En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF2 Jeizinen-Uflänge

Jeizinen

WSO Städeli-Lift

T1 ES
Description rapide :
Court télésiège de liaison entre le village et le front de neige.

Année de construction : 1978

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 07/05/2019 et mise à jour le 25/02/2020
(Mise en cache le 25/02/2020)

Avec les photos de kilano18, je vous présente un reportage sur le :


Image




Jeizinen : le domaine skiable de Gampel

Le village valaisan de Jeizinen fait partie de la commune de Gampel-Bratsch dans le district de Leuk. Situé sur une terrasse ensoleillée à un peu plus de 1500 mètres d'altitude, à l’entrée du Loetschental, il surplombe la localité de Gampel, célèbre pour son festival de musique “Gampel Open Air” qui reste un des plus importants au niveau national. Jeizinen, qui est accessible par la route, est aussi directement relié à Gampel par une petit téléphérique.
Jeizinen n’a pas connu un grand développement de ses infrastructures (contrairement à de grandes stations du canton) et ce village se caractérise donc par un cadre simple et montagnard et des dimensions plutôt réduites.

Jeizinen dispose d'un petit domaine skiable qui offre environ 10 kilomètres de pistes faciles desservies par un télésiège, 2 téléskis et 2 télécordes. Il est clair que, vu la dimension du domaine et l'absence de piste noire, ce domaine est surtout destiné à une clientèle familiale qui recherche du ski tranquille en pleine nature. Jeizinen offre aussi en été diverses possibilités d'excursions. Le village se trouve dans le vaste Parc naturel régional de Finges, un des plus grands parcs naturels de Suisse. Il est aussi situé à l'extrémité est du Chemin du Soleil, un bel itinéraire de randonnée sur la rive droite du Rhône depuis Crans Montana à l'ouest jusque Jeizinen en passant par différents villages comme Leukerbad et Albinen.


Jeizinen - Uflänge : liaison village - front de neige

Comme de nombreux domaines skiables suisses, celui de Jeizinen a vu le jour lors de l'âge d'or du ski dans les années '60. L'idée était de créer des installations et des pistes sur les pentes de Feselalp (Fäsilalpu en haut-valaisan). C'est en 1964 qu'est construit un premier téléski partant du lieu-dit Uflänge, situé au-dessus de Jeizinen à une altitude d'environ 1800 mètres. Ce téléski de 1500 mètres de long permettait d'atteindre la partie supérieure de Feselalp une altitude proche des 2200 mètres. Uflänge était accessible par la route depuis Jeizinen et il est intéressant de remarquer que les remontées supérieures ont ici été construites avant l'accès inférieur depuis le village.

Une dizaine d'années plus tard un second petit téléski est construit à proximité du premier, dénommé Moosig Boden (Städeli 1974) alors que le téléski principal est remplacé par une nouvelle installation (Städeli 1975). Ce n'est qu'en 1978 qu'est construit le petit télésiège biplace Städeli reliant Jeizinen à Uflänge, qui fait l'objet du présent reportage.

Le domaine skiable de Jeizinen n'a pas connu d'autres développements, freiné notamment par sa position au sein du Parc naturel régional de Finges, et aucun développement futur n'est envisagé.

Situation sur le plan des pistes

Image


Au vu du plan, il est clair que le but de ce court télésiège n'est pas la desserte de pistes (même s'il en existe une - pour skis et luges - le long de la route carrossable mentionnée précédemment) mais bien de donner accès au front de neige d'Uflänge depuis le village de Jeizinen.


Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

Télésiège fixe JEIZINEN-UFLÄNGE
Exploitant : Sportbahnen Gampel-Jeizinen
Constructeur : WSO Städeli
Année de construction : 1978

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes par siège
Débit théorique : 400 personnes/heure

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1537 m
Altitude amont : 1766 m
Dénivelé : 229 m
Longueur développée : 613 m
Pente moyenne (approximative) : 40 %

Caractéristiques techniques

Emplacement tension : Aval
Type de tension : Contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Nombre de pylônes : 7
Type d’embarquement : Axe de la ligne
Type de débarquement : Axe de la ligne
Aide à l’embarquement :Aucune
Sens de la montée : Gauche


Infrastructures du télésiège Jeizinen-Uflänge

Städeli a livré ici un télésiège biplace de première génération qui a été probablement celui qui a rencontré le plus de succès, reconnu pour sa fiabilité et sa durabilité. De nombreux exemplaires ont connu des durées d'exploitation de plus de 40 ans et il doit en rester actuellement une dizaine en service en Suisse.

Ce télésiège présente la particularité de comporter trois types de pylônes différents : un portique en sortie de gare aval pour se conformer au profil du terrain, des treillis sur la ligne et un petit pylône tubulaire à la fin de celle-ci, peu avant le débarquement en amont. A l'image des autres télésièges fixes de cette période chez Städeli, les pylônes se caractérisent par des potences de décâblage triangulaires.
La tension par contrepoids se fait en station aval qui est aussi la station motrice de l'installation. Pour le reste, ce télésiège qui ne semble pas avoir connu d'importantes rénovations (les sièges doivent encore être ceux d'origine), ne présente pas d'autres particularités notables.


La gare aval: Jeizinen

La gare aval est située le long de la route venant d'Erschmatt, une centaine de mètres avant le village de Jeizinen. Elle est placée au-dessus d'un creux où coule le ruisseau Tschingil et repose dès lors partiellement sur une plateforme qui forme comme un pont au-dessus du cours d'eau. On peut voir ce dernier sous les sièges en sortie de gare lorsque le tout n'est pas recouvert de neige.
La gare est un bâtiment en béton réparti sur deux niveaux avec les sanitaires en bas et la caisse, l'embarquement et le local de commande au niveau supérieur.


Image
Vue depuis la route

Image
Vue de l'arrière

Image
Vue depuis l’autre angle

Image
Avec une partie de la ligne

Image
L'intérieur de la gare

Image
L'autre côté

Image
Le contrepoids placé latéralement pour une question d’espace

Image
La poulie motrice et tension



La ligne

Longue d'un peu plus de 600 mètres pour un dénivelé modeste de 230 mètres, cette ligne assez régulière monte dans la combe du Tschingil en reposant sur 7 pylônes, 6 supports et 1 seul compression en sortie de gare aval. Juste en sortie de cette gare, la ligne traverse le cours d'eau avec un pylône portique dont les pieds reposent de part et d'autre de celui-ci.


Image
P1 vu vers aval, le lit de le ruisseau est entièrement couvert de neige

Image
Portée P1-P2

Image
P2

Image
Portée P2-P3

Image
P3

Image
Portée P3-P4

Image
P4

Image
Portée P4-P5

Image
P5

Image
Portée P5-P6

Image
P6

Image
Portée P6-P7

Image
P7

Image
Portée P7-Poulie retour et débarquement


La gare amont: Uflänge

La gare amont est située sur une petite bosse à proximité du restaurant au lieu-dit Uflânge. Il s'agit d'une simple poulie retour sur un support métallique avec seulement un petit galet supportant le câble en entrée et sortie de poulie. Le débarquement a lieu juste avant la poulie et le retour des sièges vers l'aval.


Image
La gare avec le passage d'un siège

Image
Vue générale

Image
D'un autre angle

Image
Avec un siège de face

Image
Avec un zoom sur des alpages dans la vallée de Tourtemagne en arrière-plan

Les sièges

Image
Un siège en aval

Image
Un siège en ligne

Image
La pince



Vidéo

Voici un video de haute qualité de Gondelbahn Monde concernant ce télésiège : https://www.youtube.com/watch?v=EnDKIpFYJZI


Conclusion

Ce télésiège est un appareil plutôt emblématique, à l'image de la station de Jeizinen, témoin des ambitions des domaines skiables suisses au milieu de l'âge d'or du ski, qui n'ont pas pu, pour l'une ou l'autre raison, connaître les développements espérés. On n'est sûrement pas ici dans un domaine skiable d'avant-garde mais il ne semble pas que des investissements soient nécessaires pour en poursuivre l'exploitation dans les prochaines années. Malgré ses 42 ans, et sans grandes rénovations, cet appareil devrait encore tourner de nombreuses années.

Image
Jeizinen-Uflänge, une télésiège témoin de l’âge d’or des remontées mécaniques


Fin du reportage.
A bientôt !


Texte et bannière : Artsinol
Photos : kilano18
Relecture : benbel



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :