En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 17/02/2017 et mise à jour le 08/10/2018
(Mise en cache le 09/10/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Flaine
  2. Historique : le télésiège biplace du Diamant Noir
  3. Col de Platé, direction le Diamant Noir !
  4. Diamant Noir, desserte de ski engagé sur les pentes du désert de Platé
  5. Le premier télésiège Ingélo de Flaine
  6. Ligne et infrastructures du télésiège du Diamant Noir
  7. Diamant Noir, un remplacement nécessaire


Flaine

Flaine est une station de sports d’hiver et d’été située sur le territoire des communes de Magland et d'Arâches dans le département de la Haute-Savoie. Flaine est créé à partir de 1967 au pied d’un cirque vierge, à 1600 mètres d'altitude grâce à l’initiative du géophysicien Éric Boissonnas.
Elle dispose d’un domaine skiable composé de 24 remontées mécaniques desservant environ 64 pistes de tous niveaux. Relié au groupement de 5 stations formant « Le Grand Massif », il est possible de skier sur 147 pistes qui sont desservies par 69 remontées mécaniques.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège biplace du Diamant Noir

La station de Flaine ouvre officiellement le 6 décembre 1967. Afin de développer un domaine skiable sur le désert de Platé, un téléphérique est installé par Applevage sur le tracé actuel des Grandes Platières. Le domaine s’articule alors autour du téléphérique, du téléski du Grand Ballacha et du télésiège fixe du Col de Platé.
Le secteur d’altitude continue a être aménagé avec notamment la construction de la télécabine de l’Aup de Véran en 1972 qui ouvre une autre porte d’entrée sur le désert de Platé au départ de Flaine Forum. L’année suivante, le télésiège du Diamant Noir est construit en parallèle au téléphérique des Grandes Platières. Il permet ainsi d'enchaîner les descentes sur la piste noire du Diamant Noir sans avoir à redescendre jusqu'au front de neige de Flaine ni à subir les queues du téléphérique. De plus, il constitue le deuxième maillon d'une chaîne constituée sur sa partie basse par la télécabine de l'Aup de Véran qui permet d'éviter le téléphérique des Grandes Platières au départ de la station.

Image
La gare aval du télésiège 2 places du Diamant Noir (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).

Image
La ligne vue depuis la piste noire du Diamant Noir (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).

Image
La gare amont, située au pied de la gare amont du double monocâble des Grandes Platières (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).


En 1985, le téléphérique des Grandes Platières est remplacé par un téléphérique double monocâble (DMC) sur le même tracé en réutilisant les bâtiments et les pylônes de l'ancien appareil. Il apporte un débit largement supérieur à son prédécesseur avec 3000 personnes transportées par heure. Le télésiège du Col de Platé est remplacé en 1993 par un télésiège fixe Skirail sur un tracé quelque peu différent en apportant plus de débit et un meilleur confort pour desservir au mieux le désert de Platé. Notons que Col de Platé était complété depuis 1977 par le télésiège fixe des Perdrix.

2007 marque l'installation du télésiège débrayable de la Tête des Verds. Cet appareil a permis d'améliorer l'accès au désert de Platé depuis Flaine Forum tout en déchargeant les téléskis de Ballacha. Grâce à son arrivée plus en altitude que celle des téléskis du Grand Ballacha, Tête des Verds donne directement accès au départ du télésiège du Diamant Noir, créant ainsi une nouvelle chaîne permettant d'éviter le double monocâble des Grandes Platières et la télécabine de l'Aup de Véran.

Image
La gare aval du télésiège de la Tête des Verds (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).



Col de Platé, direction le Diamant Noir !

Depuis la construction du télésiège débrayable de la Tête des Verds en 2007 et le remplacement de la télécabine de l’Aup de Véran à l’été 2012, le télésiège du Diamant Noir a vu sa fréquentation exploser car beaucoup de skieurs voulaient éviter le double monocâble des Grandes Platières pour rejoindre le sommet du même nom. De plus, avec la desserte de la très difficile piste du Diamant Noir, le petit télésiège fixe biplace n’arrivait plus à se défaire de ses longues files d’attentes. Cet appareil restait depuis le remplacement des télésièges fixes du Col de Platé et des Perdrix ainsi que la télécabine de l’Aup de Véran, le dernier gros point noir du domaine skiable.
Le Domaine Skiable de Flaine a ainsi décidé de remplacer le télésiège du Diamant Noir par un nouvel appareil 4 places Skirail beaucoup plus confortable et offrant un débit plus important.

Pour remplacer ce télésiège important, Flaine a donc décidé d'y déplacer le téléporté du Col de Platé, qui a été remplacé en 2011 par le télésiège débrayable du Désert Blanc. Voici quelques photos de cet appareil :

Image
La gare aval (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).

Image
La ligne (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).

Image
La gare amont (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).


Le chantier du télésiège du Diamant Noir a commencé dès la fin de la saison avec le démontage de l’ancien appareil, à l’exception de la gare amont qui est restée en place jusqu’au mois de juillet de la même année. Puis, des engins de chantiers se sont occupés de terrasser l’arrivée des pistes et l’emplacement de la gare aval du nouvel appareil. A la mi-août, les premières fondations ont été coulées en gare aval.
A la mi-octobre, les deux gares étaient montées et les massifs des pylônes coulés. Puis le 28 octobre, les pylônes ont été héliportés. Courant novembre, le câble puis les véhicules ont été installés.

Lien vers un album photo retraçant le chantier de l’appareil : http://associationflainoise.piwigo.com/index?/category/80-nouveau_ts_diamant_noir


Diamant Noir, desserte de ski engagé sur les pentes du désert de Platé

Après 40 ans de bons et loyaux services, le télésiège fixe 2 places du Diamant Noir a laissé place à un nouvel appareil 4 places beaucoup plus confortable. Ce dernier a été installé sur un tracé décalé sur la gauche par rapport à la ligne de l’ancien télésiège : afin de réorganiser les flux de skieurs en gare aval, le départ du nouveau télésiège a été déplacé d'une cinquantaine de mètres vers la gauche. Cette nouvelle implantation a permis de supprimer la congestion posée par la rencontre des pistes Iolite, Alemandine et Traversée du Diamant Noir au niveau de l'ancien télésiège. La gare amont est située un peu plus à droite et un peu plus bas que l'arrivée de l'ancien télésiège afin de faciliter l’accès à la mythique piste noire du Diamant Noir.

Le télésiège du Diamant Noir a donc un rôle important sur le domaine skiable de Flaine puisqu’il permet de faire la liaison entre le secteur de l’Aup de Véran et celui des Platières sans avoir à redescendre sur la station pour emprunter le double monocâble des Grandes Platières ou le télésiège débrayable de la Tête des Verds.
De plus, il dessert un espace de ski très apprécié pour ses pentes raides. On y retrouve notamment la piste noire du Diamant Noir qui atteint dans son mur principal les 80 % d’inclinaison maximale. Ce mur extrêmement pentu fait de la piste noire du Diamant Noir l'une des pistes mythiques de Flaine et du Grand Massif.

Résumons l’offre de pistes offertes à l’arrivée du télésiège fixe du Diamant Noir :
  • La piste bleue Serpentine qui permet de rejoindre le sommet du télésiège du Désert Blanc et le départ de la piste bleue des Cascades qui assure la liaison avec la station de Sixt-Fer-à-Cheval. La piste Serpentine redescend à la gare aval du télésiège du Désert Blanc.
  • La piste rouge Faust qui redescend sur la station. Le retour sur la gare aval du Diamant Noir s’effectue via la partie haute de la piste rouge Almandine.
  • La piste rouge Améthyste qui permet de basculer sur la rouge de Méphisto Supérieur que l’on peut prolonger par la piste Minos puis Traversée du Diamant Noir pour revenir sur la gare aval du télésiège du Diamant Noir.
  • La piste noire du Diamant Noir. Mythique piste noire longeant sur toute sa longueur le télésiège du Diamant Noir. Avec ses 80 % d'inclinaison maximale, elle est une piste prisée par les très bons skieurs.

Image
Situation du télésiège du Diamant Noir sur le plan des pistes de Flaine.

Image
Situation du télésiège du Diamant Noir sur le plan des pistes du Grand Massif.


Le premier télésiège Ingélo de Flaine

Intéressons-nous rapidement au constructeur Ingélo. C'est un bureau d'études créé en 2012 par la Compagnie des Alpes afin de réunir le savoir-faire des différentes sociétés de remontées mécaniques du groupe comme par exemple Montaval et la STVI (Société des Téléphériques de Val d'Isère, exploitant du domaine skiable). Ainsi, cette société interne au groupe permet de réduire les coûts de réimplantation d'appareils pour les stations où la CDA est actionnaire. Aujourd'hui, on peut citer comme réalisations majeures la construction des télésièges fixes Bauches (2013) et Traversée (2012) à la Plagne, le télésiège fixe du Diamant Noir (2013) à Flaine et le télésiège débrayable de la Fontaine Froide (2012) à Val d'Isère.

Image
Le logo d'Ingélo, basé sur celui de la Compagnie des Alpes.


Ainsi, le télésiège du Diamant Noir est une réutilisation intégrale des éléments du télésiège fixe du Col de Platé construit en 1993 sur le dessert de Platé. On notera néanmoins le changement de peinture de la gare motrice-tension Tripode de l'appareil : la gare est maintenant entièrement peinte en gris foncé alors que la couverture abordait une livrée blanche sur Col de Platé. Les sièges Arceaux de Skirail ont été rénovés avec notamment le rembourrage des dossiers pour un meilleur confort pour les clients.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : DIAMANT NOIR
Maître d'œuvre : DSCA
Maître d'ouvrage : DSF (Domaine Skiable de Flaine)
Exploitant : DSF (Domaine Skiable de Flaine)
Constructeur : INGELO/SKIRAIL
Installation électrique : SEMER
Année d'origine : 1993
Année de construction : 2013

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2000 personnes/heure
Débit à la descente : 225 personnes/heure (11 %)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,5 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Tapis d'embarquement : Oui

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2075 m
Altitude amont : 2474 m
Dénivelée : 399 m
Longueur développée : 1164 m
Longueur horizontale : 1091 m
Portée la plus longue : 182 m
Hauteur de survol maximale : 18 m
Pente moyenne : 36,57 %
Pente maximale : 80 %
Temps de trajet : 7 minutes 46 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Tripode
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 338 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 31 000 daN
Pression nominale : 148 bars
Nombre de pylônes : 12
Largeur de la voie : 4,20 m
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Sièges Arceaux Skirail
Nombre de véhicules : 131 (+ 1 véhicule de service)
Masse à vide : 167 kg
Espacement : 7,2 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe Skirail

Caractéristiques du câble

Fabricant : REDAELLI
Composition : 6x17 fils
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 40,50 mm
Type d'âme : Textile
Section du câble : 654 mm²
Section du toron : 108 mm²
Pas de câblage : 292,10 mm
Pas de toronage : 113,40 mm
Résistance à la rupture : 113 800 daN


Ligne et infrastructures du télésiège du Diamant Noir

La gare aval

La gare aval du télésiège du Diamant Noir est située à 2075 mètres d’altitude, à l’arrivée des pistes du Diamant Noir, Traversée Diamant Noir, Iolite et Almandine.
Au niveau technique, on retrouve une station motrice-tension Skirail de type Tripode, récupérée du télésiège du Col de Platé.

Image
La gare aval dans son environnement depuis la piste rouge Almandine.

Image
Vue opposée depuis la piste bleue Traversée Diamant Noir.

Image
De plus près depuis la fin de la piste noire du Diamant Noir.

Image
Vue de profil.

Image
Vue d'un peu plus bas.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
De l'autre côté.

Image
En s'approchant de la file d'attente.

Image
La poulie motrice.

Image
La zone d'embarquement.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

La ligne du télésiège du Diamant Noir est longue de 1164 mètres. A la sortie de la gare aval, la ligne prend de la hauteur pour rejoindre le premier pylône qui permet de sortir du décaissement où se trouve le départ. La pente est régulière jusqu’au pylône 4, qui imprime un replat et le survol de la piste noire du Diamant Noir.
L’ensemble des pylônes 5 et 6 impulsent la montée la plus pentue du tracé, avec 80 % d’inclinaison maximale. Le pylône 9 clôt cette importante montée, mais la pente reste tout de même très inclinée. Enfin, les pylônes 10 puis 11 radoucissent la pente qui est de moins en moins inclinée jusqu’à l’arrivée en gare amont.

Skirail a ainsi équipé la ligne de 12 pylônes, dont 10 supports, 1 support-compression et 1 compression :
  • P1 : 4S/4S
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 6S/4S
  • P4 : 8S/6S
  • P5 : 8C/8C
  • P6 : 4S/4S
  • P7 : 4SC/4SC
  • P8 : 4S/4S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/6S
  • P11 : 8S/8S
  • P12 : 6S/6S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
Fin de la portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Tête du pylône 7.

Image
Portée vers le pylône 8. Nous sommes dans la pente maximale du tracé.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Longue portée vers le pylône 10.

Image
Milieu de la portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers la gare amont.



La gare amont

La gare amont est située à 2474 mètres d’altitude, juste à côté du bâtiment d’arrivée du double monocâble des Grandes Platières.
Nous retrouvons une poulie de retour fixe assurant une emprise au sol minimale.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts avant depuis la piste noire du Diamant Noir.



Véhicules et pinces

Le télésiège du Diamant Noir est équipé de 131 sièges 4 places de type Arceaux de Skirail, récupérés du télésiège fixe du Col de Platé. Lors du déplacement de l’appareil, les sièges ont bénéficié d’un rembourrage du dossier pour améliorer le confort durant la montée. Les sièges sont reliés au câble par des pinces fixes Skirail qui limitent les secousses au passage des pylônes.
Notons que l’appareil est aussi équipé d’un véhicule de service stocké au sol à côté de la gare aval.

Image
Un siège en ligne.



Autres vues...

Image
La fin de la ligne depuis la gare amont.

Image
La ligne en aval du pylône 11.

Image
Le pylône 10.

Image
Vue vers l'aval depuis la piste noire du Diamant Noir.

Image
Vue vers les pylônes 10 et 11.

Image
La ligne au niveau du pylône 9.

Image
En direction du mur de la piste noire du Diamant Noir.

Image
Le pylône 9.

Image
Vue vers l'aval.

Image
La ligne entre les pylônes 8 et 9.

Image
La ligne jusqu'au pylône 7.

Image
Le pylône 7.

Image
Les pylônes 5 à 7.

Image
Les pylônes 5 et 6.

Image
La ligne jusqu'au pylône 4.

Image
Vue vers l'amont du pylône 4.

Image
Le télésiège du Diamant Noir entre la gare aval et le pylône 3.

Image
La ligne vue de la piste bleue Traversée Diamant Noir.

Image
La ligne vue de la fin de la piste noire du Diamant Noir.



Diamant Noir, un remplacement nécessaire

Diamant Noir version 2013 permet de rajeunir le secteur des Platières. Diamant Noir présente un temps de montée légèrement plus court et un meilleur confort par rapport à l'ancien télésiège. En plus, le débit a presque été doublé ce qui permet d'éviter la création de longues files d'attentes à ce télésiège.
Avec le nouveau télésiège débrayable de la Tête des Verds en 2007, celui Désert Blanc de 2011, de la télécabine de l’Aup de Véran de 2012 et enfin le télésiège fixe du Diamant Noir de 2013, le secteur des Platières/Aup de Véran est désormais largement modernisé, avec des axes fluides et confortables du départ de la station au sommet du secteur.

Image
Diamant Noir, un remplaçant tout à fait adapté à son rôle, qui fera rapidement oublier son antique prédécesseur.


Je tiens à remercier Tony et l'alexois pour le partage de leurs photos, ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Tony et l'alexois
Dates des photos : 20 mars 2014 et 21 janvier 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :