L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension
Savognin

Savognin


Savognin
Photo : Snowloup
Description rapide :
Savognin (nom romanche)(en Italien “Savognino” et en allemand “Schweiningen”) est un ancien village dans les Grisons situé à 1200 mètres d'altitude dans la vallée et commune de Surses entre le village de Tiefencastel et le col du Julier. Savognin, malgré son rôle de destination touristique, se présente aujourd’hui comme un village traditionnel, qui cherche à préserver son "cachet historique". En effet, cette région est plutôt connue pour avoir été représentée par le célèbre peintre Giovanni Segnatini.

Savognin est une station à vocation familiale qui offre un domaine d’environ 80 km de pistes desservies par 2 télécabines, 1 télésiège et 6 téléskis de grande longueur. La station possède également environ 30 kilomètres de pistes pour le ski de fond, 45 kilomètres d'itinéraires hors-pistes signalés pour des excursions hivernales et plusieurs pistes de luge, dont une d'une longueur de 9 kilomètres.
En été la station profite de sa position au milieu du Parc Naturel Ela, le plus grand de Suisse, pour offrir beaucoup de sentiers de toutes difficultés.




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Auteur de la description de la station : Pra'z Ropeways
    Section écrite le 10/11/2020 et mise à jour le 11/11/2020
    (Mise en cache le 11/11/2020)

    Image


    Introduction

    Savognin (nom romanche)(en Italien “Savognino” et en allemand “Schweiningen”) est un ancien village dans les Grisons situé à 1200 mètres d'altitude dans la vallée et commune de Surses entre le village de Tiefencastel et le col du Julier. Savognin, malgré son rôle de destination touristique, se présente aujourd’hui comme un village traditionnel, qui cherche à préserver son "cachet historique". En effet, cette région est plutôt connue pour avoir été représentée par le célèbre peintre Giovanni Segnatini.

    Savognin est une station à vocation familiale qui offre un domaine d’environ 80 km de pistes desservies par 2 télécabines, 1 télésiège et 6 téléskis de grande longueur. La station possède également environ 30 kilomètres de pistes pour le ski de fond, 45 kilomètres d'itinéraires hors-pistes signalés pour des excursions hivernales et plusieurs pistes de luge, dont une d'une longueur de 9 kilomètres.
    En été la station profite de sa position au milieu du Parc Naturel Ela, le plus grand de Suisse, pour offrir beaucoup de sentiers de toutes difficultés.

    Image
    Le village de Savognin vu depuis les pistes du domaine skiable.



    Histoire


    Les débuts

    A la suite de la mise en service du chemin de fer du Saint-Gothard en 1882, beaucoup de villages de montagne comme Savognin ont perdu de leur importance, les routes de col de étant de plus en plus délaissées. A Savognin, on décide alors de créer un domaine skiable afin de relancer économiquement le village et de lutter contre l'émigration. Le domaine skiable de Savognin voit donc le jour en 1962, avec la construction de trois appareils : un télésiège entre Savognin et Tigignas et deux téléskis entre Tigignas, Somtgant et le Piz Martegnas. On note que le téléski entre Tigignas et Somtgant se transforme en télésiège en été. Les appareils ont été achevés le 20 décembre 1962, soit deux jours avant l'ouverture officielle du domaine skiable. Environ 196 000 personnes ont été transportées pendant cette première saison. En 1966 ont été construits deux autres téléskis en altitude (Naladas et Stanegn) afin de desservir plus de pistes sur la partie haute du domaine.

    Image
    Le premier télésiège Savognin-Tigignas (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Les années 1969-1970 ont été fondamentales pour Savognin. L’idée était d'étendre le domaine skiable et de créer une station d'altitude à Radons. En 1969 ont par conséquent été construits deux longs téléskis à la chaîne qui ont permis la desserte du Piz Cartas, nouveau point culminant de la station (Radons et Piz Cartas, téléskis existant encore aujourd’hui), et, chose plus importante, en deux années a été construite une télécabine en deux sections qui, avec ses 5 km, a été la plus longue de Suisse durant 8 ans, et la deuxième pour le reste de son exploitation. Il s'agit de la télécabine Savognin-Radons construite par l’historique Müller, éclipsant un peu le premier accès.
    Avec cette nouvelle télécabine, le télésiège Savognin-Tigignas devient par conséquent le deuxième accès au domaine skiable, mais connaît un bon succès (la télécabine de Radons permettait d'accéder à l’extrémité sud du domaine tandis que le télésiège de Tigignas permettait quant à lui d'accéder à l'extrémité nord du domaine). On note que les deux téléskis datant de 1969 ont été doublés dans les années 70 et que le téléski Mot Laritg-Colms a été réalisé en 1975.

    Image
    La télécabine Savognin-Radons (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    En 1978, le téléski Somtgant-Colms est réalisé, permettant de basculer plus rapidement sur le secteur de Mot Laritg qu'avec le téléski Somtgant-Piz Martegnas, qui fait tout de même plus de 2000 mètres de long !

    Image
    Le lieu-dit Somtgant. De gauche à droite : Le restaurant Somtgant, le téléski Somtgant-Colms, le téléski Somtgant-Piz Martegnas, le téléski Tigignas-Somtgant et le télésiège Tigignas-Somtgant (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Neige de culture : "Savognin neige pour vous"

    Dès le début des années 50, les hivers peu enneigés ont commencé à apparaître en Europe. La zone autour de Savognin souffrant naturellement du manque de neige, les exploitants du domaine skiable ont recherché des systèmes d'enneigement existants, sans grand succès. Ils ont donc décidé de créer leur propre système d'enneigement, alors le premier d'Europe. Le système a été installé durant l'été 1978, couvrant alors la piste rouge Lass à l'aide de 10 canons à haute pression.

    Image
    Production de neige de culture le 23 novembre 1978 (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Si au début, Savognin a été critiqué par les autres domaines skiables, les hivers sans neige de plus en plus fréquents feront des canons à neige un intérêt international. Dans les médias, Savognin a été mentionné en bien ou en mal lorsqu'il s'agissait d'un sujet traitant des systèmes d'enneigement.

    Image
    La piste rouge Lass enneigée artificiellement. Les photos de ce type sont devenus très célèbres dans le monde entier. (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Seulement, ce système était vivement critiqué de par le bruit des canons à neige ou encore la forte consommation d'eau. À l'été et à l'automne 1990, une bataille politique sur la fabrication de neige a fait rage dans les Grisons, si bien qu'une initiative populaire cantonale visant à interdire la fabrication de neige de culture a été soumise à votation. Finalement, le 2 décembre 1990, les Grisons se sont prononcés contre cette initiative avec 56% des voix. De nos jours, le système de neige de culture a été complètement rénové, et s'est d'abord étendu jusqu'au lieu-dit de Somtgant en 1997 puis jusqu'au Piz Martegnas en 2005.

    La première série de remplacement des appareils

    En 1982, le téléski Stanegn est remplacé par un télésiège deux places permettant d'augmenter le débit sur cet axe. Malgré une impressionnante télécabine offrant une nouvelle porte d'entrée au domaine, la ligne entre Tigignas et Somtgant, pour sa position centrale et pour sa variété de pistes, continue à être l'une des remontées mécaniques les plus utilisées. Le téléski Tigignas-Somtgant souffre par conséquent fortement du flux de skieurs. Son débit horaire de 800 personnes par heure est en effet trop faible. Le remonte-pente est finalement doublé en 1984 par un télésiège triplace à pinces débrayables de 1800 personnes par heure, une nouveauté pour l’époque, qui a permis de largement soulager le téléski d'origine. A noter que la configuration estivale du téléski, à savoir un télésiège monoplace, est abandonnée, notamment du fait que le nouveau télésiège Tigignas-Somtgant assure cette tâche.

    Image
    La ligne du télésiège avec le téléski du même nom (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Trois ans plus tard, en 1987, le premier télésiège de l’histoire de Savognin (Savognin-Tigignas) sera remplacé par un télésiège débrayable 4 places du constructeur Garaventa sur le même tracé. On note qu'en 1988, le téléski Tigignas-Somtgant a été raccourci de 404 mètres au vu de la faible fréquentation de celui-ci. Il fut par conséquent renommé Tigignas-Fugna.

    Par la suite, la fréquence d’investissements à Savognin sera considérablement réduite. A signaler cependant en 1998 le nouveau télésiège débrayable six places du Piz Martegnas et le nouveau téléski Naladas en 1999 (téléski construit en partie avec du matériel de l'ancien appareil). A noter que le télésiège Stanegn est démonté sans remplacement en 1998, et ce malgré son jeune âge, abandonnant toute une palette de pistes. On note aussi qu'en 1998, le téléski Tigignas-Fugna est rallongé jusqu'à Somtgant au vu de la hausse de fréquentation de ce secteur. Toutefois, il gardera son nom de 1988.


    Les difficultés financières

    Cependant, aux alentours des années 2000, la station est frappé de plein fouet par une crise sans précédent et la télécabine de Radons fermera sans aucun remplacement. Par conséquent, le télésiège Stanegn est démonté en 1998, délaissant une importante partie du secteur éponyme, mais surtout, l'axe Savognin-Tigignas-Somtgant-Piz Martegnas redevient le principal (et unique) accès au secteur du Piz Cartas, en plus de la desserte de ski propre, du fait du démontage de la télécabine de Radons. On va donc parler d'un possible renforcement de cet axe, chose qui n'aura pas lieu immédiatement en raison de l'âge des appareils, trop récents à l'époque, mais aussi en raison des difficultés financières de l'exploitant.


    Le renouveau de Savognin

    En 2010, le domaine skiable de Savognin est racheté par des industriels autrichiens qui vont programmer sur plusieurs années un important plan de rénovation du domaine, Savognin possédant avec un parc de remontées mécaniques moyennement ancien (à l’exception du télésiège Somtgant-Piz Martegnas et du téléski Naladas). Il faut donc une nouvelle installation pour relancer l’image du domaine. L’idée de reconstruire l'axe principal de la station est de retour. En 2012 pour donner modernité à son image, Savognin décide de remplacer les artères principales de la station : le télésiège Tigignas-Somtgant et le téléski Tigignas-Fugna (le téléski parallèle au télésiège) ont alors été remplacés par une télécabine débrayable 10 Places Leitner. A noter que le projet initial prévoyait un prolongement ultérieur en aval vers Savognin pour remplacer le télésiège Savognin-Tigignas (télésiège ne nécessitant pas de remplacement imminent), remplacement qui sera finalement réalisé en 2019 mais par une télécabine indépendante et non par une prolongation de la télécabine Tigignas-Somtgant.



    Le village de Savognin

    Le village de Savognin est situé à environ 1207 mètres d'altitude. Tandis que le centre du village et la plupart des habitations sont situés sur la rive droite de la rivière Gelgia/Julia, on trouve de l'autre côté de ce cours d'eau le départ de la télécabine Savognin - Tigignas, un petit espace débutants et quelques habitations.

    Image
    Le village de Savognin, avec le Piz Mitgel en toile de fond.

    Image
    Idem, avec une vue sur le Piz Calderas.

    Image
    La partie haute de la rive gauche du village, où l'on trouve la l'église Son Martegn.

    Image
    Vue sur quelques habitations de la rive droite.

    Image
    Vue sur les habitations de la rive gauche, avec au premier plan l'église Nosadonna.

    Image
    Vue sur les habitations du nord de Savognin, avec le Piz Toissa en toile de fond.

    Image
    Autre vue du village.

    Image
    Le centre du village où l'on trouve la troisième et dernière église de Savognin.



    Le hameau de Radons

    Le hameau touristique mais traditionnel de Radons est situé à environ 1892 mètres d'altitude. En hiver, le chemin routier permettant l'accès à ce petit village se transforme en une piste, ce qui ne permet pas aux voitures l'accès au hameau, se transformant donc en une station de ski sans voiture. On trouve, en plus du départ des téléskis Radons 1&2, un petit téléski à câble bas dédié aux débutants et indépendant de l'exploitant du domaine de Savognin.

    Image
    Vue sur le hameau de Radons.

    Image
    On distingue à gauche le départ des téléskis Radons 1&2.

    Image
    On s'approche vers le village.

    Image
    Un des chalets du hameau.

    Image
    Un chemin du village, qui est la piste bleue Tigia en hiver et une route en été.

    Image
    Vue sur le hameau.

    Image
    Idem.



    Le domaine skiable

    Le domaine est composé de 12 remontées mécaniques dont 2 télécabines, 1 télésiège débrayable, 6 téléskis à enrouleurs, 1 téléski à câble bas et 2 tapis desservant 26 pistes (2 pistes pour débutants -non mentionnées sur le plan des pistes-, 12 pistes bleues, 11 pistes rouges et 1 piste noire), 1 snowpark, le tout d'une longueur de 80 km, réparties entre 1168 et 2713 mètres d'altitude. Le domaine possède également 30 kilomètres de pistes pour le ski de fond, 45 kilomètres d'itinéraires hors-pistes signalés pour des excursions hivernales, des sentiers balisés pour les piétons, plusieurs pistes de luge, dont une d'une longueur de 9 kilomètres. On trouve 6 secteurs dans le domaine skiable :

    • Savognin
    • Tigignas - Somtgant
    • Stanegn
    • Piz Martegnas
    • Mot Lartig
    • Radons - Piz Cartas

    Image
    Le plan des pistes de Savognin (cliquez sur l'image pour le visualiser avec une meilleure définition).



    Le secteur de Savognin

    Le secteur de Savognin est la partie basse du domaine skiable. Situé entre 1168 et 1591 mètres d'altitude, il est desservi par la télécabine Savognin - Tigignas, mais également par deux petits tapis situés dans un coin isolé du domaine skiable, permettant aux débutants de s'initier au ski. On y trouve 1 piste rouge, 2 pistes bleues et 1 piste pour débutants.

    Image
    Depuis le village, vue d'ensemble du secteur...

    Image
    ... survolé par la télécabine Savognin - Tigignas.

    Image
    Départ des pistes du secteur.

    Image
    La haut de celui-ci...

    Image
    ... où l'on trouve un parking ainsi qu'un petit hameau.

    Image
    La télécabine Savognin - Tigignas.

    Image
    Autre vue sur le secteur, avec le Piz Mitgel en toile de fond.

    Image
    La télécabine Savognin - Tigignas survole notamment la piste rouge Lass.

    Image
    Le mur de la piste rouge...

    Image
    ... devenu célèbre lors des hivers sans neige.

    Image
    Vue sur les habitations des hauteurs de Savognin.

    Image
    Vue sur...

    Image
    ... le village.

    Image
    Le départ de la télécabine.


    Le secteur de Tigignas - Somtgant

    Le secteur de Tigignas - Somtgant est la partie centrale du domaine skiable. Situé entre 1591 et 2104 mètres d'altitude, il est desservi par la télécabine Tigignas-Somtgant (reliant le plateau de Tigignas au lieu-dit de Somtgant), mais également par un petit téléski à câble bas situé au plateau de Tigignas, permettant aux débutants de s'initier au ski sans avoir affaire au manque de neige, récurrent sur la partie basse du domaine. On y trouve 1 piste rouge (possédant 1 stade de slalom), 2 pistes bleues, 1 piste pour débutants et 1 snowpark.

    Image
    Vue sur le plateau de Tigignas.

    Image
    La télécabine Tigignas-Somtgant.

    Image
    Elle permet...

    Image
    ... l'accès au...

    Image
    ... lieu-dit de Somtgant.

    Image
    Le Bergrestaurant Somtgant.

    Image
    Descente de la piste bleue Monas.

    Image
    Idem.

    Image
    On se rapproche...

    Image
    ... du plateau de Tigignas.

    Image
    Quelques chalets dans les hauteurs.

    Image
    Vue sur la vallée de Surses.

    Image
    La télécabine Tigignas-Somtgant vue depuis...

    Image
    ... la piste rouge FIS-Piste Fugna.



    Le secteur de Stanegn

    Le secteur de Stanegn est un secteur mineur du domaine skiable. Situé entre 1821 et 2337 mètres d'altitude, il est desservi par le téléski Naladas. A noter que ce secteur était auparavant un secteur plus important où l'on trouvait notamment un télésiège desservant des pistes de nos jours abandonnées. Maintenant, ce secteur est surtout dédié à la liaison entre le secteur de Radons - Piz Cartas et les autres secteurs du domaine skiable. On y trouve 1 piste rouge et 2 pistes bleues.

    Image
    Vue en direction du secteur de Stanegn depuis le télésiège Somtgant - Piz Martegnas.

    Image
    La partie nord du secteur où était présent un télésiège.

    Image
    La partie sud du secteur desservie par le téléski Naladas.

    Image
    Vue depuis le téléski.

    Image
    Idem.

    Image
    Vue sur le secteur depuis l'arrivée du téléski.

    Image
    Autre vue.



    Le secteur de Mot Lartig - Piz Martegnas

    Le secteur de Mot Lartig - Piz Martegnas est l'une des deux parties hautes du domaine skiable. Situé entre 2107 et 2670 mètres d'altitude, il est desservi par le télésiège Somtgant - Piz Martegnas sur le versant du Piz Martegnas et par le téléski Mot Lartig - Colms sur le versant de Mot Lartig. Tandis que le versant de Mot Lartig est uniquement dédié au ski propre (on y trouve 2 pistes rouges, 1 piste bleue et beaucoup d'itinéraires hors-pistes), celui du Piz Martegnas est dédié à la liaison (grâce à une piste bleue permettant l'accès au secteur de Radons - Piz Cartas), même si on trouve 2 pistes rouges entre le Piz Martegnas et le lieu-dit de Somtgant.

    Image
    Montée à l'aide du télésiège Somtgant - Piz Martegnas.

    Image
    Vue sur la zone du Piz Martegnas depuis la piste bleue Traumpiste.

    Image
    Départ de la plupart des pistes du secteur.

    Image
    Vue sur le versant du Piz Martegnas.

    Image
    A gauche, l'accès au versant de Mot Lartig.

    Image
    La fin de la ligne du télésiège Somtgant - Piz Martegnas.

    Image
    Descente de la piste rouge Colms...

    Image
    ... offrant une magnifique vue sur Savognin.

    Image
    Descente de la piste rouge Martegnas.

    Image
    Retour au lieu-dit de Somtgant.

    Image
    Vu depuis la piste bleue Traumpiste, ...

    Image
    ... le versant de Mot Lartig.

    Image
    Descente de la piste rouge Lai Lung...

    Image
    ... donnant accès au téléski Mot Lartig - Colms.

    Image
    Le secteur offre une magnifique vue sur la vallée de Surses.

    Image
    Montée avec le téléski Mot Lartig - Colms.

    Image
    La piste bleue Lai Lung.



    Le secteur de Radons - Piz Cartas

    Le secteur de Radons - Piz Cartas est le secteur le plus grand du domaine skiable. Situé entre 1892 et 2678 mètres d'altitude, il est desservi par les téléskis Radons 1&2 et les téléskis Piz Cartas 1&2. On y trouve 1 piste noire, 4 pistes rouges et 5 pistes bleues, sans oublier tout les itinéraires hors-pistes situés dans ce secteur.

    Image
    La piste bleue Traumpiste...

    Image
    ... qui est l'unique accès...

    Image
    ... au secteur de Radons - Piz Cartas.

    Image
    Les téléskis Piz Cartas 1&2 vus depuis la piste rouge Traumpiste.

    Image
    La piste rouge Heidipiste longe...

    Image
    ... les téléskis Piz Cartas 1&2.

    Image
    Vue sur un chalet, avec en arrière plan la piste noire Crest'Ota.

    Image
    Le Piz Cartas...

    Image
    ... où arrivent les téléskis du même nom.

    Image
    Les gares amont de ces derniers.

    Image
    Vue sur la fin de la ligne des téléskis Piz Cartas 1&2 depuis la piste rouge Heidipiste.

    Image
    Le Piz Cartas vu depuis la piste noire Crest'Ota.

    Image
    De gauche à droite : la fin de la piste noire Crest'Ota, la fin de la piste bleue Traumpiste, l'arrivée des téléskis Radons 1&2 et le départ des téléskis Piz Cartas 1&2.

    Image
    Descente de la piste bleue Heidipiste...

    Image
    ... offrant une magnifique vue sur le hameau de Radons.

    Image
    Fin de la piste bleue Heidipiste.

    Image
    Alors qu'il s'agit d'une route en été...

    Image
    ... la piste bleue Tigia...

    Image
    ... permet le retour au plateau de Tigignas.

    Image
    Cette piste offre également une magnifique vue sur la vallée de Surses.

    Image
    Panorama...

    Image
    ... sur le secteur de Radons.



    Conclusion

    Le domaine skiable de Savognin bénéficie d'un parc de remontées mécaniques plutôt récent grâce à l'installation de deux télécabines en 2012 et en 2019. Malgré un manque de neige de plus en plus récurrent sur la partie basse du domaine, Savognin bénéficie d'un enneigement excellent en altitude, lui permettant d'ouvrir la plus grosse partie de son domaine skiable, sans oublier son important réseau de neige de culture que la station a commencé à développer bien avant la démocratisation des canons à neige.

    Image
    Savognin, de la neige en abondance, pour le ski, mais pas que !


    © – Novembre 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdite sans l’accord des auteurs.

    Bannière : Artsinol
    Photos : SnowLoup
    Texte et mise en page : Pra'z Ropeways & Artsinol
    Date des photos : 07 février 2020





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.