Localisation(s)
Photo

 TSF4 des Plans

Vars (La Forêt Blanche)

CCM Finotello

T2 ES
Description rapide :
Le télésiège des Plans assure la liaison de Peynier vers les Claux.

Année de construction : 2023

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 19/06/2024 et mise à jour le 20/06/2024
(Mise en cache le 21/06/2024)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Vars
  • Le télésiège des Plans : la liaison de Peynier vers les Claux
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Sièges et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion et remerciements


Vars

La station de Vars se trouve dans le guillestrois, en aval du col du même nom. Ce passage culmine à 2108 m et relie les vallées du Guil (Hautes-Alpes) et de l’Ubaye (Alpe-de-Haute-Provence). Il est l’un des rares cols routiers de haute altitude ouvert toute l’année dans les Alpes. Située à 15 kilomètres de Guillestre, la commune est très étalée et comporte plusieurs villages, de l’aval vers l’amont : Saint-Marcellin, Sainte-Catherine, Sainte-Marie et les Claux. Tous ces villages sont situés le long de la route du col, principal axe de circulation dans la commune. Elle est reliée à la N94 en aval de Guillestre (axe Gap – Briançon) tandis que la gare ferroviaire la plus proche est celle de Mont-Dauphin – Eygliers. Cette dernière accueille des TER en provenance de Marseille, Briançon et Valence ainsi que l’Intercités de nuit direct depuis Paris. Vars se place entre la Parc Naturel Régional du Queyras (dont la réserve du val d’Escreins fait partie) et l’Ubaye.

Des 4 villages, le plus étalé est celui des Claux en raison de la présence de la station de ski. C’est au niveau du col qu’est née la pratique du ski dans la commune avec l’installation d’un premier appareil rudimentaire en 1938. La commune a largement bénéficié des plans neige successifs afin de se développer, d’étendre son domaine skiable et de construire de nombreux logements. On retient notamment les grands bâtiments situés autour du front de neige de couleur blanche, typiques des années 70. Aujourd’hui, Vars propose un domaine skiable qui culmine à 2730 m d’altitude et organisé en quatre secteurs : Escondus, Chabrières, Sainte-Marie et Peynier. Le premier propose du ski à l’ombre de la crête de l’Eyssina autour de pistes rouges et bleues. Sur Chabrières, on trouve un plateau d’altitude peu arboré mais qui a permis d’aménager un grand snowpark ainsi que le renommé stade de vitesse (le record du monde de vitesse à ski a été décroché ici). On y trouve des pistes globalement peu pentues avec des chemins de liaison assez nombreux. L’arrivée du télésiège Vars Speed Master, point culminant du domaine, se trouve sur ce secteur. Également, la liaison avec la voisine Risoul est accessible pour former le domaine de la Forêt Blanche. A Sainte-Marie, le ski est organisé autour de deux télésièges débrayables et offre des possibilités de ski plus variées : des sportives Olympique, Casse ou Mur on peut aussi opter pour les tranquilles Vallon et Grand Vallon. Enfin, le secteur de Peynier est entièrement dans les mélèzes : moins fréquenté, il propose des pistes agréables exposées au nord et à l’ouest.

En dehors de l’offre hivernale, Vars propose aux visiteurs la découverte de son patrimoine avec des villages typiquement haut-alpins. La réserve du Val d’Escreins est un endroit remarquable pour la randonnée tandis que le col de Vars est un haut lieu du cyclisme. Le Tour de France y est passé de nombreuses fois et les amateurs sont nombreux en été. Enfin, un bike park est proposé sur le domaine skiable entre Sainte-Marie et Chabrières.

Image
Vars – Les Claux et la crête de l’Eyssina.

Le télésiège des Plans : la liaison de Peynier vers les Claux

Cette installation se trouve entre les secteurs de Peynier et de Chabrières. Elle permet de faire la liaison du premier vers le second.

En premier lieu, un téléski a été construit en 1969. Installé proche du départ du téléski de la Mayt, il permettait un accès plus rapide et plus facile au front de neige des Claux pour les skieurs garés à l’entrée de la station. De nouvelles pistes faciles ont été ouvertes conjointement à l’implantation du téléski de l’Adroit, un an plus tard. Ce dernier effectuait la liaison dans l’autre sens. Construit par Poma, Plans comportait une gare T et un angle sur le tracé. En 1978, le téléski de l’Adroit fut doublé par le tronçon nord-ouest du télésiège des Claux. Voici une image du téléski des Plans (© vars.over-blog.com) :

Image

En 1971, le télésiège de Peyniers fut construit par Poma. Il comportait deux particularités intéressantes : une gare intermédiaire ainsi qu’un virage. Avec le télésiège des Claux, il s’agissait du second appareil à comporter ces originalités. Le nouvel appareil permettait de relier skis aux pieds les secteurs de Chabrières et de Peynier. La station intermédiaire constituait le point bas de l’installation, au bord du torrent de Chagne. Le tronçon côté Claux remontait vers le télésiège des Claux après avoir survolé la route du col de Vars. La gare d’arrivée assurait la mise en mouvement et la tension du câble au sein d’une station Delta. De ce point, on rejoignait par gravité le front de neige des Claux ou bien, jusqu’en 2021, le téléski du Lièvre. Le tracé comportait 9 pylônes, dont 2 disposés en portique.

Consultez le reportage sur cette installation atypique en cliquant sur ce lien : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tsf2-du-peynier-poma-2317.html

Dans la lancée du programme de remplacement des principaux axes du domaine, la mairie de Vars et la SEM SEDEV ont souhaité restructurer le secteur de Peynier. En 2020, les téléskis de Peynier 1 et 2 ainsi que celui de la Rochette sont remplacés par le télésiège du Bois Noir. Des travaux d’aplanissement de pistes ont aussi été engagés afin que la clientèle visée par Vars puisse descendre sans difficulté les pentes. Deux ans plus tard, le télésiège biplace de Peynier est remplacé par deux appareils fixes distincts. Cette solution a été adoptée dans le but de faciliter l’exploitation des télésièges et de diminuer les coûts de construction. Après un départ tardif et des complications liées à la météo et au planning, l’ouverture de la nouvelle installation s’est faite au cours de l’hiver, quelques semaines avant le télésiège de Peynier.

Le télésiège actuel des Plans conserve le rôle du tronçon Claux de l’ancien appareil : effectuer la liaison skis aux pieds de Peynier vers le centre de la station. Il s’agit de l’unique trait d’union entre les deux versants dans ce sens et le télésiège est donc d’une grande importance. Une zone de stationnement pour les skieurs à la journée avec caisse et sanitaires se trouve proche de la zone de départ. Les pistes des Plans (bleue) et de l’Adroit (verte) desservies ne servent qu’à effectuer les liaisons et ne comportent pas d’intérêt particulier.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Situation sur l’ensemble du domaine de Vars. Plan Atelier Pierre Novat / © Léa Scappini

Image
Zoom sur le bas de la station. Plan Atelier Pierre Novat / © Léa Scappini

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSF - Télésiège à pinces fixes : PLANS
Maître d’ouvrage : SEM SEDEV
Maître d’œuvre : Cabinet ERIC
Montage / génie civil : Trame
Exploitant : SEM SEDEV
Constructeur : CCM Finotello
Année de construction : 2023
Montant de l’investissement : 4,45 M€

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2000 personnes/heure (1800 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s (2,1 m/s*)
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1785 m
Altitude amont : 1936 m
Dénivelé : 151 m
Longueur développée : 617 m
Pente maximale : 80 %
Pente moyenne : 25,4 %
Temps de trajet : 4 min 53 s

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 174 kW
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Sans équipement d’aide
Nombre de pylônes : 8
Largeur de la voie : 4,9 m
Dispositif d’accouplement : Pinces MSF
Nombre de véhicules : 75
Espacement : 16,8 m

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Redaelli
Diamètre du câble : 40 mm
Type d’âme : Textile
Composition : 6*26 fils
Année de pose : 2023
Revêtement : Clair

* : caractéristiques provisoires, avant installation du tapis d’embarquement

La gare aval

La station de départ se trouve sur une plateforme commune avec le télésiège de Peynier. Elle est située quasiment au même endroit que la gare intermédiaire de l’ancien appareil (légèrement plus en aval). L’endroit a été retravaillé pour être élargi avec un imposant remblais pour la fin de la piste des Plans. Le tout se trouve au bord du torrent de Chagne. Pour réduire l’emprise au sol au minimum, une simple poulie retour fixe a été installée au plus près de la pente. La file d’attente des deux télésièges se divise après le passage des bornes à forfaits. Néanmoins, un petit passage entre deux filets permet de changer de file dans le cas où un skieur se trompe d’appareil. Un tapis d’embarquement sera installé à l’issu de la première saison d’exploitation (non installé en raison des délais de construction trop serrés).

Image
La gare aval depuis la piste des Plans. Au fond se trouve le bas de la piste des Cembros, en provenance de Peynier.

Image

Image
La gare de départ avec le P1. On remarque l’important remblais pour élargir la piste à gauche.

Image
L’entrée commune aux deux télésièges.

Image
L’accès à l’embarquement.

Image
La poulie retour depuis l’accès au télésiège de Peynier.

Image
Avec l’Eyssina à gauche et les deux premiers pylônes à droite.

Image
La poulie retour.

Image
L’estacade provisoire d’embarquement.

Image
La zone de départ des deux télésièges depuis la ligne.

La ligne

Le tracé se compose de 8 pylônes tubulaires.

Après une montée très inclinée pour sortir de la zone de la gare aval, la ligne survole la D902, route du col de Vars. Les véhicules sur l’axe routier sont protégés d’éventuelles chutes d’objets par un filet. La suite est très régulière jusqu’à la gare amont, au milieu d’une zone arborée de façon clairsemée. On franchit la piste des Plans entre les pylônes 6 et 7.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 10C/10C
P3 : 12S/12S
P4 : 8S/4S
P5 : 10S/6S
P6 : 10S/6S
P7 : 12S/8S
P8 : 12S/12S

S : balancier support
C : balancier compression


Image
Le début de la ligne avec la forte pente de départ et le franchissement de la route au fond.

Image
Les deux premiers pylônes.

Image
Le P3.

Image
La portée vers le P4. On franchit la route.

Image
Le P4.

Image
La pente est assez faible.

Image
Le P5.

Image
La portée vers le P6.

Image
Le P6.

Image
La portée vers le P7, on survole la piste des Plans.

Image
Le P7.

Image
On arrive aux Plans.

Image
Le P8 avec la gare amont derrière.

La gare amont

La station d’arrivée assure la mise en mouvement et la tension du câble. Il s’agit d’une structure bipode avec le bloc moteur posé sur des rails. Les deux vérins reliés à la structure métallique fixe permettent de contrôler la position de la poulie motrice. On retrouve une gare sombre accompagnée de panneaux latéraux noirs et rouges, ce qui lui donne une belle allure tout en restant assez discret. Elle se trouve au même endroit que l’arrivée de l’ancien appareil, au sommet des pistes des Plans (vers Peynier) et de l’Adroit (vers le front de neige des Claux) et au bas de la piste des Heureux. En raison du profil du débarquement et pour limiter le remblai à effectuer, une estacade en bois a été construite pour assurer l’évacuation des sièges.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
La poulie motrice.

Image
Un vérin de tension.

Image
La gare et la zone de débarquement.

Image
Vue globale sur la gare d’arrivée.

Image
Depuis le télésiège de la Mayt.

Image
On approche progressivement de la gare par la piste des Heureux.

Image
On repère à droite le large layon du télésiège de Peynier.

Image
Zoom sur la station motrice et tension.

Image
De trois quarts.

Image
La gare et le chalet de commandes. Le sous-bassement bétonné renferme le transformateur électrique.

Image
Zoom.

Image
De l’autre côté.

Visite du local de commandes :

Image
L’entrée dans le chalet, assez étroite.

Image
L’armoire principale de commandes.

Image
Vue générale sur le poste de vigie.

Image
Le pupitre.

Image
Dans la pièce voisine se trouve l’armoire de puissance. Le transformateur électrique est au sous-sol.

Sièges et pinces

Le télésiège des Plans est équipé de 75 sièges SG 4 fournis par CCM Finotello. Ils sont dotés d’assises bicolores rouges et noires ainsi que de doigts de sécurité sur le garde-corps. Pour respecter les gabarits de passage entre les pylônes 2 et 3, les suspentes sont plus longues qu’à l’accoutumée. Enfin, les sièges sont reliés au câble par des pinces MSF4.

Image
Un siège au complet.

Image
L’assise.

Image
Une pince fixe.

Autres vues

Voici à présent des images prises depuis les abords de l’appareil.

Image
La ligne depuis l’estacade de la gare amont.

Image
La fin de la ligne.

Image
La portée entre les pylônes 6 et 7.

Image
Les deux dernières portées.

Image
Les deux tiers bas du tracé avec le télésiège de Peynier au fond.

Image
La piste des Plans survole la route au moyen d’un pont. Les deux télésièges sont visibles.

Image
Le franchissement de la route entre les pylônes 3 et 4.

Image
Le P3 avec le filet de protection au fond.

Conclusion et remerciements

Le télésiège des Plans permet de remplacer le tronçon Claux de l’ancien télésiège de Peynier. Scinder l’ancienne installation en deux était une nécessité afin d’améliorer l’exploitation de la liaison. La gare intermédiaire était peu pratique à utiliser et le virage engendrait une maintenance plus couteuse en raison du nombre de pièces conçues sur mesure. Le nouvel agencement est donc un gros plus pour fluidifier l’accès aux Claux depuis Peynier. Il profite aussi aux nouvelles zones urbanisées, toujours plus gourmandes en place et désormais situées contre la piste bleue des Cembros. Celle-ci devient ainsi une piste d’accès au domaine et les Plans permet de rejoindre skis aux pieds le front de neige principal. La fréquentation du télésiège reste cependant assez faible en raison de son simple rôle de liaison (hormis en début et en fin de journée). Le débit de 1800 personnes par heure et tout à fait adapté ainsi que sa vitesse de 2,1 m/s. En effet, la longueur courte de l’installation ne justifie pas un appareil débrayable.

Je remercie le conducteur en gare amont pour son accueil et la visite du chalet de commandes.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 16 mars 2024)

A bientôt.

© - 2024 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :