Localisation(s)
Photo

 TSF4 du Clos Giraud

Vaujany (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

Poma

T2 HS
Année de construction : 1987
Année de fin de service en : 2020

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Tony le savoyard
Section écrite le 24/08/2021 et mise à jour le 26/08/2021
(Mise en cache le 26/08/2021)

Image


La station de Vaujany

Située à 1250 mètres d'altitude dans la vallée de l'Eau d'Olle au sein du massif des Grandes Rousses, la station est gérée par la SPL des Grandes Rousses, une société exploitant également le domaine d'Oz-en-Oisans, les deux entités étant incluses au sein du domaine skiable "L'Alpe d'Huez Grand Domaine".
Le domaine de Vaujany est nécessairement lié à celui d’Oz-en-Oisans car les téléphériques du Dôme des Rousses, dont la chaîne démarre de Vaujany, sont largement situés sur la commune d’Oz.
Bien qu’équipé depuis 1974 d’un petit téléski, le village de Vaujany ne devint une véritable station qu’en 1987, au lendemain de la mise en eau du barrage de Grand Maison grâce à l’argent apporté par cette infrastructure de production électrique implantée sur le territoire communal.
Le village n'est accessible à ski qu'en passant par Oz-en-Oisans et la télécabine de l'Alpette ou encore depuis les pistes rouges desservies par le 2ème tronçon du DMC des Grandes Rousses, mais pas skis aux pieds : on y revient en redescendant soit via la télécabine de Montfrais soit par le premier tronçon du téléphérique ou encore en montant par la télécabine de l'Enversin, pour peu que l’enneigement permette de descendre jusqu’en fond de vallée.

    Image


Le télésiège du Clos Giraud, second maillon de l'axe historique reliant Vaujany à l'Alpette

Le télésiège du Clos Giraud fut installé en 1987 à l’occasion de l'aménagement initial du plateau de Montfrais en espace skiable accompagné de la télécabine, du télésiège et des téléskis de Montfrais.
Depuis la construction du téléphérique du Dôme des Rousses en 1989, qui offrit aux usagers un lien direct entre le village et l’Alpette, le télésiège du Clos Giraud avait vu son rôle réduit à du ski propre et à la liaison entre le plateau de Montfrais et le sommet de l'Alpette.
Il formait avec le télésiège de Montfrais depuis son rallongement en 2007 une longue mais tranquille chaîne d'appareils.
Depuis son sommet au lieu-dit l'Alpette, le télésiège du Clos Giraud permettait de basculer sur la station d'Oz-en-Oisans à partir de laquelle on peut emprunter la télécabine de Poutran pour rallier l'Alpe d'Huez.
Mais il donnait aussi accès au téléphérique du Dôme des Rousses 2 (tronçon « Alpette-Rousses ») pour rapidement basculer depuis un point haut sur l'Alpe d'Huez notamment au toit du grand domaine via le téléphérique du Pic Blanc.
Le télésiège du Clos Giraud desservait plus ou moins directement plusieurs pistes situées tant sur le versant de Vaujany que celui d'Oz-en-Oisans :

→ versant Vaujany :

  • La piste verte du Lama, retournant au départ du téléski éponyme desservant l'espace débutant d'altitude de l'Alpette.
  • La longue piste bleue des Chalets longeant le télésiège du Clos Giraud la desservant directement puisqu’elle revient à sa gare aval, sur la fin de la laquelle les très bons skieurs peuvent rejoindre le hameau de l'Enversin d'Oz en empruntant la piste noire de la Fare, les autres skieurs ayant la possibilité de continuer vers le plateau de Montfrais par la piste bleue des Travers voire la piste bleue de la Vaujaniate.

→ versant Oz-en-Oisans :

  • La piste verte du Carrelet, qui retourne en bas du téléski de l'Alpette et est une piste dédiée aux débutants.
  • La longue piste rouge de l'Alpette, pentue mais agréable, permettant de revenir à la station d'Oz-en-Oisans d'où l'on peut soit remonter à l'Alpette via la télécabine éponyme soit rejoindre celle voisine de Poutran pour rallier l'Alpe d'Huez et offrant sur sa partie basse deux agréables variantes soit la piste bleue des Chevreuils (un large chemin) et la piste noire de la Roche Noire (raide mur bosselé en forêt).

    Le télésiège du Clos Giraud sur le plan des pistes de Vaujany (© Ateliers Pierre Novat) :
    Image


Il s’agissait d’un long télésiège fixe issu de la gamme Alpha, la gare éponyme assurant à la fois la mise en mouvement du câble et sa tension était située en amont.
Cet appareil comportait un pylône de ligne ne prenant en charge que le brin montant, afin de respecter les normes de hauteur de survol.

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : CLOS GIRAUD
Maître d'œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : VAUJANY
Exploitant : SPL OZ-VAUJANY
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1987
Année de démontage : 2020

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : environ 1200 personnes/heure (100 %)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,2 m/s
Sens de la montée : à gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1820 m
Altitude amont : 2054 m
Dénivelée : 234 m
Longueur développée : 1514 m
Longueur horizontale : 1491 m
Portée la plus longue : 193 m
Hauteur de survol maximale : 38 m
Pente maximale : 36 %
Pente moyenne : 15,69 %
Temps de trajet : 11 minutes 29 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : Alpha 210
Emplacement tension : amont
Type de tension : hydraulique
Tension nominale : 12 746 daN
Pression nominale : 112 bars
Emplacement motrice : amont
Type de motorisation : courant continu
Puissance développée : 139 kW
Nombre de véhicules : 116
Nombre de pylônes : 17
Espacement : 11,86 s

Caractéristiques du câble

Fabricant : TECNOR
Diamètre : 32,90 mm
Composition : 6×17 fils
Âme : textile
Type de câblage : Lang à droite
Résistance à la rupture : 80 790 daN
Pas de câblage : 230 mm
Pas de toronage : 96 mm
Section du câble : 420,48 mm²
Section du toron : 70,08 mm²


Ligne et infrastructures du télésiège du Clos Giraud

La gare aval :

Située à 1820 mètres d'altitude en contrebas de la fin de la piste bleue des Chalets, elle n'était que très peu visible depuis le reste du domaine skiable, l’accès nécessitait de traverser un carrefour assez accidentogène de pistes en arrivant depuis la piste bleue de la Cascade.
La gare n’était qu’un retour fixe Poma, les portillons de cadencement étant montés sur un portique métallique.

    L'accès à la gare aval depuis la piste bleue de la Cascade
    Image

    Vue rapprochée
    Image

    L'accès à l'installation
    Image

    Les bornes de contrôle des forfaits
    Image

    La poulie retour fixe
    Image

    La zone de départ où le conducteur nous attend
    Image


La ligne :

Elle était longue et vallonnée, en balcon au-dessus de la vallée de l’Eau D’Olle, de rares pylônes étant visibles depuis le village de Vaujany du fait de son implantation assez discrète.
On survolait une petite cuvette puis les deux entrées de la piste noire de la Fare avant une première courte montée.
Suivaient des portées presque horizontales ou en légère montée jusqu'au pylône n°7, marquant le survol d'un petit goulet : si le brin montant était rabattu par un pylône monobrin provoquant une courte montée dans le respect des normes de survol, le brin descendant qui n’y était pas soumis donc passait à grande hauteur.
Cette montée s’achevait au niveau du pylône n°10, à partir duquel on voyait le sommet de l'Alpette et le sommet du télésiège.
La montée se poursuivait par des portées peu pentues suivant la piste bleue des Chalets jusqu'au P14, lançant la montée finale jusqu'au P16, les dernières dizaines de mètres de ligne croisant le téléphérique du Dôme des Rousses 1 (tronçon « Vaujany-Alpette »).

Poma avait équipé cette ligne de 17 pylônes dont 4 supports-compressions, 1 compression et 12 supports dont voici les formules:

  • P1 : 2S+6C+2S/2S+6C+2S
  • P2 : 2S+6C+2S/2S+6C+2S
  • P3 : 8S/8S
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 2S+6C+2S/2S+6C+2S
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 6S/4SC
  • P8 : 16C/-
  • P9 : 8S/4SC
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 8S/8S
  • P12 : 6S/6S
  • P13 : 6S/6S
  • P14 : 2S+6C+2S/2S+6C+2S
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 6S/6S
  • P17 : 6S/6S

    Le portique P1 en sortie de gare
    Image

    Vue arrière vers la gare aval et le P1
    Image

    Portée P1 - P2
    Image

    P2
    Image

    Portée P2 - P3
    Image

    Survole de la piste noire de la Fare
    Image

    P3
    Image

    P4
    Image

    Portée P4- P5
    Image

    P5
    Image

    P6
    Image

    Portée P6 - P7
    Image

    P7
    Image

    P8
    Image

    Balancier compression pour le brin montant
    Image

    Portée P8 - P9
    Image

    P9
    Image

    P10
    Image

    Portée P10 - P11
    Image

    P11
    Image

    Portée P11 - P12
    Image

    P12
    Image

    P13
    Image

    Portée P13 - P14
    Image

    P14
    Image

    P15
    Image

    A gauche, la gare intermédiaire du téléphérique du Dôme des Petits Rousses
    Image

    P16
    Image

    P17
    Image


La gare amont :

Située à 2054 mètres d'altitude au sommet de l'Alpette, elle se trouvait à proximité directe des gares amont du téléski et de la télécabine de l'Alpette, la station intermédiaire des téléphériques du Dôme des Rousses étant située à quelques dizaines de mètres.
On retrouvait une gare motrice-tension de type Alpha 210 dotée de 6 vitres et de pieds écartés pour permettre le passage des sièges.

    Approche de la gare amont
    Image

    L'arrivée
    Image

    La plateforme de débarquement
    Image

    La poulie motrice & les vérins hydrauliques assurant la tension du câble
    Image

    La gare amont vue de trois quarts arrière avec l'imposant pylône du premier tronçon du téléphérique des Dômes des Petits Rousses
    Image

    Vue éloignée
    Image

    Vue de trois quarts
    Image


Véhicules et pinces :

Ce télésiège était équipé de 116 sièges 4 places de modèle « Arceau » d'origine et rénovés, liés au câble par le biais de pinces fixes.

    Un siège Arceau de quatre places ligne
    Image

    La pince fixe
    Image


Vues du télésiège du Clos Giraud depuis les pistes

    Les pylônes 16 & 17 depuis la piste bleue des Chalets sous le regard du téléphérique du Dôme des Petites Rousses
    Image

    Les pylônes 14 à 17 depuis la même piste
    Image

    Le milieu de la ligne
    Image

    Zoom sur le P8
    Image


Clos Giraud, un télésiège trop long qui fut remplacé en 2020

Le télésiège du Clos Giraud fut dès la création du secteur d'altitude du plateau de Montfrais un appareil incontournable pour rejoindre le point de bascule de l’Alpette et skier sur les pistes de la moitié supérieure du secteur, étant l’un des deux appareil avec le téléphérique du Dôme des 1 (tronçon « Vaujany-Alpette ») à donner accès au domaine skiable de l'Alpe d'Huez Grand Domaine depuis Vaujany.
Il était par conséquent parfois très fréquenté, notamment en fin de journée pour les retours vers les autres stations du Grand Domaine, ajoutons à cela qu’il pouvait se révéler assez mal adapté à la clientèle scolaire locale fréquentant très largement Vaujany en semaine.

Il fut pour ces raisons démantelé pour se voir remplacé par un télésiège hybride comportant des cabines et reliant le front de neige de Montfrais au sommet de l'Alpette, présentant les avantages de la rapidité, du débit et de la sécurité accrus.
A cette occasion le téléski de Montfrais 2 fut également démonté, celui de Montfrais 1 étant conservé au titre de la desserte de l'espace débutant du plateau éponyme.

    Image


Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Guigui74, Tony le savoyard & j'ib pour la relecture
Photos : Clément05



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :