Forums Remontées Mécaniques: TSD3 de Molanès (†) - Pra Loup (Alpes-de-Haute-Provence) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSD3 de Molanès (†) - Pra Loup (Alpes-de-Haute-Provence) Poma -1974 > 2009

#1 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 026
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 26 mai 2009 - 11:53

Bonjour à tous et à toutes, pour mon sixième reportage sur ce site, je vais vous présenter un télésiège débrayable triplace (TSD3) avec une station intermédiaire en angle : le télésiège débrayable trois places de Molanès à Pra Loup:

Image IPB


Historique et situation

Le télésiège débrayable triplace de Molanès a été construit sur le site de Pra-Loup en 1975 par Poma. Avant sa construction il n'y avait aucune remontée. Le télésiège à repris le nom du hameau où est implanté la gare de départ : Molanès. Ce hameau se trouve sur la route de la station de Pra Loup, à environ 1 kilomètres de cette dernière.

L'intérêt de cet appareil est double : premièrement il dessert le hameau de Molanès et deuxièmement, la clientèle à la journée n'a pas besoin de monter à la station. Les voitures peuvent stationner au pied du télésiège : on économise de la distance et du temps, mais surtout on a la garantie de pouvoir se garer pas trop loin du pied des pistes tout en désemcombrant la station.

Le télésiège n'offre concrêtement aucune réellement possibilité de ski propre. Sur le papier, il dessert une piste bleue que je n'ai jamais vu ouverte, pour cause elle est étroite et exposée sud. Du haut de l'appareil on peut soit rejoindre le front de neige principal de la station, ou bien, via des remontées intermédiaires, rejoindre le haut du domaine skiable. Le télésiège est ouvert aux piétons ; ainsi les non-skieurs peuvent aller d'un hameau à l'autre et peuvent également rejoindre le restaurant du Clos du Serre qui se trouve en haut du téléporté.

L'intérêt de la station intermédiaire est de desservir les deux hameaux (Molanès et Pra-Loup 1500), le hameau à proximité de la station intermédiaire ne se trouvant pas sur la route de la station. Ainsi, la station intermédiaire dispose d'un angle prononcé.

Sur le plan des pistes le télésiège est ainsi situé :

Image IPB

L'appareil se trouve à l'écart du domaine skiable. Pour revenir à son bas, deux solutions : le hors pistes (seulement quand la quantité de neige le permet car la piste n'ouvre jamais) ou bien redescendre en télésiège, surtout que le premier tronçon coupe la route plusieurs fois, donc le fait de déchausser et rechausser ne permet pas un gain de temps.


Caractéristiques technique du télésiège

Selon le FIRM:

* Nom de l'installation : Molanès
* type : télésiège débrayable type S
* Constructeur : Poma
* Année : 1975
* Exploitation : hiver (été?)

* Véhicule : sièges à pinces débrayables
* Modèle des sièges : "goutte d'eau" débrayables Poma
* Attache : pince S
* Capacité : 3 personnes / siège
* Nb véhicules : 51

* Sens d'exploitation : montée et descente
* Sens de montée: gauche
* Débit à la montée : 900 p/h
* Débit à la descente: 900 p/h
* Vitesse : 4m/s
* Temps de trajet : env 4 min 10

* Altitude aval : 1482 m
* Altitude amont : 1809 m
* Dénivelée : 327 m
* Longueur développée : 920 m
* Pente maximale: 75 %

* Emplacement motrice : amont
* Emplacement tension : aval
* Type de tension : contrepoids avec lorry
* Motorisation principale : moteur électrique
* Motorisation de secours : moteur thermique diesel
* Nombre de pylônes : 11
* Configuration de ligne :
P0 : 12C/12C (portique)
P1 : 6S / 6S
P2 : 4S / 4S
P3 : 4S / 4S
P4 : 8S / 8S
Station intermédiaire
P5 : 12C / 12C
P6 : 4S / 4S
P7 : 6S / 6S
P8 : 8S / 8S
P9 : 8S / 8S
P10 : 12S / 12S


La gare aval (G1)

Dans la gare aval, comme dans les deux autres, l'embarquement et le débarquement s'effectuent pieds déchaussés, les utilisateurs déchaussent au pied de la gare, montent l'escalier, et embarquent à pieds, les skis sont posés sur le contrepoids du garde corps (solution rustique) : pour embarquer, posez vite vos skis et pour vous assoir... courez!
Le contrôle des forfaits s'effectue uniquement en G1 et en G2, le contrôleur se trouve dans un petit chalet en bas des escaliers de la gare.

La tension du télésiège s'effectue par un contre-poids avec une poulie retour sur lorry. Le cyclage s'effectue via un pneu. A la sortie du pneu une baguette détecte le passage d'un siège, cela déclenche une minuterie, le pneu s'arrête et redémarre à la fin de la minuterie pour faire passer le siège suivant, ce qui ne permet pas de reboucher un trou (si le siège suivant a du retard, le pneu tournera dans le vide), mais permet au moins de laisser un intervalle minimum entre chaque siège. Le pneu est alimenté via un petit moteur électrique.

Le pneu est complémenté dans chaque gare, y compris celle-ci, par le trainage, dans les zones d'embarquement/débarquement une chaine fait avancer le siège à vitesse constante pour éviter un dé-cyclage à chaque zone d'embarquement / débarquement. Ici le trainage ne s'effectue pas avec des chaines à taquets comme sur les télécabine SP4 de même génération. Le trainage s'effectue par une chaine spéciale, les iège "n'accrochent" qu'à des endroits de la chanie (le principe de base reste le même) Le télésiège compte donc 3 chaines de ce type (deux par gare).

Vue générale de la gare aval :
Image IPB

La G1,les escaliers prouvent bien que le TS se prend déchaussé, coté entrée :
Image IPB

Coté sortie, remarquez au passage le poussard qui est la pièce maitresse d'une tension par contre poids :
Image IPB

Le contour, avec juste au dessus la poulie retour-tension, et à droite le tableau de commande :
Image IPB

Gros plan sur le tableau de commande :
Image IPB

Le pneu de cadencement en G1 :
Image IPB

Une pince dans le contour, juste avant la chaine de trainage au dessus de la zone d'embarquement :
Image IPB

Vue sur les lanceurs et ralentisseurs :
Image IPB

Le lanceur:
Image IPB

Et sa prise de mouvement (pour le trainage en gare), le peneu au premier plan:
Image IPB

Le ralentisseur, la prise de mouvement aide à faire les siège dans le ralentisseur s'il as peu d'élan (après un arrêt par ex.):
Image IPB



Le tronçon 1:

Immédiatement à la sortie de la gare se trouve un 12C/12C en portique, la ligne coupe par quatre fois la route et dispose de cinq pylônes. LA distance est courte et la pente modérée et constante. Le dernier pylône remet la câble à l'horizontale pour rentrer en gare intermédiaire (G2), qui se trouve surélevée par rapport au niveau du sol, pour ne pas gêner la route qui passe à proximité.

Très court, voici une vue en entière de bas en haut:
Image IPB

Le P0, 12C/12C, en portique, grosse compression en sortie de gare:
Image IPB

Portée entre P2 et P3:
Image IPB

Le P3, 4S/4S:
Image IPB

Le P4 8S/8S:
Image IPB

Et nous voici arrivé en G2:
Image IPB



La Gare intermédiaire (G2)

Cette station intermédiaire fait assumer un angle au télésiège, les deux brins sont débrayés, l'embarquement et le débarquement sont possible aussi bien à la montée qu'à la descente. Ce qui ne simplifie rien, les gens voulant embarquer en G2 doivent attendre un siège libre, s'il y as aussi foule aux autre gares, à moins que l'agent d'exploitation n'envoie volontairement des sièges vide, les délais d'attente peuvent être énorme. Ici aussi il n'y as pas de gabarit et les gens embarquent et descendent à pieds, il faut aller vite car la zone d'embarquement (et de débarquement) est courte.

Le câble est dévie par un balancier placé à l'horizontal. La gare comporte deux pneus de prise de mouvement, un pour le sens descendant et un pour le sens montant, l'intérêt est surement qu'un pneu tout seul ne pourrait tout entrainer et patinerait. Le pneu sert à entrainer le trainage (zone d'embarquement) et à aider les sièges à monter dans les ralentisseur. Sur cet appareil le lancement et le ralentissement s'effectue par gravité et non pas avec des poutres à pneus comme actuellement. Pour aider les sièges "lourds" à monter et en cas de ralentissement de l'installation, des chaines de trainage viennent complémenter le ralentissement par gravité.
Le passage en gare peut s'effectuer sans relever le garde corps et en gardant les pieds sur les repose-pieds.

Une vue extérieure, l'accès aux clients avec ici aussi la cabane du contrôleur:
Image IPB


Sens montée, deux vues du balancier horizontale qui crée la déviation du câble, c'est dans la zone arrondie que se trouve les zones d'embarquement/débarquement, peu commode d'ailleur car arrondie :)/>/>/>/>/>/> . Le passage du contour sans descendre du siège n'est pas des plus souple (le siège tourne par acoups) :
Image IPB
(En bleu un employé de la station)

Et les lanceurs dans le sens de la montée:
Image IPB

Sens descente, ralentisseur:
Image IPB

Image IPB

Le balancier (avec une barre de siège au milieu :wacko:/>/>/>/>/>/> ):
Image IPB

Le lanceurs avec au fond le dernier pylône du T1, remarquez au passage que les barres du balanciers, c'est du costaud (enfin vaut mieux...):
Image IPB

La sortie de gare coté aval:
Image IPB

Vue coté aval de la gare:
Image IPB



Le tronçon 2 :

La sortie de gare s'effectue ici aussi par un 12C/12C mais sur un seul fût, la ligne monte assez raide sur la plus grosse partie de tronçon en franchissant une grande portée avec une grosse hauteur. La piste ne suit pas la ligne sur toute sa longueur (seulement sur le bas je crois), arrivée en haut de la montée deux pylônes remettent le câble à l'horizontale afin de rentrer en G3 La ligne mesure moins d'un kilomètre et le trajet s'effectue en moins de cinq minute,ce qui fait un appareil très court.

Le P5, 12C/12C, mais non portique celui ci (contrairement au P0):
Image IPB

La portée entre le P7 et leP8, assez longue:
Image IPB

Le P9, 8S/8S
Image IPB

Détail de la tête du pylône (P9):
Image IPB

Le P10, 12S/12S:
Image IPB



La gare amont (G3)

La gare amont est la station motrice et de garage de l'installation. Les moteurs (principal et de secours) se trouvent au milieu de la gare dessous la poulie motrice. Le garage est automatique, le rangement s'effectue ici aussi par gravite, une chaine monte les siège, et ensuite les sièges parcourent le garage par gravite, il faut donc quelqu'un pour arrêter les sièges avant qu'ils ne se rentrent dedans. Le garage se trouve sur la coté droit de la gare. Un aiguillage permet de diriger les véhicules sur la ligne ou dans le garage. Dans le garage se trouve en permanence la benne de service et la pince rouge. La pince rouge est un véhicule qui n'existe aujourd'hui plus, mais sur les appareils débrayables plus vieux, il y en as toujours une. Comme vous le savez le serrage des pince est contrôlé en gare par le pesage, en gare la pince est refermée, et le mors doit serrer à 0.7 fois le diamètre du câble. Une sécurité vérifié que la condition est respectée, faute de quoi l'installation s'arrête. Cette sécurité est elle-même vérifiée par la pince rouge. Je n'ai malheureusement pas la photo de la pince rouge de ce télésiège, il s'agit simplement d'un siège sans assise ni garde corps, le fer de la structure étant peint en rouge.
La gare comporte deux portes distincte d'entrée et sortie pour les passagers.

Une vue générale de la gare, je n'ai malheureusement pas put prendre beaucoup de photo de cette station,:
Image IPB

Le lanceur pour le départ à la descente:
Image IPB

La prise de mouvement coté ralentisseur:
Image IPB

Le garage, remarquez que se jour le télésiège ne tournait même pas à 50% de sa capacité maximum:
Image IPB

Une vue extérieure de la G3 ou l'on peut enfin rechausser pour profiter pleinement des 230KM de piste de l'espace lumière:
Image IPB



Les véhicules :

Les véhicule sont des sièges arceaux poma type triplace débrayable (avec suspente articulée). Ils sont équipés de pince S montées avec le levier de débrayage en haut.

Image IPB

Image IPB

La pince S
Image IPB

Pince dans un support:
Image IPB



Vintage

Cet appareil d'un genre rare (voire le dernier télésiège débrayable à pince S avec un virage), a vu son démontage commencer le 25 mai 2009. Il est remplacé par une télécabine Poma sur un tracé sensiblement identique ,avec également une station intermédiaire en angle. Le remplacement est très largement discutable et discuté, d'aucun considérant qu'il y a plus urgent à faire sur le domaine (la remontée la plus récente est un TSF3 de 1986 ) car il s'agit la d'une remontée secondaire. D'un autre coté la clientèle journalière s'arrêtera plus volontiers à Molanès si elle était certaine d'attendre moins longtemps qu'a Pra Loup (au pied des pistes), cela dés-engorgera donc la station et valorisera le produit ski à la journée.


Merci de m'avoir suivi jusqu'ici et n'hésitez pas à réagir à ce reportage.
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#2 Invité_Val'tho78_*

  • Groupe : Invités

Posté 26 mai 2009 - 12:33

Merci pour ce reportage ! Beau télésiège :)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 331
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 26 mai 2009 - 13:13

Merci pour ce reportage.

Petite correction : il s'agit de sièges gouttes d'eau de type débrayable.
reportages prévus :
- Valloire : TKD Chateau ripaille, TKD Sea, TKD Verneys, TC8 Crêt de la Brive (Refonte)
- Courchevel : TKD Pyramide 1 & 2
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   SnowLoup 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 127
  • Inscrit(e) : 22-janvier 08

Posté 26 mai 2009 - 14:12

Merci pour ce reportage sur un TSD maintenant disparu.
Si même le jour de ta visite la piste était fermée, pourquoi ne la déclasse-t-il pas en hors piste balisé avec un panneau d'information pour dire: il y a assez de neige pour ou pas assez. ?


Sinon il y a plusieurs fautes de frappes/orthographes signalées par le correcteur du forum.
Il y a aussi un petit problème avec les textes en couleurs:

Voir le messagefredo_chato, le 26 05 2009, 11:53, dit :


Le T2 et véhicules :
[/color

Il manque le crochet final.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Nanouk 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 338
  • Inscrit(e) : 21-avril 08

Posté 26 mai 2009 - 14:38

Le voilà enfin, ce reportage que j'attendais tant ! Merci de nous avoir présenté le défunt frère jumeau du TSD3 du Crêt du Merle (lequel a été construit au cours de la même année), avant qu'il n'était trop tard... :blink:

Je les adore, ces (très) rares TSD3 :) à sièges "goutte d'eau" ! :wacko:
The future is unwritten ...
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   arbisman 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 2 969
  • Inscrit(e) : 24-septembre 06

Posté 26 mai 2009 - 15:12

Certaines photos de ton reportage ne s'affichent pas...
J'espère que tu pourras remédier à ce problème :).
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Bidoux 

  • TSD4B des Jasseries
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 266
  • Inscrit(e) : 04-janvier 09

Posté 26 mai 2009 - 16:52

Merci pour ton reportage :)

Voir le messagefredo_chato, le 26 05 2009, 11:53, dit :

* Nb pylônes : 10
* Configuration:
P0 : 12C/12C (portique)
P1 : 6S / 6S
P2 : 4S / 4S
P3 : 4S / 4S
P4 : 8S / 8S
Station intermédiaire
P5 : 12C / 12C
P6 : 4S / 4S
P7 : 6S / 6S
P8 : 8S / 8S
P9 : 8S / 8S
P10 : 12S / 12S


juste, en comptant le P0 il y a 11 pylônes.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Raphaël B 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 132
  • Inscrit(e) : 11-octobre 06

Posté 26 mai 2009 - 18:30

:) Merci pour ce reportage , une installation plutôt rare sortit à quelques exemplaires.

Je regrette amèrement de ne pas avoir plus de photos de l'ancien TSD3 du Morond à Métabief qui était un des derniers sortit de cette gamme (1979), installation démonté en 2005 et remplacé par le TSD6 Leitner du même nom. Ou encore l'ancien TSD3 du Prelongis aux Orres, sur ses derniers , l'on pouvait constater que les éléments de lignes (pylônes, passerelle ... ) étaient de la génération suivante les contours aussi , sur Morond la tension était hydraulique grâce deux vérins superposés, sur Prelongis la tension était effectué par contrepoids, si mes souvenirs sont bons , c'était une poulie flottante précédés d'un pylône.

C'est un comble , je recherche dans les vides greniers des anciennes cartes postales de TSD3. Pas facile de dénicher quelque chose. :wacko:

Ce message a été modifié par Raphaël B - 26 mai 2009 - 18:50 .

0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   toinou888 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 44
  • Inscrit(e) : 15-mars 09

Posté 26 mai 2009 - 18:47

salut,
j'avais une question,comment on fait avec les skis sur le tsf2 ? il faut dechaussé en gare aval ? en gare amont ?
merci de vos reps
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 778
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 26 mai 2009 - 19:52

Merci pour ce reportage sur cette installation des plus intéressantes qui sort de tout standard actuel :)

Voir le messagedj_jean_jean, le 26 05 2009, 13:13, dit :

il s'agit de sièges gouttes d'eau de type débrayable.

reconnaissable à l'articulation au départ de la liaison siège-suspente, servant à conserver de la souplesse et limiter les efforts en gare sur la partie haute du véhicule lorsque celui-ci est stabilisé au niveau des rails (par exemple avec un siège où deux personnes s'assoient sur un côté) :wacko:
- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 026
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 26 mai 2009 - 20:23

Voir le messageSnowLoup, le 26 05 2009, 14:12, dit :

Merci pour ce reportage sur un TSD maintenant disparu.
Si même le jour de ta visite la piste était fermée, pourquoi ne la déclasse-t-il pas en hors piste balisé avec un panneau d'information pour dire: il y a assez de neige pour ou pas assez. ?

Voir le messagefredo_chato, le 26 05 2009, 11:53, dit :


Le T2 et véhicules :
[/color

Il manque le crochet final.


Pou lapiste, je n'en ai aucune idée, en fait j'ai découvert cet appareil cet saison ci, connaissant peu ce secteur de la station je ne sais pas grand si ce n'est que l'exposition est très défavorable, lorsque j'y suis retourné, j'ai du déchaussé un pied pour un passage critique. Ton idée est bonne, mais je n'ai jamais vu sa nul part.

Pour les balises, il me semblait avoir corrigé mais je vais le revoir merci.

Voir le messageNanouk, le 26 05 2009, 14:38, dit :

Le voilà enfin, ce reportage que j'attendais tant ! Merci de nous avoir présenté le défunt frère jumeau du TSD3 du Crêt du Merle (lequel a été construit au cours de la même année), avant qu'il n'était trop tard... :cwa:

Je les adore, ces (très) rares TSD3 :) à sièges "goutte d'eau" ! :wacko:


De rien, depuis que j'ai appris l'existence d'une telle installation sur Pra Loup (moins d'un ans) j'avais vraiment envie de la prendre et de la partager entre connaisseur^^
Par contre par rapport au TSD3 de la Clusaz, le conducteur est égoïste, sur le support du moteur, ile st écrit "ce télésièege est unique au monde, toute ressemblance avec un autre appareil est purement fortuite" :blink: (surtout par rapport au TSD3 du Seignus)

Enfin sinon le téléisège n'est pas encore, enfin presque, je sais si j'aurait l'occasion d'aller voir sa ce week end, étant donné que je monte à la foux, peut être irai-je à Pra Loup.

Voir le messagearbisman, le 26 05 2009, 15:12, dit :

Certaines photos de ton reportage ne s'affichent pas...
J'espère que tu pourras remédier à ce problème :huh:.


Oui j'ai vu mais c'est problème que je rencontre uniquement avec la galerie du site, si les fichier que je téléchargé contiennent des lettres accaentués ( é, à ç è â , ô...), dans le tag de l'image il y as des drôles de truc genre "a¨" ou "~0e" à la place des cratères, et même en corrigeant sa ben ertaine beugent encore (ici seulement deux)
Mais je vais voir à régler sa, en re-uploadant celle qui beugent sans accents.

Voir le messageBidoux, le 26 05 2009, 16:52, dit :

juste, en comptant le P0 il y a 11 pylônes.

Je corrige tout de suite

Voir le messageRaphaël B, le 26 05 2009, 18:30, dit :

C'est un comble , je recherche dans les vides greniers des anciennes cartes postales de TSD3. Pas facile de dénicher quelque chose. :)

Eh bien question image et détail te voilà servi, mais des cartes postales sa se trouve pas à la pelle sa?

Voir le messagetoinou888, le 26 05 2009, 18:47, dit :

salut,
j'avais une question,comment on fait avec les skis sur le tsf2 ? il faut dechaussé en gare aval ? en gare amont ?
merci de vos reps

Je ne comprend pas bien ta question, peut tu reformuler (paske le TSF2 je sais pas ou tu le voit)
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 26 mai 2009 - 21:32

Merci pour le reportage de cet appareil qui ne manque pas d'intérêt, il était temps de le faire :cwa: Mais heureusement pour nous, tu es passé par là et nous t'en remercions.
Même s'il est dommage de voir disparaître ce type d'appareil rare, les usagers de la future télécabine vont y gagner en confort d'embarquement.
Parce qu'embarquer sur ce télésiège, cela devait être du sport !

Bon, ça va pas forcément être agréable à lire, mais il y a pas mal de fautes d'orthographe dans ton reportage, que je ne peux pas lister ici. Ceci dit, je ne doutais pas un instant que tu allais t'y pencher :)
Il te reste aussi, un peu avant la fin du reportage, un bug à corriger (déjà signaler par dj jean jean) :

Voir le messagefredo_chato, le 26 05 2009, 11:53, dit :

Entre-temps regardons les sièges:
il s'agit de sièges arceaux :wacko: équipés de pince S montés à l'envers au sens au le levier de débrayage est en haut:


Bon courage :blink:
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   toinou888 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 44
  • Inscrit(e) : 15-mars 09

Posté 26 mai 2009 - 21:41

a oui dsl je me suis trompais je voulais dire le tsf4
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   stleger2008 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 464
  • Inscrit(e) : 17-juillet 08

Posté 26 mai 2009 - 21:49

Ca va vrement leur couter cher de faire une gare intermediaire ! Pourquoi ne font 'il pas un tracé direct avec une piste jusqu'en bas ?
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 27 mai 2009 - 11:50

A beaucoup d'intervenants, un petit effort : vous être illisibles ou alors avec votre style pseudo à la mode SMS...
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 284
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 27 mai 2009 - 12:09

Voir le messagetoinou888, le 26 05 2009, 21:41, dit :

a oui dsl je me suis trompais je voulais dire le tsf4

Tu fais exprès ou quoi? :) :wacko:
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 30 mai 2009 - 11:46

Voir le messageNanouk, le 26 05 2009, 14:38, dit :

Le voilà enfin, ce reportage que j'attendais tant ! Merci de nous avoir présenté le défunt frère jumeau du TSD3 du Crêt du Merle (lequel a été construit au cours de la même année), avant qu'il n'était trop tard... :)

Merci pour ce magnifique reportage !!

Il ressemble parfaitement au TSD3 Crêt du Merle (normal puisqu'ils date de la même année !) sauf que le Crêt du Merle n'a plus de gare intermédaire depuis 1999 et n'a jamais eu de virages...
Niveau gares, elles ne sont pas aussi belles que celles du Crêt du Merle (tôles, peinture verte,...). De plus, j'ai l'impression, d'après les photo, que l'entretien a été un peu négligée...
Sinon, c'est un magnifique appareil qui a eu la chance d'être immortalisé avant son démontage, surtout qu'il ne reste que 5 TSD3 (sans le TSD3 Molanès) encore en service en France et que 4 de ces appareils sont condamner à disparaître dans les prochaines années.
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
1

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Nanouk 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 338
  • Inscrit(e) : 21-avril 08

Posté 30 mai 2009 - 15:09

Voir le messageGPS-74, le 30 05 2009, 11:46, dit :

Niveau gares, elles ne sont pas aussi belles que celles du Crêt du Merle (tôles, peinture verte,...).

Oui, je suis bien d'accord en ce qui concerne les tôles de la gare intermédiaire et de la gare amont (je les trouve moches :) en comparaison des gares recouvertes de bois)...


Le FIRM indique que ce télésiège a été construit en 1975 (et non pas l'année d'avant) : qui a raison / tort ? :wacko:

Ce message a été modifié par Nanouk - 31 mai 2009 - 16:07 .

The future is unwritten ...
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 026
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 30 mai 2009 - 21:40

Voir le messageGPS-74, le 30 05 2009, 11:46, dit :

Il ressemble parfaitement au TSD3 Crêt du Merle (normal puisqu'ils date de la même année !) sauf que le Crêt du Merle n'a plus de gare intermédaire depuis 1999 et n'a jamais eu de virages...
Niveau gares, elles ne sont pas aussi belles que celles du Crêt du Merle (tôles, peinture verte,...). De plus, j'ai l'impression, d'après les photo, que l'entretien a été un peu négligée...
Sinon, c'est un magnifique appareil qui a eu la chance d'être immortalisé avant son démontage, surtout qu'il ne reste que 5 TSD3 (sans le TSD3 Molanès) encore en service en France et que 4 de ces appareils sont condamner à disparaître dans les prochaines années.


Effectivement les gares en tôles sont moins belles que celles en bois. Je me demande d'ailleurs si d'origine elles n'étaient pas en bois et on plus tard évolués en tôles.

Quand à l'entretien négligée, c'est peut pas qu'une impression, vu que le TSD devait partir en 2004 pour un TMX 6/8, l'entretien est peut être depuis négligée en se disant "plus qu'une saison après fini donc on fait le strict minimum". Bon de coup sa a trainé trainé et au final on as un appareil sous-entretenu.


Tu veut dire 4 TSD à remplacer, c'est sans compter le Clos Bertrand?( du seignus). Si c'est le cas celui-ci disparaitra à moyen terme, remplacement par un TSD6 mais pas avant 2012... Le reportage viendra dans l'été. Avec peut être des photos d'exploitation estivale.

Quand à la date de construction, effectivement il y as erreur, il me semblait que c'était 1974 ( de tête) mais j'ai confondu avec celui de la Clusaz.
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 30 mai 2009 - 22:57

Les six derniers TSD3 encore debout en France (bientôt 5) :
  • le TSD3 du Crêt du Merle (la Clusaz - Poma / 1974) Remplacement prévu en 2011-2012
  • le TSD3 de Molanès (Pra-Loup - Poma / 1975) En cours de démontage
  • le TSD3 de Clos Bertrand (le Seignus d'Allos - Poma / 1975) Remplacement dans les années à venir
  • le TSD3 du Crêt du Loup (la Clusaz - Poma / 1979) Remplacement prévu en 2011-2012
  • le TSD3 des Lattes (Corrençon en Vercors - Poma / 1982) Remplacement à venir dans les années à venir
  • le TSD3 de l'Aiguille du Fruit (Courchevel - Poma / 1983)

D'après les infos rassemblées, ils devraient pratiquement tous disparaïtre dans les prochaines, je ne crois pas qu'un remplacement ait été annoncé pour l'Aiguille du Fruit. Parmi ces appareils, 5/6 ont leurs reportages sur RM.net et dans quelques mois, ils y seront tous donc au moins il restera des souvenirs de ces appareils après leurs démontages...
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
1

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)