Forums Remontées Mécaniques: TKD des Gélinottes - Mijoux - La Faucille / Monts Jura (Ain) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TKD des Gélinottes - Mijoux - La Faucille / Monts Jura (Ain) Poma - 1972

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 09 mars 2008 - 10:26

Voici un reportage sur le téléski des Gélinottes à Mijoux-La Faucille :

Image IPB


La station :

Monts Jura se situe dans l'Ain et le massif du Jura, à proximité immédiate du bassin lémanique dans le Pays de Gex, qui jouxte la Suisse. Fondé en 1999, Monts Jura est composée de trois sites pour le ski alpin, s'étendant de 995 mètres à 1680 mètres d'altitude, niché au sein du Parc Naturel Régional du Haut Jura : Lelex-Crozet, Mijoux-La Faucille et Menthières (intégré à Monts Jura depuis l'automne 2006.) Chacune de ces stations bénéficient d'un retour ski aux pieds. Une liaison ski bus existe l'hiver, et ces trois sites possèdent aujourd'hui un forfait commun, un forfait journée acheté donne accès à l'ensemble des sites de ski alpins.

Monts Jura c'est 60 kilomètres de pistes, 49 pistes, 30 remontées mécaniques pour un débit de 29 955 personnes/heure et 120 enneigeurs.

La station de Mijoux-La Faucille propose environ 16 kilomètres de pistes : 1 piste noire, 5 pistes rouges, 5 pistes bleues et 3 pistes vertes, situées entre 1000 mètres (Mijoux) et 1533 mètres d'altitude (Mont Rond). Ces pistes sont particulièrement conseillées aux skieurs débutants et intermédiaires et sont desservies par 14 remontées mécaniques : 1 télécombi, 2 télésièges et 11 téléskis.

Pour plus d'informations : www.monts-jura.com


La remontée :

C’est en 1972 que la station a fait appel au constructeur français Pomagalski pour la construction de ce téléski à perche débrayable (RDP). Ce constructeur est d’ailleurs bien présent sur le domaine.
Au niveau de la gare aval, nous trouvons la motrice permettant la mise en mouvement du câble. Jusqu’en 2005, le téléski fonctionnait à l’aide d’un moteur à essence.
Quelques mètres en contrebas, nous trouvons un chemin forestier (damé) permettant de rejoindre la station au niveau du TKD1 des Myrtilles : pratique en cas de panne.
La ligne, longue de 1134 mètres, est composée de 15 pylônes. C’est la remontée mécanique la plus longue après le TSD4 Valmijoux.
La pente moyenne n’est que de 18 % pour un temps de montée de 6 minutes 50 secondes environ.
En gare amont, nous trouvons une classique poulie flottante permettant le renvoi du câble et la tension de la ligne à l’aide d’un contrepoids. Elle se trouve non loin de la G2 du TSF2 des Lys.
Ce téléski de type H210 ne dessert qu’une seule piste du même nom (longue de 1300 mètres) mais reste très fréquentée : plus d’informations en fin de reportage.


La situation de ce téléski sur le plan des pistes de Mijoux-La Faucille :
Image IPB


Les principales caractéristiques techniques de l’installation :

Caractéristiques Administratives :

Type d'installation : Téléski à perche débrayable (RDP)
Nom de l'installation : GELINOTTES
Exploitant : S.M.M.J : Syndicat Mixte des Monts Jura
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1972

Caractéristiques d'Exploitation :

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Temps de Trajet : 6 minutes 52 secondes
Débit à la montée : 840 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,5 m/s

Caractéristiques Géométriques :

Altitude Aval : 1320 mètres
Altitude Amont : 1532 mètres
Dénivelée : 212 mètres
Longueur développée : 1134 mètres
Pente Maxi : 55 %
Pente Moyenne : 18 %

Caractéristiques Techniques :

Type de Gare : H210
Tension : Amont
Type de Tension : Contrepoids
Motrice : Aval
Type de Motorisation : Moteur AC (Asynchrone)
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
Nb Pylônes : 15
Angles : Non


Les photos de l’installation :


Image IPB

• La gare aval de cette installation qui est en charge de la mise en mouvement du câble :
Image IPB


Image IPB


Image IPB

• La file d’attente sur la gauche :
Image IPB

• La première partie de la ligne, la plus abrupte :
Image IPB

• La cabane du conducteur (repeinte pour cet hiver) et le panneau indiquant l’heure d’ouverture et de fermeture et les pistes desservies par cet appareil (voir plus haut) :
Image IPB

• Le moteur et le réducteur ; l’accouplement entre le moteur et le réducteur se fait par des courroies :
Image IPB

• La glissière toute neuve, changée au cours de l’été 2008 :
Image IPB

• Le double déclencheur :
Image IPB

• On attend sagement notre tour :
Image IPB

• Et que le feu passe au vert…
Image IPB

• Et hop, c’est parti! On commence avec le pylône 2, C :
Image IPB


Image IPB

• Le pylône 3, S ; S :
Image IPB

• Le pylône 4, C :
Image IPB


Image IPB

• Le pylône 5, S ; S A noter la longue portée du brin retour entre ce pylône et le pylône 9 :
Image IPB


Image IPB

• Le pylône 6, S/C :
Image IPB

• Le pylône 7, S/C :
Image IPB

• Le pylône 8, C :
Image IPB


Image IPB

• Le pylône 9, S ; S :
Image IPB


Image IPB

• Passage du pont, à cet endroit le câble est très bas, la dameuse (PB100) est donc obligée de raboter la neige au maximum :
Image IPB

• Le pylône 10, C :
Image IPB

• Le pylône 11, S ; S :
Image IPB

• Le pylône 12, S/C :
Image IPB

• Le pylône 13, S/C :
Image IPB

• Le pylône 14, avant dernier pylône de la ligne, C :
Image IPB

• Un peu beaucoup de neige cette année, plus de 2 mètres de neige au Mont Rond en Février :
Image IPB

• Plus que 30 mètres (le soulagement :wub:/>) :
Image IPB

• Et pour finir le pylône 15, S ; S :
Image IPB
• La gare amont, une classique poulie flottante avec son contrepoids qui assure la tension du câble :
Image IPB


Image IPB


La piste bleue des Gélinottes :


L’ancien tracé :
Avant la construction du pont en 2006, la première partie de la piste se trouvait sur le côté droit du téléski (dans le sens de la montée), celle-ci a été abandonnée à cause de sa forte exposition aux vents.

• L’ancien départ (sur la gauche) :
Image IPB


Image IPB

• Nous pouvons apercevoir l’arrivée du téléski en haut à droite :
Image IPB

• De beaux petits sapinoux :
Image IPB

• Le mur final ou l’on rejoint la piste actuelle au niveau du pont (visible sur le plan) :
Image IPB


La piste de nos jours :

• Le nouveau tracé :
Image IPB

• Le pont :
Image IPB

• Petite photo de sa construction (Merci Boubou!) :
Image IPB

• Deux photos du tracé déjà existant :
Image IPB


Image IPB


Pour conclure un téléski desservant une très belle piste qui se maintient parfaitement en cas de redoux, ce téléski est cependant à éviter les weekends : la queue peut parfois atteindre les 20-25 minutes.


A bientôt!
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 09 mars 2008 - 10:29

N'hesitez pas à poster vos questions - commentaires - remarques :)

Ce message a été modifié par Monts-Jura - 31 janvier 2010 - 18:15 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Kaoz 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 068
  • Inscrit(e) : 10-février 07

Posté 25 mars 2008 - 12:24

Joli reportage !
Dans mes souvenirs, ce TKD n'est pas alimenté par un moteur essence ?
En attente des futurs reportages sur de nombreux téléskis Montagner !
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 25 mars 2008 - 17:50

Voir le messageKaoz, le 25 03 2008, 11:24, dit :

Joli reportage !
Dans mes souvenirs, ce TKD n'est pas alimenté par un moteur essence ?

Merci!
Oui tu as raison il a été électrifié en 2005.

Ce message a été modifié par Monts-Jura - 10 août 2009 - 18:39 .

0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Kaoz 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 068
  • Inscrit(e) : 10-février 07

Posté 25 mars 2008 - 21:24

C'était la première fois que je voyais (à l'époque) un TKD alimenté par un moteur essence et comme je voyais pas sur les photos la petite fumée noire, je croyais me tromper :)
D'ailleurs, sais-tu où était situé ce fameux moteur thermique ? Dans mes souvenirs, il était sur la gare aval et pas dans une cabane à côté.

Autre question, c'est fréquent ces TKD alimenté en essence ? J'en connais ke 2 :

l'ex TKD du reculet dessus (massif de la Dole / Jura Suisse) alimenté par un moteur thermique dans une cabane à côté et relié par un axe a la poulie motrice, démonté en 2007

le TKD du Veleray (Contamines / Haute Savoie) mais cette fois avec juste l'alimentation électrique fournie par un groupe électrogène thermique.

Ce message a été modifié par Kaoz - 25 mars 2008 - 21:31 .

En attente des futurs reportages sur de nombreux téléskis Montagner !
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Raphaël B 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 132
  • Inscrit(e) : 11-octobre 06

Posté 26 mars 2008 - 01:00

Voir le messageKaoz, le 25 03 2008, 20:24, dit :

C'était la première fois que je voyais (à l'époque) un TKD alimenté par un moteur essence et comme je voyais pas sur les photos la petite fumée noire, je croyais me tromper :)
D'ailleurs, sais-tu où était situé ce fameux moteur thermique ? Dans mes souvenirs, il était sur la gare aval et pas dans une cabane à côté.

Autre question, c'est fréquent ces TKD alimenté en essence ? J'en connais ke 2 :

l'ex TKD du reculet dessus (massif de la Dole / Jura Suisse) alimenté par un moteur thermique dans une cabane à côté et relié par un axe a la poulie motrice, démonté en 2007

le TKD du Veleray (Contamines / Haute Savoie) mais cette fois avec juste l'alimentation électrique fournie par un groupe électrogène thermique.



:wub: Merci pour ce reportage

La station du Schnepfenried en Alsace , massif des Vosges est équipé de quelques TKD avec moteur diesel situé à la place de l'habituel moteur électrique.

Image IPB

Il s'agit des TKD de la Bronner, Bellevue et je crois Deybach, ça fait au moins depuis 2000 que je n'y ai pas skié et il y a quelques TKD qui ne figurent plus sur le plan.

Le TKD Interschallern aux Gaschney toujours en Alsace

Image IPB
Il possède un moteur thermique dans un bâtiment annexe

Image IPB
Renvoi d'angle entre l'arbre moteur et l'arbre poulie motrice

Ce message a été modifié par Raphaël B - 26 mars 2008 - 01:00 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 26 mars 2008 - 11:33

Voir le messageKaoz, le 25 03 2008, 20:24, dit :

C'était la première fois que je voyais (à l'époque) un TKD alimenté par un moteur essence et comme je voyais pas sur les photos la petite fumée noire, je croyais me tromper :wub:
D'ailleurs, sais-tu où était situé ce fameux moteur thermique ? Dans mes souvenirs, il était sur la gare aval et pas dans une cabane à côté.

Autre question, c'est fréquent ces TKD alimenté en essence ? J'en connais ke 2 :

l'ex TKD du reculet dessus (massif de la Dole / Jura Suisse) alimenté par un moteur thermique dans une cabane à côté et relié par un axe a la poulie motrice, démonté en 2007

le TKD du Veleray (Contamines / Haute Savoie) mais cette fois avec juste l'alimentation électrique fournie par un groupe électrogène thermique.

Si je me souviens bien le générateur était dehors à gauche, derrière la cabane quand on est face au TKD1.
C'est vrai qu'on en trouve de moins en moins! :)

Ce message a été modifié par Monts-Jura - 12 juin 2009 - 15:58 .

0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 10 août 2009 - 17:07

Mise à jour du reportage : nouvelle présentation, nouvelles photos.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires!

:)


Ce reportage clôt la série de Mijoux-la Faucille.
A suivre une série de reportages sur Lelex-Crozet…

0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 10 août 2009 - 19:57

Merci, cher Monts jura, pour cette refonte.
Une précision, et une question.

1/ Vu le plan des pistes, on comprend très bien cette électrification tardive, car la gare aval est située assez loin du centre la station. Il a donc fallu tirer une ligne...

2/ Je ne suis pas certain que tu puisses écrire que la gare soit en treillis. Pour moi, la gare en treillis est formée sur le modèle d'un pylône EDF, pour faire simple. Certes, ce n'est pas une structure tubulaire, mais peut-on vraiment parler de treillis ? Voici, en exemple, une "vraie" gare en treillis à mon avis : Reportage Tkd Fraisses, Isère

Je pense qu'en 1972, les gares treillis étaient déjà abandonnées par les constructeurs. Ceci dit, mon avis mérite d'être confirmé par un spécialiste !
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 10 août 2009 - 22:04

Je pensais parler de la gare amont qui pour moi est en treillis?!
Si quelqu'un peut confirmer ou infirmer... :)
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 10 août 2009 - 22:11

Alors là, autant pour moi, j'ai lu trop vite.... Effectivement, la gare amont (je dirais plutôt le pylone qui supporte la poulie retour, mais je pense que tu as raison, on peut parler de "gare") est en treillis.

Merci encore pour tes reportages jurassiens...
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Kaoz 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 068
  • Inscrit(e) : 10-février 07

Posté 10 août 2009 - 23:05

Merci Monts-jura pour cette refonte.

Tu parles de longue portée entre les pylones 5 et 9. Je trouve pas cela très important mais c'est vrai que c'est à remarquer.
Ca me fait penser à celle des Cuvaloup 1 et 3 à la Dole. Si je me souviens, il y a quasiment 10 pylônes sans brin retour. La ligne retour vole littéralement au dessus ! Je pense qu'il y a plus de 20 mètres de haut.
C'est vrai que la dernière montée à la Dole est précédée d'une legère descente et d'un plat. La ligne retour fait donc le plongeon de l'avant dernier pylône jusqu'au milieu de la ligne.

La plus impresionnante était même celle de l'ex-TKD Dappes-Dôle. Pour les mêmes raisons, la ligne retour volait du pylône 30 et 29 jusqu'au pylône 18 !!! (qui marquait le sommet de la côte avant le plat dans la forêt, et où on pouvait lâcher pour rejoindre la piste bleue vers le Cuvaloup)

La ligne retour était largement au dessus des épiceas et je pense qu'elle était à 50m du sol environ. Je me suis toujours demandé comment il pouvait changer le câble... Ça devait être une sacrée opération.

Excusez-moi pour le hors sujet :)
En attente des futurs reportages sur de nombreux téléskis Montagner !
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 306
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 11 août 2009 - 16:17

Merci pour vos commentaires! :D

Kaoz : J'ai changé "la très longue portée" en "longue portée". :)

Ce message a été modifié par Monts-Jura - 11 août 2009 - 16:17 .

0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Swissdave 

  • TK de Chariande
  • Groupe : Membres
  • Messages : 14
  • Inscrit(e) : 26-décembre 17

Posté 05 janvier 2019 - 15:47

Selon Le Pays Gessien, le syndicat mixte des Mons Jura a decide en mi-Novembre l'arret definitif d'exploitation du teleski des Gelinottes (ainsi que de la Nicode et les Melezes, d'un grand nombre de teleskis a Crozet/Lelex et de presque l'ensemble de la station de Menthieres!), pour raison de manque de rentabilite.

Mais alors que plusieurs remontees Monts Jura (TKD Naz, Joinquilles, Babbettes, Ramaz, etc) ont disparus des horaires d'ouverture (bien que figurant encore sur le plan des pistes, surement en voie de mise a jour), le TKD des Gelinottes est encore cense ouvrir cet hiver.

De tous les fermetures annonces, a mon avis la fermeture definitive des Gelinottes serait de loin le plus triste - ce serait la perte d'une grande partie de la station, avec un caractere plutot different du grand axe du telecombi. On ne peut qu'esperer qu'il a ete accorde un sursis. Est ce que quelqu'un sur le forum aurait plus d'infos?

Pour donner le contexte: la Cour des Comptes a recommande la fermeture des installations non-rentables, afin de redonner une rentabilite au domaine - qui encontre des pertes annueles assez importantes. Et on peut egalement supposer que des efforts drastiques de rentabilite de la part du SMMJ ont ete requises lors du financement (a environ 7 millions d'euros, en grande partie public) du nouveau telecombi des Bergers a Crozet.

Source de l'article -
http://www.lepaysges...-ia922b0n207626
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Thibaut 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 637
  • Inscrit(e) : 28-septembre 08

Posté 25 août 2019 - 18:31

Voir le messageSwissdave, le 05 janvier 2019 - 15:47 , dit :

Selon Le Pays Gessien, le syndicat mixte des Mons Jura a decide en mi-Novembre l'arret definitif d'exploitation du teleski des Gelinottes (ainsi que de la Nicode et les Melezes, d'un grand nombre de teleskis a Crozet/Lelex et de presque l'ensemble de la station de Menthieres!), pour raison de manque de rentabilite.

Mais alors que plusieurs remontees Monts Jura (TKD Naz, Joinquilles, Babbettes, Ramaz, etc) ont disparus des horaires d'ouverture (bien que figurant encore sur le plan des pistes, surement en voie de mise a jour), le TKD des Gelinottes est encore cense ouvrir cet hiver.

De tous les fermetures annonces, a mon avis la fermeture definitive des Gelinottes serait de loin le plus triste - ce serait la perte d'une grande partie de la station, avec un caractere plutot different du grand axe du telecombi. On ne peut qu'esperer qu'il a ete accorde un sursis. Est ce que quelqu'un sur le forum aurait plus d'infos?

Pour donner le contexte: la Cour des Comptes a recommande la fermeture des installations non-rentables, afin de redonner une rentabilite au domaine - qui encontre des pertes annueles assez importantes. Et on peut egalement supposer que des efforts drastiques de rentabilite de la part du SMMJ ont ete requises lors du financement (a environ 7 millions d'euros, en grande partie public) du nouveau telecombi des Bergers a Crozet.

Source de l'article -
http://www.lepaysges...-ia922b0n207626


Suite à l'audit de 2018 du SMMJ, décision avait été prise de fermer le téléski des Gélinottes, mais la position des élus a changée et décision a été prise de maintenir l'ouverture du téléski des Gélinottes malgré "la non rentabilité" qui à été proclamée par l’auditeur.

Par contre le téléski n'est ouvert uniquement que pendants les vacances scolaires et les week-end.
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

2 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 2 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)