Forums Remontées Mécaniques: Velro - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Membres
Messages :
3 580 (0,68 par jour)
Plus actif dans :
Discussions générales (605 messages)
Inscrit(e) :
23-décembre 06
Visualisations :
110 140
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Privé
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
TPH de l'Aiguille du Midi
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu
Gender:
Homme Homme

Informations de contact

Courriel :
Privé

Messages que j'ai postés

  1. Dans le sujet : Accident du TPH Stresa-Alpino-Mottarone (Italie)

    05 juin 2021 - 20:51

    Reportage dans Frontal 21 de ZDF:
    https://www.youtube....h?v=_qMTfOFaGnI

    Intervention d'ATV et, chose assez exceptionnelle, du Pr Dr Gábor Oplatka, une référence absolue en expertise dans le domaine de RM et tout particulièrement de TPH à va-et-vient, il est notamment l'inventeur de la tête sèche (celle avec le cône et les enroulements en fil de Peraluman).

    Il ne s'agit que d'extraits, sauf erreur ZDF était présent durant six heures au domicile d'ATV au Tessin, qui est d'ailleurs bien plus qu'un vidéaste amateur filmant des RM. Je n'en dirai pas plus publiquement.

    Le câble tracteur supérieur a un diamètre (selon les médias) de 25 mm et est de construction 6x19. Bien que non standard (24 et 26 mm sont plus courants), le diamètre est possible vu que les câbles de RM sont fabriqués sur mesure.

    L'âme est en matière synthétique et d'après les photos elle n'a pas l'air thermocompactée. Je n'ai pas fait attention à un possible compactage, faudrait regarder si c'est visible sur les photos.

    Comme visiblement il y a une volonté quasiment officielle des modérateurs d'occulter la discussion sur l'accident de Mottarone, je me retire.

    Je regrette que l'on retrouve cette forme de doxa de la bien-pensée unique omniprésente en France également sous une forme assez subtile dans ce forum et, sur ce point, je ne me limite pas à la discussion de cet accident.


    La discussion pourra être continuée par messages privés, il serait dommage de se priver de la participation de ceux qui sont prêts à partager leur connaissances. Dans le forum même, quasiment personne de "ceux qui savent" ne partagent leur savoir, du moins au-delà des discussions sur les livrées des cabines ou encore les options relatives aux habillages des gares.
  2. Dans le sujet : Accident du TPH Stresa-Alpino-Mottarone (Italie)

    04 juin 2021 - 16:01

    Source: funiforum.org

    Image IPB

    Pour Mottarone, la vanne de déclenchement est montée sur corps de pos. 1 et non intégrée directement dans l'ensemble mais le principe reste identique.

    Je suis convaincu que certains membres du forum ici connaissent cette pièce mais bon...

    Pour moi la précontrainte du mou de câble réalisée hydrauliquement est une erreur de conception fondamentale, inutilement complexe et sujet à des dysfonctionnements entraînant un déclenchement intempestif du frein de chariot.

    Ce qui s'est passé avec le câble tracteur supérieur est assez évident, reste à élucider la cause de la défaillance.
  3. Dans le sujet : Accident du TPH Stresa-Alpino-Mottarone (Italie)

    02 juin 2021 - 20:33

    Non, on peut optimiser la courbe pour adoucir les variations d'accélérations radiales comme on le fait par analogie avec les courbes en S pour les profils de vitesse. Cela dit, dans nombre de cas un arc de cercle convient très bien.

    Je mets plus en question les éléments de complexité inutilement élevée qui rendent au final les installations plus enclines à souffrir de problèmes de fiabilité voire même d'en voir leur sécurité inutilement réduite. Par exemple je considère la reprise de tension de l'entraînement de secours du Vanoise Express comme facteur de risque supplémentaire inutile.
  4. Dans le sujet : Accident du TPH Stresa-Alpino-Mottarone (Italie)

    02 juin 2021 - 20:01

    Le "Circulez, il n'y a rien à voir" habituel.

    Pour faire disparaître un problème il suffit de fermer les yeux, beaucoup plus simple que de tenter d'y remédier.

    J'avais par exemple trouvé extrêmement grave que l'erreur de programmation monumentale de la commande de sécurité du TPH des Capucins à Brest n'ait pas donné lieu à une enquête approfondie du BEA-TT. Des irrégularités avec une signification potentiellement systémique sont à étudier indépendamment des conséquences effectives de l'incident. Une longue liste d'autres incidents n'ayant pas entraîné de dommages corporels (y.c. décès) ne semble pas donner lieu à des enquêtes formelles en France.
  5. Dans le sujet : Accident du TPH Stresa-Alpino-Mottarone (Italie)

    02 juin 2021 - 17:26

    Mais avec une grosse inexactitude concernant les freins de chariots à l'étranger, dont en particulier la Suisse où sont exploités beaucoup plus de va-et-vient qu'en France.

    Ici nous avons eu beaucoup de peine du temps du début des débrayables modernes où Pomagalski avait des années lumières d'avance sur les constructeurs suisses qui ne maîtrisaient pa trop les débrayables (années 80), par contre pour les TPH à va-et-vient il n'y a pas photo, la technologie classique et basique genre Willy Habegger/Von Roll/Garaventa bat à plate couture les bricolages creisseliens et autres expérimentations bizarres de Poma. Il suffit de comparer les statistiques pour les incidents de va-et-vient. Hormis celui de Betten-FO - Betten-Dorf (accident connu sous le nom de "Bettmeralp"), les autres incidents étaient mineurs pour ce type de RM en Suisse (avec beaucoup de chance au Schilthorn) alors qu'en France les déboires se sont enchaînés et, plus surprenant, en ne concernant quasiment que des installations relativement modernes, donc pas les antiquités datant des années 50 à 70.