Forums Remontées Mécaniques: Jubiproduction - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Reporters
Messages :
326 (0,12 par jour)
Plus actif dans :
Quiz (101 messages)
Inscrit(e) :
01-mars 14
Visualisations :
64 080
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Privé
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
TSD6 de l'Eau d'Olle
Âge :
7 ans
Anniversaire :
Mars 1, 2014
Gender:
Non spécifié Non spécifié

Informations de contact

Courriel :
Privé

Messages que j'ai postés

  1. Dans le sujet : Construction TCD10 Médran IV (2021)

    05 septembre 2021 - 23:58

    Mise à jour #6

    Merci pour vos ajouts et remarques.

    L’ensemble des massifs de la nouvelle gare traversent les étages du bâtiment actuel et ont une prise à terre. Concernant la destruction de la dalle, elle a sans aucun doute été étudiée pour éviter au maximum tout effet négatif sur la nouvelle mécanique (la motrice est en amont). D’autant plus que les éléments détruits n’étaient plus essentiels dans la structure de soutien du bâtiment. D’autres parts, la dalle est découpée en pièce de 250 kilos au niveau des futurs quais, ce qui diminue la poussière générée. Trois nouveaux piliers en béton ont été coulés à travers l’ancienne gare et prennent le relais dans le soutien du plafond et de la stabilité du bâtiment. Cela explique l’utilisation de béton pour soutenir la mécanique aval. Cette technique avait déjà été mise en œuvre au TSD6B Schönbiel à Bettmeralp. Vous trouverez quelques illustrations de ces massifs ci-dessous.

    Pour la gare amont, comme le dit bien Cookie, construire à l’avant la nouvelle gare permet d’installer le grand garage à l’arrière dans l’ancienne gare. Cela évite une reconstruction du bâtiment (qui n’est pas vraiment du genre de Téléverbier).

    Au passage, voilà une illustration des nouvelles cabines de Verbier. Prévue à l’origine tout en noir, les cabines reprennent finalement une belle couleur grise.

    Image IPB
    Voilà un compte-rendu de la situation de ce jeudi 2 septembre largement illustré. Le 13 septembre a lieu le tirage du câble. Merci une nouvelle fois à André Guinnard.

    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Voilà ci-dessous des illustrations des nouveaux massifs en béton construits à travers le bâtiment actuel. Leur mise en place a nécessité la destruction de plusieurs murs et dalles. L’étage inférieur est largement réaménagé.

    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB

    L’ensemble de la nouvelle ligne

    Image IPB
    Pylône n°1 et 2.

    Image IPB
    L’ensemble de la ligne et ses 14 pylônes.

    Image IPB
    Pylône n°3.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°4.

    Image IPB
    Bobine préparée pour le futur déroulement du câble.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°5.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°6.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°7.

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°8.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°9.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°10.

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°11.

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB
    Pylône n°12.

    Image IPB
    Pylône n°13 et 14.

    Image IPB
    Vue sur le pylône n°12.


    Gare amont

    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    L’ancienne mécanique du téléphérique des Attelas (1957-1994) a été intégralement supprimée. Une dalle intermédiaire a été construite au niveau des anciens quais et les futurs chauffages sont en cours d’installation au niveau inférieur en lieu et place de l’ancienne motrice.

    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Quelques photos encore depuis la route montant aux Ruinettes avec le Bisse de Levron.

    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB
    Image IPB

    À suivre !
  2. Dans le sujet : Construction TSD4 Tracui d'en Bas - Mont Major

    26 août 2021 - 10:45

    Chaque membre a le droit d'avoir son opinion sur un sujet et de l'exprimer. Nous ne sommes pas obligés d'être pro-station ou pro-remontées mécaniques sur chaque chantier. D'autant plus que blâmer le membre pour avoir partagé tels opinions et traiter d'extrême celui qui a écrit cette tribune ne fait que noyer le débat et s'attarder sur la forme.

    Ainsi il serait préférable de répondre pas des arguments sur le fond (par exemple économique, politique, environnemental) au lieu de s'abaisser au niveau de cette tribune :)
  3. Dans le sujet : Construction TCD10 Médran IV (2021)

    25 août 2021 - 22:28

    Suite de l’héliportage de lundi :

    Ainsi, l’héliportage a été terminé lundi. À cause du brouillard présent au niveau des Ruinettes, les rotations débutent seulement à partir aux alentours de 10h. L’hélicoptère livrait alternativement des pièces de pylônes en haut et en bas. Voilà les photos de la journée de ce lundi :

    Image IPB
    En milieu de matinée, le brouillard est encore présent aux Ruinettes.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Le Kamov attendant une meilleure météo pour transporter les différents éléments des pylônes.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La tête du onzième pylône bientôt héliportée.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Balancier à terre attendant son installation. On aperçoit le système RPD en premier plan.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Même balancier avec en fond l’ancien pylône du TCD6 de Médran.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Tube du futur second pylône.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Un peu plus loin, l’ancien pylône est réduit en plusieurs parties pour être ferraillé.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Le pylône est intégralement démonté dans la benne avant son évacuation prochaine pour la fonderie.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Dans la matinée, l’héliportage peut continuer, comme ici au niveau du septième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Le pylône n°11 est également en voie de finition. Des cordes sont tendues aux extrémités
    des passerelles pour guider la tête du pylône sur le tube lors de son héliportage.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Il ne manque plus que les balanciers.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La tête est installée au niveau du douzième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Puis vient l’installation des balanciers, toujours au même pylône.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Les derniers pylônes de la ligne n°13 et n°14 sont mis en place.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    L’avant de la gare amont depuis la buvette des Ruinettes.
    (Bertrand Lebrun)

    Image IPB
    Le ralentisseur depuis les quais.
    (Bertrand Lebrun)

    Image IPB
    Vue générale de la gare amont côté sud.
    (Bertrand Lebrun)

    Image IPB
    Et côté nord, avec la télécabine de Médran II en service.
    (Bertrand Lebrun)

    Image IPB
    Un des plus gros réducteurs de télécabine à l'heure actuelle en Valais.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Le réducteur de marque ZF est d’une taille remarquable.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Vue des deux moteurs. L’arbre rotatif n’est pas encore installé au centre.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    L’arrière du second moteur de construction ABB avec la bouche d’aération au-dessus.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Toutes les voies de garages, les chaînes de traînage et les pneus sont mis en place.
    (David Fragnière)

    Je publie également quelques illustrations de ce mardi et mercredi présentant la ligne intégralement installée. Le pré-tirage du câble débutera courant de la semaine prochaine et le câble définitif sera tiré mi-septembre.

    Image IPB
    Verbier et sa nouvelle ligne depuis le sommet du cinquième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    La ligne en direction des Ruinettes est regardée depuis le cinquième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Au sommet du sixième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    L’ensemble de la ligne depuis le sommet du septième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Au sommet du dixième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Suite de la ligne depuis le dixième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Et l’arrivée en gare amont.
    (David Fragnière)

    En gare aval, le chantier est suffisamment avancé pour donner une première image de ce à quoi ressemblera l’installation. La nouvelle route d’accès est terminée et un passage en béton est construit devant le futur tunnel d’accès à Médran II.

    Image IPB
    Vue générale de la gare aval avec la nouvelle route et le tunnel.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La ligne aura une pente maximale de 81.66 % entre le second et troisième pylône afin de survoler suffisamment la nouvelle route.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Le troisième pylône.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Vue sur le futur tunnel d’accès des skieurs pour se rendre au Châble.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Le premier et second pylônes côté sud.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Et côté nord.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La télécabine de Médran II et son futur tunnel d’accès. Une plateforme est déjà mise en place pour rejoindre le parking arrière.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Vue générale du chantier côté nord. On observe bien que la nouvelle gare du Médran IV reprend les murs en béton de l’ancienne installation.
    (André Guinnard)


    Merci encore à André Guinnard, David Fragnière et Bertrand Lebrun pour leurs photos et informations !


    À suivre !
  4. Dans le sujet : Construction TCD10 Médran IV (2021)

    22 août 2021 - 15:34

    En complément de mon suivi de l'héliportage, découvrez :

    Une belle vidéo sur le montage des pylônes de Damien Praz :
    https://membres.remo...mien%20Praz.mp4

    Une galerie largement illustrée sur l'héliportage de Matthias Raboud (le lien expire dans 6 jours) :
    https://we.tl/t-50WF16Ksy8

    Merci à David Fragnière pour la transmission de ces documents !
  5. Dans le sujet : Construction TCD10 Médran IV (2021)

    21 août 2021 - 19:46

    Mise à jour #5

    Voir le messageCookie, le 20 août 2021 - 20:12 , dit :

    Étonnant qu'ils doivent détruire la dalle après avoir fait le montage de la gare, certainement une question de planning, mais moins pratique pour faire le travail sans risquer de faire des dommages (on voit bien les rubalises qu'ils ont installés pour signaler la mécanique)

    Question très intéressante. En gare aval, le chantier est compliqué car il faut transformer le bâtiment sans toucher aux locaux supérieurs de Téléverbier. La solution trouvée fut de construire d’abord les nouveaux piliers de soutien (nouvel ascenseur en béton et piliers entre la mécanique) pour consolider le bâtiment avant de détruire la dalle inférieure. Pour respecter les délais, la mécanique a déjà été installée.

    La grande partie de l’héliportage a été réalisée hier comme prévu. Deux groupes situés en aval et en amont se sont partagés le travail. L’ordre des rotations suivait la dérogation du bruit avec la commune de Bagnes. Les pylônes faisant entre 15 et 20 tonnes chacun, les rotations eurent lieu de 8h jusqu’à midi, puis de 13h jusqu’à 17h. Pour mener à bien l’héliportage, le dernier pylône encore debout de l’ancienne télécabine a été supprimé par la STA.

    Premièrement, seuls les tubes ont été alignés et posés pour le géomètre Geosat de Sion. Une fois l’alignement terminé, la mise en place des têtes a suivi. En fin de journée de vendredi, seuls les pylônes n°1 et n°2 n'étaient pas encore montés. Leur héliportage continuera lundi, ce qui nécessitera encore ¼ de rotation. En somme, la majorité du travail a été faite ce vendredi pour éviter le temps maussade de lundi.

    Image IPB
    Les Ruinettes aux alentours de 8h. Un pylônes étant composé de plusieurs tubes qui doivent chacun être héliportés seuls.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Pose du second tube du futur pylône n°11.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Fixation du nouveau tube. Le diamètre de la base du tube se rétrécit jusqu’à la tête.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Une fois le second étage fixé, les employés grimpent à la partie supérieure pour recevoir le troisième tube.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Le troisième étage est désormais en place.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Plus en aval, la première équipe termine l’héliportage du septième pylône.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Un tube héliporté depuis les Ruinettes. Les cordes au bas permettent aux employés
    “d’attraper” le pylônes et de bien le guider sur la base. Lorsque les éléments en
    métal volent, des forts phénomène électrostatiques sont produits et un employé doit
    réaliser une mise à la terre du pylône avec une tige métallique reliée à la terre.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Le quatrième pylône est intégralement monté. Seule la tête de pylône manque.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Retour aux Ruinettes. La couverture R2 est partiellement montée et l’ancien pylône de la TCD6 s’apprête à être héliporté.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Les sangles jaunes liées à la tête permettent d’héliporter l’ensemble du pylône en une fois.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La future gare depuis le garage. Le dernier pylône de la nouvelle télécabine s’apprête à être monté.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Une fois les tubes des pylônes montés, le kamov d’Heliswiss, ici dans les hauteurs des Ruinettes, transportera les têtes puis les balanciers.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Au niveau des Ruinettes avec à gauche les têtes encore au sol.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    L’hélicoptère s’apprête à transporter les têtes de pylônes.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Le pylônes n°14 est intégralement monté. Trois employés debout sur une plateforme au sommet du pylône attendent de recevoir la tête.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Héliportage de la tête. Observez également les deux câbles pour “attraper” la tête.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Fixation de la tête juste devant la gare amont.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La tête est installée mais doit encore recevoir les balanciers. Observez plus bas le douzième pylône.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Les balanciers, chacun ayant 12 galets, sont installés. Il manque encore l’ensemble de l’avant-dernier pylônes n°13.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Au pied du dernier pylône, on remarque plus à gauche le socle du futur pylône n°13, qui n’a pas encore été installé.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    La ligne depuis la route en sortie de forêt. Les têtes et balanciers sont installés sur les tubes un par un.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    La future ligne depuis Verbier.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Cette vue donne une bonne image de ce que sera la future ligne.
    (David Fragnière)

    Image IPB
    Retour à la gare de Médran vendredi soir.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Une plateforme a été mise en place pour accéder directement au chantier de la gare de départ sans passer par Médran 2.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Construction des futurs escaliers roulants.
    (André Guinnard)

    Image IPB
    Devant la gare de Médran avec au centre la fondation du futur premier pylône et en second plan le nouveau tunnel d’accès à Médran 2.
    (André Guinnard)


    Merci encore à André Guinnard, David Fragnière et Antoine Favre pour leurs photos et informations !


    Lundi aura lieu la suite de l’héliportage. À suivre !