Localisation(s)
Photo

 TSF4 du Grand Barbat

Cauterets - Cirque du Lys

GMM

T1 ES
Description rapide :
Le seul TSF GMM du domaine.

Année de construction : 1997

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : arbisman
Section écrite le 09/02/2022 et mise à jour le 22/02/2022
(Mise en cache le 22/02/2022)

Image


Cauterets, du thermalisme aux sports de montagne

Cauterets est une commune française située dans le département des Hautes-Pyrénées à une trentaine de kilomètres au sud de Lourdes.
C'est grâce aux nombreuses venues de Marguerite de Navarre (sœur de François 1er) au XVIème siècle que le village de Cauterets est devenu une destination de renommée pour son thermalisme. Le XIXème siècle, âge d'or de cette activité, fut marqué par la visite d'écrivains de renom : on peut ainsi citer George Sand, Chateaubriand, Victor Hugo, Baudelaire ou Flaubert. Le développement de Cauterets se poursuivit encore au début du XXème siècle, la ville devenant une destination prisée par la haute société. La présence de onze sources sulfureuses et de torrents glacés permet toujours actuellement de proposer des cures en rhumatologie et en voies respiratoires au sein de deux grands établissements.

Le développement des sports d'hiver à Cauterets s'effectua dans les années 1960, deux domaines distants de huit kilomètres furent ainsi créés au Pont d'Espagne et au Cirque du Lys.
Actuellement le domaine nordique du Pont d'Espagne fait partie intégrante du Parc National des Pyrénées, il compte 36 kilomètres de pistes de ski de fond mais est également doté de quelques pistes de ski alpin balisées desservies par une télécabine, un télésiège fixe et deux téléskis.
Le domaine alpin du Cirque du Lys est quant à lui accessible par la télécabine du Lys directement depuis le village. Il s'étage entre 1730 et 2415 mètres d'altitude et compte un télésiège débrayable, trois télésièges fixes et deux téléskis.

L'été plusieurs remontées mécaniques fonctionnent dans les deux domaines pour permettre la pratique du parapente, du V.T.T. et de la randonnée en proposant notamment un accès facile aux crêtes du Lys ou au sublime lac de Gaube. D'autres activités comme l'escalade, la pêche ou les sports d'eaux-vives sont aussi proposées au village.

Cauterets fait partie du groupe N'Py (Nouvelles Pyrénées) rassemblant 7 stations et les sites du Pic du Midi et de la Rhune.

L'ancien télésiège du Grum et l'ancien téléski du Barbat

La création de la station de ski de Cauterets remonte à février 1964 avec l'ouverture d'un téléphérique Applevage reliant le village au cirque du Lys. A la fin de l’année 1964, le constructeur Applevage (groupe Fives Lille Cail) compléta l'équipement avec le télésiège biplace du Grum reliant le bas du cirque de Lys aux Crêtes. Cet appareil ouvrit aux skieurs toutes les pistes du cirque du Lys. Fonctionnant aussi l’été, il donnait accès au panorama depuis les crêtes sur le parc national et la vallée d'Ilhéou. Le télésiège comportait vraisemblablement un certain nombre d'équipements de la SACMI, comme les pylônes en treillis, les têtes de pylône et les galets.

Image

Voici les caractéristiques techniques du télésiège :

Caractéristiques administratives :

TSF – Télésiège à attache fixe : GRUM
Constructeur : Applevage (Fives Lille - Cail)
Année de construction : 1964
Année de fermeture : 1997

Caractéristiques d'exploitation :

Saisons d'exploitation : hiver / été
Capacité : 2 personnes
Débit : 716 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de trajet : 9'41''

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1844 m
Altitude de la gare amont : 2291 m
Longueur développée : 1337 m
Dénivelée : 447 m
Pente maximum : 52 %
Portée maximum : 145 m

Caractéristiques techniques :

Sens de montée : droite
Motrice : aval
Tension : aval
Puissance de la motorisation : 107 KW
Nombre de pylônes : 17
Espacement des sièges : 10 m

Pour augmenter le débit sur le secteur, le téléski du Barbat sera mis en service par Poma en 1967 sur la gauche du télésiège. Partant à l’arrière de l’arrivée du téléphérique, il montait sur les crêtes, environ 50 mètres plus bas que le télésiège. La ligne particulière comportait deux virages à l'endroit sur le brin montant, et un retour en ligne droite.

Voici les caractéristiques techniques du téléski :

Caractéristiques administratives :

TKD – Téléski à attache débrayable : BARBAT
Constructeur : Poma
Année de construction : 1967
Année de fermeture : 1997

Caractéristiques d'exploitation :

Débit : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,6 m/s
Temps de trajet : 5'16''

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1852 m
Altitude de la gare amont : 2253 m
Longueur développée : 1138 m
Dénivelée : 401 m
Pente maximum : 50 %

Caractéristiques techniques :

Sens de montée : gauche
Motrice : aval
Tension : amont
Puissance de la motorisation : 110 KW
Nombre de pylônes : 18
Nombre de virages : 2

Le plan des pistes vers le milieu des années 1980, avec le TSF2 du Grum (3) et le TKD du Barbat (10) :
Image

Dans les années 1960, l'arrivée du téléphérique en haut, et la gare de départ du télésiège au centre :
Image

Situation du départ du télésiège légèrement en contrebas de l'arrivée du téléphérique :
Image

A la fin des années 1980, après la rénovation du téléphérique par Montaz Mautino :
Image

Vue d'ensemble de la ligne du télésiège à droite, et du téléski en haut à gauche :
Image

Le TKD du Barbat avait été construit 3 ans après le TKD des Baumes. Sa gare de départ n’a pas pu être implantée près de l’arrivée du téléphérique, mais plus loin, à droite de la ligne du TKD des Baumes que les skieurs devaient contourner.

La gare treillis du TKD du Barbat en bas au centre, derrière la ligne du TKD des Baumes. En haut, les 2 virages du brin montant, et près des rochers, les pylônes du brin descendant :
Image

Les gares en treillis du TKD des Baumes à gauche et du Barbat au centre :
Image

La poulie retour du téléski sur les crêtes, avec en arrière-plan l'arrivée du télésiège des Crêtes :
Image

Initialement, le télésiège disposait d'une gare motrice tension ouverte. L’entraînement était monté sur lorry roulant sur 2 poutres placées en hauteur. La tension était effectuée par un contrepoids logé à l'arrière de la station dans une fosse.
Image

La gare de départ a rapidement été couverte et intégrée dans un bâtiment en dur :
Image

Le bâtiment de profil et le premier pylône en treillis :
Image

La première portée presque horizontale :
Image

Au bout de la première portée, le pylône treillis support-compression d'origine :
Image

Le pylône n°2 d’origine a modifié en 1975 lors de la construction du téléski du Plateau. Le treillis a été remplacé par un fût commun au TSF2 et au TKD :
Image

La partie centrale de la ligne :
Image

Le P5 :
Image

Dans la partie haute du tracé :
Image

Juste avant l'arrivée, avec les sièges d'origine :
Image

Au même endroit, avec les mêmes sièges sans le toit de protection :
Image

Toujours au même endroit, après le remplacement des sièges par les gouttes d'eau :
Image

Le dernier pylône juste avant l'arrivée :
Image

La gare amont était située en contrebas de la crête. La poulie retour avait été enterrée sous un abri dans la pente. Le débarquement des skieurs s'effectuait sur le côté, entre le dernier pylône et la poulie.

La vigie au centre des voies, et la poulie retour sous abri :
Image

Deux autres télésièges seront construits en parallèle : le TSF2 de Touyères en 1974 et le TSF2 des Crêtes en 1981. Leurs arrivées seront placées plus haut, sur la crête, de manière à desservir plus de pistes que le TSF2 du Grum :
Image

Pour finir, voici le détail des sièges d'origine avec leur toit de protection :
Image

Puis les sièges Poma Goutte d'eau de rénovation :
Image

En 1997, le TSF2 du Grum et le TKD du Barbat ont été remplacés par le TSF4 Gimar Montaz Mautino du Grand Barbat. Le chantier s'est accompagné de l'élargissement de la piste des Crêtes pour absorber le débit supplémentaire et de la restructuration complète du domaine pour débutants. Trois téléskis ont été déplacés, et les pistes retracées, pour isoler le secteur débutants, éviter les croisements de pistes et de téléskis et élargir la grenouillère. L’opération a représenté un investissement de 18 millions de francs dont 13,8 millions pour le télésiège.

La plate-forme élargie et le TSF4 aux couleurs jaune et blanc d’origine :
Image

Un article d’A&M scanné par Guigui74 détaille les travaux réalisés en 1997. Voici le lien vers la première et la deuxième page.

Le télésiège du Grand Barbat

Cet appareil, construit par GMM en 1997, est la première installation que les skieurs trouvent en arrivant depuis la télécabine du Lys.

La gare aval abrite la partie motrice et assure également la tension de l'appareil.
La ligne, longue de 1337 mètres permettant de gravir 444 mètres de dénivelée, compte 17 pylônes. Elle survole d'abord la zone débutant du Grand Yéti puis est par la suite très irrégulière, marquée par plusieurs pylônes compression.
La gare amont est un simple retour fixe.

Le télésiège dessert la plupart des pistes situées au centre du domaine skiable du Lys. Il peut aussi bien être utilisé par des skieurs moyens qui enchaîneront, par exemple, avec les pistes bleues "Crêtes" ou "Aconit", ou par des skieurs de bons niveaux qui trouveront deux pistes noires à proximité "Combe du Barbat" et "Orchis". Celles-ci, bien que pentues, sont très souvent damées.
Il seconde donc efficacement le télésiège débrayable des Crêtes qui subit une forte affluence, particulièrement en période de vacances scolaires.

Il a aussi une véritable utilisation estivale : le bike park est desservi, et de nombreuses randonnées sont accessibles depuis la gare amont, dont celle prisée du lac Bleu d'Ilhéou (1976 mètres) où un refuge permet de se restaurer.

Sa situation sur le plan des pistes

Image

Les caractéristiques techniques de l'installation

Caractéristiques administratives :

TSF – Télésiège à attache fixe : GRAND BARBAT
Constructeur : GMM
Année de construction : 1997

Caractéristiques d'exploitation :

Saisons d'exploitation : hiver / été
Capacité : 4 personnes
Débit : 2208 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de trajet : 9'41''

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1846 m
Altitude de la gare amont : 2290 m
Longueur développée : 1337 m
Dénivelée : 444 m
Pente moyenne : 35,60 %
Pente maximum : 73,50 %

Caractéristiques techniques :

Sens de montée : gauche
Motrice : aval
Tension : aval
Puissance de la motorisation : 430 KW
Nombre de pylônes : 17
Nombre de sièges : 157

Les photos de l’installation

Elles ont été prises le 25 décembre 2021.

La gare aval

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La ligne

Dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
Gare aval : 8C / 8C
P1 : 6S / 6S
P2 : 4S / 4S
P3 : 6C / 8C
P4 : 6C / 8C
P5 : 6S / 4S
P6 : 6S / 6S
P7 : 8S / 8S
P8 : 8C / 10C
P9 : 8S / 8S
P10 : 6S / 6S
P11 : 4S / 4S
P12 : 8S / 8S
P13 : 6C / 8C
P14 : 6C / 8C
P15 : 8S / 8S
P16 : 8S / 8S
P17 : 8S / 8S

Image

P1
Image

Image

Image

P2, passage au-dessus du tapis roulant du Grand Yéti
Image

P3
Image

P4
Image

Image

Image

P5
Image

Passage au-dessus du téléski de la Source
Image

P6
Image

Image

P7
Image

L'appareil longe la piste noire et damée "Orchis"
Image

P8
Image

Image

Image

P9
Image

Image

P10
Image

Image

P11
Image

Image

P12
Image

Image

P13
Image

P14
Image

Image

Image

Image

P15
Image

P16
Image

P17
Image

La gare amont

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Voici à présent quelques photos supplémentaires de la ligne

Image

Image

Image

Image

Image

Différentes vues du passage du télésiège du Grand Barbat au-dessus du tapis roulant du Grand Yéti, et de sa zone débutants dédiée
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Lien et remerciements

Lien vers le site Internet de la station
http://www.cauterets.com

Un grand merci à la station de Cauterets pour son accueil et sa disponibilité, ainsi qu'à monchu pour l'aide apportée à la partie historique de ce reportage.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :