Localisation(s)
Photo

 TSF4 du Dahu

La Rosière (Espace San Bernardo)

MND Ropeways

T2 ES
Description rapide :
Le télésiège du Dahu est une courte installation du front de neige des Eucherts. L'appareil permet de rejoindre les télésièges du Plan du Repos et du Petit Bois et de desservir le bas de la piste de la Gélinotte, facile et destinée aux débutants.

Année de construction : 2023

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 28/01/2024
(Mise en cache le 29/01/2024)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • La Rosière
  • Le télésiège du Dahu : le front de neige des Eucherts
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion


La Rosière

Cette station de Haute Tarentaise se trouve sur un balcon de Bourg-Saint-Maurice, à 1850 mètres d’altitude. La Rosière est traversée par la route du Col du Petit Saint-Bernard, fermé l’hiver. Elle permet de rejoindre La Thuile dans le val d’Aoste. La route nationale 90 se termine à Bourg-Saint-Maurice, après avoir desservi Albertville et Moutiers (vers l’A430 et l’A43 vers Lyon, Grenoble et Chambéry). Elle devient la D1090 et monte en lacets jusqu’à la station. Dans la ville de la vallée, une importante gare routière est connectée au réseau ferré où arrivent des TGV, TER, Ouigo, Thalys et Eurostar en provenance du reste de la France (en vacances scolaires), du Benelux et de l’Angleterre. De là, des autobus de la région permettent de rejoindre régulièrement les stations de ski aux alentours dont La Rosière.

Le village se compose de nombreux chalets tous orientés vers la vallée et le soleil de l’après-midi. En effet, le versant où est bâti la station est exposé au sud-ouest ce qui garantit un très bon ensoleillement. A l’intérieur, des commerces et quelques services permettent aux vacanciers de trouver les essentiels nécessaires à leurs besoins. Le domaine skiable s’organise sur deux secteurs principaux : les Roches Noires et le Fort. Le premier s’adresse aux skieurs débutants et moyens essentiellement. On y trouve le front de neige principal de la station mais aussi celui des Eucherts, un peu plus secondaire. Le tout est structuré autour de deux télésièges débrayables six places et deux télésièges fixes. Cinq téléskis et un petit télésiège fixe complètent le tout, notamment pour les débutants et la zone nouvelles glisses. Enfin, le télésiège des Ecudets offre une longue descente dans les arbres lorsqu’il y a assez de neige (la seule de La Rosière) avec un parking et une caisse en bas. Du côté du Fort, on trouve un ski plus en altitude et constitué de descentes plus longues et plus pentues. Plusieurs pistes bleues, rouges et noires ont été construites entre le Roc Noir et le Mont Valaisan en passant par le fort de la Redoute Ruinée. Ce lieu historique a fait partie de la ligne Maginot lors de la Seconde guerre mondiale. Sur ce secteur se trouve le Mont Valaisan, point culminant de La Rosière et siège d’une extension du domaine skiable. De l’autre côté du col de la Traversette, trois téléskis débrayables permettent de rejoindre La Thuile, côté italien du col du Petit Saint-Bernard (un télésiège effectue la liaison retour vers la France). Le tout forme l’Espace San Bernardo, domaine agréable réparti entre la France et l’Italie.

A côté du ski, La Rosière propose une patinoire, diverses activités (raquettes, snakegliss, …) mais aussi une luge quatre saisons.

Image
Le front de neige des Eucherts avec l’Aiguille Rouge et Villaroger au fond.

Le télésiège du Dahu : le front de neige des Eucherts

Ce téléporté est donc situé sur le second front de neige de la station, à proximité de l’entrée du village.

Le télésiège du Dahu remplace le téléski du même nom sur un tracé allongé par l’amont. L’ancienne installation était un appareil Poma construit en 1981. L’objectif de cette réalisation a été de proposer un espace pour les débutants directement sur le front de neige. Ce dernier était alors composé du téléski des Eucherts principalement, appareil qui permettait d’accéder à un point sous le Roc Noir. De là, la bascule vers les télésièges des Landelières, du Fort et les téléskis du Plan du Repos et du Roc Noir était facile. Avec le réaménagement progressif du secteur (démontage de l’ensemble précité et remplacé par deux télésièges débrayables six places), le ski sur cette zone est devenu très attractif. Bien que le télésiège débrayable des Eucherts, construit en 2004, ait un débit convenable, il semblait important pour l’exploitant de disposer d’un second accès au télésiège du Plan du Repos.
Devant l’âge et la difficulté d’utilisation du téléski débrayable, il a été décidé de le remplacer par un télésiège fixe quatre places en 2023.

Retrouvez le reportage sur ce téléski en cliquant ici : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tkd-du-dahu-poma-7462.html

La construction a été attribuée à MND Ropeways qui s’est appuyé sur son partenaire Bartholet pour la fourniture de la ligne. Le tracé a donc été allongé et la gare amont prend désormais place légèrement au-dessus de celle du télésiège du Petit Bois. Cet emplacement permet un accès à la piste des Marmottons. Ce chemin mène directement au télésiège du Plan du Repos ce qui offre une alternative à l’appareil des Eucherts. Du sommet du Plan du Repos, l’accès au télésiège du Fort et à La Thuile est possible. Ainsi, les skieurs ne sont plus obligés d’emprunter le télésiège débrayable, déjà bien utilisé pour son ski facile juste à la sortie de la station. Ce nouvel emplacement n’est aussi pas un frein pour le ski débutant sur les pistes vertes et le bas de la Gélinotte. Bien que cette piste serve de retour station, sa grande largeur et son profil très régulier et peu pentu la rendent adaptée pour les skieurs débutants ayant le niveau suffisant pour sortir de l’espace du tapis des Lutins. Notons que les pistes des Marmottes et du Marcassin sont aussi accessibles depuis le chemin de couleur bleue. Ainsi, les skieurs peuvent facilement accéder au télésiège du Petit Bois sans passer par le télésiège des Eucherts.

En résumé, le télésiège du Dahu possède deux rôles : offrir un itinéraire de substitution pour accéder au télésiège du Plan du Repos et du ski facile sur le front de neige des Eucherts.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue globale sur La Rosière.

Image
Zoom sur les fronts de neige de La Rosière.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSF - Télésiège à pinces fixes : DAHU
Maître d’ouvrage : DSR
Maître d’œuvre : Cabinet ERIC
Montage / génie civil : Vernier Frères
Exploitant : DSR
Constructeur : MND (matériel partiellement Bartholet)
Année de construction : 2023
Montant de l’investissement : €

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1835 m
Altitude amont : 1939 m
Dénivelé : 104 m
Longueur développée : 503 m
Pente maximale : 55 %
Pente moyenne : 21,63 %
Temps de trajet : 3 min 38 s

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 120 kW
Sens de montée : Droit
Embarquement : Sans équipement d’aide
Nombre de pylônes : 6
Largeur de la voie : 4,8 m
Dispositif d’accouplement : Pinces fixes FK2B
Nombre de véhicules : 62
Espacement : 16,56 m

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Fatzer
Diamètre du câble : 36 mm
Type d’âme : Compacte
Composition : 6*25 fils
Année de pose : 2023
Revêtement : Clair

La gare aval

La station de départ est retour fixe et ce, afin de limiter les nuisances sonores. Elle se compose d’une poulie montée sur un châssis et porté par un fût. La gare se trouve dans un important décaissement ce qui a permis de réaliser le local d’exploitation sur deux niveaux (commandes au niveau de l’embarquement et locaux pour le personnel au-dessus). Elle se trouve sur le front de neige, au même niveau que le télésiège des Eucherts et le tapis des Lutins. Cet espace est très facilement accessible depuis les résidences aux alentours et les parkings.

Image
La zone de la gare aval et les deux premiers pylônes depuis la piste de la Gélinotte. A droite on peut apercevoir le départ du télésiège des Eucherts.

Image
On s’approche. A l’arrière-plan, la vallée se poursuit vers Tignes.

Image
La gare aval et le P1.

Image
La station retour fixe.

Image
De plus bas, côté descente.

Image
Depuis la piste verte. Au fond, le Signal de l’Aiguille Rouge et l’Aiguille Rouge dominent le domaine de Villaroger.

Image
La poulie retour fixe et la zone d’embarquement.

Image
Le portique d’entrée.

Image
Vue rapprochée sur la poulie retour.

Image
Le chalet de commandes sur deux niveaux. Le parement en pierres sera terminé à l’été 2024.

Image
L’embarquement se fait sur une surface synthétique.

Image
La gare aval depuis la ligne.

La ligne

Le tracé se compose de 6 pylônes tubulaires. Très régulier après la sortie de la gare aval, il longe la piste de la Gélinotte. La ligne passe proche de la gare amont du télésiège du Petit Bois au niveau du pylône 4.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 8S/6S
P3 : 8S/6S
P4 : 8S/6S
P5 : 4S/4S
P6 : 6S/6S

S : balancier support
C : balancier compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
Le P1, unique compression du tracé.

Image
La portée vers le P2.

Image
Ce pylône depuis la piste.

Image
La portée vers le P3, encadrée par les télésièges des Eucherts et du Petit Bois.

Image
Le P3.

Image
On survole la piste verte.

Image
Le P4 avec la piste des Marmottons à son pied.

Image
La portée vers le P5.

Image
Le P5.

Image
On longe la piste de la Gélinotte.

Image
Le P6.

Image
La portée vers la gare amont.

La gare amont

La station d’arrivée assure la mise en mouvement et la tension du câble. L’ensemble motoréducteur est placé sous la poulie motrice tension. Au sous-sol du local de commandes se trouve, en plus des armoires de puissance, un moteur thermique. Ce dernier entraîne une pompe hydraulique qui met en mouvement un moteur hydraulique de secours. Il entraîne une couronne dentée solidaire de la poulie motrice. La centrale de tension se trouve à l’avant de la gare, au niveau du sol. Elle gère le vérin hydraulique de régulation de la course du chariot de tension. La gare amont se trouve au bord de la piste de la Gélinotte, sur un petit replat, ce qui a permis de limiter l’ampleur du terrassement. Comme nous l’avons vu, en plus de la piste bleue de retour station, celle des Marmottons vers les télésièges du Plan du Repos et du Petit Bois est accessible.

Image
La gare amont depuis la ligne. Au premier plan se trouve la centrale de tension.

Image
Le groupe motoréducteur.

Image
Le débarquement et la gare.

Image
La gare amont de trois quarts.

Image
Zoom.

Image
Vue lointaine sur la zone d’arrivée.

Image
Avec la quasi-totalité de la ligne.

Image
Vue globale sur la gare amont.

Image
Une petite série de photos depuis le télésiège des Eucherts.

Image

Image

Image

Image

Véhicules et pinces

Le télésiège du Dahu est équipé de 62 sièges fournis par MND, sur la base du modèle développé par LST. Ils comportent des inserts plastiques pour aider au positionnement sur l’assise et un dossier ajouré. Des doigts de protection Partech ont été ajoutés sur l’ensemble des places. Les véhicules sont reliés au câble par des pinces FK2B.

Image
Vue globale d’un siège.

Image
Une assise.

Image
Une pince.

Autres vues

Voici un ensemble d’images prises depuis la piste de la Gélinotte et du télésiège des Eucherts.

Image
La ligne presque au complet depuis l’amont.

Image
Au niveau de la gare amont.

Image
Les pylônes 5 et 6.

Image
On arrive au niveau de la zone débutante.

Image
La ligne depuis les environs du P3.

Image
Le bas du tracé.

Conclusion

Le télésiège du Dahu est un appareil assez court sur le front de neige des Eucherts. Il permet de desservir le bas de la piste de la Gélinotte pour les débutants/intermédiaires mais aussi de rejoindre le télésiège du Plan du Repos par la piste des Marmottons. L’allongement du tracé offre une piste de perfectionnement plus longue mais aussi une liaison vers les secteurs d’altitude sans emprunter le télésiège des Eucherts. Néanmoins, le front de neige des Eucherts ne possède qu’un tapis roulant pour l’apprentissage pur du ski. Le tracé plus court du téléski était un avantage car il gardait les débutants dans une zone relativement sécurisée des flux de retour station. La nouvelle installation semble avoir du mal à trouver sa clientèle pour l’instant, la piste de la Gélinotte, bien que large, étant assez fréquentée. Le télésiège en lui-même reste un appareil confortable et avec une vitesse assez lente pour garantir un embarquement et une descente sécuritaire et facile.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 13 janvier 2024)

A bientôt.

© - 2024 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :