Forums Remontées Mécaniques: Super St-Bernard (Suisse) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Super St-Bernard (Suisse)

#21 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 17 octobre 2010 - 20:21

Dommage :) l'OFT est très sévère quand on voit certaines installations dans de drôles d'état dans d'autres pays...
IL y avait une certaine volonté un peu tardive certes...
Bon, là, je parle en tant que fan de RM qui regrette toutes ces fermetures (Pic Chaussy, ici etc) où il y a de la neige et de belles pistes, mais peut-être est-ce plus judicieux de concentrer les 4 Vallées
dans un endroit relié...et non excentré...
WSO Fan
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 239
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 19 mai 2011 - 21:27

=> http://www.nouvelliste.ch/fr/news/valais/u...-super-9-276350
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 21 mai 2011 - 07:16

Mais que c'est triste tout ça. Le gros projet n'était que du vent, à moins que....
Finalement c'est vrai mieux vaut se concentrer sur une liaison Savoleyres-Ruinettes, développer et relier Bruson plutôt que ces 2-3 remontées isolées (Champex, La Fouly, Super Saint Bernard).
Mouais... ?!?
Sait-on jamais ça va se décider cette année ou l'an prochain, mais à l'image des Mosses, si il y a démontage, je pense que ce sera vraiment terminé.

Mais qu'elles sont jolies les filles de mo..... :( euh, les cabines sur les photos de l'article. Ca donne envie ! ;)

Ce message a été modifié par LunedeFiel - 21 mai 2011 - 07:19 .

WSO Fan
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   jojoski 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 44
  • Inscrit(e) : 07-avril 08

Posté 22 mai 2011 - 20:41

Prévisible mais toujours aussi douloureux . Pour moi un des meileurs coin de poudreuse acccesible pour une journée qui disparait . Des journées inoubliables mais trop rares .

J'aurais voulu que mini jojoski puisse le découvrir et en profiter aussi .

pffffffffffffffff........ un site pareil ! Quel gâchis !

:)
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 10 août 2012 - 10:21

Bonjour,
Il y a plusieurs topics sur le Super Saint Bernard ouvert sur le forum
Donc ici, je voulais juste savoir si on avait des nouvelles pour une future réouverture ?
Est-ce que quelqu'un est retourné vers la télécabine

http://www.alpinforu...hp?f=12&t=34374
Ici en page 3 on voit ce qui est à l'abandon mais depuis cela a peut-être changé.

Le site n'est plus disponible :
http://www.lesuper.ch/


http://www.remontees...opic=10727&st=0
Reportage TCD 4 Menouve
WSO Fan
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 15 août 2012 - 06:59

J'ai eu une petite info venant d'un employé aux 4 Vallées mais, sans pouvoir vérifier. Le Super Saint Bernard ne serait plus à rechercher des investisseurs mais juste des moyens pour démanteler l'installation. Ce qui donc ferait perdre la concession. Peut-être peuvent-ils la revendre et non la ferrailler (on revend des télésièges bien plus anciens) ?
Espérons que c'est faux. Les recherches sur Google, renvoient qu'à des articles de journaux datant de fin 2011 au mieux disant que le Super Saint Bernard cherche des moyens financier pour la rénovation au plus tard jusqu'à fin 2012...
A voir donc... :(

Le projet entier qui ne verra probablement jamais le jour :
Description du projet de plan directeur 2012 – 2020

Le nouveau projet de plan directeur prévoit :
-Le renouvellement de la télécabine : la télécabine actuelle entre Bourg-Saint-Bernard et Menouve date de 1975 et doit être remplacée. L’idée est de garder la même ligne tout en y ajoutant une gare intermédiaire. Si la nouvelle télécabine apporte un confort supplémentaire et une portance moins accrue offrant plus de jours d’ouverture au ski, elle permettra aussi l’ouverture d’une piste rouge pour skieurs moyens entre l’intermédiaire et la gare inférieure.

-Le remplacement et l’extension du téléski. Le téléski actuel serait remplacé par un télésiège qui conduirait les skieurs sur le glacier de Proz avec un intermédiaire à l’arrivée actuel du téléski. C’est ainsi plus de 30% de pistes de ski qui pourraient être ouvertes sur le domaine sans toutefois toucher à des zones sensibles.

-Le développement du domaine skiable en liaison avec Etroubles et Crevacol. La 2ème et 3ème phase du développement prévoient d’abord la construction d’un télésiège du bas de la piste italienne au Col de Menouve et la 3ème phase la construction d’une installation sur la Suisse et 2 installations sur l’Italie pour relier Crevacol par la Combe de Barasson.

Le développement immobilier de la Vallée d’Entremont
En parallèle du développement du plan directeur, le réchauffement de lits ou la construction de nouvelles unités est inévitable. Ainsi, différents contacts ont été engagés pour mettre en valeur le patrimoine actuel du village et rénover le bâti mais aussi pour redéfinir l’emplacement du restaurant actuel du bas des pistes et son affectation ; différents terrains ont été repérés pour la création de nouvelles unités.

Ce message a été modifié par LunedeFiel - 15 août 2012 - 08:33 .

WSO Fan
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 27 septembre 2012 - 09:12

http://www.remontees...=1
(Rappel reportage TK Plan-du-Jeu)

http://www.remontees...=1
(Rappel Reportage TCD Menouve)

Autres photos : http://www.alpinforu...hp?f=12&t=34374

=> :huh: Je suis allé hier voir la TC Menouve, avec un temps déplorable vers 17:00 ce qui donnait une impression triste et dantesque au moment ! (il faisait super beau le matin et après-midi en Valais)
Ca va faire (sauf erreur?) 3 hivers sans exploitation et selon les dires des responsables actuels, ils ne chercheraient plus de fonds pour le projet annoncé (ci-dessus) mais juste pour ... démonter les installations. J'espère que c'est faux évidemment. Ca coûtera cher et sûrement impossible de revendre une remontée non entretenue depuis 3 ans.
Il n'y avait rien a ramené (pour aller au sommet faudra voir avec une autre météo lol). J'avais bien écrit aux personnes qui s'occupent de cela (MM Joris, Lattion)mais pas de réponse.
Il y aurait des cabines à récupérer car je suppose qu'elles iront à la décharge. Certaines sont déjà en piteux état (à l'extérieur).
D'ailleurs vu que tout est à l'abandon si qqun va en prendre une je vois pas trop ce que cela fera (à la limite économie de destruction pour eux lol)


J'ai des photos mais bon on en trouve sur le net (je parle pas de l'excellent reportage de la télécabine que je rementionne mais de l'état actuel)
Certaines ici : http://www.bergbahne...p_display_media

Endroit triste (avec ce temps) sans compter certains bâtiments (hôtel) quasi à l'abandon en contrebas de la télécabine.


J'ai une question un peu basique mais bon.....
Comment cela se fait que dans les années 60/70 voire 80, on a vu fleurir des stations (OK) mais aussi des remontées diséminées et qu'aujourd'hui ces dernières peuvent pas survivre ?
Parfois 1, 2 ou 3 mais sans domaine skiable réellement intéressant même pour un jour. Et aujourd'hui impossible ou presque de survivre pour ces minis domaine skiable ! Je sais qu'une remontée mécanique coûte BEAUCOUP plus cher en 2012 qu'en 1985 (et même sans le renchérissement de la vie) donc si on a pas les reins solides, impossible de survivre. Mais est-ce la seule raison ?
En passant, même en temps que fan de RM, je trouve plus logique de faire des domaines reliés et compactes (ou relier une station proche comme Bruson à Verbier). Plutôt que d'avoir des remontées solitaires et loin de tout, à peine intéressante pour une demi journée ou un ptit jour....

==
Mini vidéo "d'urgence" avec vues des cabines sous la neige en haut

Ce message a été modifié par LunedeFiel - 06 octobre 2012 - 11:34 .

WSO Fan
0

#28 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 18 octobre 2012 - 15:28

Des nouvelles... Pour un futur lointain et pas certains mais.... :lol:

http://www.lesuper.ch/

http://www.lenouvell...ard-494-1052792

http://www.20min.ch/...ernard-10617014
WSO Fan
0

#29 L'utilisateur est hors-ligne   Artsinol 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 206
  • Inscrit(e) : 13-septembre 13

Posté 17 septembre 2013 - 13:15

J'ai vu le site et lesuper réfléchi à cette liaison possible avec Crevacol vous pensez peut-être que si le projet est approuvé, vous serez en mesure de penser «Des plans pour d'autres installations comme un moins fondamental TK glacier de Proz le« Plan de Jeu arrivée du TS ou un Chenalette TS et bien d'autres :)
Gênes et le Valais sont trés voisins
0

#30 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 17 septembre 2013 - 16:31

Soyons réaliste, les chances qu'un tel projet se réalise un jour sont extrêmement faibles.

1) il s'agirait de reconstruire l'ensemble des installations, donc de repartir quasiment à zéro.

2) même si on arrivait à réaliser une telle chose, sans capacités d'accueil hôtelière pour les touristes à proximité, rentabiliser un tel projet ne sera jamais possible. Il faut donc offrir des capacités hotelières sauf que:

a) la Lex Weber et la LAT sont passées par là, ce qui va complexifier la réalisation de tels projets.

B) où installer de tels équipements ?
->A Bourg St Bernard, où les clients seront enfermés dans une vallée relativement étroite, avec pour seule vue une vue sur les magnifiques installations du tunnel routier ? :rolleyes:/>/>
->A Bourg St Pierre, là où se trouvent déjà quelques installations hôtelières ? Ce qui voudrait dire devoir prendre sa voiture ou une navette routière chaque jour pour rejoindre le Super. Est-ce vraiment un choix rationnel pour des clients en sachant que d'autres stations offrent des conditions d'accueil BIEN meilleures et un accès quasi ski aux pieds aux installations ? Ou alors il faudrait réaliser une liaison aéroportée entre Bourg-St-Pierre et Bourg-St-Bernard, ce qui ne serait probablement pas sans poser quelques soucis financiers (la liaison serait particulièrement longue donc chère) et techniques (il faudrait très probablement survoler le barrage des Toules, ce qui nécessiterait l'installation d'équipements d'évacuation spéciaux…)
-> En Italie, en voyant ces nouvelles installations comme un développement du domaine italien plus qu'un domaine suisse relié à l'Italie et en se contentant coté suisse du strict minimum ?

Ce message a été modifié par chris2002 - 17 septembre 2013 - 21:53 .

0

#31 L'utilisateur est hors-ligne   tartiflette_power 

  • TSD4B des Jasseries
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 256
  • Inscrit(e) : 05-juillet 11

Posté 17 septembre 2013 - 19:22

Sans etre pessimiste.....c'est mort. :(
0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 239
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 17 septembre 2013 - 19:53

En mode pessimiste ca donne quoi ? ;)
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#33 L'utilisateur est hors-ligne   Johan 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 504
  • Inscrit(e) : 02-juin 08

Posté 17 septembre 2013 - 20:06

En mode pessimiste, ça doit être, c'est enterré. ^^
0

#34 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 17 septembre 2013 - 21:56

Voyons le bon coté des choses, ça fait une zone quasi vierge de toute activité humaine pour la pratique du ski de rando avec en plus un hospice tout confort à 2500m pouvant servir de base arrière. :D

Ce message a été modifié par chris2002 - 17 septembre 2013 - 21:56 .

0

#35 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 573
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 19 septembre 2013 - 09:30

Les cabines traînent toujours vers la gare de départ (elles y étaient encore l'hiver dernier ) ?
WSO Fan
0

#36 L'utilisateur est hors-ligne   moukignol 

  • TCD8 du Lys
  • Groupe : Membres
  • Messages : 702
  • Inscrit(e) : 28-septembre 07

Posté 20 septembre 2013 - 10:22

Voir le messagechris2002, le 17 septembre 2013 - 16:31 , dit :

Soyons réaliste, les chances qu'un tel projet se réalise un jour sont extrêmement faibles.

Voyons le bon coté des choses, ça fait une zone quasi vierge de toute activité humaine pour la pratique du ski de rando avec en plus un hospice tout confort à 2500m pouvant servir de base arrière. :D/>



Soyons réalistes, beaucoup de gens pensent comme toi.
Cependant, nous continuons d'y croire, et travaillons en arrière-plan afin d'améliorer continuellement le projet.

Concernant le projet Cleanlift présenté sur le site, axé sur les énergies renouvelables, il faut se rendre à l'évidence: les énergies renouvelables, ça coûte cher, et ça rapporte peu.
Peu de clientèle supplémentaire pour des investissements conséquents. C'est malheureusement réservé a des stations qui ont plus de moyens, et moins de convictions, mais une idée marketing, d'"image" derrière. (ça ne tardera pas à se faire dans la région, malheureusement, il n'y a que l'idée qui a traversé la vallée)

Comme tu le dis, partir de rien pour construire une station de ski aujourd'hui, c'est impossible.
La concurrence est féroce, et pour atteindre le niveau d'infrastructure des stations qui ont le potentiel de survivre dans les 20 prochaines années, les investissements sont irréalisables.

Maintenant regarde plus loin, après les 20 prochaines années, lorsque la limite de la neige sera vers 1800m. On dispose d'un domaine avec un front de neige à 2000m, et qui bénéficie d'un enneigement exceptionnel dû à sa situation.

Certes, on ne va pas repartir avec le ski comme activité principale, ni la prétention d'être un domaine skiable. Le ski en lui-même n'est pas rentable. Tu peux regarder les comptes de résultats de beaucoup de stations en Suisse, tu serais surpris.
Mais il existe d'autres alternatives, tout au long de l'année, permettant de maintenir le ski sous une autre forme en hiver, et de conserver une activité touristique dans la région avec l'exploitation d'une remontée mécanique. Il ne faut plus seulement viser le Ski. Il faut avoir une activité annexe, qui permette de combler les coûts d'exploitation du ski et d'être rentable.

Dans 20 ans, on pourra peut-être reparler d'extension du domaine, et elle se fera à partir d'une base existante et solide, ne reposant pas uniquement sur l'industrie du ski.

En résumé, le projet Cleanlift, mais surtout la liaison avec l'Italie sont pour le moment mis de côtés. Le tourisme dans la région pas du tout, bien au contraire.

Et enfin, tu parles d'une zone vierge pour le ski de rando: il n'y a pas eu d'accident dans la combe des morts jusqu'à maintenant et tant mieux. Mais sans le déclenchement des avalanches par le service des pistes du Super, ça arrivera forcément un jour. Elle ne porte pas son nom pour rien cette combe. Et crois moi, pour la sécuriser c'était un sacré boulot.

N'hésitez pas à me contacter par MP ou via le site pour toute question. :)/>
0

#37 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 20 septembre 2013 - 20:28

Voir le messagemoukignol, le 20 septembre 2013 - 10:22 , dit :


Et enfin, tu parles d'une zone vierge pour le ski de rando: il n'y a pas eu d'accident dans la combe des morts jusqu'à maintenant et tant mieux. Mais sans le déclenchement des avalanches par le service des pistes du Super, ça arrivera forcément un jour. Elle ne porte pas son nom pour rien cette combe. Et crois moi, pour la sécuriser c'était un sacré boulot.



ça c'est clair…

En même temps, le minimum quand on va faire du ski de rando, c'est de se renseigner sur les conditions d'enneigement, voir si on n'y connait pas grand chose, d'y aller avec quelqu'un qui s'y connait un minimum.

Personne n'est à l'abri en montagne, mais en même temps, certains ont un peu trop tendance à vouloir forcer le destin, et malheureusement pour eux, ça se paie souvent cash… (le seul problème c'est que ça peut mettre en danger d'autres personnes ou les sauveteurs qui sont obligés d'aller les tirer de là…)
0

#38 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 897
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 14 février 2015 - 21:59

J'ai posté ce message aujourd'hui dans un sujet "Le Super" (dans les discussions générales) mais ce sujet-ci me semble plus adapté. Un modo pourrait-il fermer l'autre ?


Il ne faut rien espérer à court ou moyen terme au Super Saint-Bernard.
La question qui se pose actuellement est "Qui va payer le démantèlement" et ceci risque de durer encore longtemps.

Ci-après le contenu d'un article du Nouvelliste du 5 février dernier à ce sujet.

Citation

SUPER-SAINT-BERNARD Quatre ans après la faillite des remontées mécaniques, la procédure est toujours en cours.

Construites en 1963, les remontées mécaniques du Super-Saint-Bernard ont des soucis financiers dès 1983. La commune de Bourg-Saint-Pierre rachète les installations en 1987 et y injecte 4 millions de francs. Mais les soucis financiers demeurent et la commune est près de mettre la clé sous le paillasson en 2003. Une nouvelle société, baptisée Espace Super-Saint-Bernard SA, rachète les installations pour 1 franc symbolique et les maintient ouvertes. Malgré cela, les difficultés financières ressurgissent rapidement, puisqu’en 2006 déjà, une partie des créanciers est appelée à un abandon de factures pour éviter un dépôt de bilan. Puis, en 2010, le couperet tombe. L’état des installations est jugé insuffisant par l’Office fédéral des transports, qui ne renouvelle pas l’autorisation d’exploiter. Le Super ferme définitivement en automne 2010 et la société Espace Super-Saint-Bernard dépose le bilan au printemps 2011.


Qui va payer le démantèlement?

C’est un cas inédit en Valais, mais qui risque de se reproduire à l’avenir. La société de remontées mécaniques Espace Super-Saint-Bernard SA est en faillite depuis quatre ans et personne ne sait encore qui va prendre en charge le démantèlement des installations. Dans le cadre de la procédure de faillite, les biens mobiliers ont été vendus, mais tous les éléments immobiliers demeurent en place et sont désormais dans un état de désuétude avancé.

Le coût estimé pour le démantèlement complet est de l’ordre de 2millions de francs, un montant que la commune de Bourg-Saint-Pierre, sur le territoire de laquelle se trouve le domaine du Super, ne peut et ne veut pas assumer. La commune est donc décidée à se battre pour sauvegarder ses intérêts, annonce son président Gilbert Tornare: «La faillite a déjà signifié une perte sèche de plusieurs dizaines de milliers de francs pour la commune, qui doit être l’un des principaux créanciers du Super. Nous allons donc nous battre, dans la mesure des moyens légaux existants, pour éviter que le démantèlement soit mis à notre charge. Je rappelle que le coût de ce dernier est aussi élevé que notre budget annuel et que notre marge d’autofinancement est limitée à 350000 francs. Alors si on veut éviter notre propre faillite…»

Câbles démontés

Sur le terrain, la situation a quelque peu évolué l’automne dernier. Une séance a réuni sur les lieux les représentants de la commune, de l’Office des poursuites et faillites, du Service valaisan des routes, transports et cours d’eau (SRTCE) et de l’Office fédéral des transports (OFT). Il s’agissait de régler le problème de la sécurité, précise Gilles Délèze, responsable des transports à câbles au sein du SRTCE: «Nous devions démonter les éléments dangereux, notamment pour la navigation aérienne, que sont les câbles. Comme ils n’étaient plus entretenus, il fallait éviter qu’ils ne tombent et provoquent un accident avec des conséquences graves.» Les deux câbles ont donc été enlevés. Le montant nécessaire pour le faire, soit 30000 francs, a été avancé par la commune, «sans aucune reconnaissance de responsabilité pour le futur démontage, mais dans un esprit de franche collaboration avec les diverses instances concernées», souligne Gilbert Tornare.

La procédure dure

Préposé aux Offices des poursuites et faillites d’Entremont et de Martigny, David Moulin reconnaît que la procédure, qui a tendance à durer, se trouve dans une impasse: «Un inventaire a été réalisé et les biens mobiliers cabines, petit matériel, mobilier du restaurant… liquidés. L’argent encaissé est revenu en priorité aux créanciers. Il ne s’agit toutefois que de montants modestes. Il reste à réaliser l’immeuble, soit les pylônes, les socles, les stations amont et aval, le restaurant, mais les chances de le faire sont très minces. Après, il faudra bien que quelqu’un assume le démantèlement. Nous attendons donc que l’OFT, l’autorité compétente dans ce dossier, émette un avis de droit à ce sujet.»

Du côté du SRTCE, qui n’a pas plus l’intention que la commune de prendre en charge le coût du démantèlement, on se retourne également vers Berne: «C’est l’OFT qui doit déterminer qui est juridiquement responsable dans ce cas, qui est une première dans notre canton. Nous attendons donc sa détermination.»

Une affaire complexe

A l’OFT, le juriste Thierry Dupasquier, qui est chargé du dossier, confirme qu’une décision devrait bientôt être prise: «Nous sommes en train d’analyser la situation et espérons faire part de notre décision dans le courant de cette année. Nous voulons éviter que le cas du Pic Chaussy, qui a traîné pendant vingt ans, ne se reproduise. Cela dit, l’aspect juridique de cette affaire est complexe en raison de la faillite en cours. Et je précise que nous allons rendre une décision juridique qui sera susceptible de recours et d’oppositions.»

En se référant au cas du Pic Chaussy (lire ci-dessous), le démantèlement pourrait bien être mis à la charge des collectivités publiques. Si la décision de l’OFT va dans ce sens, elle pourrait donc faire l’objet de recours auprès du Tribunal administratif fédéral de Saint-Gall, puis du Tribunal fédéral. Et sur le terrain, le démantèlement ne sera pas pour demain.


LE CAS DU PIC CHAUSSY

Première en Valais, le cas du Super-Saint-Bernard rappelle celui du Pic Chaussy, vers le col des Mosses. La Télécabine du Pic Chaussy obtient une concession en 1961. Après le succès des premières années, le vent tourne rapidement et l’exploitation cesse en 1987. En 1993, se constitue la société Etude de faisabilité Pic Chaussy SA, dans le dessein de poursuivre l’exploitation. Sans succès puisqu’en juin 2007, l’OFT abroge les concessions octroyées et notifie à l’Etat de Vaud l’obligation de démolir les installations. En août 2007, l’Etat de Vaud notifie à la commune d’Ormont-Dessous l’obligation de notifier l’ordre de démantèlement à la société propriétaire: Etude de faisabilité Pic Chaussy SA. Cette dernière dépose le bilan et la faillite est prononcée en novembre 2007.

Les installations étant à l’abandon depuis plus de vingt ans, la commune décide finalement, en 2009, de les reprendre pour 1 franc symbolique et d’en assumer le démantèlement. Ce dernier est estimé à 600 000 francs et l’Etat décide de prendre en charge 50% des coûts.


0

#39 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 897
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 05 mars 2016 - 22:33

Un petit reportage du Téléjournal de la RTS de ce jour consacré au démantèlement des remontées mécaniques après faillite, qui s'intéresse plus particulièrement au cas du Super Saint-Bernard : voir ici.
(merci à Pistenbully fan pour le lien)

Ce message a été modifié par benbel - 05 mars 2016 - 22:33 .

0

#40 L'utilisateur est hors-ligne   Adrian 59 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 446
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 05 mars 2016 - 23:00

Impossible de voir ici au Brésil.

Est-il possible de mettre le texte, comme c'était le cas à Brest (où l'homme dans le vidéo dit ce qui est écrit).

Merci.
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)