En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension
Splügen - Viamala

Splügen - Viamala


Splügen - Viamala
Photo kilano18
Description rapide :
Le village de Splügen est situé dans le canton des Grisons, plus précisément dans la vallée du Rhin postérieur également appelé région de la Viamala. Implanté à 1457 mètres, le village de Splügen est installé le long de la route de transit nord-sud du San Bernardino et au départ de la route du col du Splügen qui assure la liaison avec la ville italienne de Chiavenna. Au carrefour de deux routes, Splügen présente un patrimoine architectural intact composé de nombreuses anciennes bâtisses.


Le domaine skiable de Splügen s’étend entre 1484 mètres (altitude de Splügen) et 2215 mètres (altitude de la gare amont du télésiège débrayable « Bodmenstafel ») et propose 30 kilomètres de pistes de ski alpin tous niveaux de difficultés confondus dont plus de la moitié est enneigée mécaniquement. Les pistes, qui évoluent au pied du Piz Tambo, sont desservies par une télécabine en deux sections, un télésiège fixe 3 places, un court téléski et un télésiège débrayable 6 places. (kilano18)




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Auteur de la description de la station : SnowLoup
    Section écrite le 17/05/2020 et mise à jour le 19/05/2020
    (Mise en cache le 19/05/2020)

    Bienvenue à

    Image


    Splügen, village typique à la longue histoire

    Splügen, petit village des Grisons au charme préservé, se situe dans la région de la Viamala dans la vallée du Rhin postérieur. De par sa situation au carrefour des routes des cols du San Bernadino et du Splügen, passages entre le nord et le sud des Alpes utilisés depuis l'époque romaine, le village de Splügen a une longue histoire marquée par son statut de lieu de passage, comme en témoigne les ruines du château érigé à la fin du XIIIème siècle. La population a longtemps pu tirer profit de sa position géographique pour son développement économique jusqu'à ce que l'ouverture du tunnel ferroviaire du Gotthard en 1882 entraine une modification importante des flux à travers la crête principale des Alpes en réduisant drastiquement l'importance des cols du San Bernardino et du Splügen. Finalement, près d'un siècle plus tard, c'est un autre tunnel, routier cette fois-ci, qui permit de désenclaver le village et de lancer sont développement touristique. En effet le 1er décembre 1967 le tunnel du San Bernardino ouvre à la circulation, permettant d'ouvrir toute l'année l'accès à la région depuis le Tessin. Cette ouverture s'accompagne également d'une amélioration de l'accès routier depuis Coire car la route de la vallée est largement remaniée pour absorber le surplus de circulation.

    Situation de la région de la Viamala et du village de Splügen :
    Image


    Splügen vers 1830, Vue du sud. Stich von W. H. Bartlett (1809 - 1854) :
    Image

    Aujourd'hui, bien que largement tourné vers le tourisme, Splügen reste un village typique de la région et a su conserver son centre historique intact autour de son église baroque du XVIIème siècle. En effet si le village s'est étendu pour satisfaire les besoins des vacanciers, ce développement est resté limité et s'est fait dans le respect de l'architecture locale. Ainsi le centre du village est classé comme bien culturel suisse d'importance nationale et Splügen a reçu le prix Wakker en 1995, prix récompensant la commune pour le respect et la mise en valeur de son patrimoine.

    Quelques photos nocturnes du village :
    Image

    Image

    Image


    Splügen, un domaine skiable face au Piz Tambo

    C'est en prévision de l'ouverture du tunnel du San Bernardino que Splügen a commencé à planifier la construction de son domaine skiable, ce qui se concrétisa pour la saison 1960/1961 avec l'ouverture des deux premiers téléski permettant d'atteindre depuis le village le sommet du Tanatzhöhi à plus de 2100 mètres, offrant ainsi plus de 600 mètres de dénivelé skiable. Par la suite trois téléskis sont construits entre 1970 et 1973 afin d'offrir une piste plus facile au sommet du Tanatzhöhi puis d'atteindre le sommet du domaine skiable à 2215 mètres sur les pente de l'Alpetlistock et finalement d'y assurer un ski propre d'altitude sur 400 mètres de dénivelé en reliant Bodmastafel au tout nouveau point culminant. Le dernier agrandissement du domaine skiable se fera en 1982 avec la construction du TSF3 "Tamboalp-Tanatzhöhi", premier téléporte du domaine, élargissant l'offre destinée aux skieurs débutants en ouvrant un secteur ensoleillé aux pentes douces. Une fois l'extension maximale du domaine atteinte, près de 15 ans seront nécessaires pour voir la première modernisation du domaine skiable et surtout le règlement du problème de l'accès au domaine skiable. En effet bien que de nombreuses pistes faciles soient disponibles autour de Tanatzhöhi, l'accès se fait obligatoirement par deux téléskis longs et difficiles qui sont également tributaire de l'enneigement au niveau du village. Ainsi en 1995 deux premiers téléskis de la station sont remplacés par une télécabine 8 places sur un tracé similaire "Splügen - Blacktenboden - Tanatzhöhi". Suite à cela l'accent est mis sur l'enneigement artificiel jusqu'à la fin des années 2000 où le remplacement des deux téléskis situés sur les pentes de l'Alpetlistock se pose. En 2010 est ainsi construit le TSD6 "Bodmenstafel – Alpetli" sur le tracé du plus long des deux téléskis de manière à conserver une desserte optimale de l'ensemble des pistes du versant.

    Le plan des pistes :
    Image

    De nos jours le domaine skiable de Splügen propose une trentaine de kilomètres de pistes entre 1500 mètres d'altitude au niveau du village et 2200 mètres au niveau de la gare amont du TSD6. Les bons skieurs peuvent profiter des pistes descendant au village ainsi que celles rejoignant le télésiège débrayable de Bodmenstafel alors que les débutants trouveront à proximité de la gare amont de la télécabine des pistes parfaitement adaptées grâce au TKE2 Tanatz et au TSF3 Tambo. Le domaine skiable, appelé Tambo, tire son nom du Piz Tambo qui le domine. Avec ses 3279 mètres d'altitude il s'agit de la plus haute montagne de la région.

    Vue en direction du col du Splügen, que l'on devine sur la droite, depuis la gare amont de la TCD8 :
    Image

    Vue sur les gares amont du TSF3 Tambo et de la télécabine depuis Alpetli :
    Image

    Le Piz Tambo depuis la gare amont du TSF3 :
    Image

    Le bas de la ligne du TSF3 Tambo :
    Image

    Le haut de la ligne du TSF3 :
    Image

    Vue sur les belles pistes rouges du TSD6 "Bodmenstafel – Alpetli" :
    Image

    Idem mais vue vers le bas :
    Image

    Le hameau de Bodmenstafel qui donne son nom au TSD6 visible en arrière-plan. La route du col de Splügen, fermée en hiver passe juste dessous :
    Image

    Si le col est fermé à la circulation, elle est ouverte aux skieurs entre Bodmenstafel et le village :
    Image

    Retour en haut du domaine avec le Piz Tambo :
    Image

    La TCD8 et le téléski Tanatz :
    Image

    La piste noire entre Tanatzhöhi et Blacktenboden :
    Image

    Vue sur le village depuis la descente en station. La gare intermédiaire de la TCD8, Blacktenboden, est visible à droite :
    Image

    Une dernière vue prise au niveau du village sur le haut de la vallée du Rhin postérieur et la piste de ski de fond :
    Image


    Sources:
    Wikipedia
    Reportages de kilano18 sur le TSD6 et le TSF3.





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.