En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF2 Rabgiusa - Curtinella

Sils - Silvaplana - Corvatsch (Engadin St. Moritz)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Ce télésiège, qui a été construit grâce à la récupération du télésiège Unteriberg-Hochgutsch, facilite considérablement le passage du secteur de Furtschellas à celui du Corvatsch.

Options techniques :
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
Année de construction : 2008

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 21/09/2020 et mise à jour le 20/10/2020
(Mise en cache le 20/10/2020)

Avec les photos de Kilano18, je vous présente un reportage sur le :

Image


Corvatsch 3303 : Top of Engadin

Image
Cliquez sur le logo pour accéder à une brève description du domaine skiable



Rabgiusa–Curtinella : Une liaison rationalisée

Aujourd'hui, il ne serait pas erroné de définir ce télésiège comme "facultatif", puisque la transition du secteur de Furtschellas au secteur du Corvatsch et vice-versa est toujours possible sans l'utiliser, mais cette ligne existe aujourd'hui afin de faciliter cette transition. Techniquement, la première remontée mécanique appelée uniquement "Rabgiusa" a été construite un an après la création du secteur de Furtschellas, c'est-à-dire en 1973, dans le but de desservir de nouvelles pistes à l'est de la colonne principale de téléskis entre Prasura et Furtschellas. Cette ligne a pris encore plus d'importance en 1979, lors de l'union des deux domaines skiables de Silvaplana-Corvatsch et de Sils-Furtschellas. Les deux appareils sur lesquels la connexion a été basée étaient le nouveau téléski de Curtinella (remplacé en 2016) et le téléski de Rabgiusa, qui regroupait les flux de skieurs venant de la nouvelle remontée mécanique et les emmenait sur les pistes du secteur de Furtschellas, en sens inverse bien sûr. Il y avait une longue piste rouge qui, depuis la gare amont du téléski Rabgiusa, descendait d'abord à Curtinella et puis à l'Alp Surlej, dans la région du Corvatsch, par les pistes du téléski Curtinella.

Le télésiège de Rabgiusa a perdu une partie de son importance avec la construction d'une deuxième ligne, celle de l'actuel téléski de Margun, qui, depuis 1983, permettait de retourner à Chuderun, c'est-à-dire à la zone située entre le premier et le deuxième téléski de la colonne Prasura-Furtschellas. Autrement dit, il s'agissait de doubler l'ascenseur de Rabgiusa, la seule différence étant qu'il garantissait un accès beaucoup plus pratique au secteur de Furtschellas. En 2008, les investissements dans le secteur de Rabgiusa ont repris, mais un changement radical d’appareil a été adopté. Comme le télésiège de Prasura-Furtschellas, construit en 93, il desservait toutes les pentes de cette remontée, ainsi que celle de la liaison via Curtinella. Le domaine skiable a opté pour un système qui permettait d'atteindre les pistes de la remontée de Curtinella sans avoir à utiliser la piste rouge depuis Furtschellas

Image
Évolution du secteur de la ligne Rabgiusa sur un plan des pistes de 2016, l'ancien téléski en rouge, le télésiège actuel en bleu


Comme la demande de performances du nouvel ascenseur n'était pas trop exigeante et que la ligne était très courte, l'idée d'une opération "low cost", de s'appuyer sur un appareil d'occasion, a été envisagée et réalisée. La même année, dans le canton de Schwyz, le petit domaine skiable d'Unteriberg devait être fermé et les deux installations, âgées de 9 ans seulement, vendues. Le télésiège "Unteriberg-Hochgutsch" a été acheté et installé dans la région de Corvatsch comme nouveau télésiège "Rabgiusa-Curtinella", le tout pendant l'été 2008.

Il est intéressant de savoir que le montage a été réalisé par Bartholet, qui sera à partir de ce moment et jusqu'à aujourd'hui le seul à construire sur ce domaine skiable.


Situation sur le plan des pistes

Image


Comme vous pouvez le voir sur le plan des pistes, la position du télésiège est très centrale. Depuis la gare, il n'y a que deux possibilités, soit la descente vers Rabgiusa au moyen de la courte piste de liaison Curtinella-Rabgiusa, soit la descente vers l'Alp Surlej au moyen de la piste du télésiège Alp Surlej-Curtinella


Caractéristiques principales

Caractéristiques administratives

TSF - Télésiège à pinces fixes : Rabgiusa - Curtinella
Exploitant : Corvatsch Bahnen AG
Constructeur : Garaventa
Année de construction de l'installation originale : 1999
Année de construction/réinstallation : 2008
Travaux de réinstallation : Bartholet

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité par siège : 2 passagers
Débit théorique : 1200 p/h
Vitesse : 2,3 m/s
Temps de montée : environ 4 min

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2447
Altitude amont : 2560 m
Dénivelé : 113 m
Longueur développée : 522 m

Caractéristiques techniques

Emplacement motorisation : Aval
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 7
Nombre de sièges : 76
Sens de la montée : Gauche
Exploitable en descente : Non
Aide à l'embarquement : Tapis
Fabricant du câble : Fatzer
Electronique : Sisag



Infrastructures du TSF2 Rabgiusa-Curtinella

Avec un peu de connaissances, vous pouvez dire tout de suite qu'il s'agit d'une installation de seconde main. En fait, le modèle de télésiège qui a été construit en 2008, est en retard d'une génération. C'est en fait le premier modèle de télésiège fixe à tension hydraulique développé par Garaventa, qui s'est répandu principalement en Suisse (quelques exemples sont présents à Leysin, Zinal et Verbier) entre la seconde moitié des années 90 et le tout début des années 2000 et se caractérise par une station de tension à un pied en béton et une motorisation située au-dessus de la poulie. La station amaont est donc une simple poulie retour.

D'autres éléments permettent de reconnaître qu'il s'agit d'une installation d'occasion comme l'étrange pylône final, dont le fût a un diamètre plus grand que les autres, car il était à l'origine prévu pour un pylône plus haut et a été tronqué pour s'adapter à la nouvelle hauteur.


La gare aval: Rabgiusa

Située à environ 2447 mètres, la gare aval se trouve à proximité d'un restaurant et de la station aval du téléski de Margun. La particularité de ce télésiège est que, bien que complètement différent, il réutilise la cabane de contrôle de l'ancien télésiège. Pour faciliter l'embarquement, la gare aval a été équipée d'un tapis.


Image
Vue de face de la gare aval

Image
Vue de profil

Image
Lae local de commande

Image
Vue postérieure

Image
Depuis un autre angle de vue

Image
Embarquement



La ligne

La ligne est très courte, 552 mètres, pour 113 mètres de dénivelé. Soutenue par 7 pylônes assez hauts, elle croise à deux reprises les deux pistes de liaison avec Curtinella.

Image
P1

Image
Portée P1-P2

Image
P2

Image
Portée P2-P3

Image
Survol de la piste en provenance de Curtinella

Image
P3

Image
Portée P3-P4

Image
P4

Image
Portée P4-P5

Image
P5

Image
Portée P5-P6

Image
P6

Image
Portée P6-P7

Image
P7, on remarque le large fût du pylône

Image
Arrivée en gare amont, avec en arrière l'ancien téléski Curtinella, démonté en 2016



Gare amont: Curtinella


La gare amont, située à 2560 mètres d'altitude, est une simple poulie de renvoi avec anneau d'appui (classique des télésièges fixes Garaventa des années 90). Le débarquement a lieu à hauteur de la poulie.


Image
Le débarquement

Image
Vue postérieure de la gare amont

Image
Vue avec le local de contrôle

Image
Gros plan sur la poulie retour



Les véhicules et la pince


Image
Siège en ligne

Image
Pince



Conclusions

À sa manière, le télésiège de Rabgiusa, bien qu’il ne soit pas indispensable pour la connexion qui caractérise son rôle, est toujours important. Ce n'est pas un hasard s'il a été décidé de remplacer le téléski en 2008, bien que même s'il n'y avait pas eu le télésiège actuel, ni les pistes ni la liaison n'auraient été perdues. Aujourd'hui, le télésiège continue bien sûr à remplir sa fonction en toute sérénité, ce qui démontre que le marché de l'occasion peut en fait constituer une ressource importante pour des ascenseurs encore performants à des prix très modestes. Cette possibilité n'est pas exploitée correctement en Suisse pour de nombreuses raisons, de nombreux ascenseurs relativement neufs ayant tendance à vieillir en Europe de l'Est. Ce n'était pas le cas pour le télésiège d'Unteriberg, et aujourd'hui il continue à fonctionner sans problème dans la région du Corvatsch.


Image
Rabgiusa-Curtinella, une solution peu coûteuse et efficace



Fin du reportage.
A bientôt !


Texte et bannière : Artsinol
Photos : Kilano18
Relecture : Gusgus3000



Suivre la discussion sur le forum