Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 25/11/2017 et mise à jour le 17/12/2017
(Mise en cache le 17/12/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Les Habères
  2. Historique : le téléski des Crêtes
  3. Crêtes, liaison avec Hirmentaz
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Crêtes
  5. Crêtes, un axe performant et indispensable


Les Habères

À environ 950 mètres d'altitude, sur le territoire d’Habère-Poche, la station de ski des Habères est située dans la vallée Verte à environ 45 minutes de route de Genève.
Reliée commercialement avec la station de Bellevaux-Hirmentaz, son domaine commun avec Himentaz s'étend jusqu'à 1610 mètres d'altitude au niveau de l’arrivée du télésiège des Rhodos et est desservi par 23 remontées mécaniques. Le niveau des pistes est très varié avec une moitié de pistes faciles (8 pistes vertes et 16 pistes bleues) ainsi qu'une autre moitié de pistes plus difficiles (17 rouges et 2 noires).

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le téléski des Crêtes

La station des Habères a ouvert en 1964 avec le premier téléski du Bois Noir. Ce court téléski de 255 mètres de longueur développée desservait les deux premières pistes faciles pour le ski alpin aux Habères, au lieu-dit du Bois Noir. Dans le même temps, un autre téléski a été construit sur la route du col de Cou au lieu-dit de "Le Fay". Notons que ce dernier secteur a été abandonné depuis.

En 1969, deux téléskis ont été construits au lieu-dit des Granges sur la route du col de Terramont. L'un des deux téléskis, celui des Crêtes, desservait la liaison avec la station voisine d'Hirmentaz située à 1530 mètres d'altitude. Le téléski des Crêtes était un appareil fourni par Montaz-Mautino. Équipé probablement d'une gare Treillis, cet appareil était pourvu d'un virage à gauche à quelques dizaines de mètres de la sortie de la forêt où était tracé le début de la ligne de ce téléski.

Image
Vue aérienne du secteur des Granges avec le tracé du téléski des Crêtes au centre (D.R).

Image
La partie finale de la ligne du téléski des Crêtes (D.R).


Le secteur des Granges a été équipé d'un nouveau téléski en 1971 : le téléski des Alpages. Installé à proximité du téléski des Crêtes, Alpages desservait la partie finale de la piste du même nom. En 1974, le téléski du Darandet permettait pour la première fois de rallier le secteur des Granges depuis celui du Bois Noir. L'accès à Hirmentaz depuis le village d'Habère-Poche était désormais possible en enchaînant les téléskis du Bois Noir, du Darandet et des Crêtes.

Après seulement 12 ans de bons et loyaux services, le téléski des Crêtes a été déposé pour être remplacé par un téléporté trois places au cours de l'été 1982. En effet, la difficulté de la montée par le téléski des Crêtes rendait compliqué l'accès ou le retour sur Hirmentaz et le débit était trop faible.

Image
La gare aval du télésiège des Crêtes au début de son exploitation (D.R).



Crêtes, liaison avec Hirmentaz

Le télésiège des Crêtes est situé à l’extrémité ouest du front de neige des Granges. Il est donc accessible depuis la station d’Habère-Poche par le télésiège du Darandet ou du parking de la Frastaz par le téléporté éponyme.
Crêtes joue ainsi un rôle primordial pour le domaine d’Hirmentaz-Les Habères car il est l’unique appareil qui permet de basculer sur Hirmentaz depuis les Habères. Depuis l'arrivée du télésiège des Crêtes, les clients ont deux possibilités de ski sur Hirmentaz : soit rejoindre le secteur d'altitude desservi par le télésiège des Rhodos par la piste rouge des Droits ou alors redescendre sur la station d'Hirmentaz par la bleue des Incarnes.

En plus de ce rôle prépondérant de liaison, Crêtes dessert aussi en rotations deux pistes difficiles dont la seule piste noire du domaine des Habères : Les Fontaines.

Le télésiège des Crêtes dessert donc les pistes suivantes :

→ Versant Les Habères :
  • La piste bleue des Sources. Partant du sommet du télésiège des Crêtes, cette piste traversière permet de rejoindre le départ téléski du Replan et de revenir sur la station des Habères depuis Hirmentaz en enchaînant avec la piste bleue du Darandet.
  • La piste rouge des Alpages qui part du sommet du télésiège des Crêtes pour redescendre jusqu’aux départs du téléski des Alpages et du télésiège des Crêtes.
  • La piste noire des Fontaines qui redescend au départ de l’appareil.

→ Versant Hirmentaz :
  • La piste bleue des Incarnes qui rejoint le front de neige d’Hirmentaz depuis le sommet du téléski des Incarnes.
  • La piste rouge des Droits qui rejoint le départ du télésiège des Rhodos. Notons qu’elle traverse le tracé du téléski des Feulattes au niveau du pylône 3 de ce dernier.

Image
Situation du télésiège des Crêtes sur le plan des pistes des Habères.


En été, le télésiège des Crêtes est ouvert tous les jours pour les randonneurs et les VTTistes.


Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : CRÊTES
Maître d'œuvre : CETARM 74
Maître d'ouvrage : SYNDICAT DES HABÈRES
Exploitant : SIVOM CANTON BOEGE
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1982

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 3 personnes
Débit à la montée : 1200 personnes/heure*
Débit à la descente : 212 personnes/heure*
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Vitesse d’exploitation à la descente : 1,5 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1100 m
Altitude amont : 1505 m
Dénivelée : 405 m
Longueur développée : 963 m
Longueur horizontale : 867 m
Portée la plus longue : 174 m
Hauteur de survol maximale : 16 m
Pente moyenne : 46,71 %
Pente maximale : 82 %
Temps de trajet : 6 minutes 59 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : ALPHA
Diamètre de la poulie motrice : 3200 mm
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 175 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérins : 2
Pression nominale : 108 bar
Tension nominale : 19 700 daN
Type de gare amont : Retour fixe
Diamètre de la poulie retour : 3550 mm
Nombre de pylônes : 10

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Arceau de rénovation
Nombre de véhicules : 90 (93*)
Masse à vide : 82 kg
Charge utile : 240 kg
Espacement : 9 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe MONO2100

Caractéristiques du câble

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 33,50 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x17 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 234 mm
Pas de toronage : 98 mm
Section du câble : 436 mm²
Section du toron : 72 mm²
Résistance à la rupture : 76 092 daN

* Valeurs avant le retrait de 3 sièges lors de la grande inspection de 2006.


Ligne et infrastructures du télésiège des Crêtes

La gare aval

La gare aval du télésiège des Crêtes est située à 1100 mètres d'altitude, à proximité du départ du téléski des Alpages.
Nous retrouvons ici une gare motrice-tension ALPHA de première génération. Nous reviendrons plus en détails sur cette gare dans la partie « Au cœur du télésiège des Crêtes ».

Image
La gare aval vue depuis la fin de la piste rouge des Alpages.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège des Crêtes est longue de 963 mètres. La montée peut se décomposer en 3 parties : entre la gare aval et le pylône 5, la pente est importante mais décroit à partir du pylône 4. Entre les ouvrages 5 et 6, la ligne est à plat et survole la piste noire des Fontaines. Enfin, entre le pylône 6 et l’arrivée, la montée est de nouveau très pentue.

Poma a équipé la ligne de 10 pylônes, dont 8 supports et 2 compressions :

  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 4S/4S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 16C/16C
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 8S/8S
  • P10 : 8S/8S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
P2.

Image
Tête du pylône 2.

Image
Vue arrière.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6 et survol de la piste noire des Fontaines.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
P10.



La gare amont

La gare amont est située à 1505 mètres d'altitude, au sommet du domaine skiable des Habères et à proximité de l’arrivée du téléski des Incarnes.
On retrouve ici une station retour fixe assurant une emprise minimale au sol.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts en partant vers la piste rouge des Alpages.

Image
Vue en contre-plongée sur la gare amont depuis la piste bleue des Sources.



Véhicules et pinces

Le télésiège des Crêtes est équipé de 90 sièges 3 places de type Arceau de rénovation reliés au câble par une pince fixe MONO2100.
Notons que les sièges "Goutte d'eau" installés à l'origine sur l'appareil ont été remplacés après 2010.

Image
Les sièges Goutte d'eau à l'origine.

Image
Un siège Arceau de rénovation en 2017.

Image
Une pince fixe MONO2100.



Au cœur du télésiège des Crêtes

La tension du câble

Le télésiège des Crêtes est équipé d'une gare Alpha : la tension se fait donc par deux vérins hydrauliques disposés de part et d'autre de la structure motrice, qui déplacent celle-ci, ce qui a pour effet de déplacer vers l'avant ou l'arrière la poulie motrice, et donc de plus ou moins tendre le câble.
Ces vérins sont contrôlés par une centrale hydraulique située dans la structure motrice de la gare Alpha.

Image
La centrale hydraulique.

Image
L'un des deux vérins hydrauliques.



Mise en mouvement du câble

La mise en mouvement du câble du télésiège des Crêtes est assurée par un moteur à courant continu développant 175 kW. Il entraîne un arbre rapide allant au réducteur qui entrainait la poulie motrice.
Le frein de service (dit aussi de parking) est placé sur l'arbre rapide sortant du moteur et permettent d'éviter le dévirage, tandis que les deux freins d'urgence sont présents sur la poulie motrice.

Image
La machinerie vue depuis les pistes.

Image
L’intérieur de la gare aval.

Image
L’intérieur de la gare aval sous un autre angle.

Image
Le moteur électrique.

Image
Vue arrière du moteur électrique avec sur la droite la transmission par courroies de la motorisation de secours.

Image
L’arbre rapide sortant du moteur électrique avec sur la gauche le frein de service.

Image
Le réducteur.

Image
La poulie motrice.


En cas d'avarie sur le treuil principal, un moteur thermique peut prendre le relais. Il entraîne alors un arbre rapide qui rentre dans un sélecteur du sens de marche. Ces sélecteur a 3 positions : marche arrière, neutre et marche avant En fonctionnement normal, le sélecteur est sur le neutre. Notons que la marche arrière n'est disponible qu'avec le moteur thermique. A la sortie de ce sélecteur, la transmission du mouvement au réducteur est assurée par des courroies.

Image
Le moteur thermique.

Image
Le moteur thermique de trois quarts avec ses batteries de démarrage sur la droite de l’image.

Image
Le sélecteur.

Image
La transmission entre le moteur thermique et le sélecteur.

Image
La transmission entre le sélecteur et le réducteur.

Image
Les commandes du moteur thermique.



Commandes de l’installation

L'armoire de conduite située en gare aval permet de contrôler entièrement l’installation, tant en marche normale qu'en marche de secours, sauf pour le moteur thermique en lui-même qui a son boitier de commande à côté de lui, dans la gare. Elle sert aussi à contrôler l'ensemble des installations en temps réel grâce à divers capteurs (capteurs de déraillement sur les pylônes, vitesse du câble, vitesse du vent...) et autres sécurités.

Image
Le pupitre des commandes de marche normale de l’appareil.

Image
Les différents cadrans des capteurs (vent, vitesse câble) ainsi que des loupiotes de la marche de secours

Image
L’intérieur de l’armoire des commandes.


A l’étage de la station motrice, nous retrouvons les armoires de puissance de l’appareil.

Image
Les armoires de puissance à l’étage de la gare aval.



Autres vues...

Image
L’arrivée.

Image
Les deux derniers pylônes.

Image
Vue vers le pylône 8.

Image
La ligne au niveau du pylône 7.

Image
Vue sur le pylône 6.

Image
Portée entre les pylônes 5 et 6 vue depuis la piste bleue des Sources

Image
Le pylône 2 vu depuis la fin de la piste rouge des Alpages.



Crêtes, un axe performant et indispensable

Le télésiège des Crêtes est un appareil essentiel au sein du domaine skiable d'Hirmentaz-Les Habères. En effet, il constitue le deuxième maillon d’une chaîne de 2 appareils qui permet d’atteindre le versant d'Hirmentaz depuis la station des Habères. De plus, la desserte des pistes les plus difficiles du domaine des Habères confère au télésiège des Crêtes une popularité importante sur le domaine d'Hirmentaz-Les Habères. Il est ainsi très utilisé mais son débit suffit sur l’ensemble de la saison pour drainer les files attentes pouvant se créer à son départ.
Malgré son âge grandissant, aucun projet de remplacement n’est évoqué pour le moment.

Image
Crêtes, le seul télésiège assurant la liaison entre Les Habères et Hirmentaz.



Je tiens à remercier l’alexois pour les photos de l'appareil ainsi que Bovinant pour la bannière. De même, nous tenons, moi et l’alexois, à remercier le personnel du domaine skiable des Habères pour la visite de l’appareil.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l'alexois
Date des photos : 15 février 2017.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :