En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF4 de Préron

Pelvoux-Vallouise

GMM

T3 ES
Description rapide :
Le télésiège du Préron remplace un télésiège fixe deux places dans le but de pérenniser l'accès au haut du domaine skiable. Le nouvel appareil ne reprend pas l'ancienne gare intermédiaire. Il s'agit d'un des premiers télésièges GMM a être équipé du système de protection contre les chutes de jeunes enfants made in GMM. Découvrez cet appareil dans le reportage suivant...

Options techniques :
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
Année de construction : 2012

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 02/05/2020 et mise à jour le 15/05/2020
(Mise en cache le 15/05/2020)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le...

Image

Au sommaire :


  • Pelvoux – Vallouise
  • Le télésiège de Préron
  • Le successeur du premier télésiège du domaine
    Assurer l'accès au domaine de ski
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval
    La ligne
    La gare amont
    Au cœur du télésiège de Préron
    Véhicules et pinces
  • Conclusion et remerciements


Pelvoux - Vallouise

La station de Pelvoux – Vallouise est située dans les Hautes-Alpes (05 – région PACA), dans la vallée de la Vallouise. Implantée en bordure est du Parc National des Ecrins, cette station jouit d’un environnement naturel et authentique. La station est accessible par la N94 jusqu’à l’Argentière la Bessée (moyennant 30 minutes de route depuis Briançon), que l’on vienne du nord (Grenoble ou l’Italie) ou du sud (Gap) puis par une petite route qui traverse plusieurs villages et hameaux. Le village de Vallouise est le principal bourg de cette vallée. La route s’y sépare en deux branches : une monte vers Puy Saint Vincent et l’autre suit le Gyr vers Pelvoux, Ailefroide et le Pré de Madame Carle (vers le Glacier Blanc). Cette position rend Pelvoux et Vallouise très prisées des randonneurs et des alpinistes en été car ces deux villages sont de vrais camps de base proches des courses les plus connues dans le massif des Ecrins.

Cette vallée abrite deux domaines skiables : Puy Saint Vincent et Pelvoux – Vallouise. Ce dernier, plus secret et moins connu que son voisin, est implanté sur la commune de Vallouise-Pelvoux (Saint Antoine). Composé de 25 kilomètres de pistes, il s’étage être 1250 mètres d’altitude et 2300 mètres, sous la Blanche (2953 m). Deux télésièges fixes quadriplaces composent la colonne vertébrale de la station, en partant du front de neige et en déposant les skieurs au point culminant du domaine avec un arrêt au Préron (1850 m). Grâce au dénivelé important offert, Pelvoux est prisée par les freerideurs qui viennent chercher les fortes pentes et les nombreux itinéraires hors-pistes qui sont accessibles depuis le domaine skiable. La station attire également les familles qui y trouvent un cadre remarquable pour faire découvrir le ski aux enfants et apprendre loin de la foule et des grands domaines skiables. Enfin, avec Vallouise et Puy Saint Vincent, Pelvoux propose un très grand domaine de ski de fond qui part des Claux jusqu’aux Vigneaux en passant par la vallée de l’Onde et Puy Saint Vincent.

Image
La station de Pelvoux (Saint Antoine) depuis le télésiège de Préron.

Le télésiège du Préron

Le successeur du premier télésiège du domaine

Le télésiège de Préron remplace un appareil Poma datant de 1982. Appareil principal de la partie basse, ce télésiège assurait la montée jusqu’au plateau du Préron, à 1800 mètres d’altitude. De plus, il permettait de rejoindre les trois téléskis d’altitude (Alp, Crête et Béal). Le premier permet une liaison directe avec Puy Aillaud, le second donnait accès au sommet du domaine skiable et le dernier permettait la desserte d’un petit boardercross. Le télésiège de Préron possédait la particularité d’avoir une gare intermédiaire aux 2/3 tiers de son tracé. Celle-ci servait à skier sur le bas de la station ou bien à remonter directement au plateau d’altitude pour les skieurs arrivant de Puy Aillaud, sans avoir à descendre jusqu’au front de neige. La gare permettait l’embarquement et le débarquement dans les deux sens.

Techniquement, la gare aval était motrice et tension. Ces deux fonctions étaient assurées par une chaîne cinématique classique placée dans une structure Delta coulissant grâce à deux rails sur les côtés. La tension se faisait par le biais de deux vérins hydrauliques qui contrôlaient la position du bloc moteur. Le tracé se composait de 18 pylônes et alternait entre montées assez fortes et replats. La gare amont était une simple poulie retour fixe assurant le renvoi du câble et des véhicules. Ces derniers étaient des sièges Goutte d’Eau biplaces. Voici quelques images de cette ancienne installation :

Image
L’ancienne gare aval avec le début de la ligne au fond.

Image
Vue globale sur la gare intermédiaire.

Image
La fin de la ligne.

Découvrez le reportage sur ce télésiège en cliquant sur ce lien : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tsf2-preron-poma-3840.html

Face au confort et au débit limités ainsi qu’au temps de trajet long (plus de 10 minutes), la station de Pelvoux a entrepris de remplacer ce télésiège qui approchait doucement des 30 ans. L’absence de tapis d’embarquement en gare aval, la vitesse d’exploitation assez élevée et la gare intermédiaire pouvaient engendrer des arrêts assez fréquents, rallongeant le temps de trajet. Il a ainsi été décidé de remplacer le télésiège biplace par un appareil quatre places sur le même tracé, au détail que la gare intermédiaire sera supprimée. Le constructeur isérois GMM a été choisi pour cette opération, lui qui a déjà largement opéré sur le domaine voisin de Puy Saint Vincent (4 appareils en 2020). Le télésiège de Préron version 4 places a été construit lors de l’été 2012.

Pour lire le suivi du chantier, cliquez ici : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=12954

Assurer l'accès au domaine de ski

Le télésiège de Préron est ainsi la remontée principale du bas de la station.

Ce secteur se compose de pistes qui gravitent autour de l’enchaînement des Mélèzes et des Essards qui sont les deux pistes bleues principales du secteur. Très boisé et assez engagé, les possibilités de freeride en forêt sont très nombreuses. On retrouve également le front de neige de la station composé de deux téléskis pour les débutants (Freyssinet et Château d’Eau), de la télécorde du Palatin ainsi que des services d’accueil de la station (bâtiment multiservices et parking). 600 mètres de dénivelé s’offrent aux skieurs de tous niveaux qui pourront aussi bien évoluer sur les pistes faciles du front de neige comme sur les plus techniques (rouge de Champira et noire du Bouisset). La piste du Goitreux, retour depuis le secteur de Puy Aillaud aboutit également sur ce secteur et ramène les skieurs vers la station.

Le Préron dessert ainsi ce secteur et constitue en quelque sorte le « premier tronçon » de la chaîne de deux télésièges permettant l’accès au sommet du domaine. En effet, à l’arrivée du Préron se trouve immédiatement le télésiège de la Crête qui donne accès à la partie haute de la station. En plus des possibilités importantes de ski propre offertes par le télésiège de Préron, celui-ci permet de donner accès au téléski de l’Alp (en plus du télésiège de la Crête déjà évoqué). Comme nous l’avons vu dans l’historique, cet appareil permet un accès rapide à Puy Aillaud.

Le télésiège du Préron dessert direment deux pistes :
- Champira : Piste rouge directe et technique, celle-ci descend jusqu’à l’ancienne gare intermédiaire. Elle sert de stade de slalom lorsque celui sur le secteur de Puy Aillaud n’est pas préparé.
- Mélèzes : Cette piste serpente sur le haut du tracé et reprend le tracé des Essards jusqu’à l’ancienne gare intermédiaire. Cette dernière en est le prolongement jusqu’au front de neige.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Situation sur le plan des pistes global.

Image
Zoom sur le bas de la station.

Caractéristiques


Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSF – Télésiège à pinces fixes : PRERON
Maître d’œuvre : Eric
Exploitant : SAS Alpes Ski Développement
Constructeur : GMM
Année de construction : 2012
Montant de l'investissement : 3 384 879 euros HT

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1695 personnes/heure
Débit à la descente : 423 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s
Tapis d'embarquement : Oui

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 1238 m
Altitude gare amont : 1815 m
Dénivelé : 577 m
Longueur développée : 1337 m
Pente moyenne : 40,22 %
Pente maximale : 80 %
Temps de trajet : 9 min 30 s

- Caractéristiques Techniques

Type de gare aval : 7+
Type de gare amont : Retour fixe
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Aval
Puissance développée : 440 kW
Type de motorisation : Asynchrone
Sens de montée : Droit
Type d'embarquement : Avec tapis
Nombre de pylônes : 16
Largeur de la voie : 4,7 m
Dispositif d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 139

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Arcelor Mittal
Diamètre du câble : 42 mm
Type d’âme : Compacte
Composition : 6*31 fils
Année de pose : 2012
Revêtement : Zingué

Ligne et infrastructures

La gare aval

La gare aval est la station motrice et tension de l’installation. Elle est située sur le front de neige de Pelvoux, à proximité du bâtiment multiservices et du parking pour les skieurs. Le départ est facilement accessible depuis le Mur du Château d’Eau et la piste noire du Bouisset (pistes de retour station) ainsi que depuis le téléski du Freyssinet. Une gare de la gamme 7+ a été classiquement implantée ici et elle comporte la chaîne cinématique classique (moteur et réducteur). Pour faciliter l’embarquement et augmenter la vitesse en ligne, un tapis a été installé.

Image
L’arrivée sur la gare aval par la piste du Bouisset.

Image
Vue générale sur la gare aval et le premier pylône.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue globale sur la gare 7+.

Image
Vue arrière en venant du parking.

Image
On s’approche.

Image
De l’autre côté (en venant du Freyssinet).

Image
Le tapis d’embarquement.

Image
Vue arrière sur la zone de la gare aval depuis la ligne.

La ligne

La ligne mesure 1337 mètres de long et se compose de 16 pylônes tubulaires.
Après le franchissement de la piste du Bouisset, le tracé aborde une montée importante. Le pylône 6 redresse la ligne qui rejoint puis franchit la piste des Essards. Il s’en suit un passage en forêt jusqu’au 9ème pylône où le tracé arrive au lieu où se situait la gare intermédiaire de l’ancien télésiège. On franchit alors la jonction entre les pistes du Goitreux et des Mélèzes avant de remonter plus fortement vers la gare amont et le plateau du Préron.

Caractéristiques de la ligne :
P0 (intégré à la gare aval) : 8C/8C
P1 : 8C/8C
P2 : 6S/4S
P3 : 6S/4S
P4 : 8C/8C
P5 : 6S/4S
P6 : 8S/8S
P7 : 6S/4S
P8 : 6S/4S
P9 : 8S/8S
P10 : 8S/6S
P11 : 8C/8C
P12 : 6S/4S
P13 : 6S/4S
P14 : 8S/8S
P15 : 8S/8S
P16 : 8S/8S

S : balancier support
C : balancier compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
Le P1 en sortie de gare.

Image
Le P2.

Image
La portée vers le P3 au-dessus de la piste noire du Bouisset.

Image
Le P3, de l’autre côté de la piste.

Image
Le P4, on aborde la première montée.

Image
Dans la pente.

Image
Le P5.

Image
On se dirige vers le P6.

Image
Le P6, on voit la suite de la ligne derrière.

Image
La portée vers le P7.

Image
Le P7, au bord des Essards.

Image
On s’apprête à franchir la piste.

Image
Le P8.

Image
La portée vers le P9 est boisée.

Image
Le P9.

Image
La portée vers le P10 avec la piste du Goitreux à gauche (et Champira au fond à gauche) et celle des Mélèzes à droite.

Image
Le P10, au milieu des pistes.

Image
La dernière montée est visible.

Image
Le P11.

Image
On monte plus fortement.

Image
Le P12.

Image
On s’apprête à survoler la piste des Mélèzes.

Image
Le P13.

Image
On s’approche de la gare amont.

Image
Les trois derniers pylônes permettent de remettre le câble à l’horizontale.

La gare amont

La gare amont est une poulie retour fixe qui effectue le renvoi du câble et des sièges. Elle est située sur le plateau du Préron, à proximité des départs du téléski de l’Alp et du télésiège de la Crête. Un petit restaurant a également pris place à côté. De cet endroit on accède facilement aux pistes du bas de la station (Champira et Mélèzes) ainsi qu’aux appareils cités précédemment qui donnent accès à Puy Aillaud et au sommet du domaine.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
Vue globale sur la poulie retour.

Image
De trois quarts avec la zone de débarquement.

Image
De l’autre côté.

Image
L’accès à la descente.

Image
Vue plus éloignée, depuis la fin de la piste de la Crête.

Véhicules et pinces

Le télésiège de Préron est équipé de 139 sièges GMM rembourrés. Les garde-corps possèdent sur les deux places de droite une sécurité pour les enfants. Les véhicules sont reliés au câble par des pinces fixes.

Image
Un siège 4 places GMM.

Image
La sécurité pour les enfants.

Image
La pince fixe.

Autres vues

Voici à présent des photos supplémentaires du télésiège prises depuis les pistes.

Image
La ligne depuis la piste des Mélèzes.

Image
De plus bas, depuis les premiers mètres de la piste des Essards.

Image
On continue à descendre par la piste bleue.

Image
La fin de la portée vers le P3 depuis la piste du Bouisset…

Image
… et le début de la ligne.

Image
Le début de la ligne depuis la fin de la piste noire.

Image
En venant du téléski du Freyssinet.

L’exploitation estivale

Le télésiège de Préron est ouvert en été afin de donner accès au plateau du Préron facilement depuis la station de Pelvoux. Les VTT sont également autorisés à monter sur le télésiège. Voici quelques images du télésiège dans son environnement estival.

Image
Vue globale sur la gare aval et le début de la ligne en venant du parking.

Image
La gare 7+.

Image
Le début de la ligne.

Image
Le P6.

Image
La portée vers le P11.

Image
La poulie retour fixe amont.

Au cœur du télésiège de Préron

La gare aval du télésiège comporte les fonctions motrice et tension.

La tension se fait au moyen d’un vérin qui fait coulisser l’ensemble du bloc moteur (couverture comprise) sur une structure fixée au massif en béton. Le tout est contrôlé par une centrale hydraulique située à l’arrière du vérin.
La mise en mouvement du câble se fait par une chaîne de puissance classique : un moteur est relié à un réducteur qui entraîne la poulie motrice. A noter que ce réducteur est à deux entrées car il accueille également l’arbre venant du moteur de secours. Celui-ci prend le relais du moteur électrique en cas de panne de ce dernier. Cependant, en cas de casse du réducteur, l’évacuation verticale de l’appareil est l’unique solution pour descendre les clients. Enfin, un volant muni du frein de service est situé sur l’arbre rapide.

Image
Vue générale de l’intérieur de la gare en entrant. Au premier plan le moteur thermique, en rouge se trouve la pompe du réducteur et en gris on voit le moteur électrique tout au fond.

Image
De l’autre côté. On voit distinctement l’arbre rapide peint en rouge avec le réducteur derrière.

Image
Le moteur électrique.

Image
Le réducteur avec la pompe de circulation d’huile.

Image
Le moteur de secours avec le tableau de commandes.

Image
La centrale hydraulique du frein de service.

Les principales commandes du télésiège se trouvent en gare aval. On y retrouve l’armoire de commandes principale avec toutes les fonctionnalités permettant d’exploiter le télésiège. Dans une pièce annexe se trouvent les armoires de puissance de l’appareil. La gare amont comporte également un petit équipement de commandes mais réduit au strict minimum.

Image
Vue globale sur l’armoire de commandes en gare aval.

Image
L’écran principal.

Image
Les armoires de puissance.

Image
Les commandes de la gare amont.

Conclusion et remerciements

Le télésiège de Préron est un appareil structurant du domaine : quasiment toute son ouverture dépend de cette remontée. Permettant d’accéder au plateau d’altitude tout en desservant 600 mètres de dénivelé de ski propre, ce télésiège est prisé des clients. Ils y trouvent un appareil confortable et pas trop lent pour effectuer des rotations sur les pistes du bas ou bien se diriger vers le sommet ou encore vers Puy Aillaud. On peut se poser légitimement la question du choix d’un télésiège à pinces fixes pour une si grande longueur : cependant, force est de constater que cet investissement est adapté au domaine de Pelvoux. A taille humaine il n’y avait ni besoin ni les moyens d’avoir un appareil débrayable. Disposant d’un tapis d’embarquement pour augmenter légèrement la vitesse, ce télésiège permet de faire chuter le temps de montée sous la barre des 10 minutes tout en limitant les arrêts grâce à la suppression de la gare intermédiaire. C’est peut être le seul petit point négatif de cette restructuration : les skieurs arrivant de Puy Aillaud doivent repasser par le front de neige pour aller au télésiège de la Crête et au téléski de l’Alp. Finalement, en comparant avec les avantages offerts par la modernisation, ce petit point ne demeure qu’un détail.

Vifs remerciements au personnel de la station et en particulier à Mr Antoine Mathieu, chef d’exploitation du domaine skiable ainsi qu’aux conducteurs pour la visite du télésiège.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 24 juillet 2013 et le 3 mars 2020)

A bientôt.

© - 2020 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :