'au P6.

Image
À mi-parcours de la longue portée jusqu'au P6.

Image
Le P6, adoucissant la pente.

Image
Vue de la fin de la ligne depuis la piste de la Casse du Bœuf.

Image
Portée jusqu'au P7, l'arrivée est en vue !

Image
Le P7.

Image
Le même pylône vue depuis la piste de la Casse du Bœuf. On distingue la gare amont sur la gauche.


La gare amont

La gare amont, située à 1663 mètres d'altitude, assurait le retour des sièges. Elle prenait place en bordure de la piste Casse du Bœuf.

Image
La poulie retour.

Image
Vue depuis le télésiège de la Casse du Bœuf.

Image

Image

Image
Zoom sur la vigie depuis la piste de la Casse du Bœuf.


Véhicules et pinces

Le télésiège du Clos du Lièvre était équipé de sièges "goutte d'eau" de chez Poma, très caractéristiques des années 80. Ceux-ci étaient de deuxième génération, c'est-à-dire rembourrés aussi bien sur les assises que sur les dossiers. Les sièges étaient raccordés au câble par une pince fixe Poma Mono2100

Image
Un siège sur le brin descendant.

Image

Image
Zoom sur l'un des dispositifs de sécurité du siège.

Image
Le véhicule de service.

Image
Les sièges étaient reliés au câble par une pince fixe Mono2100.

Image
On remarque que les aiguilles flexibles sont en métal, preuve de l'âge de l'appareil !


Clos du Lièvre, un télésiège à la fonction discutable

Depuis l'arrivée du télésiège de la Casse du Bœuf en 1998, le télésiège du Clos du lièvre avait été délaissé au profit du nouveau télésiège : il n'avait plus que l'utilité de desservir le mur final de la piste de la Casse du Bœuf. L'état des pylônes et sa faible fréquentation ont motivé le démontage du télésiège, lors de l'été 2013, sans aucun projet de remplacement.

Image
Clos du Lièvre, un télésiège dépassé par son voisin.


Je remercie Yann83 pour ses photos.

Photos : Yann83
Texte, bannière et mise en page : Gusgus3000
Relecture et modifications : louislp

© - 2020 - Gusgus3000 - www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :