En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension
Nikko

Nikko


Nikko
Photo Rodo_Af
Description rapide :
Nikkō est une ville du Japon située distante d’environ 140 km au nord de Tokyo. Cette ville touristique, dont les sanctuaires et temples ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 1999, se situe au pied des montagnes, au milieu de forêts de cryptomerias, de cèdres et de pins du parc national de Nikkō.
L’histoire de Nikkō en tant que centre religieux remonte au VIIIe siècle. En effet en 766, pendant la période de Nara, Shodo Shonin, moine bouddhiste, se dirigeant vers le mont Nantai et fonda le premier temple a Nikkō.

Des siècles plus tard, cette ville devint un centre bouddhique puis shintoïste très renommé, que le seigneur Tokugawa Ieyasu choisit pour son mausolée.
Ce shogun fut le premier d’une dynastie qui ayant unifié le pays garda le pouvoir pendant 250 ans.
Dans le temple Toshogu se trouvent les célèbres sculptures sur bois du chat endormi ou nemuri-neko et des trois singes de la sagesse attribuées à Hidari Jingoro. La décoration des temples, riche de couleurs vives et d’une grande liberté d’expression, est unique au Japon.
Très célèbre également, le pont Shinkyo ou « Pont Sacré » s’élève avec grâce au dessus de la rivière Daiya.




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de ce site :


    • La base de données contient 1 reportage pour ce site
       
       
       
      Appareil :
      Mise en service :
      Fin de service :
       
       
       
      Vues :
      Constructeur :
       
      2001
      Pas de photos
      pas de video
      PDF
      vu 3273 fois




    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.