Forums Remontées Mécaniques: Restauration siège Poma "goutte d'eau" - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Restauration siège Poma "goutte d'eau" Conseils

#1 L'utilisateur est hors-ligne   remi 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 06-mai 21

Posté 30 juillet 2021 - 08:16

Bonjour,

J'ai récupéré un siège à restaurer entièrement,
J'ai 2 "bancs" , un avec l'arceau version pré 78 mais sans le plateau d'assise rabattable
et l'autre post 78 sans arceau mais avec le plateau galva/skai.

1) est-il possible d'enlever les bagues serties au pied de l'arceau pour retirer le "banc" pour bien nettoyer le tout?
2) comment feriez-vous pour refaire une belle assise en latte de bois old school?


Rebonjour a tous,
Si vous avez des conseils sur la restauration des sièges en général, n'hésitez pas
Merci bien

merci bien
Cordialement
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   remi 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 06-mai 21

Posté Hier, 08:50

Bonjour,
Quel serait la couleur qui se rapprocherait de celle d origine pour repeindre un Poma "goutte d'eau" ?

Quelles sont vos petites techniques pour ajouter des pieds au siège pour pouvoir en faire un banc ? (avec un minimum de soudure ou pas du tout)
merci
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 039
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté Hier, 12:28

Voir le messageremi, le 30 juillet 2021 - 08:16 , dit :

Bonjour,

1) est-il possible d'enlever les bagues serties au pied de l'arceau pour retirer le "banc" pour bien nettoyer le tout?


Oui faut enlever les rivet avec un burin puis enlever les goupilles.
Pour les pieds il faudra acheter de la ferraille et souder.
Mais, vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent : « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? » Eh bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)