En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF4 du Montquitaine

Montgenèvre (Via Lattea)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Seconde nouveauté 2011/2012 de Montgenèvre. Le télésiège du Montquitaine permet de garantir un accès plus confortable au domaine par rapport à l'ancien télésiège biplaces qu'il remplace. Appareil équipé de sièges Cocoon, le second de France (après la Bois du Loup à Super-Besse).

Année de construction : 2011

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 08/11/2019 et mise à jour le 10/11/2019
(Mise en cache le 10/11/2019)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le...

Image

Au sommaire :


  • Montgenèvre
  • Le télésiège Montquitaine : un accès plus fiable au domaine depuis le hameau des Miandettes
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Sièges et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion et remerciements


Montgenèvre

Montgenèvre est une station de ski des Hautes-Alpes. Elle est la doyenne des stations françaises. Le ski y fit son apparition en 1907.
Montgenèvre se situe dans le nord-est des Hautes-Alpes, au nord du Queyras, à la frontière avec l'Italie. La station a su se développer tout en gardant l'aspect d'un village de montagne.
Après la fermeture de son domaine, la station propose une palette d'activités : ski nocturne, restaurants, spas, boîtes de nuits...

Le domaine skiable de Montgenèvre est une étendue de 83 kilomètres de pistes reparties sur deux principaux versants :
- En face sud, le Chalvet. On y trouve des pistes faciles comme techniques.
- En face nord : les Chalmettes, l'Aigle et les Gondrans proposent une grande variété de pistes tous niveaux.

Ces pistes sont desservies par 23 appareils : 1 télécabine, 2 télémix, 1 télésiège débrayable, 9 télésièges à pinces fixes, 9 téléskis et 1 tapis roulant.
Le domaine est relié avec la Voie Lactée (ou Via Lattea en italien). Le domaine forme un ensemble de 400 kilomètres de pistes reliées skis aux pieds !

Image
Montgenèvre avec le sommet du Janus.

Lien vers le site de la station : http://www.montgenevre.com/winter/

Le télésiège du Montquitaine : un accès plus fiable au domaine depuis le hameau des Miandettes

Le télésiège de Montquitaine est un appareil un peu isolé à côté du village de Clavière en Italie mais situé totalement en France.

A l’origine, un télésiège deux places a été commandé à Poma en 1979 pour offrir un accès au domaine skiable aux personnes logeant dans les résidences situées à proximité (italiennes et françaises). Elles sont en effet situées plutôt loin des fronts de neige et il était nécessaire de prendre un véhicule pour ne pas avoir à marcher une bonne demi-heure pour rejoindre Montgenèvre. La gare aval a été implantée du côté italien du Rio Secco afin d’être proche de Clavière. Ce télésiège avait donc la particularité d’être construit au bord de la frontière, les skieurs la franchissant légèrement pour contourner la gare. Lors de l’installation de cet appareil, une station intermédiaire a été construite afin d’autoriser l’embarquement à hauteur du Village Club Soleil mais celle-ci semble ne pas avoir été exploitée très longtemps (l’utilité restait limitée vu la proximité du départ). Ce télésiège permettait de rejoindre un col donnant sur le front de neige du Chalvet et le télésiège du Tremplin (vers le domaine skiable).

La gare aval était une Delta motrice et tension. La ligne comportait 8 pylônes et était assez aérienne, la gare amont était une simple poulie retour.

Image
La gare aval.

Image
Le début de ligne.

Image
Le pylône trois. Vue sur l'ancienne gare intermédiaire (qui n'était déjà plus utilisée depuis plusieurs années). L'actuelle gare aval se situe en aval du P3.

Image
La ligne après la gare intermédiaire.

Image

Image
La gare amont une simple retour fixe.

Lien vers le reportage sur l'ancien appareil : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-3017.html" title="Lien">http://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-3017.html

Lien vers le sujet relatant de la construction du nouvel appareil : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=13049&st=0" title="Lien">http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=13049&st=0

Le télésiège de Montquitaine a été remplacé au cours de l’été 2011 afin d’offrir plus de confort et de débit pour l’accès au domaine skiable. Cependant, le choix a été fait de remonter la gare aval au niveau de l’ancienne gare intermédiaire, car la partie basse de la piste, en plus de franchir le Rio Secco, ne présentait que peu d’intérêt. Le nouvel emplacement permet en outre d’être mieux accessible depuis le Village Club Soleil.
Le nouvel appareil possède les mêmes rôles que l’ancien télésiège, à savoir accéder au domaine skiable ainsi que desservir une piste bleue facile. A noter que le Montquitaine est aussi un appareil permettant de remonter vers Montgenèvre lorsque l’on vient de la piste des Baïsses, située dans le vallon entre le Chaberton et Serre Thibaud. C’est l’unique moyen de retour vers le domaine depuis cette piste bleue qui descend agréablement dans le vallon. Afin d’améliorer la sécurité des petits sur le télésiège, la RARM Montgenèvre a choisi d’installer des sièges Cocoon, qui possèdent des repose-skis individuels.

Le télésiège du Montquitaine dessert donc deux pistes :
- Suffin : La partie basse de cette piste, un large chemin, est accessible depuis l’arrivée. Elle permet simplement de rejoindre la télécabine du Chalvet, le télémix de Serre Thibaud ou le télésiège du Tremplin (par la fin de la piste Pharo).
- Montquitaine : Cette piste est composée d’une descente plutôt régulière, qui a été largement terrassée en 2011. Elle est équipée de canons à neige et redescend à la gare aval du télésiège du même nom.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue générale.

Image
Situation sur le secteur du Chalvet.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSF - Télésiège à pinces fixes : MONTQUITAINE
Maître d’œuvre : MDP
Montage / génie civil : Comag
Exploitant : RARM Montgenèvre
Constructeur : Poma
Année de construction : 2011
Montant de l’investissement : 1,9 M € HT

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1800 personnes/heure (2400 personnes/heure *)
Débit à la descente : 900 personnes/heure (non utilisé)
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1849 m
Altitude amont : 2014 m
Dénivelé : 165 m
Longueur développée : 431 m
Pente maximale : 82,31 %
Pente moyenne : 42,2 %
Temps de trajet : 3 min 7 s

- Caractéristiques Techniques

Type de gare : Unifix
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 152 kW
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 6
Largeur de la voie : 4,9 m
Dispositif d’accouplement : Pinces Mono 2800
Nombre de sièges : 48 (63 *)
Espacement : 17,6 m (13,8 m *)

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Arcelor Mittal
Diamètre du câble : 40,5 mm
Type d’âme : Compacte
Composition : 6*26 fils
Année de pose : 2011
Revêtement : Zingué

* : valeurs pour un débit de 2400 personnes/heure.

La gare aval

La gare aval est la station motrice et tension du télésiège. Elle est située en bas des pistes des Baïsses et de Montquitaine, près du Club Soleil. A noter que la frontière avec l’Italie se trouve quelques mètres derrière le départ. La station de départ est une gare Unifix classique pour un télésiège fixe Poma de ce gabarit. Grâce à sa structure compacte, elle se fait discrète dans son environnement.

Image
L’approche de la gare par la piste de Montquitaine.

Image
La gare aval et le premier pylône.

Image
Vue globale sur la station : on repère le moteur avec au-dessus la poulie motrice et le réducteur ainsi que les deux vérins de tension à droite (tiges bleues).

Image
La gare de trois quarts arrière.

Image
Le moteur, les caractéristiques du télésiège et la poulie motrice.

Image
La zone d’embarquement.

Image
Vue arrière sur la gare aval depuis la ligne.

La ligne

La ligne se compose de 6 pylônes tubulaires et est assez pentue. Les deux premiers pylônes permettent de sortir du terrassement réalisé pour la gare de départ. Après le franchissement de ce qui est en été le chemin vers le Chaberton, une montée plus importe commence pour rejoindre le sommet du Montquitaine. Celui-ci est rallié juste avant la gare amont grâce aux deux derniers pylônes.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 8C/8C
P2 : 6S/4S
P3 : 4SC/4SC
P4 : 6S/6S
P5 : 8S/8S
P6 : 8S/8S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
Le P1, compression.

Image
La portée vers le P2.

Image
Le deuxième pylône avec la piste de Montquitaine à droite.

Image
La montée principale se profile à l’horizon.

Image
Le P3.

Image
La pente est ici maximale.

Image
Le P4, la fin de la ligne est déjà visible.

Image
On survole des terrains encore escarpés, où était située la piste noire du Plein Soleil.

Image
Le P5.

Image
Il est rapidement suivi par le P6.

Image
La portée vers la gare amont.

La gare amont

La gare amont est la station retour fixe de l’appareil. Elle est située sur un petit col permettant de basculer facilement vers Montgenèvre, par la piste de Suffin.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
Depuis la zone de débarquement.

Image
Vue arrière sur la poulie montée sur son massif.

Image
La zone d’arrivée en s’éloignant, avec la cabane de conduite à droite.

Image
Vue encore plus globale en partant vers la piste de Suffin.

Sièges et pinces

Le télésiège de Montquitaine est équipé de 48 sièges Cocoon quatre places. Ils présentent la particularité de posséder des garde-corps passant entre les jambes pour garantir la sécurité des plus petits sur l’appareil. Les sièges sont reliés au câble par des pinces fixes Mono2800.

Image
Un siège quatre places.

Image
La pince fixe.

Conclusion et remerciements

Le télésiège de Montquitaine est un appareil discret sur le domaine : permettant du ski propre tranquille sur une piste bleue et un accès au domaine depuis les Miandettes, ce télésiège est parfaitement adapté à ses deux rôles : il emmène avec confort, rapidité et sécurité les skieurs vers les installations principales du Chalvet (télécabine du Chalvet et télémix de Serre-Thibaud) ainsi que vers le télésiège du Tremplin (vers le versant nord de Montgenèvre). Les files d’attente sont inexistantes à son départ et il reste un moyen de repli intéressant en cas de mauvais temps, pour faire quelques pistes à l’abri. La RARM Montgenèvre signe un investissement raisonné et adapté au besoin.

Image
Le télésiège de Montquitaine depuis la piste du même nom.

Je remercie Yann83 pour les photos de l’ancien télésiège.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Yann83 et Clément05 (le 7 mars 2018)

A bientôt.

© - 2019 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :