En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo

 TSF4 du Génépy

Le Dévoluy

GMM

T2 ES
Année de construction : 2016

Remplace l'appareil suivant : Réimplantation de : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 22/02/2020 et mise à jour le 30/04/2020
(Mise en cache le 30/04/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Le Dévoluy
  2. Historique : le téléski des Plattes d’Agnières
  3. 2016 : le remplacement du téléski des Plattes d’Agnières
  4. Génépy, du ski propre en altitude et accès au sommet du domaine
  5. Ligne et infrastructures du télésiège du Génépy
  6. Génépy, une remise à niveau abordable


Le Dévoluy

Le Dévoluy est une station de ski située dans les Hautes-Alpes, entre 1470 et 2500 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux villages séparés par le domaine skiable : Superdévoluy et la Joue du Loup.

L'ensemble est composé de 20 remontées mécaniques (dont 1 Télémix, 5 télésièges et 14 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le téléski des Plattes d’Agnières

Depuis l'ouverture du domaine de Superdévoluy en 1966, les alpages du vallon de la Pierra de Saint-Etienne sont un point clé du domaine skiable. C'est ici que l’un des premiers téléskis de la station a été mis en place : le Clos des Martins. Avec une arrivée située à 2000 mètres d’altitude, il a constitué le premier point culminant du domaine.
Deux ans plus tard, deux téléskis sont construits de part et d’autre du Pic du Sommarel : Mur et Sommarel. Ce dernier appareil a permis d’élever le sommet du domaine à 2400 mètres d’altitude.

En 1976, le domaine skiable est agrandi par derrière le pic du Sommarel, qui surplombe l’arrivée du téléski éponyme. Un premier téléski est installé sur ce nouveau versant : la Festoure. Deux ans plus tard, le versant de la Festoure est complété par l’amont par le téléski du Vallon La Fille. Il reliait les arrivées des téléskis de la Festoure et du Mur.
En 1980, deux autres téléskis sont construits sur le secteur du Sommarel : Serre-Lacroix et Pierra. Le premier ouvre deux pistes rouges tandis que le second permet d’élever le sommet du domaine à 2500 mètres d’altitude et de desservir deux pistes noires.

Enfin, le dernier agrandissement du secteur du Sommarel est réalisé en 1988 avec la mise en service du téléski débrayable des Plattes d’Agnières. Il a permis l’ouverture de deux nouvelles pistes rouges mais également la possibilité d’accéder à la Pierra sans avoir à emprunter le téléski du Sommarel, situé à l’opposé du domaine skiable. L’accès au téléski des Plattes d’Agnières se faisait depuis la Joue du Loup via le téléski du Serre-Lacroix ou depuis le télésiège du Jas via l’enchaînement Festoure-Vallon La Fille.
Le téléski des Plattes d’Agnières était un appareil fourni par Poma qui était équipé d’une gare aval motrice de type H, de treize pylônes, dont un virage à droite et d’une gare amont type lâcher sous poulie.

Image
La gare aval du téléski des Plattes d’Agnières (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La ligne.

Image
La gare amont.


Notons qu’en 2002, les téléskis de la Festoure et du Vallon La Fille sont remplacés par un unique télésiège débrayable : le TSD6 de la Festoure.

Image
Le télésiège de la Festoure (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).



2016 : Le remplacement du téléski des Plattes d’Agnières

En 2016, le groupe Maulin, l’exploitant du domaine, décide de remplacer le téléski des Plattes d’Agnières qui fête ses 28 ans. Ce dernier, au vu de son faible débit, ne dessert plus correctement ses deux pistes rouges. Il est décidé, afin de redorer l’image du secteur, de remplacer le téléski par un télésiège. Ce télésiège sera issu de la récupération du télésiège de la Chal à Saint-Jean d’Arves, une autre station exploitée par le groupe Maulin. Cet appareil avait été construit par G.M.M en 1994 et venait juste d’être démonté pour laisser place à un télésiège débrayable 6 places.

Image
Le télésiège de la Chal (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Le tracé du remplaçant du téléski des Plattes d’Agnières prend un tracé direct entre le départ de l’ancien appareil et l'arrivée du télésiège de la Festoure. Le nom finalement retenu pour dénommer le télésiège sera « Génépy ».

Le chantier pour l’aménagement du nouveau télésiège débute au mois de juillet 2016 avec les terrassements en gare aval. A la mi-juillet, les terrassements en gare aval et amont se poursuivent tandis que les piquetages pour l’implantation de la ligne et les fouilles de certains pylônes sont réalisés. Notons que plusieurs éléments de l’ancien télésiège de la Chal sont alors entreposés à proximité de l’arrivée du télésiège de la Festoure.

Au 21 août 2016, les massifs de la gare aval et des pylônes 1 à 3 sont en cours de coulage tandis que les autres socles en béton de la ligne -sauf celui du onzième ouvrage- sont coulés, ainsi que remblayés pour certains.
Au 02 octobre, les gares ainsi que certains pylônes sont posés. Près d’un mois plus tard, tous les ouvrages de ligne sont en place et l’épissure du câble est en cours.

Le télésiège du Génépy est mis en service pour les vacances de Noël 2016 après l’arrivée de la neige et la réalisation des différents essais réglementaires.

Retour sur le chantier sur nos forums : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=25935


Génépy, du ski propre en altitude et accès au sommet du domaine

Le télésiège du Génépy est situé sur le secteur du Sommarel, en amont du vallon des Plattes.
Le rôle premier de cet appareil est de desservir deux pistes rouges tracées en grande partie autour du télésiège et en direction du vallon des Plattes. Génépy permet donc de remonter du bas de ces deux pistes qui ne possèdent aucune autre connexion au domaine que le télésiège.

En plus de ce rôle de ski propre, le télésiège du Génépy constitue le troisième maillon d’une chaîne de trois appareils doublant le télésiège débrayable de la Festoure. Génépy permet ainsi de desservir toutes les pistes de la Festoure -même en cas de panne du téléporté débrayable- ainsi que le téléski de la Pierra situé à moins de 300 mètres de l’arrivée notre appareil.

Le télésiège du Génépy dessert les pistes suivantes :

  • La piste bleue de la Seille partant en direction du télésiège de la Festoure.
  • La piste rouge du Vallon La Fille, partant en direction du télésiège de la Festoure et du téléski du Serre-Lacroix.
  • La piste rouge du Loy rejoignant le départ du télésiège du Génépy.
  • La piste rouge des Sarrazins revenant également au départ du télésiège du Génépy.
  • La piste noire liaison Pierra, donnant accès au téléski du même nom.

Image
Situation du télésiège du Génépy sur le plan des pistes du Dévoluy.



Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : GÉNÉPY
Maître d'œuvre : TIM
Exploitant : DSD (DÉVOLUY SKI DÉVELOPPEMENT)
Constructeur : G.M.M
Année d’origine : 1994
Année de construction : 2016
Montant de l’investissement : 1 905 500 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1560 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1954 m
Altitude amont : 2229 m
Dénivelée : 275 m
Longueur développée : 1146 m
Longueur horizontale : 1112 m
Portée la plus longue : 140,32 m
Hauteur de survol maximale : 25 m
Pente moyenne : 24,73 %
Pente maximale : 45 %
Temps de trajet : 8 minutes 19 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : Tripode
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 185 kW
Diamètre de la poulie motrice : 3900 mm
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 30 000 daN
Pression nominale : 157,19 bar (seuil d’arrêt minimum : 141,5 bar)
Type de gare aval : Retour fixe
Diamètre de la poulie retour : 4400 mm
Nombre de pylônes : 11

Caractéristiques des véhicules

NOTE : véhicules récupérés du TSF4 de la Chal.

Type de véhicules : Arceau central G.M.M
Nombre de véhicules : 110 + 1 véhicule de service
Masse à vide : 145 kg
Espacement : 9,23 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe MONO 4

Caractéristiques du câble tracteur

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre :40,50 mm
Type d'âme : Textile compactée
Composition : 6x26 fils
Type de câblage : Lang à droite
Pas de câblage : 292 mm
Pas de toronage : 112 mm
Section du câble : 663,31 mm²
Section du toron : 110,55 mm²
Résistance à la rupture : 11 380 daN


Ligne et infrastructures du télésiège du Génépy

La gare aval

La gare aval du télésiège du Génépy est située à 1954 mètres d’altitude, dans le fond d’une combe et en contrebas de l’arrivée du téléski du Serre-Lacroix.
On y retrouve une station de retour fixe du câble, limitant ainsi au maximum l'encombrement au sol.

Image
Vue en plongée sur la gare aval.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue arrière.

Image
La gare aval vue de la piste rouge du Loy.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège du Génépy est assez longue avec ses 1146 mètres mais ne présente pas de difficultés particulières. Dès la sortie de la gare aval, le pylône 1 imprime une forte montée qui reste constante jusqu’au pylône 5. Entres les ouvrages 5 et 7, la ligne présente une partie presque plane.
Le pylône 7 imprime la deuxième et dernière montée du tracé qui est réduite par le dixième ouvrage. La montée est ensuite peu pentue jusqu’à l’arrivée.

G.M.M a équipé la ligne de 11 pylônes, dont 9 supports, 1 compression et 1 support-compression :
  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 6S/4S
  • P3 : 6S/4S
  • P4 : 6S/4S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 6S/4S
  • P7 : 4SC/4SC
  • P8 : 6S/4S
  • P9 : 6S/4S
  • P10 : 8S/6S
  • P11 : 8S/6S

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5 et survol du pont de la piste rouge du Loy.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Tête du pylône 7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Très longue portée vers le pylône 11.

Image
P11.



La gare amont

La gare amont est située à 2229 mètres d’altitude, non loin de l’arrivée du télésiège débrayable de la Festoure. De ce point, on peut redescendre sur le bas du secteur du Sommarel par plusieurs pistes ou continuer l’ascension vers le sommet du domaine par le téléski de la Pierra.
Au niveau technique, nous retrouvons ici une gare motrice-tension tripode fournie par G.M.M. La tension du câble est effectuée ici grâce à un unique vérin hydraulique.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Autre angle de vue sur la gare.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de plus bas.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue éloignée de la gare amont.



Véhicules et pinces

Le télésiège du Génépy est équipé de 110 sièges type Arceau central 4 places récupérés de l’ancien télésiège de la Chal. Ils sont reliés au câble par une pince fixe MONO 4.

Image
Un siège Arceau central 4 places en ligne.

Image
La pince fixe MONO 4 vue de dessous.



Autres vues

Image
La fin de la ligne vue de l’arrivée.

Image
Les derniers mètres de la ligne vus de la piste rouge du Loy.

Image
Vue vers le pylône 10.

Image
La ligne jusqu’au pylône 9.

Image
Le pylône 10.

Image
Le télésiège du Génépy au niveau du premier survol de la piste rouge du Loy

Image
Le plyône 7.

Image
La ligne, à partir du pylône 6.

Image
La ligne entre les pylônes 4 et 5.

Image
Le début de la ligne vu de la piste rouge du Loy.

Image
La ligne à partir du pylône 2.



Génépy, une remise à niveau indispensable

Grâce à cet appareil, le Dévoluy a réussi à améliorer le ski en altitude en replaçant un vieux téléski n’offrant ni un confort ni un débit suffisants pour la desserte des pistes du Loy et des Sarrazins. Aujourd’hui, avec un débit presque doublé et un meilleur confort par rapport à son prédécesseur, Génépy a pu redorer l’image d’une zone du secteur du Sommarel qui était jusque là peu attractive à cause du téléski.
Avec la réutilisation des infrastructures d'un ancien télésiège exploité par le groupe Maulin, Le Dévoluy a pu faire plusieurs aménagements sur le domaine en 2016, en améliorant également la desserte du secteur de la Joue du Loup avec l’installation de deux téléskis en remplacement d'un vieux et très long télésiège.

Image
Génépy, un appareil de récupération pour une meilleure desserte du secteur du Sommarel.



Je tiens à remercier l’alexois pour les photos de l'appareil.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos (hors historique) : l’alexois
Date des photos : 05 février 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :