En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF4 de l'Orionde

La Féclaz (Savoie Grand Revard)

Poma

T2 ES
Options techniques :
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
Année de construction : 2005

Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 07/10/2017 et mise à jour le 01/06/2018
(Mise en cache le 01/06/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. La Féclaz
  2. Orionde : du télébenne au télésiège 4 places
  3. Orionde, desserte du versant principal du domaine
  4. Ligne et infrastructures du télésiège de l’Orionde
  5. Orionde, une rationalisation apportant une cure de jouvence au versant principal du domaine


La Féclaz

La Féclaz est une station de ski située dans le massif des Bauges, à 1319 mètres d’altitude.
Elle dispose d’un domaine skiable composé de 6 remontées mécaniques desservant 15 pistes de tous niveaux situées sur deux secteurs : celui de la Féclaz et celui du Col de Plainpalais. Reliée commercialement avec Le Revard sous le nom de Savoie Grand Revard, elle propose 32 pistes desservies par 13 remontées mécaniques. En plus de son domaine de ski alpin, Savoie Grand Revard exploite l’un des plus grands secteurs de ski nordique de France, avec 22 pistes totalisant près de de 150 kilomètres.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Orionde : du télébenne au télésiège 4 places

La station de La Féclaz ouvre en 1930. Deux ans plus tard, le télécorde du Tissay est installé sur l'actuelle piste du Gust. Cet appareil primitif est construit par des locaux au pied d'un chalet de vacances grâce à l'utilisation de troncs d'arbres et de planches pour fabriquer des pylônes pour le brin descendant de la corde. Long d'un peu plus de 200 mètres, ce télécorde remonte 30 mètres de dénivelé. Il est modernisé des années plus tard avec un changement de trajectoire et l'installation de pylônes portiques pour soutenir la corde descendante.

En 1954, le télébenne de l'Orionde est construit par les industries Clerc Renaud. Partant du centre du village pour rejoindre le sommet de l'Orionde, à 1520 mètres d'altitude, le télébenne permet l'accès à une multitude de pentes boisées. Cette installation était équipée classiquement d'une gare aval motrice fixe, de pylônes treillis et d'une station d'arrivée retour tension par contrepoids. Du côté des véhicules, on retrouve des bennes pour 2 personnes debout qui tournent sur l'appareil.

Image
Le début de la ligne du télébenne de l'Orionde (D.R).

Image
La ligne depuis la gare aval (D.R).

Image
Retour sur le départ (D.R).

Image
Le pylône 3 (D.R).

Image
La partie supérieure de la ligne (D.R).

Image
La gare amont (D.R).

Image
Vue aérienne de la partie supérieure de la ligne (D.R).


Le télébenne de l'Orionde est rénové plus tard par SACMI. Des potences de décâblage ont été installées au sommet des pylônes.

Image
La gare aval et le premier pylône du télébenne de l'Orionde après sa rénovation (D.R).


Le télébenne de l'Orionde est doublé en 1963 par le téléski du Cerf. Construit par Poma et équipé d'une gare aval T.50 Treillis, il double le téléporté sur toute sa longueur. D'après certains clichés, il semblerait que le télébenne ouvrait uniquement en complément du téléski.

Image
Vue aérienne de la station de La Féclaz dans les années 1960. On remarque en haut au centre le télébenne de l'Orionde et sur sa droite le téléski du Cerf (D.R).


En 1969, un second téléski est construit sur le verant de l'Orionde pour étoffer l'offre d'appareils au départ de la station : la Biche. Construit également par Poma, il est équipé d'une gare de départ "type H" et possède un virage à gauche comme son voisin du Cerf.
Avec ces deux téléskis, le télébenne de l'Orionde est délaissé et est sûrement resté en place sans être exploité jusque dans les années 1980.

Avant de continuer ce reportage, revenons quelques instants sur les caractéristiques des téléskis du Cerf et de la Biche :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : CERF | BICHE
Maître d'œuvre : ?| POMAGALSKI
Maître d'ouvrage : GRANGEAT M
Exploitant : SOCIÉTÉ D'ÉCONOMIE MIXTE DU GRAND PLATEAU NORDIQUE
Constructeur : POMAGALASKI
Année de construction : 1963 | 1969
Année de démontage : 2005

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 725 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 4,1 m/s | 3,9 m/s
Sens de montée : Par la gauche | Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1335 m | 1331 m
Altitude amont : 1523 m | 1520 m
Dénivelée : 188 m | 189 m
Longueur développée : 785 m | 809 m
Portée la plus longue : 149 m
Pente maximale : 50 % | 52,62 %
Temps de trajet : 3 minutes 12 secondes | 3 minutes 28 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : T.50 Treillis | H.90
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 55 kW
Type de gare amont : Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 10 | 9

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 79
Masse à vide : 10 kg
Espacement : 5 secondes
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante

Image
Le front de neige de la Féclaz dans les années 1970 avec de gauche à droite : le télébenne de l'Orionde, le téléski de la Biche et celui du Cerf (D.R).

Image
Autre vue des départs des téléskis du Cerf et de la Biche avec derrière le télébenne de l'Orionde décâblé (D.R).

Image
La gare aval du téléski de la Biche.

Image
Les gares amont des téléskis du Cerf et de la Biche.


Mais rapidement, les téléskis du Cerf et de la Biche montrent leurs faiblaisses : un débit faible et un tracé difficile pour les skieurs débutants. Pour faiciliter l'accès au domaine, le télésiège de l'Orionde est construit en 1980 sur le tracé de l'ancien télébenne, totalement démonté pour l'occasion.

Avant de continuer ce reportage, revenons quelques instants sur les caractéristiques du télésiège 2 places de l’Orionde :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésièges à pinces fixes : ORIONDE
Maître d'œuvre : I.M.A
Maître d'ouvrage : COMMUNE DES DÉSERTS
Exploitant : SOCIÉTÉ D'ÉCONOMIE MIXTE DU GRAND PLATEAU NORDIQUE
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1980
Année de démontage : 2005

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1300 m
Altitude amont : 1491 m
Dénivelée : 191 m
Longueur développée : 865 m
Portée la plus longue : 149 m
Pente maximale : 22,8 %
Temps de trajet : 6 minutes 17 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Biopode
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 74 kW
Type de gare amont : Retour fixe
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 8

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Arceaux 2 places
Nombre de véhicules : 94
Masse à vide : 68 kg
Charge utile : 160 kg
Espacement : 8 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe

Image
La gare aval du télésiège de l'Orionde sous la neige (D.R).

Image
Zoom sur la gare aval et le premier pylône en été.

Image
La ligne en sortie de la station. Sur la droite, on remarque le téléski de la Biche.

Image
La ligne en aval du pylône 8.

Image
La ligne vue depuis la gare amont.

Image
La gare amont vue de derrière.

Image
Vue de profil avec derrière les poulies flottantes des téléskis du Cerf et de la Biche.


Après 25 ans de bons et loyaux services, le télésiège de l'Orionde a été remplacé par un télésiège à pinces fixes 4 places sur un tracé différent. En effet, même si l'arrivée est restée au même endroit, la gare aval a été déplacée sur la droite et rabaissée au niveau de l'office du tourisme pour faciliter l'accès à l'appareil depuis le parking skieurs. Par la même occasion, les téléskis du Cerf et de la Biche ont été démontés.


Orionde : desserte du versant principal du domaine

Le télésiège de l’Orionde est situé sur le versant principal du domaine de La Féclaz, au départ du cœur de la station et à proximité d’un parking. Ainsi, pour les skieurs à la journée, Orionde est le premier appareil qu’ils utilisent en début de journée de ski. C’est pourquoi on retrouve une caisse pour les forfaits à proximité du départ du télésiège.

De plus, le télésiège de l’Orionde est un appareil qui dessert de nombreuses possibilités de ski propre pour toutes les catégories de skieurs, allant de la longue piste verte à la piste noire. En plus de ce rôle de desserte de ski propre, Orionde donne également accès au secteur du Sire et son téléski, via la piste bleue du Narcisse.

Depuis l'arrivée du télésiège de l’Orionde, cinq pistes sont accessibles :

  • La piste verte de la Bruyère. Itinéraire facile permettant une longue descente pour les skieurs en apprentissage.
  • La piste bleue du Narcisse qui rejoint le secteur du Sire.
  • La piste bleue de l’Ancolie.
  • La piste bleue de la Soldanelle. Accessible depuis le sommet du télésiège de l’Orionde par la piste bleue de l’Ancolie, elle rejoint le départ du téléski des Gorges.
  • La piste rouge de l’Arnica, accessible depuis l’arrivée du télésiège par la piste bleue de l’Ancolie.
  • La piste rouge de la Gentiane, qui se termine dans la piste verte de la Bruyère.
  • La piste noire d’Orchis.
  • La piste noire Aconit, accessible depuis le sommet de l’Orionde par la piste bleue de l’Ancolie.

Image
Situation du télésiège de l’Orionde sur le plan des pistes de Savoie Grand Revard.



Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : ORIONDE
Maître d'œuvre : MTC INDUSTRIE
Maître d'ouvrage : SOCIÉTÉ D'ÉCONOMIE MIXTE DU GRAND PLATEAU NORDIQUE
Exploitant : RÉGIE DES DOMAINES SKIABLES DE SAVOIE GRAND REVARD
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2005

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2000 personnes/heure (* 2400 personnes/heure)
Débit à la descente : 1000 personnes/heure (* 1200 personnes/heure)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1326 m
Altitude amont : 1532 m
Dénivelée : 206 m
Longueur développée : 913 m
Portée la plus longue : 143 m
Hauteur de survol maximale : 20 m
Pente moyenne : 23,33 %
Pente maximale : 60 %
Temps de trajet : 6 minutes 37 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : UNIFIX
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 208 kW
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 46 000 daN
Type de gare aval : Retour-fixe
Nombre de pylônes : 12
Largeur de la voie : 4,9 m

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : DOUDOUK 4
Nombre de véhicules : 111 (* 133)
Masse à vide : 160 kg
Espacement : 7,2 secondes (* 6 secondes)
Dispositif d'accouplement : Pince fixe UNIGRIP

Caractéristiques du câble

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 42,50 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x26 fils
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 296 mm
Pas de toronage : 118 mm
Section du câble : 730 mm²
Section du toron : 121 mm²
Résistance à la rupture : 129 780 daN

* Valeurs en débit définitif.


Ligne et infrastructures du télésiège de l’Orionde

La gare aval

La gare aval du télésiège de l’Orionde est située à 1326 mètres d’altitude, au pied de la station de La Féclaz
Au niveau technique, c’est une simple poulie de retour fixe assurant un encombrement minimal. Depuis 2017, le départ est assisté par un tapis d’embarquement.

Image
La gare aval dans son environnement.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue arrière.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège de l’Orionde est longue de 913 mètres. La montée se décompose en 3 parties : entre la gare aval et le pylône 4 la pente est faible et régulière. Entre les pylônes 4 et 7 la pente est maximale avec 60 % d’inclinaison. Enfin à partir du pylône 8 la montée est en pente grosso-modo constante jusqu’au pylône 12 qui remet le câble à plat avant l’entrée en gare amont.

Pomagalski a équipé la ligne de 12 pylônes, dont 10 supports et 2 compressions :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 8S/8S
  • P4 : 12C/12C
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 6S/6S
  • P8 : 8S/6S
  • P9 : 8S/6S
  • P10 : 8S/6S
  • P11 : 6S/6S
  • P12 : 6S/6S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
P2.

Image
Retour sur le pylône 2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
Retour sur le pylône 8.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Tête du pylône 12.

Image
Portée vers la gare amont.



La gare amont

La gare amont est située à 1532 mètres d’altitude et constitue le sommet du domaine skiable de La Féclaz.
Nous retrouvons ici une gare motrice Unifix assurant la mise en mouvement et la tension dynamique du câble par le biais de 2 vérins hydrauliques.

Image
Entrée en gare amont.

Image
Vue trois quarts.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de plus bas.

Image
Vue en contre-plongée.



Véhicules et pinces

Le télésiège de l’Orionde est équipé de 111 sièges Doudouk 4 places. Ils sont reliés au câble par des pinces fixes UNIGRIP.

Image
Un siège en ligne.



Autres vues...

Image
La ligne depuis l'arrivée.

Image
Les pylônes 11 et 12.

Image
Le pylône 9.



Orionde, une rationalisation apportant une cure de jouvence au versant principal du domaine

Avec ce télésiège, le versant principal du domaine de la Féclaz a été largement modernisé et simplifié. Avec le démontage de 2 téléskis débrayables anciens et d’un télésiège fixe peu confortable, le secteur a gagné en clarté en ne gardant qu’un seul tracé pour la desserte de la totalité du versant. Orionde version 4 places remplace donc correctement son prédécesseur et par un confort accru et un meilleur débit. Grâce à l'allongement de la ligne, l'accès au départ est facilité tant depuis la station que depuis le parking skieurs.
En résumé, un appareil confortable qui a permis de donner un gros coup de jeune à la station de La Féclaz et qui en avait vraiment besoin.

Image
Orionde, un télésiège récent et confortable !


Je remercie l'alexois pour ses photos, Johann GODALLIER de Savoie Grand Revard pour les clichés du télésiège de l’Orionde version 2 places, monchu pour son aide ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l'alexois
Date des photos : 12 mars 2016.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :