Localisation(s)
Photo

 TSF2 du Montagnou

Orcières Merlette

Montaz Mautino

T1 HS
Description rapide :
Porte d'entrée du secteur des Lauzières.

Année de construction : 1969
Année de fin de service en : 2023

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 12/08/2023 et mise à jour le 26/02/2024
(Mise en cache le 26/02/2024)

Image


Orcières Merlette 1850

Orcières Merlette est une station du département des Hautes-Alpes dans les Alpes du Sud. Elle se situe dans la vallée du Champsaur dont elle est la plus grande station. On y skie sur 100km de pistes entre 1830m d'altitude au front de neige des Drapeaux et 2725m d'altitude à l'arrivée du TSF4 du Gnourou.

Image
>> Découvrez la présentation de la station en cliquant sur le logo <<



Rôle et situation du télésiège du Montagnou

Construit en 1969, le télésiège du Montagnou fut la première réalisation d'une extension vers l'Ouest. En 1971, cette extension mènera à la création du secteur des Lauzières avec la construction du télésiège du même nom.

Le télésiège du Montagnou, quoique desservant des pistes intéressantes, était en premier lieu un appareil de liaison qui permettait d'accéder au vallon où se trouve la gare du télésiège des Lauzières.

Jugé superflu par son nouvel exploitant, la Semilom Resort, il ne fut pas exploité lors de l'hiver 2022-2023 sans impact notable sur la fréquentation du télésiège des Lauzières. Il fut donc démonté en 2023 et sera prochainement remplacé sur un tracé différent.

Situation sur le plan des pistes :
Image


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : Le Montagnou
Exploitant : Semilom Resort (n'a pas fonctionné sous cette exploitant)
Constructeur : Montaz Mautino
Année de construction : 1969 (ouvert en 1970)
Année de fin de service : 2022 (démonté en 2023)

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 720 personnes/heure
Débit à la descente : 0 p/h (0%)
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1835 m
Altitude amont : 2161 m
Dénivelée : 326 m
Longueur développée : 1120 m
Longueur horizontale : 1027 m
Pente maximale : 46 %
Pente moyenne : 31,74 %
Temps de trajet : 4 min 30 sec

Caractéristiques Techniques

Type de gare : MM
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 103 kW
Sens de montée : Droite
Nombre de pylônes : 11
Dispositif d’accouplement : AR 2,3
Nombre de véhicules/suspentes : 88
Espacement : 25 m
Cadencement : 10 s

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Tréfileurope
Date de pose : 1999
Diamètre du câble : 30 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Textile
Composition : 6*17 fils


La gare aval

La gare aval se trouvait à l'extrémité Ouest du front de neige des Drapeaux, à l'écart des autres installations. On y accédait soit par le haut du domaine, soit par le téléski de l'Etoile.
L'emplacement de cette gare fut conditionné par le passage de la ligne de l'ex TCD4 du Drouvet 1 dont la hauteur était insuffisante pour faire passer le télésiège en-dessous.

Sur le plan technique, la gare amont était la gare motrice de l'appareil. Pour ce faire, elle était équipée d'un petit moteur électrique de 103 Kw.
On notera que les sièges percutaient la structure de la gare après avoir passé la poulie motrice.

Vue sur la gare et les deux premiers pylônes en arrivant depuis la piste Vallons Jartoux :
Image

La gare vue de côté depuis la piste de Camille Ricou :
Image

La gare aval vue de trois-quarts :
Image

De plus près :
Image

Vu sur la structure de la gare. On aperçoit le moteur de l'appareil en rouge :
Image



La ligne

Longue de 1120 mètres pour une dénivellation de 326 mètres, la ligne se composait de 11 pylônes.
Après le passage du premier pylône, elle se trouvait en pente moyenne jusqu'aux pylônes 3 et 4 qui la redressaient pour permettre une section de faux plat. Cette situation durait jusqu'au pylône 6 compression qui l'inclinait à nouveaux afin de permettre l'ascension finale.
Enfin, les pylônes 10 et 11 remettaient le câble à plat avant l'arrivée en gare amont.

Vue sur la ligne depuis l'aval :
Image

Le pylône 1 :
Image

Tout de suite après, le pylône 2 :
Image

En avant vers...
Image

...le pylône 3 :
Image

Juste après, le pylône 4 :
Image

Portée vers...
Image

...le pylône 5 :
Image

En avant vers...
Image

...le pylône 6 :
Image

Portée vers...
Image

...le pylône 7 :
Image

En avant vers...
Image

...le pylône 8 :
Image

Portée vers...
Image

...le pylône 9 :
Image

Une longue portée vers...
Image

...le pylône 10 :
Image

Juste après, le pylône 11 qui marque l'arrivée en gare amont :
Image



La gare amont

La gare amont était implantée à 2 161 mètres d'altitude au bord de la piste du Montagnou. Elle se composait du dernier pylônes de la ligne d'une part, et d'une poulie flottante d'autre part. Un poussard placé en retrait de l'aire de débarquement assurait la mise en tension du câble de l'appareil à l'aide d'un contrepoids.

Vue sur la gare amont et ses environs depuis la piste des Lauzières :
Image

Vue d'un peu plus près :
Image

Vue sur la poulie retour-tension lors du débarquement :
Image

Vue sur la portée entre le dernier pylône et la poulie de retour-tension. A gauche se trouve l'aire de débarquement :
Image

Vue sur la gare amont depuis le pied du poussard :
Image

La gare amont vue de profil :
Image

L'énorme contrepoids :
Image



Les véhicules

Le télésiège du Montagnou était équipé de 88 sièges biplaces. Ces sièges avaient subis une rénovation de la part de GMM en 2009.
L'assiège étroite et en plastique de ces sièges dénotait avec le reste des appareils de la station.

Un siège en ligne :
Image



Autres vues

Vue sur la ligne depuis la piste des Provençaux :
Image

Le pylône 9 au bord de la piste du Montagnou :
Image

Vue sur ligne entre les pylônes 4 et 11 depuis la piste de Camille Ricou :
Image

Le pylône 4 vu depuis la piste Camille Ricou :
Image

Vue sur les pylônes 3 et 4 depuis la piste du Montagnou :
Image



Conclusion

Après plus de 50 ans d'exploitation, le télésiège du Montagnou se faisait vieux. Peu emprunté car surplanté par les télémix du Drouvet ainsi que les téléskis de Méollion, il fut arrêté en 2022 puis démonté en 2023. Après toutes ces années, c'est une page qui se tourne pour la station d'Orcières qui perd ainsi le doyen de ses appareils. Il sera bientôt remplacé par le télésiège de la Favue, offrant un accès direct au sommet des pistes des Lauzières directement depuis le front de neige.


Texte et mise en page : Hiegel
Photographies : Hiegel
Date des prises de vue : 5 Février 2022
Bannière : Hiegel



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :