L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension
Mont Chalco

Mont Chalco


Mont Chalco
Penseur
Description rapide :
Le Mont Chalco est une station locale et régionale du Moyen-Nord québécois. La très grande majorité de sa clientèle provient de la ville de Chibougamau, d’ailleurs le centre de ski est une propriété de cette municipalité.

Les premières pentes ont été aménagées au début des années 1960, sur le versant nord de la colline. Un téléski du constructeur Timberland-Ellicott y avait été construit et desservait les 5 pistes d’origine. L’objectif, à ce moment, (qui est toujours d’actualité) était d’offrir des infrastructures de loisirs hivernaux aux jeunes de cette ville minière. En effet, dans cette région, il est possible de vivre avec un certain isolement. La ville la plus près, Chapais, est située à un peu plus de 50 kilomètres, sinon il faut parcourir environ 230 kilomètres vers le sud-est, afin de parvenir à Saint-Félicien, dans le région du Lac saint-Jean. Entre ces lieux les épinettes à perte de vue se succèdent.

Le centre de ski est équipé de deux remontées mécaniques dont une chaise triple, qui désservent deux secteurs de ski où sont présent 18 pistes, plus 3 sous-bois. A noter que le ski nocturne est également présent certains jours de la semaine.




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    • La base de données contient 1 reportage pour cette station
       
       
       
      Appareil :
      Construction :
      Fin de service :
       
       
       
      Vues :
      Constructeur :
       
      198?
      Pas de photos
      pas de video
      PDF
      vu 1677 fois
    Auteur de la description de la station : Penseur
    Section écrite le 26/04/2016 et mise à jour le 26/04/2016
    (Mise en cache le 26/04/2016)

    Mont Chalco

    Le Mont Chalco est une station locale et régionale du Moyen-Nord québécois. La très grande majorité de sa clientèle provient de la ville de Chibougamau, d’ailleurs le centre de ski est une propriété de cette municipalité.

    Les premières pentes ont été aménagées au début des années 1960, sur le versant nord de la colline. Un téléski du constructeur Timberland-Ellicott y avait été construit et desservait les 5 pistes d’origine. L’objectif, à ce moment, (qui est toujours d’actualité) était d’offrir des infrastructures de loisirs hivernaux aux jeunes de cette ville minière. En effet, dans cette région, il est possible de vivre avec un certain isolement. La ville la plus près, Chapais, est située à un peu plus de 50 kilomètres, sinon il faut parcourir environ 230 km vers le sud-est, afin de parvenir à Saint-Félicien, dans le région du Lac saint-Jean. Entre ces lieux les épinettes à perte de vue se succèdent.


    La localisation de la station à plus de 900 kilomètres au nord de Montréal :
    Image


    La carte des pistes :

    Image


    La route du Nord :

    Image


    Comme il faut dit plus tôt, Chibougamau est une ville nordique dont la très grande majorité de sa population vit de l’industrie minière. L’ensemble des infrastructures a été développé dans une perspective que cette population doit vivre, selon une certaine autonomie, dû à son éloignement de grands centres. Avec une population d’environ 8 000 habitants, la municipalité dispose d’une gamme complète de services. Parmi celle-ci, les loisirs conservent une large part, afin de tenir occupé et en santé les jeunes qui y vivent. Le centre de ski est inscrit dans cette perspective.


    Image

    Image

    Image

    Image


    Lorsque nous revenons aux détails du domaine skiable, il faut noter que le versant nord étant un peu court avec son dénivelé de 50 mètres, un second versant, le sud, a été aménagé, au cours de années 1980. Il offre des pistes plus étroites, sauvages et développé sur un dénivelé plus important de 80 mètres.


    Le chalet sur le front de neige principal a été reconstruit en 2012, il est très accueillant et fait preuve de la popularité du site, même pas de grands froids.
    Image


    En 2005, un télésiège triple a été acheté, de secondes mains, d’une station du nord de l’Ontario et venu remplacer le vieux T-Bar Timberland-Elliott. Depuis, il dessert le versant nord inlassablement.
    Image

    La vue du sommet sur la pénéplaine du Bouclier Canadien, ce relief très ancien datant du précambrien ne comporte pas de sommets très imposants dû à son érosion et son usure du temps.
    Image

    Voici quelques larges boulevards damés du versant nord.
    Image

    Quelques sous-bois sont répartis ici et là :
    Image

    Le parc à neige y est également situé pour les amateurs de «free style» :
    Image

    Les couloirs de glissade sur tubes y sont disponibles pour les familles :
    Image

    De plus, à partir du chalet de ski alpin, la station dispose d’un vaste réseau de pistes de ski de fond qui serpente entre la forêt boréale et les anciens brûlis :
    Image

    Image

    Le versant sud dispose d’un téléski à enrouleur du constructeur Samson :

    Image


    À quelques occasions, un soleil lunaire du Moyen-Nord québécois perce les nuages, lors de tempêtes. Qu’à cela ne tienne, le mercure peut très bien descendre sous la barre des -25°C avec un ressenti de -42°C. Malgré tout, les chibougamaois ne sont pas fait de cristal et sortent profiter des joies de l’hiver.

    Image


    Bon ski chibougamois !

    :)





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques".