Localisation(s)
Photo

 TSF4 du Lac

Luchon - Superbagnères

Skirail

T2 ES
Description rapide :
Télésiège équipé initialement d'une gare intermédiaire puis raccourci en 2015.

Options techniques :
  • Gare intermédiaire 2 brins
  • Desserte 2 versants
Année de construction : 1985

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : arbisman
Section écrite le 18/11/2023 et mise à jour le 09/12/2023
(Mise en cache le 09/12/2023)

 

Luchon / Superbagnères, station historique des Pyrénées 

Luchon est une ville située dans le département de la Haute-Garonne, vieille de plus de deux millénaires. Avec ses thermes construits de 1854 à 1858, le ralliement par voie ferroviaire depuis 1873, la présence d'un casino depuis 1880, la ville a vu son activité touristique et sa notoriété se développer au fur et à mesure des années.
L'implantation d'une station de ski à Superbagnères a elle aussi une histoire singulière : de 1912 à 1966 un train à crémaillère permettait l'accès à ce lieu, la construction de l'hôtel d'altitude en 1922 permit l'élaboration de la station de ski qu'on connaît actuellement. La mise en place de la route d'accès eut raison de ce train, et désormais on atteint la station soit par cette route longue de 19,3 kilomètres, soit par la télécabine qui a vu le jour en 1993, celle-ci reliant Luchon à Superbagnères en près de 9 minutes. 
La station de ski actuelle comporte trois secteurs distincts : Téchous tout d'abord, plutôt destiné aux débutants, celui du Lac ensuite où l'on a des pistes de tous niveaux, et enfin celui du Céciré où l'on trouve des pistes plus longues et plus techniques. 
A Superbagnères, mis à part la pratique des sports alpins, on peut également s'initier à la pratique du ski de fond, aux raquettes ainsi qu'à des vols en parapente absolument grandioses puisque la dénivellation entre Superbagnères et Luchon est de près de 1200 mètres. 

 

Le télésiège du Lac 

Le premier télésiège reliant le Lac d'Arbesquens à Superbagnères a été mis en service en 1973. Il s'agissait d'un appareil biplace Poma à gare Delta incomplète en amont.

 

L'arrivée du TSF2 du Lac et la gare Delta incomplète 

 

Dans le cadre d'un plan de modernisation et d'expansion du domaine skiable, le télésiège d'origine a été remplacé par un télésiège quadriplace rallongé et fonctionnant sur 2 versants, donnant accès au nouveau télésiège de Hount Estrete. Le contrat de fourniture de 4 télésièges à pinces fixes a été remporté par Skirail, mais seuls 3 appareils ont été construits. L'ancien télésiège du Lac a été réimplanté en tant que télésiège d'Arbesquens. En 1985, la construction des télésièges du Lac et de Hount Estrete a représenté un investissement de 2,5 millions de francs. 

 

Plan de la modernisation de 1985, avec la construction du TSF4 Lac (1), la réimplantation du TSF2 Arbesquens (2) et la construction du TSF3 Hount Estrete (3), (archives A&M Guigui74)

 

Etude DCSA pour la gare amont (archives A&M Guigui74) 

 

 

La gare amont pendant le montage (archives A&M Guigui74) 

 

La livrée d'origine (DR collection monchu) 

 

La ligne d'origine avec le télébenne du Céciré à l'arrière (DR collection monchu) 

 

Le secteur du Céciré a été restructuré en 2015 avec la construction du TSD6 Céciré Express partant de l'ancienne gare intermédiaire du TSF4 du Lac. Le tronçon du TSF4 entre le Lac et le TSF3 Hount Estrete a été démonté. L'ancienne gare intermédiaire est devenue la gare aval, équipée d'une station retour tension neuve Poma de la game Unifix. Les sièges restants ont reçu de nouvelles banquettes aux couleurs alternées et des repose-skis récupérés du TSF4 des Gravelles à Courchevel. La modification a été réalisée par Poma Annecy, ex Skirail. 

 

Sa situation sur les plans des pistes 

 

L'ancien plan des pistes, avant la construction du TSD6 du Céciré et le raccourcissement du TSF4 du Lac

 

 

Sa situation sur le plan des pistes 2023 / 2024

 

Les caractéristiques techniques de l'installation

Caractéristiques administratives : 

TSF – Télésiège à attache fixe : LAC
Constructeur : Skirail
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : SIGAS
Génie civil et montage : Fistarol/Talazac/Viguerie
Année de construction : 1985
Année de modification : 2015
Montant de l'investissement : 2,5 MF

Caractéristiques d'exploitation : 

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 1800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de trajet : 13'03''*

Caractéristiques géométriques : 

Altitude de la gare aval : 1554 m*/1455 m
Altitude du point le plus bas de la ligne : 1400 m*/1466 m
Altitude de la gare amont : 1795 m
Longueur développée : 1801 m*
Longueur horizontale : 1697 m*
Dénivelée : 241 m*/335 m
Pente moyenne :  14,2 %
Pente maximum : 54 %*/51,2%
Portée maximale : 130 m

Caractéristiques techniques : 

Sens de montée : droite
Motrice : amont
Type de motorisation : courant continu
Puissance développée : 308 kW
Diamètre poulie motrice : 4200 mm
Tension : aval
Type de tension : hydraulique (contrepoids de 18 tonnes*)
Nombre de vérins : 2
Tension nominale : 25000 daN
Pression nominale : 130 bars
Diamètre poulie retour : 4200 mm
Largeur de voie : 4,2 m
Nombre de pylônes : 27 (jusqu'en 2015) / 15 (depuis 2016)
Diamètre des galets support : 520 mm
Diamètre des galets compression : 420 mm
Nombre de sièges : 196*/126
Masse à vide : 143 kg*
Type de pinces : attaches Yan
Diamètre du câble : 39 mm
Fabricant du câble : Tecnor
Équipement électrique : Télémécanique*/Seirel
Automate : Pilz
Ligne de sécurité : EGVA

En astérique (*) : les valeurs avant le raccourcissement de 2015 

 

Les photos de l'installation

Elles ont été prises les 17 mars 2015 et 21 janvier 2016. 

 

La gare aval actuelle 

La gare est une station retour tension hydraulique de la gamme Unifix. Elle est neuve à l'exception de la poulie qui a été récupérée de l'ancienne gare retour du côté Hount Estrete.

 

 

L'ancienne gare intermédiaire 

L'ancienne gare intermédiaire comprenait 2 embarquements latéraux entre le portique 13 compression et le pylône 14 support.

 

 

L'embarquement vers le Hount Estrete

 

L'embarquement vers les bâtiments de Superbagnères 

 

L'ancienne ligne

La ligne d'origine était équipée de balanciers symétriques car le télésiège était ouvert à la descente avec un débit de 100%. Après le raccourcissement de 2015, le télésiège n'est plus ouvert à la descente et certains balanciers ont été modifiés et simplifiés. Les photos ci-dessous représentent la ligne avant la modification.

 

 

P14

 

Survol de la gare aval du télésiège d'Arbesquens 

 

P15

 

P16

 

P17

 

P18

 

P19

 

P20

 

P21

 

P22

 

P23

 

P24

 

P25

 

P26

 

P27

 

La gare amont

La gare n'a pas subi de modifications lors du raccourcissement de 2015, sauf l'estacade de débarquement qui a été abaissée de 15 cm en raison du nouveau gabarit des sièges.

L'entraînement comprend un moteur à courant continu Brown Boveri développant une puissance de 308 kW. Le mouvement est transmis par courroies jusqu'à un réducteur Weco qui peut fournir un couple de 23 000 daN. Pour la marche de secours, un moteur thermique Renault Véhicules Industriels associé à un convertisseur de couple Twin Disc peut être raccordé par des courroies à l'entrée rapide du réducteur.

 

 

L'ancienne seconde partie de ligne, reliant la gare intermédiaire au télésiège du Hount Estrete

Cette partie de la ligne aujourd'hui démontée avait un tracé en V. De la gare intermédiaire, la ligne redescendait pour franchir le torrent de Rioumaynade avant de remonter sur le versant opposé jusqu'à la gare aval située près du télésiège de Hount Estrete. Dans le creux, les deux pylônes compression P8 et P9 soumis à de fortes contraintes ont été remplacés en 1992.

 

 

P12

 

P11

 

P10

 

P9 et P8

 

P7

 

P6

 

P5

 

P4

 

P3

 

P2

 

P1

 

L'ancien retour tension

La gare aval était retour tension. La poulie retour montée sur lorry était reliée par deux chaînes à rouleaux au contrepoids de 18 tonnes dissimulé dans le fût arrière. 

 

 

Quelques vues supplémentaires de l'ancienne ligne 

 

 

Lien vers le site Internet de la station

http://www.luchon-superbagneres.com

 

 



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :