En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 01/05/2019 et mise à jour le 25/05/2019
(Mise en cache le 25/05/2019)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valloire
  2. Colérieux, entre ski propre et liaison
  3. Ligne et infrastructures du télésiège de Colérieux
  4. Colérieux, un télésiège ancien


Valloire

Valloire est une station de ski située en vallée de la Maurienne, entre 1430 et 2535 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux massifs : le Crey du Quart et la Sétaz.

Grâce au Galibier Thabor, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Valmeinier. L'ensemble est composé de 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Colérieux, entre ski propre et liaison

Le télésiège de Colérieux a été construit en 1982 lors de la création d’une liaison entre les massifs de la Sétaz et du Crey du Quart. A sa construction, Colérieux a permis une véritable révolution pour Valloire en permettant aux skieurs de rejoindre directement le sommet du Crey du Quart, via le télésiège triplace de Montissot construit la même année, depuis le massif de la Sétaz, sans avoir à passer par la station.

Colérieux dessert un large secteur vierge de toute végétation, bien ensoleillé où il est très plaisant d’y skier : le secteur du Grand Plateau. Trois pistes, d’un niveau intermédiaire à confirmé sont desservies par rotations depuis ce télésiège.
En plus de ce rôle de ski propre, il permet aux skieurs arrivant de la Sétaz via Montissot de gagner les sommets du Crey du Quart d’où il est possible de basculer sur Valmeinier 1500 ou sur le secteur de Château Ripaille d’où l’on retrouve notamment le Snowpark du domaine valloirin.

Résumons les pistes desservies par le télésiège de Colérieux, tant en ski propre qu’en liaison :

En ski propre :
  • La piste bleue de Primevère, accessible depuis l’arrivée de Colérieux par la piste bleue des Selles
  • La piste rouge de la Belette.
  • La piste rouge du Blanchon.

En liaison :
  • La piste verte de l’Escargot.
  • La piste rouge de la Rose.
  • La piste rouge de Pervenche.
  • La piste rouge de l’Aigle.

Image
Situation du télésiège de Colérieux sur le plan des pistes de Valloire.



Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : COLÉRIEUX
Maître d'œuvre : CETARM 73
Maître d'ouvrage : RÉGIE TOURISTIQUE DE VALLOIRE
Exploitant : SEM DE VALLOIRE
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1982

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personnes
Débit à la montée : 1120 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2160 m
Altitude amont : 2455 m
Dénivelée : 295 m
Longueur développée : 1058 m
Longueur horizontale : 1025 m
Portée la plus longue : 161 m
Hauteur de survol maximum : 13 m
Pente moyenne : 28,78 %
Pente maximale : 40 %
Temps de trajet : 7 minutes 40 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Bi-Alp
Diamètre de la poulie motrice : 3900 mm
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 137 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 16 600 daN
Pression nominale : 121 bar
Type de gare amont : Retour fixe
Diamètre de la poulie retour : 3900 mm
Nombre de pylônes : 12

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Arceau 3 places
Nombre de véhicules : 100
Masse à vide : 91 kg
Charge utile : 240 kg
Espacement : 9 secondes
Dispositif d'accouplement : Pinces fixes MONO 2,3

Caractéristiques du câble

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 33 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x19 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 242 mm
Pas de toronage : 100 mm
Section du câble : 450 mm²
Section du toron : 75 mm²
Résistance à la rupture : 71 940 daN

Colérieux est un appareil classique de la gamme de téléportés commercialisée par Montaz-Mautino dans les années 1980. Notons que cet appareil a subi plusieurs modernisations au cours de sa carrière : le pylône 10 a été déplacé en 1992, l’armoire électrique a été modernisée en 1995 et l’appareil a été raccourci de 20 mètres par l’aval lors du démontage du télésiège de Montissot en 1996. Le pylône 0 a été rajouté la même année.
De plus, le moteur principal d’origine, d’une puissance de 110 kW a été remplacé en 2010 par un nouveau moteur de 137 kW. Par la même occasion, le moteur PV (Petite Vitesse) a été déposé et un volant d’inertie a été installé pour compenser la suppression du moteur PV.
En 2011, les armoires de commandes ont été rénovées. Enfin, en 2015, le massif du pylône 11 a été reconstruit et le huitième ouvrage a été réhaussé.


Ligne et infrastructures du télésiège de Colérieux

La gare aval

La gare aval du télésiège de Colérieux est située à 2160 mètres d'altitude, non loin du départ du téléski du Grand Plateau.
Nous retrouvons ici une gare motrice-tension Bi-Alp.

Image
La gare aval dans son environnement, vue depuis le télésiège de Montissot.

Image
Vue de plus haut.

Image
Vue de la piste bleue de la Gélinotte.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de l’autre côté.

Image
Vue d’un peu plus loin.

Image
En descendant vers la gare aval.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de l’entrée de la file d’attente.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue arrière.

Image
Le vérin hydraulique assurant la tension de la ligne.

Image
La machinerie.

Image
La poulie motrice.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège de Colérieux est assez longue avec ses 1058 mètres de longueur développée. Le pylône 0 imprime la première montée du tracé, qui est radoucie au passage du pylône 6. Après un court replat le pylône 7 impulse la deuxième et dernière montée du tracé. Cette dernière montée est clôturée par le onzième ouvrage qui remet le câble dans le plan horizontal pour l’entrée en gare amont.

Montaz-Mautino a équipé la ligne de 12 pylônes, dont 10 supports et 2 compressions :

  • P0 : 6C/6C
  • P1 : 4S/4S
  • P2 : 4S/4S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 4S/4S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 6C/6C
  • P8 :4S/4S
  • P9 : 6S/4S
  • P10 : 6S/4S
  • P11 : 6S/6S

Image
P0.

Image
Retour sur le pylône 0.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3 et survol de la piste bleue de la Gélinotte.

Image
P3.

Image
Très longue portée vers le pylône 4.

Image
Fin de la portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8 et survol de la piste rouge de la Belette.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.



La gare amont

La gare amont est située à 2455 mètres d'altitude, en contrebas du sommet du secteur du Crey du Quart et à proximité immédiate de l’arrivée du téléski du Château Ripaille. Notons que la poulie retour est survolée par le télésiège de la Brive 2.
On retrouve ici une station retour fixe assurant une emprise minimale au sol.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de profil.

Image
La gare amont vue du télésiège de la Brive 2.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de plus haut.

Image
Vue en plongée sur la gare amont avec à proximité le téléski du Château Ripaille.

Image
La gare amont vue de l’arrivée du téléski du Château Ripaille.

Image
Vue en contre-plongée depuis la piste bleue du Crocus.

Image
Vue de plus loin.



Véhicules et pinces

Le télésiège de Colérieux est équipé de 100 sièges 3 places de type Arceau 75 reliés au câble par une pince fixe MONO 2,3.

Image
Un siège Arceau 75.

Image
Croisement de deux sièges.

Image
Une pince fixe MONO 2,3.



Autres vues…

Image
Vue d’ensemble de la ligne depuis la piste bleue du Crocus.

Image
La ligne vue de l’arrivée.

Image
Le pylône 10.

Image
Le pylône 9 vu de la piste rouge de la Belette.

Image
La fin de la ligne.

Image
Le pylône 9 vu en contre-plongée.

Image
La ligne entre les pylônes 5 et 8.

Image
Vue d’un peu plus bas.

Image
La ligne entre les pylônes 8 et 9.

Image
Le pylône 7.

Image
La ligne à partir du pylône 3.

Image
La ligne survolant la piste bleue de la Gélinotte.

Image
Le début de la ligne.

Image
Vue arrière du pylône 2.

Image
Vue d’ensemble de la ligne depuis l’aval.



Colérieux, un télésiège ancien

Le télésiège de Colérieux a permis, à sa construction, de relier le sommet du secteur du Crey du Quart depuis le téléporté de Montissot venant du massif de la Sétaz. Depuis le remplacement de Montissot en 1996, Colérieux a perdu un peu de son importance de liaison sur le Crey du Quart car les skieurs peuvent choisir entre le Lac de la Vieille (remplacé en 2003 par le télésiège de la Brive 2) ou le téléski du Grand Plateau. Ainsi, il est principalement utilisé pour le ski propre, assez diversifié, accessible depuis son sommet.
Néanmoins, après 37 années de bons et loyaux services, le télésiège de Colérieux sera remplacé à l’été 2019, au même titre que le téléporté de Montissot, par un unique télésiège débrayable 6 places. Ce nouveau télésiège doit reprendre le départ de Montissot et gagner directement l’arrivée actuelle de Colérieux. Ce nouveau tracé permettra de réduire le temps d’accès à la liaison vers Valmeinier mais fera également perdre une desserte de ski propre de qualité en-dessous du Pas de Colérieux…

Image
Colérieux, un télésiège ancien et peu confortable bientôt remplacé au nom d’une meilleure desserte de la liaison Sétaz-Crey du Quart !



Je tiens à remercier 91@g et Vicenzo pour les photos de l'appareil ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : 91@g
Date des photos : 12 janvier 2013 et 12 février 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :