En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF4 Tuc de Pan

Le Mourtis

Skirail

T3 ES
Description rapide :
Remontée mécanique principale de la station du Mourtis.

Année de construction : 1986

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : arbisman
Section écrite le 07/03/2019 et mise à jour le 23/02/2020
(Mise en cache le 23/02/2020)

Image


Le Mourtis, une des quatre stations de sports d’hiver en Haute-Garonne

Cette station de ski familiale la plus proche de Toulouse (125 kms) est implantée tout près du sommet du Col de Menté, célèbre en Haute-Garonne pour avoir vu le passage de nombreux Tours de France cyclistes. On l'appelle également "Boutx - Le Mourtis" du nom du petit village situé en contrebas.
On y pratique l'hiver le ski alpin (23 kms) dans des paysages très boisés et grandioses dominés par le Pic Aneto (3408 m), point culminant des Pyrénées que l'on admire depuis le sommet du domaine skiable. Le Mourtis est également apprécié l'été par les adeptes de la randonnée et du V.T.T. (65 kms).
Le Mourtis dispose de deux télésièges (dont un est actuellement hors service) et de huit téléskis.

Les télésièges du Tuc de l’Etang et du Tuc de Pan

Le premier télésiège de la station était le TSF2 Montaz Mautino du Tuc de l'Etang, construit en 1964 et inauguré en 1965. Des photos du chantier sont disponibles sur le forum.

Le télésiège disposait d'une motrice aval de 76 KW et d'une tension amont par poulie flottante, pour un débit de 600 personnes/heure. Il ne descendait pas sur le versant sud.

La gare de départ
Image

Image

Ci-dessous le P3, avec à l’arrière, caché derrière la bosse, un enchaînement support/compression au niveau du P4 et du P5, où était installée la gare intermédiaire. Elle était faite avec une estacade en moellons sur lesquels était posée une structure bois. Elle était ouverte à la montée et à la descente, uniquement en cas d'enneigement insuffisant sur le bas du parcours.

Image

La gare amont, retour tension par poulie flottante
Image

Image

Les sièges carrés ont été remplacés par des arceaux Trialp en 1982, mais la motrice et la gare retour ont été conservées. En raison de la masse plus importante des nouveaux véhicules (68 kg au lieu de 50 kg), des blocs de bétons ont été posés sur le contrepoids d'origine pour maintenir une tension de ligne suffisante. Le débit était conservé au départ de la saison, mais il a été réduit au bout de 2 mois : la motrice d'origine se trouvant avec une surcharge en ligne avec les nouveaux sièges, des redémarrages problématiques avec la ligne chargée ont conduit à retirer quelques sièges.

En 1983, les contrôles non destructifs de la poulie retour, mis en place pour vérifier sa résistance à la plus grande sollicitation des nouveaux sièges, ont mis en évidence des criques de soudure, et contraint au remplacement de la poulie.

En 1984, la station motrice à été remplacée par un modèle plus puissant, une gare Trialp fixe sur fût. Cette solution permettait de retrouver le débit d’origine en remettant en ligne tous les sièges, et de pérenniser le télésiège quelques années.

La nouvelle gare motrice fixe et les sièges Trialp biplaces
Image

Début 1995, le télésiège a connu un accident sérieux de dévirage relaté sur le forum, peut-être par perte d’adhérence sur la poulie motrice. Par chance, il ne fit aucune victime.

Le télésiège a été remis en exploitation avec un nombre plus faible de sièges. Mais l’accident a précipité la construction du télésiège quadriplace qui ne devait intervenir qu’au début des années 1990. C’est pourquoi la station s’est dotée dès 1986 du télésiège Skirail du Tuc de Pan, parallèle à son tracé et redescendant même sur le versant sud. Le fonctionnement du télésiège biplace est devenu très rare. Malgré la grande visite réalisée en 1995, il a été laissé à l'abandon jusqu'à son démontage en 2002.

Le TSF4 et le TSF2 sur le front de neige :
Image

Le TSF4 dans sa livrée d'origine, et le TSF2 à droite :
Image

Le télésiège du Tuc de Pan avait à l'origine la particularité de disposer d'une ligne qui permettait l'embarquement des passagers sur chaque versant (nord / sud), les amenant au sommet des pistes. Elle a été réduite en 2012 pour ne compter que 16 pylônes sur le versant nord uniquement. Ce raccourcissement a permis une augmentation du débit, passant de 1200 à 1600 personnes/heure, en faisant tourner 111 sièges sur le versant nord, au lieu de 118 sièges sur les deux versants à l'origine. La modification a représenté un investissement de 552 000 euros.

Le télésiège actuel

Ce télésiège Skirail construit en 1986 est la remontée principale de la station du Mourtis. La ligne actuelle est aérienne (on passe notamment au dessus de téléskis) jusqu'au P8 qui marque un changement de pente, celle-ci longe alors la piste noire "Tuc de Pan" jusqu'à l'arrivée.
L'appareil dessert les pistes suivantes :
• Versant nord :
o La Promenade : piste bleue.
o La Verte : piste bleue.
o Narbout : piste rouge.
o L'Etang : piste rouge.
o Tuc de Pan : piste noire.
• Versant sud :
o Argut : piste rouge.
o Louzat : piste rouge.

Il est à noter que cette installation dispose de garde-corps mais pas de repose-skis.

Sa situation sur le plan des pistes

Image

Les caractéristiques techniques de l'installation

Caractéristiques administratives :

TSF – Télésiège à attache fixe : TUC DE PAN
Constructeur : :Skirail:
Maître d'oeuvre : DCSA
Exploitant : Syndicat Mixte Haute-Garonne Montagne
Année de construction : 1986
Année de raccourcissement : 2012

Caractéristiques d'exploitation :

Saison d'exploitation : été-hiver
Capacité : 4 personnes
Débit montée : 1600 personnes/heure
Débit descente : 272 personnes/heure
Vitesse maximum d'exploitation montée : 2,3 m/s
Vitesse maximum d'exploitation montée : 1,5 m/s
Temps de trajet minimum : 8'14''

Caractéristiques géométriques :

Longueur développée : 1137 m
Altitude gare aval : 1450 m
Altitude gare amont : 1801 m
Dénivelée : 351 m
Pente moyenne : 32,74 %
Pente maximum : 57,43 %
Hauteur maximum de survol : 14 m
Portée maximum : 204 m

Caractéristiques techniques :

Sens de montée : gauche
Motrice : aval
Type de motorisation : courant continu
Puissance développée : 381 KW
Tension : amont
Tension nominale : 41000 daN
Type de tension : hydraulique
Nombre de vérins : 2
Pression nominale : 130 bar
Largeur de voie : 4,20 m
Diamètre des poulies motrice et retour : 4,20 m
Diamètre du câble : 40,5 mm
Nombre de pylônes : 16
Diamètre des galets support : 520 mm
Diamètre des galets compression : 420 mm
Nombre de sièges : 111
Masse à vide : 143 kg
Type de pince : Attache fixe Yan (Skirail) 40,5 mm

Les photos de l’installation

Elles ont été prises le 19 mars 2009 et le 17 mars 2014.

La gare aval

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La mécanique en gare aval

L'accouplement de la marche principale entre le moteur électrique et le réducteur
Image

Image

Le frein de sécurité 1 et le contrepoids réglable donnant de la force de serrage au frein
Image

Le moteur thermique de la marche de secours
Image

Image

Les commandes du moteur thermique
Image

Image

Les commandes du télésiège
Image

Image

La ligne

Dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
Gare aval : 16C / 16C
P2 : 16C / 16C
P3 : 8S / 8S
P4 : 8S / 8S
P5 : 6S / 6S
P6 : 6S / 6S
P7 : 2C 4S 2C / 2C 4S 2C
P8 : 12C / 16C
P9 : 2C 4S 2C / 2C 4S 2C
P10 : 6S / 6S
P11 : 6S / 6S
P12 : 6S / 6S
P13 : 6S / 8S
P14 : 8S / 8S
P15 : 8S / 8S
P16 : 6S / 6S
P17 : 6S / 6S

Image

Image

Image

P3
Image

Image

P4
Image

Image

P5
Image

Image

P6
Image

Image

P7 et P8
Image

Image

Image

P9
Image

Image

P10
Image

Image

P11
Image

Image

P12
Image

Image

Image

P13
Image

P14
Image

Image

P15
Image

P16
Image

Image

P17
Image

La gare amont

Elle a été implantée au cours de l'été 2012, lors du raccourcissement de la ligne.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

L'ancien versant sud du télésiège

Le versant sud du télésiège sur le plan des pistes avant son démontage. La piste bleue Argut (n°17 sur le plan) est désormais rouge.
Image

Image

L'ancienne gare amont, permettant le débarquement dans les deux sens
Image

L'ancienne ligne sur le versant sud
Image

Image

L'ancienne station retour, côté sud
Image

Image

Image

Image

Image

Pour conclure ce reportage, voici quelques photos supplémentaires de la ligne actuelle

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Lien et remerciements

Lien vers le site Internet de la station
http://www.mourtis.fr/

La station du Mourtis et le personnel de l'installation m'ont proposé spontanément en 2009 les visites de la gare aval, de la cabane et de tout le versant sud fermé au public ce jour là, je les remercie encore pour cet accueil chaleureux et leur gentillesse.

Merci également à jfd_ et à monchu pour l'historique du télésiège.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :