En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

CCM-Finotello constructeur italien


 

Lors du dernier salon Mountain Planet, à Grenoble, Stefano Finotello, Directeur général de l'entreprise CCM-Finotello, nous a accordé une interview. Découvrez ce constructeur italien, peu connu en France mais présent sur notre territoire depuis 2008.

CCM, pour Construzioni Carpenterie Meccaniche, a investi le secteur des remontées mécaniques dans les années 1990 avec le rachat du constructeur Marchisio. La première installation de CCM-Finotello fut construite dans la station de ski de Lurisia, province de Cuneo. CCM-Finotello poursuit son développement sur le marché italien en particulier dans les stations de la Via Lattea où l'entreprise implante un bon nombre de remontées mécaniques.

Image
Michel et Stefano Finotello


En 2008, CCM-Finotello a livré son premier appareil hors d'Italie : le télésiège des Sources à Val Cenis Vanoise, dans les Alpes françaises. Un second appareil a été installé en 2011 au Mont-Dore, dans le Massif central : le télésiège des Longes. Dernièrement, le télésiège deux places Monges à Chabanon dans les Alpes-de-Haute-Provence a permis de moderniser la station de Selonnet, et cet été CCM-Finotello construira un appareil neuf sur la Via Lattea, mais côté français, à Montgenèvre (05) !

Sommaire





 

Interview

> Bonjour Stefano Finotello, pouvez-vous nous présenter CCM-Finotello ?
- CCM-Finotello est une entreprise familiale de 40 ans, qui a été créée par mon père en 1977. Nous avons deux sites dans la région de Turin, et aujourd’hui nous employons 70 personnes.

> CCM-Finotello produit environ combien d’appareils par an ?
- Cela dépend des années, mais depuis ses débuts, l’entreprise a produit et installé plus de 200 remontées mécaniques.

> La gamme de CCM-Finotello est composée de quel type d’appareil ?
- Nous fabriquons principalement des téléskis à enrouleurs et des télésièges à pinces fixes à deux et quatre places. Mais nous pouvons également intervenir sur des appareils atypiques : des télébennes, des transports de matériaux. Nous avons également réalisé pour les Jeux Olympiques 2006 de Turin les tremplins pour les épreuves de saut-à-skis. En plus de l’activité remontée mécanique, nous avons un atelier développant des structures d’acier et de la mécanique industrielle.

> Pour CCM-Finotello que représente le marché français ?
- C’est un marché important qui est toujours difficile car il y a de la concurrence. Mais aujourd’hui nous avons trois télésièges qui tournent en France, dont un nouveau télésiège deux places à Chabanon (Alpes-de-Haute-Provence).

> Est-ce que CCM-Finotello s’exporte dans d’autres pays d’Europe (Espagne, Slovénie…) ou bien son activité est concentrée sur les marchés italien et français ?
- Pour l’instant, sur des appareils neufs, c’est Italie et France. Nous avons des contacts dans d’autres pays et j’espère que cela se réalisera.

> Au niveau du service après-vente et des réparations d’appareils, quels sont les services proposés par CCM-Finotello ?
- Nous intervenons dans des délais très courts pour les cas d’urgence. Nous fournissons toutes les pièces d’entretien et de rechange de nos appareils. Nous avons deux personnes à plein temps qui font des interventions de SAV. Evidemment tout dépend aussi des exploitants car certains demandent des contrôles annuels. Concrètement nous pouvons suivre tous nos produits et faire la maintenance.

> Y’a-t-il des innovations à venir chez CCM-Finotello ?
- Pour l’instant on développe la gamme actuel avec de très bons téléskis à enrouleurs et des télésièges pinces fixes très performants à bon coût. Evidemment, on cherche à améliorer nos produits actuels, notamment les gares des télésièges.

> Stefano Finotello, avez-vous un message à faire passer aux exploitants français qui lisent Remontées-mécaniques.net ?
- Pour l’instant je constate que notre entreprise n’est pas encore assez connue sur le marché français. Je tiens à confirmer que nous sommes une entreprise italienne sérieuse, qui remplit tous les cahiers des charges de la qualité européenne, d’assistance SAV et de maintenance de nos produits. Nous sommes comparables aux autres constructeurs du secteur et nous sommes un partenaire fiable pour les exploitants français.

> Stefano Finotello merci pour cette interview, et bon chantier à Montgenèvre cet été !

 

Pour aller plus loin

Dernière révision le 06/10/2018 - 09:32