Forums Remontées Mécaniques: 3S de Renon - Bolzano (Trentin) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

3S de Renon - Bolzano (Trentin) Leitner - 2009

#1 L'utilisateur est en ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 780
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 14 août 2009 - 19:27

Le téléphérique 3S du Renon (Funivia del Renon / Rittner Seilbahn) à Bolzano/Bozen (Italie)
Leitner - 2009

Le nouveau téléphérique du Renon marque l'entrée de Leitner dans le marché des prestigieux 3S.
Un appareil débrayable - pulsé de plus de 4,5 km, que je vous invite à découvrir au travers de ce reportage.

Image IPB
Cliquez sur la bannière pour accéder au reportage


Mes remerciements à Paolo pour son reportage italien de Funivie.org sans lequel son pendant français n'existerait pas.

Vous pouvez déposer vos remarques, questions et commentaires relatifs à cet appareil dans ce fil de discussion.

Ce message a été modifié par rodo_af - 02 février 2012 - 06:50 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 060
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 14 août 2009 - 20:20

Top réussite !!! vivement le 3S de Wisthler !!! B)

Bravo Lolo42, et merci à Funivie.org....

Et ce 3S arrive le jour du Birthday d'un certain Géo.....


:(

Ce message a été modifié par rodo_af - 14 août 2009 - 20:21 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   guigui67 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 1 727
  • Inscrit(e) : 01-août 06

Posté 14 août 2009 - 20:36

Tu le sais déjà, mais 2 fois vaut mieux qu'une :

MERCI B) superbe reportage ultra détaillé et magnifiquement commenté !


Concernant le 3S, la seule petite chose que je lui reproche c'est le design des suspentes qui est pour le coup je pense un peu raté : une embase très massive qui parait lourde et l'axe de la suspente très fin (qui pour le coup ne donne pas un sentiment de solidité) et rectiligne qui ne colle pas avec le design du chariot tout en courbes :s mais ça reste un avis personnel qui ne remet pas en cause la qualité de l'installation :(


En espérant que l'arrivé de Leitner sur ce marché puisse le stimuler et qu'on verra de plus en plus de 3S dans les années à venir :Poma:

Ce message a été modifié par guigui67 - 14 août 2009 - 20:38 .

0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 284
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 14 août 2009 - 20:37

Bravo, bravo et encore bravo Lolo!! B)
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Neutron 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 299
  • Inscrit(e) : 18-janvier 06

Posté 14 août 2009 - 20:44

Tout simplement superbe ce reportage. Félicitations!!
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Juli_1 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 054
  • Inscrit(e) : 14-janvier 08

Posté 14 août 2009 - 20:48

Merci Laurent pour ce reportage de qualité. Très belle installation. B)

Une petite faute à corriger:

Citation

Le P4 reprend s'articule sur les fondations de l'ouvrage de l'ancien téléphérique qui servaient d'ancrages intermédiaires aux câbles porteurs

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   KoUiToU 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 117
  • Inscrit(e) : 14-mai 05

Posté 14 août 2009 - 21:21

Merci pour ce reportage vraiment complet et surtout qui présente une sacrée machine ! B) :Poma:

Sinon ne serait-il pas mieux d'avoir une motorisation principale hydraulique ? Car en principe les moteurs éléctriques aiment le fonctionnement en continu, les phases d'accélérations et décélérations à longueur de temps ne sont pas forcement très bonnes. C'est pour cela que nombre de télépulsés sont à entrainement hydraulique.

Par contre, une petite remarque :

C'est peut-être moi, mais de mon point de vue cela marque clairement la préférence de l'auteur envers CWA ce qui laisse sous entendre que Sigma est moins bien, je pense qu'une phrase plus "neutre" serait mieux :(

Citation

Si les premières illustrations du 3S montraient des cabines CWA Zeta, image de marque oblige,

http://gondolaproject.com/
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   guigui67 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 1 727
  • Inscrit(e) : 01-août 06

Posté 14 août 2009 - 21:26

Voir le messageKoUiToU, le 14 08 2009, 21:21, dit :

C'est peut-être moi, mais de mon point de vue cela marque clairement la préférence de l'auteur envers CWA ce qui laisse sous entendre que Sigma est moins bien, je pense qu'une phrase plus "neutre" serait mieux B)

Citation

Si les premières illustrations du 3S montraient des cabines CWA Zeta, image de marque oblige,



Heu pour le coup non les propos de Laurent ne sont pas pro-CWA, il faut comprendre la phrase comme ça :

"Si les premières illustrations du 3S montraient des cabines CWA Zeta ; image de marque oblige, Leitner a voulu éviter d'aller piocher chez le concurrent (CWA appartient à Doppelmayr). Le constructeur italien a donc utilisé au maximum les compétences des entreprises qui composent son groupe et a commandé au Français Sigma"
0

#9 Invité_Val'tho78_*

  • Groupe : Invités

Posté 14 août 2009 - 22:08

Merci beaucoup pour ce superbe reportage sur une remontée exceptionnel !
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 14 août 2009 - 22:21

Encore un qui va porter une appréciation enthousiaste : Super ce reportage. Belles photos, beaucoup de détails et d'explications. Un vrai exemple B)

Je suis assez impressionné par la hauteur de l'arbre lent de la poulie motrice en gare amont...


Sinon, quelques corrections orthographiques (en vert) :

Dans la description de la gare Aval :
"...sur lesquelles sont gravées 8 phrases..."

Dans la description de la gare Amont :
"...élégant de part le réemploi...."
"...les bruits émanant du fonctionnement du 3S peuvent être dérangeants pour les habitations..."
"...chaque arbre rapide est monté un moteur..."
"Deux armoires de puissance assurent la commutation..."

Dans la description du système de secours :
"Les véhicules de secours s'articulent autour d'une longue..."
"...dans l'obscurité, les véhicules sont..."

Dans la conclusion :
"Le défi est relevé..." (suppression du t)

Edit : Modif de l"erreur de la conclusion

Ce message a été modifié par jfd_ - 14 août 2009 - 22:31 .

Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Gauthier 

  • TCD8 du Lys
  • Groupe : Membres
  • Messages : 606
  • Inscrit(e) : 24-décembre 07

Posté 14 août 2009 - 22:26

Magnifique rien d autres à dire !!
Les Portes du Soleil, le plus grand domaine skiable international relié du Monde !
0

#12 L'utilisateur est en ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 780
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 14 août 2009 - 22:45

Merci pour ces commentaires positifs :Poma:

@ Kouitou

Le sujet de la motorisation hydraulique est intéressant. Peut-être se prête-t-elle plus à des remontées avec des phases d'arrêt total fréquentes et aux dimensionnements plus réduits (produits standards aux prix encore compétitifs)
Je suis loin d'être spécialiste en la matière, et reprenez moi si je dis une bêtise, mais il me semble que le problème se pose nettement moins ici (simple diminution et augmentation de la vitesse) que si les moteurs étaient arrêtés et redémarrés à répétition (appel de courant) non ?
Il serait certainement intéressant d'avoir des avis et explications de personnes plus renseignées que moi sur ce sujet.

Pour la préférence affichée à CWA, Guigui a déjà répondu. C'est une mauvaise lecture... Je me garderai bien de dévaloriser grossièrement un constructeur au profit d'un autre dans mes écrits B)

@ Jfd_

La photo du P4 dont tu parles est celle de l'ancien appareil, placée juste en dessous de la photo montrant le P4 actuel pour comparer plus facilement. :( (j'ai réécrit un texte plus précis car ça pouvait effectivement prêter à confusion)

Et puis merci pour les fautes ça rend bien service (ainsi qu'à Guigui). Par contre c'est bel et bien "de par le réemploi" sans T à par ; et personnellement je garderais le pluriel pour le passage sur l'arbre rapide puisque ce sont [le moteur + le volant] qui sont montés : "sur chaque arbre rapide sont montés un moteur [...] ainsi qu'un volant d'inertie".

Ce message a été modifié par lolo42 - 23 août 2009 - 23:14 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   monchu 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 2 171
  • Inscrit(e) : 17-juin 07

Posté 14 août 2009 - 22:49

Merci pour ce reportage bien détaillé.

Je n'ai pas tout compris au principe de l'évacuation. Une fois que la cabine désaccouplée du tracteur est arrimée au chariot de secours, je suppose que le chariot de secours repart en marche arrière jusqu'à la gare d'où il est venu. Mais alors, comment la cabine chargée de passagers est-elle réceptionnée en gare ? Si j'ai bien compris, elle est trainée par le chariot de secours jusqu'aux quais publics. Elle passe alors forcément dans les lanceurs/ralentisseurs. Comment le chariot de secours repart-il alors en sens inverse vers la prochaine cabine à évacuer ? Il ne peut pas passer par-dessus le chariot de la cabine qu'il vient de ramener en gare. Quelque chose m'échappe.

Ce qui me paraît encore plus obscur, c'est le fonctionnement simultané avec 2 chariots : le tracteur de secours étant unique, je ne vois pas comment on peut arrimer exactement en même temps les 2 chariots à 2 véhicules de 2 brins différents : il y a par exemple toujours des écarts entre les distances:
- entre la 1ere cabine du brin montant et la G1 d'une part
- entre la 1ère cabine du brin descendant et la G2 d'autre part
(cadencement, charge, etc...)

Le principe doit être tout simple, mais ça m'échappe B)

Une autre petite remarque :

Citation

Un des 2 freins 1 électromagnétiques et le long arbre lent


L'appellation sur la photo est bizarre, car d'habitude, SB correspond aux freins 2 (SB = Sicherheitsbremsen = freins de sécurité). Normalement, Leitner appelle ces freins BB (Betriebsbremsen = freins de service = freins 1). Soit c'est de l'italien, soit il y a quelque chose qui m'échappe :(
0

#14 L'utilisateur est en ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 780
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 14 août 2009 - 23:14

Voir le messagemonchu, le 14 08 2009, 22:49, dit :

Une fois que la cabine désaccouplée du tracteur est arrimée au chariot de secours, je suppose que le chariot de secours repart en marche arrière jusqu'à la gare d'où il est venu. Mais alors, comment la cabine chargée de passagers est-elle réceptionnée en gare ? Si j'ai bien compris, elle est trainée par le chariot de secours jusqu'aux quais publics. Elle passe alors forcément dans les lanceurs/ralentisseurs. Comment le chariot de secours repart-il alors en sens inverse vers la prochaine cabine à évacuer ? Il ne peut pas passer par-dessus le chariot de la cabine qu'il vient de ramener en gare. Quelque chose m'échappe.


Le chariot du véhicule de secours ne sert pas à le porter. Il repose sur le tracteur uniquement pour trainer la cabine à secourir. En temps normal il est remonté pratiquement tout contre la poutrelle centrale, l'ensemble est porté de tout son poids par le câble de secours (qui est donc porteur-tracteur). Une fois la cabine rapatriée à quai, le véhicule de secours peut repartir chercher le second véhicule du brin en passant au dessus de celui présent en gare.
Il est a noter que pour l'évacuation les cames d'embrayage des gares se relèvent pour laisser le passage.

Citation

Ce qui me paraît encore plus obscur, c'est le fonctionnement simultané avec 2 chariots : le tracteur de secours étant unique, je ne vois pas comment on peut arrimer exactement en même temps les 2 chariots à 2 véhicules de 2 brins différents : il y a par exemple toujours des écarts entre les distances:
- entre la 1ere cabine du brin montant et la G1 d'une part
- entre la 1ère cabine du brin descendant et la G2 d'autre part
(cadencement, charge, etc...)


La phase d'arrimage n'est pas forcement réalisée en même temps pour les deux véhicules. Une phase d'arrimage ne prend que 5 min. Rien n'empêche le véhicule déjà solidaire d'une cabine de se déplacer ensuite légèrement pour permettre à celui de l'autre brin de réaliser la même opération. Une fois les deux arrimages effectués, les deux véhicules sont reconduits en même temps dans les gares. B)

Pour les abréviations concernant les freins je ne sais pas... mais je ne vois pas des freins 1 sur la poulie avec des freins 2 sur l'arbre rapide... (si quelqu'un a des précisions ?)

Ce message a été modifié par lolo42 - 19 juin 2010 - 14:56 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 14 août 2009 - 23:41

Voir le messagelolo42, le 14 08 2009, 22:45, dit :

Merci pour ces commentaires positifs ;)

@ Kouitou

Le sujet de la motorisation hydraulique est intéressant. Peut-être se prête-t-elle plus à des remontées avec des phases d'arrêt total fréquentes et aux dimensionnements plus réduits (produits standards aux prix encore compétitifs)
Je suis loin d'être spécialiste en la matière, et reprenez moi si je dis une bêtise, mais il me semble que le problème se pose nettement moins ici (simple diminution et augmentation de la vitesse) que si les moteurs étaient arrêtés et redémarrés à répétition (appel de courant) non ?
Il serait certainement intéressant d'avoir des avis et explications de personnes plus renseignées que moi sur ce sujet.

Pour la préférence affichée à CWA, Guigui a déjà répondu. C'est une mauvaise lecture... Je me targuerai bien de dévaloriser grossièrement un constructeur au profit d'un autre dans mes écrits :(
Je ne suis pas Velro dans le domaine mais ce que tu mentionnes là est parfaitement exact. Avec l'électronique de grande puissance actuelle, cela ne pose pas de grand problème pour faire varier sans arrêt total des moteurs de ce type. L'appel de courant à la réaccélération reste moindre qu'au démarrage (encore que là aussi, l'électronique est d'un grand secours pour gérer au mieux ces choses là).


Voir le messagelolo42, le 14 08 2009, 22:45, dit :

@ Jfd_

La photo du P4 dont tu parles est celle de l'ancien appareil, placée juste en dessous de la photo montrant le P4 actuel pour comparer plus facilement. :Poma: (j'ai réécrit un texte plus précis car ça pouvait effectivement prêter à confusion)

Et puis merci pour les fautes ça rend bien service (ainsi qu'à Guigui). Par contre c'est bel et bien "de par le réemploi" sans T à par ; et personnellement je garderais le pluriel pour le passage sur l'arbre rapide puisque ce sont [le moteur + le volant] qui sont montés : "sur chaque arbre rapide sont montés un moteur [...] ainsi qu'un volant d'inertie".

Oui, pour le P4, je m'en étais rendu compte à postériori et avais supprimé ma question.

Pour "de par", j'ai alors toujours fait la faute B)
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Julien72 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Groupe : Membres
  • Messages : 130
  • Inscrit(e) : 03-décembre 08

Posté 15 août 2009 - 09:21

Superbe reportage rien a dire !

J'espere que l'on verra plus d'appareils de ce type en France dans les prochaines années...
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   tkserva 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 474
  • Inscrit(e) : 11-janvier 06

Posté 15 août 2009 - 10:05

Excellent reportage ! Merci
Dans les années 60, Marcel Adam devient le créateur du ski nocturne et apporta le premier la neige artificielle en Europe, Hommage a lui (1932-2008). Le dernier TKD de France à 3 pieds a disparu en septembre 2010, une grande page se tourne ...
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 595
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 15 août 2009 - 18:14

Mes felicitations relatives à ce reportage ne seraient que redites B)

Je vous propose la version Italienne du reportage, réalisée par Funivie.org, également très bien traitée : http://www.funivie.org/pagine/speciali/200...renon/index.htm
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Blick 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Groupe : Membres
  • Messages : 492
  • Inscrit(e) : 08-février 08

Posté 15 août 2009 - 21:55

reportage très intéressant

le commentaire est parfois différent, pour les 2 versions (Lolo42 vs Funivie.org)

exemple, pour la même photo :

version Lolo42 :
"La seconde déviation des porteurs leur permet de retrouver l'horizontalité"

version Funivie.org :
In seguito le portanti subiscono una seconda deviazione verticale dove troviamo anche le celle di carico che forniscono al macchinista le tensioni in tempo reale...

la version italienne évoque un contrôle de tension en temps réel (par mesure de la force d'appui du porteur dans la déviation)

il serait intéressant d'en savoir plus sur le calcul des câbles porteurs en double ancrage, pour ce genre de RM, et notamment, quelle hypohèse a été prise pour le calcul du frottement des porteurs sur les sabots de pylônes, et pour le calcul du déplacement de ces câbles sur les sabots, pendant le déplacement des véhicules, déplacement qui doit être minime, sinon inexistant.
0

#20 L'utilisateur est en ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 780
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 15 août 2009 - 22:24

Voir le messagest baldoph, le 15 08 2009, 21:55, dit :

reportage très intéressant

Merci :(

Citation

le commentaire est parfois différent, pour les 2 versions (Lolo42 vs Funivie.org)]

Il l'est fréquemment, puisque, jusque dans l'organisation, ce n'est pas une simple traduction contrairement au reportage sur le Texelbahn.
Je suis allé moins loin sur ce point en n'évoquant pas la mesure de la tension des porteurs à ancrage fixe ; je m'attarde à contrario plus sur le sauvetage, le principe pulsé ou l'historique de la ligne... Question de sensibilité B)

Ce message a été modifié par lolo42 - 16 août 2009 - 13:53 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)