En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSF6 des Demoiselles

Samoëns (Le Grand Massif)

Doppelmayr

T1 ES
Options techniques :
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
Mise en service en : 2016

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 09/07/2017 et mise à jour le 05/09/2017
(Mise en cache le 05/09/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Samoëns
  2. Historique : le télésiège des Demoiselles
  3. Le remplacement du télésiège des Demoiselles
  4. Demoiselles, entre ski débutant et retour sur la station de Samoëns 1600
  5. Ligne et infrastructures du télésiège des Demoiselles
  6. Demoiselles, un appareil performant et confortable


Samoëns

Samoëns est une station de ski située en vallée du Haut-Giffre, à 1600 mètres d’altitude au plateau des Saix et au-dessus du village éponyme.
Elle dispose d’un domaine skiable composé de 12 remontées mécaniques desservant environ 25 pistes de tous niveaux. Reliée au groupement de stations « Le Grand Massif », il est possible de skier sur 139 pistes (20 vertes, 64 bleues, 50 rouges et 5 pistes noires) desservies par 69 remontées mécaniques.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège des Demoiselles

Le village de Samoëns trace ses premières pistes de ski alpin dans les années 1950 avec la mise en service du télébenne de Vercland et du téléski de Chariande. Le téléski du Soleil est mis en service en 1966 pour desservir une piste assez courte et plus facile que les pentes desservies par Chariande. Il permettait aussi de revenir sur le télébenne depuis le départ du téléski de Chariande.
Le développement du domaine prend réellement de l'ampleur dans les années 1970 avec la création d'une station de ski sur le plateau des Saix. En 1973, le télébenne des Saix est remplacé par une télécabine sur un tracé différent et plus long.
En 1975, le secteur d'altitude (desservi jusqu'alors par l'unique téléski de Chariande) a été agrandi avec la construction du télésiège de Chariande 1 et du téléski de la Croix des Saix. Dans le même temps, la première liaisons à skis vers Flaine a été mise en place via la combe de Vernant.

Le téléski du Soleil se trouvant dépassé par son rôle, il a été décidé de le doubler sur un tracé différent par le télésiège fixe des Demoiselles. Ce nouveau téléporté prend un tracé direct entre le départ du télésiège de Chariande pour rejoindre l'arrivée de la télécabine des Saix. La liaison vers la station de Samoëns et même le village de Vercland s'est retrouvée facilitée car Demoiselles desservait la totalité du plateau des Saix (à l’exception du téléski de Chariande). De plus, le télésiège des Demoiselles a permis d'augmenter l'offre de ski débutant sur le plateau des Saix avec la desserte d'une piste verte revenant à son départ.

Image
La gare aval du télésiège des Demoiselles (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cette installation).

Image
La ligne du télésiège (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cette installation).

Image
La gare amont (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cette installation).


Le débit ne suffisant pas, il a été décidé de doubler les Demoiselles par une chaîne constituée du téléski des Damoiseaux et du téléphérique de l'Oratoire. Ces appareils ont été installés au cours de l'été 1984. Le téléski des Damiseaux desservait une nouvelle piste verte ainsi qu'un parking depuis le départ du télésiège des Demoiselles, tandis que l'Oratoire donnait accès à l'arrivée de la télécabine des Saix depuis le sommet des Damoiseaux.
Notons que le téléski des Damoiseaux a été remplacé en 2004 par un télésiège à pinces fixes sur un tracé plus long afin de faciliter l'accès à l'arrivée de la nouvelle télécabine "Grand Massif Express" (reliant un grand parking à l'extérieur du village historique de Samoëns au plateau des Saix) depuis le départ des télésièges de Chariande et des Demoiselles.
Par la même occasion, le départ du téléphérique de l'Oratoire a été avancé de 30 mètres pour y installer la piste des Damoiseaux et l'arrivée du télésiège éponyme.

Image
Vue sur la ligne originelle du téléphérique de l'Oratoire depuis son arrivée. On remarque aussi la fin de la montée du téléski des
Damoiseaux en bas à droite (D.R).

Image
Le télésiège à pinces fixe des Damoiseaux (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cette installation).

Image
Le téléphérique à grand débit de l'Oratoire (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cette installation).


Mais après 38 ans de bons et loyaux services, le télésiège des Demoiselles se trouvait sous-dimensionné et de plus en plus vieillissant. En effet, avec le débit trop faible proposé par l'appareil, de longues files d'attentes se formaient en période de vacances scolaires. Avec le début de la construction d'un Club Méditerranée sur l'ancienne piste de la Char, l'exploitant du domaine skiable a décidé de démonter le télésiège des Demoiselles pour le remplacer par un appareil plus performant. Par la même occasion, le téléphérique de l'Oratoire a été démonté sans remplacement.
Cependant, il est possible qu'un tapis roulant vienne remplacer l'Oratoire dans les années à venir pour relier directement la station de Samoëns au Club Méditerranée pour les skieurs et les piétons.


Le remplacement du télésiège des Demoiselles

En 2016, Grand Massif Domaines Skiables a donc démonté le télésiège des Demoiselles au profit d'un gros porteur sur un axe décalé de quelques dizaines de mètres afin de rassembler les départs du nouveau télésiège des Demoiselles avec celui des Damoiseaux. Le constructeur Doppelmayr a été choisi pour fournir un télésiège à pinces fixes 6 places issu de sa gamme Uni-G.

Les travaux ont débuté le 24 septembre 2016 avec le démontage de l'ancien télésiège fixe 2 places des Demoiselles.
Au 6 octobre, les massifs de la quasi-totalité de la ligne étaient en place, à l’exception du massif du pylône 6. Pendant ce temps, le massif de la gare aval était en cours de séchage et les ferraillages de la station d'arrivée étaient sur site et attendaient leur pose. 20 jours plus tard, les coffrages pour le massif de la gare amont étaient en place, et le socle du tapis d’embarquement était en cours de coulage. Pendant ce temps, le fût et la tête du pylône 6 étaient encore entreposés dans la station de Samoëns.
Au 12 novembre, la gare aval, son chalet de vigie et son tapis d'embarquement étaient en place. La gare amont était en cours de montage, le pylône 6 était monté et la ligne de service était tirée. Le câble a été tiré dans la semaine qui a suivi et enfin début décembre, les sièges ont été mis en ligne.

Des photos sont disponibles ici : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=25967


Demoiselles, entre ski débutant et retour sur la station de Samoëns 1600

Le télésiège des Demoiselles est situé sur le plateau des Saix, à proximité immédiate du téléporté des Damoiseaux. Il assure le retour des skieurs vers le sommet de la télécabine des Saix depuis l'arrivée des pistes du versant principal du domaine, desservi notamment par le télésiège débrayable de Chariande Express.
Mais Demoiselles permet avant tout de skier sur des pentes douces et plutôt longues, très appréciées par les débutants. La piste verte des Demoiselles, qui est la seule piste de ski propre desservie par l'appareil, est régulièrement utilisée par les écoles de ski pour proposer à leurs élèves des pentes plus longues que celles desservies par les téléskis des Pendants, du Château et des Babuches.
En plus de la piste des Demoiselles, ce télésiège dessert aussi le téléski du Plateau, accessible depuis son arrivée par la piste bleue de l'Oratoire.

Le télésiège des Demoiselles dessert donc les deux pistes suivantes:

  • La piste verte des Demoiselles qui revient au départ du télésiège éponyme.
  • La piste bleue de l'Oratoire qui donne accès au téléski du Plateau.

Image
Situation du télésiège des Demoiselles sur le plan des pistes de Samoëns.


On retrouve donc un appareil issu de la gamme des télésièges fixes à gares Uni-G du constructeur autrichien Doppelmayr. Il s’agit du premier télésiège 6 places à pinces fixes de ce constructeur installé en France.
Notons que le montage de l'appareil a été confié à Ingélo, qui est la branche constructions de remontées mécaniques de la Compagnie des Alpes (exploitant du domaine de Samoëns).


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : DEMOISELLES
Maître d'ouvrage : ERIC
Maître d'ouvrage : GRAND MASSIF DOMAINES SKIABLES
Exploitant : GRAND MASSIF DOMAINES SKIABLES
Constructeur : DOPPELMAYR
Montage : INGELO
Année de construction : 2016

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 3059 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,2 m/s
Sens de la montée : Par la gauche
Équipement d'aide à l'embarquement : Tapis roulant d'embarquement

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1531 m
Altitude amont : 1632 m
Dénivelée : 101 m
Longueur développée : 355 m
Longueur horizontale : 338 m
Portée la plus longue : 94 m
Hauteur de survol maximale : 13 m
Pente moyenne : 29,88 %
Pente maximale : 66,64 %
Temps de trajet : 2 minutes 42 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : UNI-G
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 139 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 117 bars
Tension nominale : 28 600 daN
Nombre de pylônes : 6
Largeur de la voie : 5,5 m

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : E98/A Fix
Nombre de véhicules : 48
Masse à vide : 317 kg
Espacement : 7,06 secondes
Dispositif d'accouplement : Attache fixe 45QC

Caractéristiques du câble

Fabricant : FATZER
Diamètre : 41 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x25 fils
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 303 mm
Pas de toronnage : 120 mm
Section du câble : 688,56 mm²
Section du toron : 114,76 mm²


Ligne et infrastructures du télésiège des Demoiselles

La gare aval

La gare aval du télésiège des Demoiselles est située à 1531 mètres d’altitude, sur le front de neige du plateau des Saix. Elle est implantée entre les départs des télésièges de Chariande Express et des Damoiseaux. Cette gare est donc facilement accessible tant depuis Samoëns 1600 par la piste verte des Demoiselles que par le secteur d'altitude via la piste bleue du Dahu (par exemple).
Au niveau technique, cette gare assure la tension du câble par le biais de 2 vérins hydrauliques et intègre un balancier 2S en entrée et sortie de station pour aligner le câble dans la gorge de la poulie. Notons que deux rails de stabilisation sont présents au niveau de l’aire d’embarquement pour éviter le balancement des sièges après la sortie de la poulie retour.

Image
La gare aval vue depuis la piste verte des Demoiselles.

Image
Vue d'ensemble des départs des télésièges des Demoiselles (à gauche) et des Damoiseaux (à droite).

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
La zone d'embarquement, équipée d'un tapis.

Image
La poulie retour-tension, avec l'un de ses deux vérins hydrauliques juste en dessous.



La ligne

La ligne du télésiège des Demoiselles est très courte, avec ses 355 mètres de longueur développée. En sortie de la gare aval, la ligne monte rapidement pour survoler la piste verte des Demoiselles. Le pylône 3 imprime la pente maximale du tracé, avec 66 % d'inclinaison. La pente commence à faiblir à partir du pylône 5. Enfin, le pylône 6 remet le câble dans le plan horizontal pour l'entrée en gare amont.

Doppelmayr a ainsi équipé la ligne de 6 pylônes, dont 1 compression, 4 supports et 1 support-compression :
  • P1 : 10C/10C
  • P2 : 12S/8S
  • P3 : 4SC/4SC
  • P4 : 12S/8S
  • P5 : 12S/10S
  • P6 : 8S/8S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Vue arrière du pylône 1.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3 et survol de la piste verte des Demoiselles.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5 avec le survol de la route d'accès à la station de Samoëns en bas à droite.

Image
P5.

Image
Courte portée vers le pylône 6.

Image
P6.



La gare amont

La gare amont est située à 1632 mètres d’altitude, à proximité de l'arrivée de la télécabine des Saix.
Il s’agit d’une gare motrice-fixe UNI-G couverture intégrale, adaptée aux télésièges à pinces fixes 6 places. Notons que la poulie motrice est à la largeur de la voie.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vu de trois quarts arrière en partant vers la piste bleue de l'Oratoire.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de profil.



Véhicules et pinces

Le télésiège des Demoiselles est équipé de 48 sièges E98/A FIX, assurant un débit de 3059 personnes par heure à la vitesse de 2,2 mètres par seconde.
Ils sont reliés au câble par une pince fixe 45QC.

Image
Un siège E98/A FIX en ligne.



Vues depuis les pistes

Image
Vue sur la partie basse de la ligne depuis la piste verte des Demoiselles. Sur la gauche, on remarque le télésiège des Damoiseaux.

Image
La ligne jusqu'au pylône 2. Sur la droite, on remarque les départs du télésiège de Chariande Express et du téléski du Soleil.

Image
Vue arrière du pylône 2.



Demoiselles, un appareil performant et confortable

Le télésiège des Demoiselles est un appareil important au sein du front de neige du plateau des Saix puisqu’il est le principal axe de retour sur la station de Samoëns 1600 et le seul à donner accès à l'arrivée de la télécabine des Saix depuis le front de neige du plateau des Saix.
La configuration 6 places de cet appareil est tout à fait adaptée sur ce secteur très plébiscité pour ses pentes adaptées au ski débutant. De plus, l'installation d'un tapis d'embarquement permet de maintenir un débit élevé en limitant les embarquements ratés comme des chutes ou des mauvais positionnements.
Cet investissement est une réussite qui a permis d’effacer le dernier gros point noir du front de neige du plateau des Saix : le télésiège fixe 2 places des Demoiselles qui ne correspondait plus aux attentes des skieurs en termes de débit et de confort.

Image
Demoiselles, le premier télésiège 6 places à pinces fixes Doppelmayr de France, remplaçant à merveille son prédécesseur !


Je tiens à remercier l'alexois pour les photos ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l'alexois
Date des photos : 16 février 2017.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :