Localisation(s)
Photo

 TSF2 du Jandri 4

Les Deux Alpes

Montaz Mautino

T2 HS
Description rapide :
Télésiège qui permettait l'accès au sommet géographique du Jandri et laissé à l'état d'abandon puis démonté à cause de sa dangerosité dû à la fonte prématurée du glacier de Mont-de-Lans.

Année de construction : 1975
Année de fin de service en : 2010

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 17/06/2021 et mise à jour le 21/06/2021
(Mise en cache le 21/06/2021)

Télésiège du Jandri 4
Les 2 Alpes (38)


Image


Bienvenue aux Deux Alpes

La station de ski des Deux Alpes est située dans le département de l'Isère (38) en région Auvergne - Rhône-Alpes. La station est répartie sur trois villages : Vénosc (960 mètres d'altitude), Mont-de-Lans (1300 mètres d'altitude) et les Deux Alpes (1650 mètres d'altitude). Ce complexe touristique compte une grande capacité d'accueil de 30 000 lits et est gérée par la SATA (Société d'Aménagement Touristique de l'Alpe d'Huez) depuis décembre 2020 qui a pris suite à la Compagnie des Alpes (et sa filiale Deux Alpes Loisirs).

Mise en service pour la première fois en 1938, la station compte aujourd'hui 140 kilomètres de pistes, étendues sur 417 hectares. On accède à ces pistes grâce à 51 remontées mécaniques (1 funiculaire, 1 ascenseur, 2 téléphériques débrayables (DMC), 1 télécabine, 22 télésièges, 23 téléskis et 1 télécorde). Elles desservent 93 pistes de tous niveaux (11 pistes noires, 21 pistes rouges, 42 pistes bleues et 19 pistes vertes) partant de 1300 mètres d'altitude jusqu'à 3600 mètres d'altitude.
En été, la station propose un grand domaine de VTT de descente partant du bas de la télécabine de Vénosc jusqu'au bas du glacier, à 3200 mètres d'altitude. Elle propose aussi une large offre de ski d'été sur le glacier de Mont-de-Lans qui est ouvert de juin à fin août puis durant les vacances de la Toussaint.

    Le glacier de Mont-de-Lans vu depuis le sommet du télésiège du Signal
    Image


L'aménagement du glacier de Mont-de-Lans

Aux Deux-Alpes, le glacier de Mont-de-Lans est atteint en 1972 avec la mise en service de la télécabine du Jandri 3. De là, l'aménagement de ce glacier prendra vite de l'ampleur avec dans un premier temps la construction en 1974 par Transtélé des téléskis du Dôme de Puy-Salié 1 et 2, longs d'environ 1400 mètres et permettant d'atteindre le dôme éponyme à 3421 mètres d'altitude. En même temps est construit un enchaînement de trois téléskis partant du front de neige jusqu'au sommet du Dôme de Puy-Salié. De même, un autre téléski est installé sur la droite du glacier en versant nord afin d'atteindre l'épaule du sommet du Jandri dont il prendra le nom.

    Organisation du glacier de Mont-de-Lans en 1974 avec les numéros 39, 40 et 41 pour l'enchaînement des 3 téléskis de Puy-Salié, 42 pour les téléskis doubles du Dôme de Puy-Salié et 43 pour celui du Jandri
    Image


La même année l'exploitant installe trois téléskis sur le versant nord en contrebas de l'arrivée de la télécabine du Jandri 3. Ils partaient de 2800 mètres d'altitude jusqu'à 3200 mètres. L'année suivante, l'exploitant réaménage en collaboration avec Montaz-Mautino, la partie basse du glacier grâce à l'installation d'un télésiège fixe offrant un meilleur choix de pistes sur ce secteur, celui de la Roche-Mantel, à mi-parcours des trois téléskis déjà existants. Quelques années plus tard mais avant 1980 est construit le télésiège du Signal, d'une capacité de deux places, partant lui un kilomètre et demi plus bas que l'arrivée de la télécabine et avec des caractéristiques assez atypiques. Les deux téléskis les plus bas sont supprimés et celui du haut conservé et renommé « le Petit Glacier ».

En même temps entre 1975 et 1976, l'exploitant cherche à trouver l'emplacement définitif de ses appareils du glacier selon les mouvements de ce dernier. Ainsi il supprime ou déplace l'enchaînement des trois anciens téléskis de Puy-Salié 1 & 2. Un téléski est installé sur la gauche des doubles téléskis du Dôme de Puy-Salié, le "Dôme Nord de Puy-Salié", un autre sur la droite, la "Jassire" et un dernier sur le Dôme de la Lauze juste derrière permettant d'accéder à plus de 3500 mètres d'altitude. De même, le téléski du Jandri est supprimé et remplacé par un télésiège fixe biplace.

    Sur ce plan des pistes de 1976, on observe bien les téléskis doubles de Puy-Salié (10 et 11), le Dôme Nord (13), la Jassire (14), le Dôme de la Lauze (15) et le télésiège du Jandri (9)
    Image


Entre 1976 et 1978 le glacier est à nouveau aménagé totalement. Avant 1977 est construit le téléski du Col entre le sommet de Puy-Salié et le pied de la Lauze afin de relier les deux secteurs. Les téléskis du Dôme de Puy-Salié Nord et de la Jassire sont quant à eux supprimés.

    Configuration du glacier de Mont-de-Lans à la fin des années 1970 avec tout en bas le téléski du Petit Glacier à peine visible, le télésiège de la Roche-Mantel juste au-dessus, et au centre les téléskis de Puy-Salié 1 & 2 avec tout en haut le téléski de la Lauze
    Image


Après de nombreuses années d'aménagements afin de trouver les bons emplacements d'appareils, le glacier de Mont-de-Lans est resté tel quel jusqu'en 1983, date à laquelle le téléski du Dôme-Nord a été construit à gauche de la partie haute des téléskis du Puy-Salié, et celui du Dôme-Sud sur sa partie droite. L'année suivante le premier téléski du Dôme de la Lauze est remplacé par un nouvel appareil sur un tracé identique. En 1987, le téléski de Soreiller est construit à l'extrémité droite du glacier, sur un tracé un peu plus long que son prédécesseur le téléski de la Jassire. 1989 est marquée par la mise en service du funiculaire du Dôme Express permettant de relier efficacement le pied du glacier au sommet du Dôme de Puy-Salié à travers un impressionnant tunnel creusé entièrement dans la roche sous le glacier. Un imposant bâtiment a ainsi été installé à son sommet, permettant aux piétons d'accéder à la haute altitude à toutes les saisons possibles. En 1999 l'exploitant décide d'implanter un nouveau téléski sur la gauche du téléski du Dôme-Nord, celui de Muretouse. Le glacier est ensuite resté ainsi jusqu'en 2010 où le télésiège du Jandri 4 a été arrêté. L'année suivante en 2011, le téléski du Dôme-Nord est supprimé et remplacé par un nouvel appareil à enrouleurs biplace sur un tracé beaucoup plus long et ce dernier a été déplacé entre le gare amont des téléskis de Puy-Salié et la gare aval de celui de la Lauze. Enfin, le téléski du Dôme Sud a été démonté en 2019 sans remplacement ni déplacement.

Jandri 4 : L'accès au sommet emblématique des Deux Alpes

Le télésiège du Jandri 4 était situé sur le bas du glacier des 2 Alpes à proximité immédiate des départs du funiculaire du Dôme Express et de l'ascenseur incliné du Glacier. Construit autour de 1975 par Montaz-Mautino, ce télésiège a cessé d'être exploité en 2010 et démonté deux années plus tard en 2012. Placé sur le versant nord ouest du sommet du Jandri, ce télésiège a été victime très rapidement du réchauffement climatique et de la fonte prématurée de cette partie du glacier de Mont-de-Lans. Autrefois équipé d'un arrêt intermédiaire au niveau des pylônes 2 et 3, d'où la présence d'un pylône portique et d'une remise à l'horizontale du câble, cet arrêt n'a premièrement plus fonctionné avant même l'arrêt du télésiège. Quelques années plus tard, la fonte de la glace sur ce versant a rendu les pentes très abruptes et étroites avec des appels aux vides tant côté 2 Alpes que sur le Vallon de la Selle hyper impressionnants. Pour des raisons de sécurité et même si les pistes desservies étaient très intéressantes, ce télésiège a été démonté et non remplacé.

    Le chemin d'accès au glacier sur la ligne de crête du télésiège encore bien pourvu en masse glaciaire
    Image


Sa situation permettait à l'appareil d'offrir du ski propre sur un stade de slalom, directement sur le versant nord ouest du Jandri, mais aussi un retour skis aux pieds sur le front de neige du ski d'été en complément de l'ascenseur incliné. le but était d'éviter d'avoir à descendre sur le télésiège de la Roche Mantel après le télésiège du Signal. Avec le Jandri 4, il était possible de descendre sur les téléskis de Puy-Salié ou bien de revenir jusqu'en bas du télésiège du Signal. Côté ski, le télésiège desservait une seule piste, la piste bleue du Jandri 4. Une preuve de la fonte impressionnante du glacier est qu'avant la piste était de couleur bleue, alors qu'aujourd'hui les pentes avoisinent les 35 à 40° en faisant une très grosse piste noire.

Voici sa situation sur un ancien plan des pistes du glacier des 2 Alpes :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pince fixe : JANDRI 4
Exploitant : Deux Alpes Loisirs (CDA)
Constructeur : Montaz-Mautino
Année de construction : 1975
Année d'arrêt d'exploitation : 2010
Année de démontage : 2012

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 2 personnes
Débit : 1200 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de trajet : 3 min 57 sec

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 3100 mètres
Altitude amont : 3279 mètres
Dénivelée : 179 mètres
Longueur développée : 543 mètres
Pente maximale : 68 %
Pente moyenne : 36 %

Caractéristiques techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Gare retour : Amont
Nombre de pylônes : 6
Sens de montée : Gauche
Type de motorisation : Asynchrone
Type de tension : Hydraulique
Type de G1 : Tri-Alp
Type de G2 : Poulie retour fixe
Type de sièges : Carré

Ligne et infrastructures du télésiège du Jandri 4

Gare aval :

La gare aval était la station motrice-tension de l'installation. Elle était située à 3100 mètres d'altitude en contrebas des gares aval de l'ascenseur incliné du Glacier ainsi que du funiculaire du Dôme Express, le long de la piste bleue du Jandri 4. On retrouvait une infrastructure de type Tri-Alp jouant le rôle de motrice grâce à un moteur asynchrone et de tension grâce à un vérin hydraulique. Elle était néanmoins unique car elle possédait un montant oblique supplémentaire par rapport aux TriAlp normales.

    Situation de la G1 du télésiège du Jandri 4 par rapport aux G1 de l'ascenseur du Glacier et du funiculaire du Dôme Express depuis le sommet du Jandri Express
    Image

    La gare aval vue depuis la piste bleue du Jandry 4 avec la Roche de la Muzelle (3465 m) en arrière-plan
    Image

    La gare aval vue de profil
    Image

    Image

    La gare aval vue de trois quarts
    Image

    La gare aval vue de face avec la zone d'embarquement
    Image

    La gare aval vue en contre-plongée
    Image


La ligne :

La ligne était longue de 543 mètres et se composait de 6 pylônes. Elle se développait avec une première forte montée suivie d'une courte rupture de pente au niveau des pylônes 2 et 3 marquant l'ancienne gare intermédiaire. La ligne était ensuite marquée par une nouvelle montée très pentue jusqu'à la gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 8C2S/10C
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 8S/8S
    La ligne vue depuis l'aval avec le sommet du Jandri sur la droite (3288 m)
    Image

    P1 portique
    Image

    Portée P1 - P2 vue en demi-tour
    Image

    En approche du P2
    Image

    Du P2 à la G2
    Image

    Zoom sur l'ensemble des pylônes du P2 au P6
    Image

    P2 et P3 marquant l'ancienne gare intermédiaire
    Image

    Portée P4 - P5 vue en plongée
    Image



Gare amont :

La gare amont était la station retour de l'installation. Elle était située à 3279 mètres d'altitude en contrebas du sommet du Jandri sur la ligne d'arête reliant ce sommet au Dôme de Puy-Salié. On retrouvait une classique poulie retour fixe contre laquelle était accolée une estacade en bois, créant ainsi un profil adapté au débarquement malgré l'absence de place au sommet.

    La gare amont vue en partant sur le sommet du Jandri avec en arrière-plan le téléski de Soreiller
    Image

    Vue d'ensemble de la place qu'occupait la G2 et de ce qu'il restait autour
    Image

    Détail sur les massifs
    Image


Jandri 4, un appareil devenu dangereux, inutile et vétuste

Depuis de nombreuses années, le télésiège du Jandri 4 n'était plus trop exploité et il a été utilisé jusque vers l'année 2010 où il a cessé d'ouvrir. Le télésiège du Jandri 4 était majoritairement utilisé en été pour le ski puisqu'il offrait une vraie desserte de qualité, avec notamment un stade de slalom et son retour rapide sur le front de neige principal du glacier. Néanmoins, avec la fonte de plus en plus rapide de la neige l'été sur la partie basse d'accès à ce télésiège, il devenait de plus en plus difficile d'assurer l'accès en été à la gare aval. Il a donc été progressivement abandonné, puis démonté sans remplacement, laissant l'ascenseur incliné du Glacier absorber ses flux. L'axe du Jandri 4 aurait certainement regagné de l'intérêt dans cette situation mais la sécurité des clients prônent avant tout et cet axe peut être définitivement considéré comme abandonné.

    Visuel de l'accessibilité du télésiège du Jandri 4 en pleine saison d'été
    Image


Avant de terminer ce reportage, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au partage de leurs photos ; sans elles ce reportage n'aurait pas pu exister.

J'ib, juin 2021

Photos : GLR303, Juli_1, ski.inmontanis.info, Yann83 & J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : Hiver 2007, 10 août 2011 (Yann83) & 11 juillet 2014 (J'ib)



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :