Forums Remontées Mécaniques: TPH de Klewenalp - Beckenried (Lucerne) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TPH de Klewenalp - Beckenried (Lucerne) Von Roll - 1971

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Raphaël B 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 132
  • Inscrit(e) : 11-octobre 06

Posté 16 novembre 2008 - 23:26

Image IPB

La station de villégiature de Beckenried (435 m) est située sur la rive sud du lac des Quatre-Cantons au pied du Klewenalp offrant une belle vue sur le sommet du Rigi, célèbre destination touristique, de l’autre côté du lac. Non loin de Beckenried, les villages d’Emmetten et de Seelisberg sont situés sur une terrasse panoramique, loin au-dessus du lac. Des téléphériques desservent le domaine skiable et de randonnée de Klewenalp et Stockhütte, idéal pour les familles.
Beckenried est le point de départ idéal pour des excursions dans la région du lac des Quatre-Cantons. Des bateaux de ligne réguliers sur le lac ainsi que le bac Beckenried-Gersau desservent les destinations touristiques de la région, notamment le majestueux Rigi de l’autre côté du lac.

En hiver : Hiver
Le domaine skiable familial Klewenalp-Stockhütte est desservi par dix remontées mécaniques ; il propose 30 km de pistes de ski et de snowboard de différents niveaux de difficulté entre 1600 et 2000 m d’altitude. De la Klewenalp, avec son école de ski, sa garderie d’enfants et 15 km de chemins de randonnée d’hiver, la plus longue (9 km) piste de luge de Suisse centrale avec 850 m de dénivelé vous mène jusqu’à Emmetten via Stockhütte.

En été :
Le plus long téléphérique de Suisse centrale vous mène du centre de Beckenried jusqu’au domaine de randonnée et de VTT Klewenalp-Stockhütte. Une grande place de jeu, un zoo où les enfants peuvent caresser les animaux et un « Parc aux marmottes » vous attendent à la station supérieure du téléphérique de Klewenalp (1593 m). Un chemin de randonnée en boucle vous fera découvrir de magnifiques paysages.

Le safari familial Klewenalp-Seelisberg qui vous fera emprunter différents trains, remontées mécaniques et cars postaux est très populaire. Après la montée en téléphérique au Klewenalp, une agréable promenade d’une heure et demie à travers prés et forêts de sapins vous mènera à la Stockhütte. Le trajet en télécabine jusqu'à Emmetten vous permettra de vous détendre. Le voyage continue en car postal jusqu’à Seelisberg puis en funiculaire et en bateau pour retourner à Beckenried.
(infos www.myswitzerland.com)

Kilano 18 , Monchu et moi même vous proposons donc un nouveau reportage en trois parties sur ce téléphérique.


Pour plus d'infos les sites internet de la station:

http://www.beckenried.ch/
http://www.klewenalp.ch/
www.tourismus-beckenried.ch

Sommaire :
Première partie :la ligne et ses caractéristiques
Deuxième partie :Partie technique et aménagements des gares
Troisième partie : Les véhicules


Première partie : la ligne et ses caractéristiques

Mis en service en 1971 en remplacement d’un ancien Téléphérique à plus faible capacité et sur un tout autre tracé datant de 1936 . Ce téléphérique construit par Von-Roll est la remontée reine de Beckenried, il permet d’atteindre le domaine skiable depuis le village. Aucune piste n’y redescend, c'est une importante liaison, ce téléphérique est donc très emprunté aussi bien le matin que le soir et ce dans les 2 sens. On pourait en tout point croire que ce TPH est des plus classique , et pourtant il cumule pas mal de particularités.

Voici quelques cartes postal de l'ancien Téléphérique qui était bi-câble porteur et bi-câble tracteur.
Image IPB

Image IPB

transformé ensuite en bicâble porteur mais monotracteur (rénovation Von-Roll)
Image IPB

(Merci à Monchu)

D'autres photos disponible sur le site www.Seilbahnbilder.ch

Localisation de ce téléphérique sur le plan des pistes

Image IPB

Image IPB

Voici les principales caractéristiques de ce téléphérique

    Administratif

  • Station : Beckenried
  • Type d’installation : Téléphériques 80 places
  • Nom de l'installation : Klewenalp
  • Principe : Va et vient
  • Exploitant :
  • Année de construction : 1971
  • Constructeur : Von-Roll, Bern

    Géographie
  • Altitude gare aval (G1) : 450 m
  • Altitude gare amont : 1600m

    Technique

  • Saison d'exploitation : été / hiver
  • Longueur oblique : 3085 m
  • Dénivelée : 1150 m
  • Débit descente : 70 %
  • Pente Maxi : 80 %
  • Pente Moyenne : 43 %
  • Portée maximale : 1300m
  • Débit :600 personnes/heure
  • Temps de Trajet :7 mn
  • Vitesse d'exploitation : 10 m/s
  • Vitesse au passage des pylônes : 7 m/s
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension câbles porteurs : aval
  • Emplacement Tension câbles tracteurs : amont
  • Nb Pylônes : 4
  • Nb Véhicules : 2
  • Constructeur cabines : CWA
  • Capacité par cabines : 80+1 places
  • Diamètre des câbles porteurs : 46mm
  • Résistance à la rupture : 36 Tonnes
  • Diamètre des câbles tracteurs : 36mm
  • Résistance à la rupture : 90 Tonnes
  • Diamètre des câbles lest : 36mm,
  • fabricant des câbles : Fatzer
  • Puissance du moteur principal : 426 KW


- Il est à noter que le câble tracteur n’est pas un seul câble en boucle épissure mais deux câbles distincts relié aux chariots de chaque cabines par une salade (pièce conique ou le câble est effilé puis rentré dans ce culot ou il est ajouté du métal en fusion pour solidariser le tout)
Voici pour toutes les caractéristiques techniques.
Ce téléphérique est d’ancienne générations de conception classique et courante à l’heure actuel comportant pour l’époque une technologie ayant prouvé ça fiabilité, puisqu’il s’agit de la disposition des câbles , bi-câble porteur et, mono-tracteur dispositif Suisse mis au point par Von Roll. Cette disposition permet une stabilité accrue du chariot sur la voie de roulement et une meilleur emprise au vent.

Une vue de la ligne depuis le Lac des Quatres Cantons , la gare amont de Beckenried est posé sur un promontoire rocheux et les pylônes accroché au flanc de la montagne, la ligne est régulière dans l"ensemble ,
on distingue donc la quasi-totalité de la ligne assez longue de ce TPH.
Image IPB

Voici la gare aval G1 situé à m d’altitude

Image IPB

Image IPB

Elle abrite également les caisses des remontées mécaniques de la station, un point information, salle d’attente, lieu d’exposition. Son architecture imposante dans un style très classique (tôle et béton) construit très certainement en prolongation de la gare initial du précédent TPH
Comme vous l’aurez constaté, les quais ne sont pas à la hauteur du niveau du sol , pour pallier à ce problème une rampe du côté de la voie 2 permet l'accès aux quais ainsi qu'au Hall d'entré . La gare aval est de type motrice et tension c’est là que ce situe les contrepoids des câbles porteurs et le groupe moteur


Voici diverses vues de la ligne.

L'ascension
Depuis la gare aval. le P1 et la quasi totalité de la ligne
Image IPB


Première partie de la ligne

la G1
Image IPB

le P1, situé au millieu du parking ,le moins large , la largeur de la voie s'élargit entre la portée du P1 et P2, et rèste constante jusqu'à la G2
Image IPB


Image IPB


Image IPB


La deuxième partie de la ligne entre le P2 et le P3 , une caractéristique unique, lorsque une cabine ce trouve au P2, l'autre ce trouve simultanément au P3

Le P2 et son escalier très pratique pour la maintenance et la première estacade intermédiaire
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Troisième partie de la ligne

Le P3 et la deuxième estacade intermédiaire relié directement par une rampe
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Le P4
Image IPB

Image IPB

La G2 sur Klewenalp
Image IPB

Image IPB
Imposante et toute en hauteur la G2 est radicalement Béton .

Ensemble de la partie finale de la ligne la G2 et les deux derniers pylônes
Image IPB


Une terrasse panoramique offre un panorama unique sur le magnifique Lac des Quatre cantons, le Rigi et Luzerne


Deuxième partie :Partie technique et aménagements des gares

La gare aval G1 est motrice tension par contrepoids

Voici tout d'abord un plan de la G1 nous montrant,la partie motrice et le système de tension par contrepoids car cette gare est motrice tension .
Image IPB


Aménagement en G1


Le poste de commande et de surveillance
Image IPB

Le pupitre de commande
Image IPB

Depuis le pupitre l'on a une vue sur la totalité la ligne
Image IPB

la synoptique du TPH avec les différents éléments de lignes
Les différents contacteurs et autre interrupteurs de commandes et autres indicateurs de surveillance.


L'armoire de commande
Détail des principaux contacteurs et indicateurs de l'armoire
Image IPB



La salle des machines situé à l'étage inférieur de la G1 . Vous remarquerez l'étroitesse du lieu , il m'a été très difficile de prendre en photo la totalité de la salle.

Voici comment ce compose donc le treuil , le moteur couplé au réducteur qui lui est couplé à la poulie à double gorge.
Image IPB

Image IPB

la liaison treuil et poulie ce fait par un accouplement élastique

Liaison entre l'arbre moteur et le réducteur
Liaison entre le réducteur et la poulie motrice

La marche de sécurité s’effectue par un moteur hydraulique dont le pignon de sortie s'engrènne directement à la poulie motrice par une couronne dentée.
Image IPB

Cet auxiliaire hydraulique est raccordé à une pompe hydraulique qui est elle aussi raccordé par une liaison mécanique à un moteur thermique

Ensemble moteur thermique et pompe hydraulique de secours
Image IPB

la pompe hydraulique
Image IPB

La centrale hydraulique alimentant les freins et à l'occasion le moteur auxiliaire de secours
Image IPB

Les freins
Détails freins de sécurité agissant directement sur la poulie
Image IPB

Image IPB

Ensemble poulie motrice à double gorge ainsi que des diverses poulies de renvois
Image IPB

Ensemble poulie de renvoi à double gorge elle aussi.
Image IPB

Les armoires de puissances.



Système de déviation des câbles porteurs et des câbles tracteurs.

Rétrécissement de la voie par déviation des porteurs par simple plaques métallique pour chaque câbles

Voie 1
Image IPB

Voie 2
Image IPB

Déviation des porteurs grâce à des chaines de déviations
Image IPB

Le système de déviation des porteurs ainsi que la fosse aux contrepoids ce trouve à l'étage supérieur de la salle des machines tout à l'arrière de la gare

Haricots
Image IPB

Image IPB

Voici une photo d'un contrepoids
Image IPB

Les câble porteurs sont directement solidaire aux contrepoids sans câble de tension. Les câbles sont donc directement relié aux contrepoids grâce à un panier à salade.

Une vue de l'arrière de la G1 , très étroite , c'est ici que ce situent les haricots et dessous les contrepoids.
Image IPB



Comme je l’ai mentionné précédemment c’est en gare amont G2 à Klewenalp qu'est effectué la tension des tracteurs et l'ancrage des porteurs

Voici tout d'abord un plan de la G2 nous montrant l'ensemble du système retour tension, et l'ancrage des câble porteurs
Image IPB


Entrée depuis Beckenried


Cabine à quais en G2
Image IPB



Ancrage des câbles porteurs et déviations du câble tracteur.

L'ancrage des câbles porteurs s'effectue juste derrière les quais en G2.


Tome d'ancrage Voie 1
Image IPB


Troisième partie : Les véhicules

Les cabines de forment hexagonal caractéristiques du modèle Nova construites par le carrossier CWA sont très classique pour l'époque, leurs suspentes vert émeraude qui caractérise ce mythique TPH,

Image IPB

A l'origine les cabines étaient de couleurs rouge et leurs suspentes n'étaient pas peinte
Image IPB

La suspente et le chariot, le tout vert emmeraude
Image IPB


Le chariot et ses 32 galets en tout et son frein de chariot
Image IPB

Le frein de chariot
Image IPB

L'intérieur d'une cabine
Image IPB

Image IPB


Le poste de commande
Image IPB

Système electronique du Pupitre de commande et de l'electricité de la cabine
Image IPB



En conclusion ce téléphérique bien qu'il ne soit plus de toute première jeunesse, remplit à merveille son rôle d'ascenseur en alliant confort, rapidité et sécurité .
Je tiens à remercier toute l’équipe du téléphérique ainsi que le directeur technique Mr Paul Odermatt qui m'a fait visiter cette installation, pour sa gentillesse et sa disponibilité.
La quasi totalité des photos de lignes sont issu de la petite virée du 19 juillet de cette année avec Kilano, TPD, monchu, Neutron et moi même.
J'espère que ce reportage vous a plu


Voilà!
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 723
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 17 novembre 2008 - 00:03

Merci à tous pour ce TOP reportage !!


C'est vraiment beau la Suisse !!!

;)

Ce message a été modifié par rodo_af - 17 novembre 2008 - 00:04 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Dani 

  • TSD6B du Diable
  • Groupe : Membres
  • Messages : 375
  • Inscrit(e) : 25-novembre 06

Posté 17 novembre 2008 - 01:04

Ahhh merci pour ce reportage!

@ kilano18: Quand as-tu fais cettes images? Als wir zusammen da waren? Es schaut nämlich ziemlich ähnlich aus wie meine Bilder ;)
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 382
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 17 novembre 2008 - 02:05

Merci pour ce superbe reportage.

L'entraînement de secours avec moteur hydraulique lent à pistons radiaux est intéressante, cette configuration, la plus judicieuse qui soit car elle permet la marche de récupération même cas de bris du réducteur, n'est pas courante pour les anciens TPH.
Petit détail: Je ne pense pas que le groupe hydraulique de freinage pemette d'alimenter le moteur hydraulique de secours car la puissance des pompes pour l'hydraulique de freinage est très faible.
L'élément en rouge est un distributeur hydraulique à plusieurs étages, la pompe est l'élément en gris monté sur le moteur. Ca semble dater d'origine car de nos jours les pompes de même puissance sont beaucoup plus petites. La pompe est probablement à cylindrée variable mais je ne vois pas bien sur la photo.

Je me trompe ou la pompe hydraulique (probablement pour le frein de chariot mais elle est peut-être pour le stabilisateur) est-elle entraînée par un galet du chariot? Si tel est le cas c'est une solution originale (dans les autres cas le maintien en charge du circuit hydraulique se fait par des pompes électriques, le circuit étant maitenu sous pression au moyen d'accumulateurs préchargés à l'azote).

Pour quelle raison particulière les pylônes sont-ils prévus pour des arrêts intermédiaires (non publics je suppose)?

Ce message a été modifié par Velro - 17 novembre 2008 - 02:08 .

0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 250
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 17 novembre 2008 - 09:06

Voir le messageDani, le 17 11 2008, 00:04, dit :

Ahhh merci pour ce reportage!

@ kilano18: Quand as-tu fais cettes images? Als wir zusammen da waren? Es schaut nämlich ziemlich ähnlich aus wie meine Bilder :rolleyes:



Merci pour ce reportage!

@Dani, Toutes les photos datent de la sortie entre membre de rm.net! En effet, le temps était presque identique que lors de notre sortie il y a deux ans...! Comme quoi en Suisse, il fait toujours beau! ;)

Ce message a été modifié par kilano18 - 17 novembre 2008 - 09:06 .

Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   swissrider 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Groupe : Membres
  • Messages : 439
  • Inscrit(e) : 05-octobre 08

Posté 17 novembre 2008 - 13:38

Merci pour ce reportage très intéressant ;)
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Raphaël B 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 132
  • Inscrit(e) : 11-octobre 06

Posté 17 novembre 2008 - 18:07

Voir le messageVelro, le 17 11 2008, 01:05, dit :

Pour quelle raison particulière les pylônes sont-ils prévus pour des arrêts intermédiaires (non publics je suppose)?



;) Merci Velro pour toutes ses infos intéressantes :rolleyes:

Concernant les arrêts intermédiaire, voici une photo de monchu qui illustre bien l'utilité des arrêts intermédiaire,

Citation

- et surtout, leur bon lait, qui lui, prend le TPH tous les soirs après la traite !

Image IPB

je remets également le lien concernant cette superbe journée à Klewenalp
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   undertaker 

  • TSD6 de l'Eau d'Olle
  • Groupe : Membres
  • Messages : 313
  • Inscrit(e) : 15-janvier 08

Posté 17 novembre 2008 - 20:31

Reportage magnifique ! et superbe installation !! tout était au top ce jour là !
j'suis vraiment dégouté d'avoir travaillé ce jour là et de ne pas avoir pu y aller.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 250
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 17 novembre 2008 - 21:03

Voir le messageundertaker, le 17 11 2008, 19:31, dit :

Reportage magnifique ! et superbe installation !! tout était au top ce jour là !
j'suis vraiment dégouté d'avoir travaillé ce jour là et de ne pas avoir pu y aller.


Tu te rattraperas, la Suisse c'est plein de TPH inédit! ;)
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Nanouk 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 391
  • Inscrit(e) : 21-avril 08

Posté 18 novembre 2008 - 15:17

Merci beaucoup pour la présentation de cet excellent reportage! ;)

Ce téléphérique a l'air de bien vieillir et de bien tenir la route (bien qu'il ne soit plus de première fraîcheur), notamment grâce à ses deux magnifiques cabines --> cette retouche de peinture leur a redonné une apparence vraiment nouvelle (design moderne à l'effet garanti)...

Savez-vous à quand remonte cette retouche "esthétique"?
Nanouk Windemuth, alias Rockin' Husky
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)