Localisation(s)
Photo

 TSF4 des Bauches

Montchavin - La Plagne (Paradiski)

Poma - Ingélo

T2 ES
Description rapide :
Télésiège qui permet de revenir sur le domaine de la Plagne depuis la piste noire du Dérochoir arrivant du glacier.

Année de construction : 2013

Remplace l'appareil suivant : Réimplantation de : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 12/11/2021 et mise à jour le 30/11/2021
(Mise en cache le 30/11/2021)

Télésiège des Bauches
Montchavin-les-Coches (73)


Image


Bienvenue à Montchavin-les-Coches

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 96 remontées mécaniques entre 1230 m et 3120 m en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Le secteur d'altitude de Montchavin-Les Coches se développe à partir de 1973 avec l'équipement conduisant au sommet du Dos Rond. Dans la même dynamique, la SAP (Société d'Aménagement de la Plagne, exploitant du domaine skiable) entreprend l'aménagement des pentes situées à proximité du lac du Carroley et traversées par le ruisseau du même nom avec la construction d'une chaîne de deux télésièges fixes 2 places : Les Bauches puis Le Carroley.

    Image
    ^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'ancien télésiège fixe 2 places des Bauches

L'aménagement du secteur d'altitude de Montchavin-les-Coches a commencé en 1973 avec la mise en service du téléski du Dos Rond ainsi que du téléski de la Salla. Le but recherché par ces aménagements était d'effectuer une liaison avec les stations d'altitude de la Plagne. C'est en 1978 que sont construits les premiers télésièges sur les pentes du lac du Carroley avec l'enchaînement des deux téléportés des Bauches et du Carroley. En 1986, la SAP fait construire sur ce secteur le télésiège des Crozats offrant une liaison quasi directe avec Plagne Bellecôte et la création d'un nouvel espace de ski propre. Le téléski de la Salla est aujourd'hui remplacé par un télésiège fixe 6 places et cet axe Bauches-Carroley n'a été laissé en place que jusqu'en 2013.

    La gare aval du télésiège des Bauches
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Sur la ligne au niveau du P6
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    La gare amont Delta
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


Bauches version 2013 : Le déplacement du télésiège des Coqs

Avec la transformation en piste noire du Dérochoir en 2010, le télésiège des Bauches est devenu beaucoup plus emprunté qu'auparavant pour revenir depuis le glacier sur le restant de la Grande Plagne. Dans une optique d'améliorer le confort pour les grands skieurs, la Société d'Aménagement de la Plagne a décidé de remplacer l'ancien télésiège fixe 2 places des Bauches par un appareil du même type mais 4 places offrant un meilleur confort et un meilleur débit. Pour ce faire, La Plagne a récupéré un de ses anciens appareils, le télésiège Poma des Coqs de plus en plus délaissé par les skieurs au profit du télésiège de la Roche.

    La gare aval motrice-tension du télésiège des Coqs
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Sur la ligne au niveau du P12
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    La gare amont retour fixe
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


C'est Ingélo qui a été en charge du déplacement de l'appareil pour la seconde fois de son histoire, sa première ayant été sur le télésiège de la Traversée toujours à la Plagne l'année précédente. Le chantier du télésiège fixe des Bauches a débuté après le démontage de l'appareil des Coqs, fin juillet 2013. En effet, le démontage du télésiège fixe biplace des Bauches a duré de la dernière semaine de juillet jusqu'à la première dizaine du mois d'août. Le coulage des massifs s'est fait début septembre par les équipes de la Comag en collaboration avec SAP montage. En octobre les pylônes ont été levés et les gares installées.

    La ligne en cours de démontage début août 2013
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


    L'emplacement de la gare aval début octobre 2013
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


    Montage de la gare amont
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


Techniquement, la quasi intégralité des éléments ont été récupérés du télésiège des Coqs. Certains tronçons de pylônes ont été remplacés, une potence (P10), la plupart des éléments ont été regalvanisés à froid, les Arceaux ont été remplacés du fait de leurs pathologies et la gare motrice-tension auparavant placée en aval a été transférée en amont sur Bauches.

Bauches : Le retour sur Montchavin-les-Coches

Le télésiège des Bauches est situé sur la partie gauche de la station de Montchavin-les-Coches, en contrebas de la majeure partie des remontées mécaniques de la station. Il a été construit en 2013 par Ingélo, le bureau d'études de la Compagnie des Alpes.
Cette installation permet donc aux skieurs de retourner sur le domaine d'altitude de Montchavin-les-Coches après avoir skié sur les pistes noires du Dérochoir, de Malatray ou des Crozats sans avoir à emprunter la piste très plate de la route des Bauches qui est peu pratique et peu enneigée. Côté ski, le télésiège des Bauches dessert à son sommet une seule piste, la piste bleue des Bauches.

Voici sa situation sur le plan des pistes de Paradiski :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pince fixe : BAUCHES
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : Société d'Aménagement de la Plagne (CDA)
Exploitant : Société d'Aménagement de la Plagne (CDA)
Etudes topographiques : Mesur'Alpes
Terrassements : Bouzon & Barral
Génie civil et montage : SAP montage
Constructeur : Ingélo
Constructeur d'origine : Poma
Installation électrique : SEMER
Année d'origine : 1990
Année de construction : 2013
Montant de l'investissement : 1 800 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 1500 p/h (2000*)
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de trajet : 5 min 45 sec

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1791 mètres
Altitude amont : 2081 mètres
Dénivelée : 290 mètres
Longueur développée : 793 mètres
Longueur horizontale : 731 mètres
Pente maximale : 73 %
Pente moyenne : 40 %

Caractéristiques techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Amont
Gare retour : Aval
Nombre de pylônes : 10
Nombre de véhicules : 73 (97*)
Type de motorisation : Courant Continu
Puissance développée : 424 kW
Tension nominale : 34 040 daN
Type de tension : Hydraulique
Sens de montée : Droite
Type de G1 : Poulie retour fixe
Type de G2 : Alpha 350
Type de sièges : Arceau
Type de pinces : AR2800
Diamètre de la poulie motrice : 4000 mm
Diamètre de la poulie retour : 4200 mm
Espacement : 9,6 s (7,2 s*)

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
Date de pose : 2013
Diamètre : 42,5 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6×25 fils
Section du câble : 719 mm²
Pas de toronage : 109 mm
Résistance à la rupture : 126 000 daN

* Chiffres en débit théorique

Ligne et infrastructures du télésiège des Bauches

Gare aval :

La gare aval est la station retour de l'installation. Elle est placée à 1791 mètres d'altitude dans le vallon des Bauches au hameau de Pra Premier. Du fait de sa situation dans un endroit calme et préservé, la motrice n'a pas été placée à cet endroit. On retrouve une poulie retour fixe équipée d'un fût de soutènement assez imposant.

    La gare aval vue en arrivant depuis la piste noire du Dérochoir
    Image

    La gare aval vue de trois quarts
    Image

    La gare aval vue de face
    Image

    Les portillons de cadencement et la zone d'embarquement
    Image

    Détail sur la poulie retour fixe
    Image


La ligne :

La ligne est longue de 795 mètres et se compose de 10 pylônes. La pente est assez faible dès la sortie de la gare aval et ce jusqu'au quatrième pylône. C'est ici qu'est alors amorcée la montée principale des Bauches dans un layon forestier très étroit et ce jusqu'au P7. De là, la pente faiblit tranquillement jusqu'en gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 4S/4S
  • P3 : 8S/6S
  • P4 : 16C/16C
  • P5 : 8S/6S
  • P6 : 6S/4S
  • P7 : 8S/6S
  • P8 : 6S/4S
  • P9 : 8S/6S
  • P10 : 8S/8S
    Retour en arrière sur le P1 portique
    Image

    P2
    Image

    Portée P2 - P3
    Image

    P3
    Image

    P4
    Image

    Détail de la tête de pylône de type compression
    Image

    Portée P4 - P5
    Image

    P5
    Image

    Portée P5 - P6
    Image

    P6
    Image

    Portée P6 - P7
    Image

    P7
    Image

    P8
    Image

    Portée P8 - P9
    Image

    P9
    Image

    P10
    Image


La gare amont

La gare amont est la station motrice-tension de l'installation. Elle est située à 2081 mètres d'altitude au-dessus du départ du télésiège des Crozats. Techniquement on retrouve une infrastructure de type Alpha350 provenant de chez Poma. Elle met en mouvement le câble grâce à un moteur électrique à courant continu développant une puissance mécanique de 424 kW. La tension dynamique du câble y est effectuée grâce à deux vérins hydrauliques.

    Arrivée en gare
    Image

    Détail sur la poulie motrice
    Image

    La gare amont vue de face avec la zone de débarquement
    Image

    La gare amont vue de trois quarts
    Image

    La gare amont vue en partant sur le télésiège des Crozats
    Image

    La gare amont vue depuis le télésiège des Crozats
    Image[list]

    Sièges et pinces

    Le télésiège des Bauches est équipé de 73 sièges de type Arceau4 provenant de chez Poma et pouvant accueillir jusqu'à quatre personnes.

    [list]Image


Les sièges sont reliés au câble par des monopinces fixes de type Mono2800.

    Image


Avant de terminer ce reportage, je tiens à remercier L'Alexois pour ses photos de l'installation.

J'ib, novembre 2021

Photos : L'Alexois
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 30 janvier 2018



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :