En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension
Col de Porte

Col de Porte


Col de Porte
Photo Gemini1980 DP
Description rapide :
Le col de Porte est situé à 1 326 m dʼaltitude en Isère, dans le massif de la Chartreuse. Il relie Sarcenas et le Sappey-en-Chartreuse au sud à Saint-Pierre-de-Chartreuse au nord. Le col se situe dans un cadre naturel boisé splendide, entre le Charmant Som au nord, la Pinéa à lʼouest, et Chamechaude à lʼest dʼautre part.

Autour du col sʼorganise la petite station de ski du même nom, qui est reliée en plusieurs endroits aux domaines alpins et nordiques alentours. Une première remontée bricolée et temporaire y est installée dès 1932 par Yvon Marlier : un traîneau tracté par un câble qui traîne plusieurs skieurs par trajet. C'est en février 1936 (la date de 1934 que l'on rencontre parfois est erronée), que le charpentier Charles Rossat, met en service le premier téléski du site en adaptant pour les skieurs les « téléfériques à câbles forestiers » quʼil a lʼhabitude dʼinstaller pour débarder les rondins de bois quʼil vient dʼabattre. Pour autant cela n'enlève rien au caractère pionnier de cet engin artisanal de 200 mètres. Le « père Rossat » lui-même, place à la demande, sur le câble, les agrès qui permettent aux clients de remonter la pente. D'autres engins sont rapidement installés, notamment un téléski à va-et-vient imaginé par le frère de Jean Pomagalski.

Lʼéquipement du domaine trouve son apogée en 1978 avec lʼinstallation du télésiège triplace du Charmant Som. Aujourdʼhui l'exploitation de cet appareil (qui n'était plus aux normes) a été abandonnée mais, forte de périodes dʼenneigement conséquent, la station fonctionne avec ses 4 téléskis répartis sur les petits domaines de la Prairie et de Chamechaude, qui donnent accès à des pistes de difficultés variées. Le col de Porte attire essentiellement une clientèle locale qui y apprécie le caractère familial de la station et son cadre.




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Auteur de la description de la station : remontees
    Section écrite le 25/01/2018 et mise à jour le 14/11/2018
    (Mise en cache le 17/11/2018)

    Bienvenue au col de Porte !

    Le col de Porte, une station familiale en Chartreuse !

    Situation générale

    La station du col de Porte est située en Isère sur la commune de Sarcenas dans le massif de la Chartreuse, autour du col éponyme, situé à 1324 mètres d'altitude. Ce col est historiquement un lien naturel important entre le bassin grenoblois et le parc naturel de Chartreuse puisqu'il relie Saint-Pierre-de-Chartreuse et Saint-Hugues-de-Chartreuse aux villages de Sarcenas et du Sappey-en-Chartreuse côté grenoblois. Il permet aussi de rejoindre par la route le sommet du Charmant Som en été, point de départ de randonnées faciles offrant de beaux points de vue.

    Le col de Porte est donc facilement accessible en voiture moyennant une trentaine de minutes de montée depuis le bassin grenoblois (en comptant depuis la Tronche) et en 45 minutes depuis Voiron. En transports en commun, la ligne Flexo 62 (Grenoble Notre-Dame-Musée ↔ Sarcenas Pont du Croz / Col de Porte) dessert la station à raison de quatre allers-retours les week-end et jours fériés.
    Le col de Porte a été repris en décembre 2015 par Didier Bic, directeur général de Kässbohrer ESE, l'un des leaders mondiaux en matériel de damage, alors que la station était au bord de l'abandon. Elle attire essentiellement une clientèle de proximité et de skieurs débutants.


    Image
    Situation du col de Porte à l'échelle du massif de la Chartreuse (© les contributeurs d’OpenStreetMap, licence CC-BY-SA 2.0).

    Image
    Le col de Porte, point de liaison entre le Sappey-en-Chartreuse et Saint-Pierre-de-Chartreuse (© les contributeurs d’OpenStreetMap, licence CC-BY-SA 2.0).

    Image
    Le col de Porte, vu depuis la route du Charmant Som, permettant d'accéder au domaine de la Prairie en hiver.

    La station du col de Porte, de par sa situation, est régulièrement très bien enneigée et on y skie en général de décembre à mars.

    Particularité du site, cette station est en fait séparée en deux stades de neige complémentaires ciblant chacun une clientèle assez différente. On notera que le télésiège du Charmant Som, appartenant anciennement au col de Porte et situé sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse, est aujourd'hui abandonné. Nous allons maintenant nous y intéresser plus en détail.

    Le domaine de la Prairie

    Le domaine de la Prairie est entièrement dédié aux skieurs débutants et est équipé pour cela de deux téléskis et d'un tapis débutant desservant une piste verte et deux pistes bleues. Il est situé à 500 m du col de Porte en partant sur la route du Charmant Som qui est fermée en hiver et joue le rôle de parking pour les skieurs le long du front de neige. La configuration du site fait que l'on chausse les skis directement en haut des pistes du domaine, ce qui fait que l'on peut directement skier en arrivant.
    Notons qu'il est également possible d'y faire de la luge le long du tapis roulant ou de partir en ski de randonnée ou en ski de fond sur la route du Charmant Som en cas d'enneigement suffisant.

    En haut du front de neige, le restaurant d'altitude, « Les 3 Sommets », joue également le rôle de chalet d'accueil pour acheter le forfait et abrite un service de location de skis.

    Image
    Le bâtiment abritant le restaurant « Les 3 Sommets ».

    Image
    La partie haute du domaine de la Prairie vue depuis l'arrivée du téléski de la Pinéa. En face, le sommet de Chamechaude est couvert par une barrière de nuages.

    Image
    Le tapis roulant des Zouzous monte face au restaurant et dessert une piste verte ainsi qu'une piste de luge.

    Image
    Le tapis vu dans le sens de la descente.

    Image
    Descente vers le téléski de la Pinéa.

    Image
    Large piste bleue évoluant entre le tapis roulant et le téléski de la Prairie.

    Image
    Départ d'un court itinéraire en forêt en direction du départ du téléski de la Prairie.

    Image
    Descente au téléski de la Prairie.

    Notons que c'est sur le domaine de la Prairie qu'a été construit le premier téléski débrayable de France, par Charles ROSSAT, en 1936. D'une longueur de 200 mètres pour 4 pylônes, c'était un appareil rudimentaire en bois dont le câble était mis en mouvement par un moteur à essence en gare aval.

    Image
    Le col de Porte, berceau des remontées mécaniques.


    Le domaine de Chamechaude

    Situé au pied du sommet éponyme, on y accède directement skis aux pieds depuis le col de Porte ou en s'arrêtant au parking du téléski de Chamechaude environ 1 kilomètre après le col de Palaquit en arrivant depuis Sarcenas et le Sappey-en-Chartreuse. C'est là où l'on retrouve les pistes les plus difficiles ainsi qu'un snowpark. Ce secteur est desservi par deux téléskis débrayables.
    On y trouve aussi de nombreux départs de pistes de ski de fond en direction du Sappey-en-Chartreuse et de Saint-Hugues-de-Chartreuse. Les plus courageux peuvent aussi monter en ski de randonnée vers le majestueux sommet de Chamechaude.

    Au niveau du col de Porte, on retrouve un chalet louant du matériel de ski ainsi que l'hôtel-restaurant Cartusia et un foyer de ski de fond. Les forfaits s'achètent directement dans la cabane de vigie du téléski de l'Hôtel.

    Image
    L'hôtel-restaurant Cartusia est situé le long de la route du col de Porte.

    Image
    Le même hôtel-restaurant, certainement le plus grand commerce de toute la station.

    Image
    Depuis le col de Porte, on accède directement au téléski de l'Hôtel en descendant le long de l'hôtel-restaurant Cartusia. Il n'est pas rare de croiser sur cette courte pente des enfants en train de faire de la luge !

    Image
    En descendant depuis le foyer de ski de fond, on croise également des luges ! Ce jour-là, le sommet de Chamechaude était dégagé.

    Image
    Le parking pour les skieurs démarrant au niveau du téléski de Chamechaude.

    Image
    Accès par le téléski de Chamechaude.

    Sur le domaine de Chamechaude, le téléski de l'Hôtel donne accès à du ski « grand public » sur une piste de pente modérée. Le « grand » téléski de Chamechaude est par contre plus raide et dessert des pistes plus longues et pentues.

    Image
    Petit chemin d'accès aux pistes depuis l'arrivée du téléski de Chamechaude.

    Image
    Vue au départ de la piste rouge de gauche desservie par le téléski de Chamechaude. En face, on aperçoit le sommet de la Pinéa.

    Image
    Belle vue sur le Charmant Som.

    Image
    Départ de la piste de droite.

    Image
    Fin de la piste de droite.

    Image
    Fin des pistes rouges du téléski de Chamechaude : on arrive à la zone de lâcher des perches du téléski de l'Hôtel.

    Image
    Au pied des deux pistes rouges desservies par le téléski de Chamechaude.

    Image
    La piste bleue située le long du téléski de l'Hôtel. On aperçoit quelques modules du snowpark.

    Image
    À ce niveau, la piste se partage en deux : à gauche, on part vers le téléski de Chamechaude, à droite, vers le téléski de l'Hôtel. Le sommet de la Pinéa domine l'arrière-plan.

    Image
    Le sommet de la Pinéa.

    Image
    Le Charmant Som caché derrière quelques conifères.

    Image
    La piste bleue desservie par le téléski de l'Hôtel avec le sommet de Chamechaude en toile de fond.

    Image
    Retour au départ du téléski de l'Hôtel.

    Image
    On arrive tranquillement au départ du téléski de Chamechaude.


    Le col de Porte en été !

    En été, le col de Porte est le point de départ de nombreuses randonnées vers plusieurs grands sommets de Chartreuse comme la Pinéa (1771 m), le Charmant Som (1867 m) et Chamechaude (2082 m).

    Voici quelques photos d'une randonnée entre le col de Porte et le sommet de Chamechaude en octobre 2017 :

    Image
    Départ de la randonnée au pied du téléski de l'Hôtel. Le sommet de Chamechaude est en ligne de mire.

    Image
    Promenade tranquille sur ce qui est en hiver la piste bleue desservie par le téléski de l'Hôtel. On aperçoit très bien la Pinéa au-dessus des arbres.

    Image
    La Pinéa, en été.

    Image
    La montée continue à présent au-dessus de l'arrivée du téléski de l'Hôtel. La vue est déjà large et s'étend du col de Porte au Charmant Som.

    Image
    Montée à travers la piste rouge.

    Image
    Vue sur la Pinéa avec l'extrémité nord du Vercors sur la gauche de la photo.

    Image
    La vue splendide sur le massif de Belledonne et les Grandes Rousses.

    Image
    Vue en direction de Pravouta, de la Dent de Crolles et des Lances de Malissard. On aperçoit également très bien le Mont Blanc.

    Image
    L'arête sommitale.

    Image
    À l'extrémité nord, vue assez extraordinaire sur Saint-Pierre-de-Chartreuse, les Petit et Grand Som, ainsi que vers le col du Planolet, Saint-Pierre d'Entremont et le Granier en partant vers la vallée vers la droite de la photo.


    Perspectives d'avenir

    Maintenant que la station du col de Porte a été remise à niveau avec l'installation d'un nouveau tapis roulant, et que l'ensemble des téléskis fonctionne correctement, la station semble avoir vocation à développer de nouvelles activités comme le ski de nuit, mais aussi à se diversifier pour accueillir des locaux tout au long de l'année
    Didier Bic souhaite également diminuer au plus l'impact sur l'environnement de la station. Le moteur thermique du téléski de Chamechaude devrait alors être remplacé par un moteur électrique.

    Affaire à suivre, mais la station du col de Porte semble plus que jamais sauvée et repartie pour faire le bonheur de nombreuses familles iséroises !





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.