En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF4 Céma

Val-d'Isère (Espace Killy)

Montaval

T2 ES
Description rapide :
Télésiège permettant le retour sur le restant du domaine skiable de Val-d'Isère depuis le secteur du glacier du Grand-Pissaillas.

Mise en service en : 2000

Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 30/08/2017 et mise à jour le 01/09/2017
(Mise en cache le 01/09/2017)

Télésiège de Céma
Val-d'Isère (73)


Image


Bienvenue à Val-d'Isère

Val-d’Isère est une station de ski de Haute-Tarentaise située au pied du col de l’Iseran (2700 mètres d’altitude), à la limite entre Tarentaise et Maurienne, non loin de la source de l’Isère, à proximité du parc national de la Vanoise. Le village, au caractère authentique, est habité par quelques 1750 personnes à l’année.

    Vue sur le village de Val-d'Isère depuis le sommet du télésiège du Village
    Image


Val-d’Isère dispose de 49 remontées mécaniques (1 funiculaire, 3 téléphériques, 2 télécabines, 22 télésièges dont 12 débrayables, 18 téléskis et 2 télécordes) qui desservent 82 pistes (12 pistes noires, 22 pistes rouges, 34 pistes bleues et 14 pistes vertes). L’ensemble fait partie prenante de l’Espace Killy, un vaste domaine skiable relié à la station voisine de Tignes.

De juin à mi-juillet, on pratique également le ski d’été sur le glacier du Pissaillas. Les pistes d’été, desservies par deux remontées mécaniques dont un télésiège débrayable, évoluent entre 2725 mètres et 3197 mètres d’altitude.

L’une des particularités de Val-d’Isère est de disposer de son propre constructeur de remontées mécaniques : Montaval. Ce fabricant utilise en grande partie la technologie développée par Skirail. Montaval a construit de nombreux appareils sur ce domaine, comme le téléski biplace à enrouleurs des Montets, et les télésièges du Village et du Céma.

Côté événements sportifs : Val-d’Isère organise depuis 1955, le Critérium de la Première Neige, une course internationale qui se déroule sur la piste de coupe du monde Oreiller-Killy du site de la Daille. La station a également accueilli les épreuves hommes de descente, de slalom géant et de Super G des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Plus récemment, Val-d’Isère a organisé les Championnats du Monde de ski alpin 2009 (FIS). Les épreuves, qui furent un vrai succès populaire, étaient réparties sur les deux versants principaux aboutissant au village : la face de Bellevarde, utilisée pour les épreuves masculines, et la face de Solaise, pour les épreuves féminines. L’événement a réuni 504 sportifs venus de 73 pays différents.

    La mythique Face de Bellevarde
    Image


L'aménagement du glacier du Grand-Pissaillas depuis 1962

C'est en 1962 que tout commença sur le glacier du Grand-Pissaillas. Alors que sur le versant tarentais du col de l'Iseran (2764 mètres d'altitude) la station de ski de Val-d'Isère se développe fortement sur les pentes de Bellevarde et de Solaise, il est décidé d'équiper une partie du versant mauriennais du col, sur la commune de Bonneval-sur-Arc. Accessible via la route départementale du col, une nouvelle route permit également l'accès au sommet du col jusqu'encore au-dessus du lac de Céma à environ 2758 mètres d'altitude. A cet endroit fut construit par Poma le télésiège fixe biplace du Grand-Pissaillas. La même année furent construits quatre autres téléskis. Celui de l'Aiguille Pers, placé tout à gauche du secteur jusqu'aux contreforts du col Pers, du Montet, placé en plein centre du glacier, celui de l'Ouille Noire, sur les hauteurs du télésiège du Grand-Pissaillas un tout à droite en direction du sommet éponyme, et enfin un téléski utilisé pour le slalom dont l'emplacement reste inconnu.

    La gare amont du télésiège du Grand-Pissaillas
    Image

    Le téléski de l'Aiguille Pers vue dans sa quasi globalité
    Image


En 1972, l'exploitant continue son aménagement avec la construction des téléskis du Torrent et de la Moraine partant du pied du téléporté jusqu'à quasiment son arrivée. De même le téléski de la Cascade est venu doubler ce dernier. On peut également noter la présence des téléskis du Géant et du Rocher (démonté en 1973 ou 1974) sur la gauche du télésiège. Longtemps resté inaccessible à ski depuis Val-d'Isère le secteur du glacier fut rejoint en 1973 skis aux pieds grâce à la construction du téléphérique du Fornet, hameau situé à 1900 mètres d'altitude tout au fond de la vallée de la Tarentaise, ainsi que des téléskis des Pyramides et du Col au départ du sommet du téléphérique jusqu'au col. Par la même occasion, l'exploitant fit construire le télésiège des Leissières à cheval sur deux versants permettant de relier le secteur de Solaise à celui du glacier. Face à la croissance exponentielle de skieurs sur le glacier de ski d'été, le télésiège de la Cascade fut construit en 1974 afin de doubler le télésiège déjà existant. De même ce télésiège possédait une gare intermédiaire à 2720 mètres d'altitude et desservait aussi le versant opposé afin de permettre le retour sur Val-d'Isère. En contrebas du sommet de la route au lac de Céma, deux autres téléskis ont même été installés : celui de Céma doublant le télésiège de la Cascade sur le versant de liaison, et celui du Col partant en sens opposé vers le télésiège du Grand-Pissaillas. La même année fut démonté le téléski de l'Aiguille Pers.

1976 est marquée par la mise en service du petit téléski du Pays-Désert en contrebas de la station intermédiaire du télésiège de la Cascade et permettant le retour skis aux pieds du mythique hors-piste éponyme attirant de plus en plus de skieurs. L'année d'après est construit le téléski à enrouleurs biplace de la Côte 3300 par Montaz-Mautino à l'extrême droite du glacier et qui est venu remplacer le téléski de la Cascade. En 1978 le téléski central du Montet est remplacé par un autre téléski à enrouleurs deux places du constructeur Yan-Liftengeeniring. L'entrée de la décennie 1980 permet l'arrivée du nouveau télésiège du Grand-Pissaillas toujours par le constructeur américain Yan-Liftengeeniring sur le même tracé. Par la même occasion sont démontés au cours des années 80 les téléskis du Torrent, de la Moraine, du Géant, de Céma, du Col (aux environs de 1981) puis celui de l'Ouille Noire (1988).

Alors que ce secteur est maintenant équipé de deux télésièges (Grand-Pissaillas et Cascade) et de trois téléskis (Pays-Désert, Montet et Côte 3300), le télésiège de la Cascade est remplacé en 2000 par un télésiège débrayable quatre places Leitner (Cascade Express puis renommé Cascade) sur son plus grand versant celui du glacier, et par un télésiège fixe quatre places Montaval (Céma) sur son plus petit versant celui du col de l'Iseran, le tout en empruntant plus ou moins le même tracé. En 2001, le télésiège du Grand-Pissaillas est supprimé définitivement du plan des pistes, en 2005 le téléski du Montet est remplacé par un appareil Montaval du même type sur un tracé légèrement plus court, et enfin le téléski de la Côte 3300 est supprimé en 2007.

    Montage de la gare amont par la STVI au cours de l'été 2000 (A&M n°161)
    Image


Céma : Le retour sur le col de l'Iseran

Le télésiège de Céma est situé dans le secteur du glacier du Grand-Pissaillas, en contrebas du col de l'Iseran (2764 m d'altitude) sur son versant mauriennais. Construit en 2000 par Montaval, constructeur local filiale de la STVI (Société des Téléphériques de Val-d'Isère plus connue aujourd'hui sous le nom de Val-d'Isère Téléphériques), cet appareil est équipé de matériaux provenant du constructeur annécien Skirail. On notera de même que cet appareil est intégralement situé dans le Parc National de la Vanoise, et que, pour sa construction, les monteurs ont du suivre une procédure particulière pour la protection du site.
Cette installation, ouverte uniquement en hiver, a pour but de ramener les skieurs au sommet de la télécabine du Vallon depuis le pied du secteur du glacier et donc ensuite par gravité de donner accès au Fornet ou aux autres installations du domaine skiable via les appareils de liaison. Au sommet, on peut rejoindre outre le secteur du glacier, le télésiège des Leissières, la télécabine du Vallon, le télésiège des Pyramides, les téléskis du Col ou bien encore le téléphérique du Fornet.

Côté ski, le télésiège de Céma dessert quatre pistes :

  • La piste bleue Pont Abatte, permettant d'une part de rejoindre le télésiège des Leissières et par la suite le secteur du Vallon de l'Iseran. Elle est équipée d'un dispositif d'enneigement artificiel.
  • La piste bleue Pré-Chemin.
  • La piste bleue du Col qui longe les téléskis doubles éponymes.
  • La piste verte Lac Céma qui permet la liaison avec le secteur du glacier du Grand-Pissaillas depuis le sommet de la télécabine du Vallon de l'Iseran et des téléskis du Col.

Voici sa situation sur le plan des pistes de l'Espace Killy :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : CÉMA
Maître d'Ouvrage : STVI
Maître d’Œuvre : Cetarm 73 / DDE 73
Montage / Génie Civil : Montaval
Exploitant : Val-d'Isère Téléphériques (STVI)
Constructeur : Montaval
Année de construction : 2000
Montant de l'investissement : 8 000 000 F

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité à la montée : 4 personnes
Capacité à la descente : 2 personnes
Débit à la montée : 2200 p/h
Débit à la descente : 1100 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,10 m/s
Temps de trajet : 3 min 55 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 2724 mètres
Altitude amont : 2795 mètres
Dénivelée : 71 mètres
Longueur développée : 493 mètres
Longueur horizontale : 487 mètres
Pente maximale : 39 %
Pente moyenne : 15 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 6
Nombre de sièges : 74
Sens de montée : Droite
Puissance du moteur électrique : 100 kW
Type de motorisation : Courant continu
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 20 000 daN
Diamètre de la poulie motrice : 4500 mm
Diamètre de la poulie retour : 4500 mm
Espacement des véhicules : 6,5 secondes
Largeur de la voie : 4,50 mètres

Caractéristiques du Câble

Fabriquant du câble : TYCSA
Date de pose : 2000
Type de câblage : Lang
Sens de câblage : Droite
Diamètre du câble : 40,5 mm
Composition du câble : 6×26 Fils
Âme : Textile
Résistance à la rupture : 134 140 daN
Pas de câblage : 284 mm
Pas de toronage : 105 mm
Section du câble : 780 mm²
Section du toron : 130 mm²

Ligne et infrastructures du télésiège de Céma

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation. Elle est située à 2724 mètres d'altitude au pied du secteur du glacier du Pissaillas à proximité du télésiège de la Cascade, du restaurant éponyme et de la gare amont du téléski du Pays-Désert.
On retrouve une infrastructure classique pour l'époque commercialisée par Skirail, c'est-à-dire une station bipode sur laquelle a été rajoutée une poulie retour montée sur un lorry. La tension dynamique du câble y est effectuée par un vérin hydraulique. A noter également qu'il y a un balancier compression sur chaque brin étant donné l'absence de pylône en sortie de gare.

    La gare aval vue en arrivant depuis la piste verte Lac-Céma avec à gauche le départ du télésiège de la Cascade et derrière l'Ouille Noire (3355 mètres d'altitude)
    Image

    La gare aval vue depuis la gare amont du téléski du Pays-Désert avec à droite la gare aval du télésiège de la Cascade et au fond l'arête des Lessières
    Image

    Détail sur la gare aval
    Image

    La gare aval vue depuis la file d'attente
    Image

    L'accès à l'embarquement et les portillons de cadencement
    Image

    La poulie retour - tension
    Image


La ligne :

La ligne, longue de 493 mètres, est composée de 6 pylônes. La plus longue portée mesure 108 mètres tandis que la hauteur de survol atteint 16 mètres au maximum. Sur la grande majorité de la ligne, le relief est en léger dévers et le câble n'est pas trop incliné. Le quatrième pylône permet au câble de se mettre un peu plus à l'horizontale jusqu'en gare amont et de passer au dessus de la route de liaison (ouverte qu'en été) entre le sommet du col de l'Iseran et le parking du glacier de ski d'été.

Caractéristiques de la ligne :
  • G1 : 8C/8C
  • P1 : 6S/8S
  • P2 : 6S/8S
  • P3 : 4SC/4SC
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 6S/8S
  • P6 : 6S/6S
  • G2 : 4S/4S

    Vue sur l'intégralité de la ligne depuis la piste rouge de la Cascade avec au centre la route d'accès au ski d'été depuis le col de l'Iseran et à droite la piste verte Lac-Céma
    Image

    P1, on distingue à gauche la route estivale du col de l'Iseran versant mauriennais
    Image

    P2 avec à gauche la Pointe des Lessières (3043 m)
    Image

    P3
    Image

    Détail de la tête de pylône de type support/compression
    Image

    P4 et passage au dessus de la route de liaison au ski d'été depuis le col de l'Iseran
    Image

    P5
    Image

    P6
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. Elle est située à 2795 mètres d'altitude juste à côté de la station supérieure de la télécabine du Vallon et en contrebas de celles des téléskis doubles du Col.
On retrouve une station monofût sur le dessus de la quelle a été apposé un groupe moteur abritant toute la mécanique utile au bon fonctionnement de l'appareil, ainsi qu'une tête de pylône en entrée de gare équipée de balanciers supports afin de mettre parfaitement le câble à l'horizontale. Le câble y est mis en mouvement grâce à un moteur électrique à courant continu développant une puissance mécanique de 100 kW.

    Arrivée en gare avec en face la gare amont de la télécabine du Vallon de l'Iseran
    Image

    La gare amont vue de face
    Image

    La gare amont vue de trois quarts d'un côté avec l'Aiguille Pers (3386 m) en arrière plan
    Image

    La gare amont vue de trois quarts de l'autre côté
    Image

    La gare amont vue de profil depuis les arrivées des téléskis du Col avec en arrière-plan le sommet de l'Albaron (3638 m) et son glacier éponyme
    Image


Sièges et pinces

Le télésiège Céma est équipé de 74 sièges pouvant accueillir jusqu'à quatre personnes et provenant de chez Skirail. Avec une assise recouverte d'une sorte de plastique, le dossier est peu confortable étant donné qu'il est fait de barres métalliques.

    Image


Les sièges sont reliés au câble grâce à des monopinces fixes typiques de chez Yan-Liftengineering, constructeur américain.

    Image


J'ib, Août 2017

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 28 avril 2011 & 1er mai 2014



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :