Localisation(s)
Photo

 TSF4 de la Datcha

Val-d'Isère (Espace Killy)

Montaval

T2 HS
Année de construction : 1992
Fin de service en : 2017

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 15/10/2017 et mise à jour le 10/05/2018
(Mise en cache le 10/05/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Val d’Isère
  2. Historique : les téléskis de la Datcha
  3. Datcha, entre ski propre et liaison
  4. Ligne et infrastructures du télésiège de la Datcha
  5. Datcha, un appareil remplacé pour une meilleure desserte du secteur de Solaise


Val d’Isère

Val d'Isère est une station de ski de Haute-Tarentaise située au pied du col de l'Iseran (2700 mètres d'altitude), à la limite entre Tarentaise et Maurienne, non loin de la source de l'Isère. Elle est connue entre autres pour ses mythiques pistes comme l'OK, la Face de Bellevarde, la Rhône-Alpes ou encore la Germain Mattis. L'ensemble fait partie prenante de l'Espace Killy, un vaste domaine skiable relié à la station voisine de Tignes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : les téléskis de la Datcha

L’aménagement du secteur d’altitude de Solaise a commencé en 1942 avec la mise en service du téléphérique de Solaise reliant la station de Val d’Isère à la Tête de Solaise. L’exploitant du domaine skiable, en collaboration avec Pierre Montaz, a construit le téléski du 3000 en 1962. Ce téléski desservait les pentes abruptes du fond du cirque dominé par la pointe des Leissières (3041 mètres d’altitude). Cependant, le téléski du 3000 étant situé bien plus haut que le sommet de la Tête de Solaise, l’accès à son départ était effectué en ski de randonnée.
En 1963, le téléski du Glacier a été construit, permettant d’accéder directement au départ du téléski du 3000 depuis la Tête de Solaise. Dépassé par son succès, le téléski du Glacier a été doublé en 1975.
Dans les années 1960, le téléski du Lac a été construit pour remonter les skieurs vers le sommet de la Tête de Solaise depuis le départ du téléski de la Madeleine. Dans ces années là, un petit téléski a aussi été installé entre le départ du téléski du Glacier (aux environs de l'actuel restaurant de la Datcha) et la piste de la Madeleine. Dénommé "Datcha", ce téléski permettait aux skieurs de basculer sur le téléski du Lac par gravité depuis les pistes du téléski débrayable du Glacier. Tout comme le téléski du Lac, Datcha a été doublé par un second appareil sur le même tracé dans les années 1970, probablement en 1975 ou 1976.

Image
Position du téléski de la Datcha sur le plan des pistes de Val d'Isère.

Image
Vue sur le téléski du Glacier. On remarque en bas au centre la gare aval du téléski du Marais (renommé par la suite "Datcha" - D.R).

Image
Vue sur le téléski du Lac dans les années 1960. On remarque sur la droite les téléskis de la Madeleine et sur la gauche du premier téléski, on distingue la poulie flottante de la Datcha (D.R).


En 1983, les téléskis de la Madeleine ont été remplacés par un téléporté triplace. L'année suivante, ce fut au tour des téléskis du Glacier d'être démontés pour laisser place à un télésiège. Puis en 1986, les téléskis du Lac ont été déposés pour l’installation d’un télésiège fixe sur le même tracé.

Image
Le télésiège du Lac (cliquez sur limage pour afficher le reportage dédié à cet appareil).


En 1992, le télésiège de la Datcha a été construit. Cet appareil permettait de faire le lien entre la route du col de l’Iseran (utilisée en piste de ski en hiver) et le secteur de ski desservi par le télésiège fixe de la Madeleine. Par la même occasion, les téléskis de la Datcha 1 & 2 ont été démontés.
Deux ans plus tard, le télésiège de la Datcha a été doublé par le ropetow de l'Ouillette pour assurer une liaison plus rapide entre le restaurant de la Datcha et le départ du télésiège du Lac.

Image
La gare amont du ropetow de l'Ouillette (cliquez sur limage pour afficher le reportage dédié à cet appareil).

Image
Vue d'ensemble de la ligne du ropetow de l'Ouillette (cliquez sur limage pour afficher le reportage dédié à cet appareil).


Enfin, en 2015, le télésiège du Lac a été remplacé par deux tapis roulants parallèles : Pim et Pam.


Datcha, entre ski propre et liaison

Le télésiège de la Datcha était situé au cœur du secteur d’altitude de Solaise. Partant sous le départ du télésiège du Glacier, il arrivait sous la gare amont des télésièges du Manchet et de la Madeleine. En plus de desservir l’espace débutant de la Madeleine, Datcha donnait également accès à deux pistes bleues souvent bien enneigées qui redescendaient en direction du télésiège du Glacier.
Il jouait aussi un rôle important de retour vers la Tête de Solaise en revenant du télésiège du Laisinant par la piste rouge de l’Aiglon, du secteur de l’Iseran par les Leissières ou encore du télésiège de Cugnaï par les pistes desservies par le téléporté du Glacier.
Datcha permettait aussi d’éviter le télécorde de l’Ouillette qui lui assurait directement la liaison vers les tapis roulants Pim et Pam depuis le restaurant de la Datcha.

Depuis l'arrivée du télésiège de la Datcha, 4 pistes étaient accessibles :

  • La piste verte de la Madeleine redescendant au départ du télésiège du même nom.
  • La piste bleue du col de la Fourche.
  • La piste bleue du Marais.
  • La piste rouge de l’Arcelle, accessible depuis le sommet du télésiège de la Datcha par un chemin traversant la piste verte de la Madeleine.

Image
Situation du télésiège de la Datcha sur le plan des pistes de Val d’Isère.



Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : DATCHA
Maître d'œuvre : TIM
Maître d'ouvrage : STVI (Société des Téléphériques de Val d’Isère)
Exploitant : VAL D’ISÈRE TÉLÉPHÉRIQUES
Constructeur : MONTAVAL
Année de construction : 1992
Année de démontage : 2017

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2365 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Équipement d'aide à l'embarquement : Non
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2421 m
Altitude amont : 2621 m
Dénivelée : 200 m
Longueur développée : 845 m
Portée la plus longue : 130 m
Survol maximal : 20 m
Pente maximale : 54 %
Temps de trajet : 6 minutes 8 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : Montaval motrice fixe monopode
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 247 kW
Type de gare aval : Bipode retour-tension
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique (1 vérin)
Pression nominale : 115 bar
Tension nominale : 16 000 daN
Nombre de pylônes : 13
Largeur de la voie : 4,5 m

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 124
Type de véhicules : Sièges Skirail 4 places
Masse à vide : 140 kg
Espacement : 6,1 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe Yan

Caractéristiques du câble

NOTE : Câble récupéré du télésiège de la Fontaine Froide, démonté en 2015.

Année de fabrication : 2010
Année de pose : 2015
Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 40 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x19 fils
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 294 mm
Pas de toronnage : 119 mm
Section du câble : 659,39 mm²
Section du toron : 109,9 mm²
Résistance à la rupture : 108 800 daN


Ligne et infrastructures du télésiège de la Datcha

La gare aval

La gare aval du télésiège de la Datcha était située à 2421 mètres d’altitude, le long de la route du col de l’Iseran et en contrebas du départ du télésiège débrayable du Glacier.
Nous retrouvions ici une gare bipode assurant tension dynamique du câble par le biais d’un unique vérin hydraulique. Notons que le châssis de cette gare était réglable en hauteur.

Image
La gare aval vue depuis la piste d'accès à Datcha depuis le départ du télésiège du Glacier.

Image
Zoom sur la gare aval.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de l'autre côté.

Image
La zone d'embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège de la Datcha était longue de 845 mètres. La montée se décomposait en 3 grandes parties : entre la gare aval et le pylône 6 la pente était forte et régulière. Nous survolions une falaise entre les pylônes 1 et 2 ainsi que la ligne du télécorde de l’Ouillette juste après le cinquième ouvrage. Entre les pylônes 6 et 9 le câble était quasiment à plat et nous survolions un terrain en dévers.
Le pylône 9 imprimait la montée finale, assez forte, qui était radoucie quelque peu au passage des pylônes 10 et 11. Enfin, les pylônes 12 et 13 remettaient le câble dans le plan horizontal pour l’entrée en gare amont.

Montaval avait équipé la ligne de 13 pylônes, dont 12 supports et 1 compression :

  • P1 : 8S/2S
  • P2 : 8S/4S
  • P3 : 8S/4S
  • P4 : 8S/4S
  • P5 : 8S/2S
  • P6 : 8S/4S
  • P7 : 8S/4S
  • P8 : 8S/2S
  • P9 : 8C/8C
  • P10 : 8S/4S
  • P11 : 8S/4S
  • P12 : 8S/4S
  • P13 : 8S/4S

Image
Vue sur l'ensemble de la ligne depuis la route du col de l'Iseran.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5 et survol du ropetow de l’Ouillette juste derrière.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P6.

Image
Courte portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Courte portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
P13.



La gare amont

La gare amont était située à 2621 mètres d’altitude, à proximité de l’arrivée du télésiège du Manchet Express.
Nous retrouvions ici une station motrice fixe monopode Montaval, similaire à celle du télésiège du Rogoney.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
De l'autre côté.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts avant. On remarque sur la gauche l'arrivée du télésiège du Manchet Express.

Image
La gare amont vue depuis le télésiège de la Madeleine.

Image
Vue de profil.

Image
Vue en plongée sur la gare amont.

Image
Zoom sur la gare amont depuis l’arrivée de la télécabine de Solaise.

Image
De l’autre côté depuis la piste bleue Saint-Jacques.



Véhicules et pinces

Le télésiège de la Datcha était équipé de 124 sièges Arceaux 4 places fournis par Skirail. Ils sont reliés au câble par des pinces fixes YAN.

Image
Un siège vu de face.

Image
Vu de trois quarts.

Image
Une pince vue de dessous.



Autres vues

Image
Le dernier pylône et la gare amont.

Image
La ligne jusqu'au pylône 11 depuis la piste du Marais.

Image
La ligne du pylône 5 au pylône 11.

Image
Les pylônes 10 et 11 de profil.

Image
La ligne entre les ouvrages 8 et 11 depuis la piste bleue du col de la Madeleine.

Image
La ligne entre les pylônes 5 et 9.

Image
Vue sur la ligne au niveau du pylône 5.

Image
Le pylône 4.

Image
La partie basse de la ligne.



Datcha, un appareil remplacé pour une meilleure desserte du secteur de Solaise

Datcha était donc la pierre angulaire du secteur de Solaise. En effet, de nombreuses pistes destinées à un large public étaient desservies. De plus, la position de son arrivée, située le long de la piste verte de la Madeleine, permettait de faire la liaison avec le front de neige de la Madeleine ou le télésiège du Manchet depuis les pistes du télésiège du Glacier.
Relativement lent et surtout peu confortable, cet appareil était le dernier point noir du secteur de Solaise qu’il fallait revoir. En 2017, le télésiège de la Datcha a donc été remplacé sur le même tracé par l’ancien téléporté de Solaise Express. Son remplacement par l'ex-télésiège de Solaise sera également l'occasion de réaménager la circulation dans la grenouillère de départ du télésiège avec l'élargissement du mur de la fin de la piste bleue venant depuis le départ du télésiège du Glacier et l'amélioration de la fin de la piste de l'Aiglon pour éviter des carambolages avec les skieurs continuant vers le Laisinant par la piste rouge Germain Mattis.

Image
Datcha, un appareil lent et peu confortable remplacé au nom de la rapidité et de la modernité.


Je tiens à remercier kaldini, j’ib, fan2montagne73 et carew76 pour leurs photos de l’appareil ainsi que Bovinant pour la bannière. De plus, merci à remontees pour son aide.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : kaldini, j’ib, remontees, carew76, Alspace et fan2montagne73
Date des photos : 4 avril 2004, 28 avril 2011, 10 juillet 2013, 14 décembre 2014, 19 juillet, 18 décembre 2016 et 11 avril 2017.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :