Forums Remontées Mécaniques: [Projets] Zermatt - Cervinia - Valtournenche - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 16 Pages +
  • « Première
  • 14
  • 15
  • 16
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

[Projets] Zermatt - Cervinia - Valtournenche Information

#301 L'utilisateur est hors-ligne   195dht2 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 03-décembre 23

Posté 25 mars 2024 - 13:20

Je ne trouve pas ça étonnant qu’après deux annulations consécutives la FIS décide de ne pas remettre la descente de zermatt au programme de la saison prochaine.
0

#302 L'utilisateur est hors-ligne   Carlitopasjojo 

  • TK de Chariande
  • Groupe : Membres
  • Messages : 12
  • Inscrit(e) : 01-octobre 23

Posté 25 mars 2024 - 23:12

2 ans ( voir plus) de polémique pour ça...
1

#303 L'utilisateur est hors-ligne   Nico05 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 758
  • Inscrit(e) : 11-août 18

Posté 25 mars 2024 - 23:13

C’est effectivement assez compliqué de tenir des courses au calendrier là haut, puisque les conditions sont ce qu’elles sont : celles de haute montagne. Donc, si ce n’est pas le manque de neige, c’est la météo, ou si ce n’est pas la météo c’est le vent. Donc compliqué de tenir des dates presque fixes.
Tout ça pour ca donc, au final… c’est un peu dommage, et n’a pas fait une si bonne pub pour Zermatt (mais Zermatt n’a plus besoin de pub).
La suppression de ces courses est dommage pour nous, valaisans et passionnés de ski, et probablement pour d’autres personnes. Mais si les athlètes n’en veulent pas (même si c’est un petit peu hypocrite, mais bref), que l’opinion publique n’en veut pas et que la météo n’en veut pas, il faut en effet peut être s’avouer vaincu.
D’autant plus que, bien que je ne connaisse pas l’avis des commerçants là haut, mais je pense qu’ils sont déjà suffisamment saturés, et que quelques week-ends un peu plus calmes (-> un peu moins remplis) en novembre leur conviennent probablement…
Skilift Planet - Nico05
0

#304 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 655
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 16 avril 2024 - 17:41

Règlement de compte à la Gran Becca, la riposte des Zermatt Bergbahnen

Après l'annulation des courses de la Gran Becca de l'automne 2024 annoncées par la FIS, Swiss Ski et la FISI il y a quelques mois, en se justifiant du fait que les athlètes ne voulaient pas de telles courses, alors que Zermatt était sous contrat pour 5 ans avec la FIS, les remontées mécaniques de Zermatt ont décidé de repenser leur stratégie concernant le ski d'été. En l'occurence, les skieurs professionnels ne sont plus les bienvenues à Zermatt durant l'été et devront aller s'entrainer ailleurs.
A voir à quoi cela correspondra dans la pratique, mais le communiqué semble signifier que le ski libre sera plus attractif. Est-ce que cela signifie que la noire partant du sommet du TKE Gobba di Rollin sera enfin ouverte au public cet été ? Car il me semble pas que les centres régionaux de performance (qui forment la relève) s'entrainent forcément beaucoup à la descente.

Quant aux skieurs pros, ils n'auront qu'à aller à l'autre bout du monde. Ou à espérer que Saas Fee réouvre sa piste de descente situé sur la droite du circle glacier (en regardant vers l'amont) et qui n'a plus du ouvrir depuis un ou deux ans. MAis les travaux à réaliser à la pelle mécanique pour la réouvrir seront gigantesques car le bas de la piste n'a plus du tout été entretenu depuis plus d'un an au moins, et il y a d'énormes crevasses qui se sont formées, et pour pouvoir la desservir pleinement, il faut utiliser des motoneiges, ce qui n'est pas l'idéal.
C'est la piste jaune orangé sur ce plan : https://www.saas-fee...et_2024_FRA.pdf

Le communiqué des Zermatt Bergbahnen :

Citation

Selon son orientation stratégique qui table sur 365 jours de ski, Zermatt Bergbahnen se concentrera désormais sur sa clientèle nationale et internationale pour le segment du ski estival. Une offre optimalisée devra permettre de répondre à la forte demande. De plus, Zermatt Bergbahnen veut miser dès l’été 2024 sur la mise à disposition d’un certain nombre de pistes d’entraînement sur glacier, exclusivement réservées à la relève du ski des clubs de ski, des associations régionales et des centres nationaux de performances. L’entraînement destiné aux athlètes d’élite de tous les sports de neige sera suspendu puis réévalué pour l’été 2025 par analogie aux décisions de la FIS et des deux fédérations nationales Swiss-Ski et FISI concernant aux courses de Coupe du monde à Zermatt/Cervinia

Le ski estival reste toujours aussi populaire. Changement climatique et réchauffement général obligent, les hôtes désireux de se rafraîchir en été sont toujours plus nombreux. En témoigne, notamment, l’effectif réjouissant de skieurs du nord de l’Italie qui ont profité, ces dernières années, de l’offre de ski estival. Il s’agit d’une évolution prometteuse, confirmée par le nombre croissant de skieurs en provenance des marchés internationaux. Avec le nouveau parc pour débutants «SnowXperience Plateau Rosa» exploité à Testa Grigia, les visiteurs bénéficient, en plus de diverses activités sur la neige et la glace, d’une première expérience à titre de skieurs ou de snowboarders sur le domaine skiable estival.

La promotion de la relève du ski est au cœur de la stratégie de Zermatt Bergbahnen. Pour les jeunes et leur pratique sportive, les ski-clubs, les équipes de la relève des associations régionales et les centres nationaux de performance (CNP Ouest, Centre et Est) représentent des bases importantes. La multitude d’enfants et d’adolescents qui pratiquent le ski avec un fort engagement débouche sur un grand nombre de bons skieurs et skieuses devant lesquels s’ouvre la perspective d’une carrière professionnelle. Ce sont précisément ces passionnés de la neige qui forment une base extrêmement importante pour le futur recrutement de moniteurs de ski, de guides de montagne et de promoteurs des sports d’hiver dans les stations. Zermatt Bergbahnen accorde donc une très grande importance au soutien des jeunes dans leurs activités de sports de neige, contribuant ainsi au développement du ski. S’y ajoute le transport gratuit des enfants jusqu’à 9 ans à Zermatt.

Il y a déjà des années que Zermatt Bergbahnen investit des montants et des ressources humaines considérables afin d’offrir aux athlètes de ski de Suisse et de l’étranger une infrastructure parfaite durant les mois d’été en vue de leur préparation pour la saison de la Coupe du monde ou de la Coupe d’Europe. En organisant les courses de descente de la Coupe du monde à Zermatt/Cervinia, Zermatt Bergbahnen, en collaboration avec ses partenaires de Cervinia, aurait offert à l’élite du ski des courses de descente aussi uniques qu’innovantes, ainsi que des possibilités d’entraînement en amont de ces courses. Une offre que les fédérations et les athlètes ont considérée sous un autre angle. C’est pourquoi les quatre descentes de la Coupe du monde - malgré le contrat de cinq ans avec la FIS - ont été retirées du calendrier de la Coupe du monde de ski alpin 2024/2025. Les investissements annuels dans la préparation des pistes pour les athlètes de haut niveau seront désormais destinés à la relève du ski qui apprécie les conditions d’entraînement à Zermatt. Cette décision va de pair avec le renoncement aux montants alloués par la Confédération selon son concept national des installations sportives. Pour les athlètes d’élite comme pour les hôtes, il devient possible d’utiliser librement les pistes de ski estival de Zermatt (21 km).

Décision effective dès l’été 2024

Franz Julen, président du conseil d’administration et Markus Hasler, CEO de Zermatt Bergbahnen, le résument comme suit : « Dès cet été, les équipes de ski d’élite ne trouveront plus de pistes d’entraînement à Zermatt. Nous réévaluerons la situation dans un an. Cette décision stratégique a le mérite de permettre aux jeunes équipes d’athlètes des ski-clubs, des associations régionales et des CNP de disposer dès à présent d’une infrastructure généreuse et adaptée, ainsi que d’horaires d’entraînement sur l’ensemble des mois d’été. Zermatt Bergbahnen poursuit ainsi sa contribution à la promotion de la relève dans les sports d’hiver. Ces décisions assurent une offre élargie pour les clients ainsi que des journées de ski estival plus diversifiées à Zermatt. Et le ski libre sur une neige naturelle en été bénéficie d’une augmentation globale de son attractivité.»

https://www.matterho...te_news_3826608

Et pour conclure je ne résiste pas à mettre un commentaire fait au Nouvelliste (et repris dans le 2ème article du 20 minutes cité plus bas) par le directeur général des remontées mécaniques de Zermatt Markus Hasler :

Citation

«Ce n’est pas de la vengeance», assure son directeur général Markus Hasler, joint par téléphone. «Quand vous lancez un produit, d’un point de vue économique, il faut regarder de quelle manière le marché réagit, à savoir les athlètes et les entraîneurs. Apparemment, le produit ne plaisait pas, puisqu’ils n’ont fait que de le critiquer. Dans ces cas-là, on retire le produit du marché», reprend très froidement le CEO en parlant des courses de Coupe du monde prévues à près de 3800 mètres d’altitude début novembre.

«Il en a été de même avec les entraînements sur notre glacier durant l’été ou l’automne. Les skieurs ne faisaient que de rappeler qu’il y avait trop de vent et qu’ils préféreraient se rendre en Amérique du Nord ou du Sud. On s’est donc demandé si ce qu’on faisait chez nous était juste ou non. Après réflexion, on s’est donc dit qu’on devait les laisser aller là-bas, si tout était tellement mieux ailleurs.»


Source (payante) : https://www.lenouvel...glacier-1380510 (qui apporte aussi quelques réactions, notamment du coté de swiss ski et d'anciens entraineurs).
Autre article (gratuit) : https://www.20min.ch...er-310350435589 (qui reprend majoritairement le communiqué)

RAJOUT : Quelques réactions supplémentaires de la part d'entraineurs des équipes pros (suisse, autriche et allemagne) en libre accès : https://www.20min.ch...tt-921959376702

Ce message a été modifié par chris2002 - 17 avril 2024 - 06:50 .

4

#305 L'utilisateur est hors-ligne   Nico05 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 758
  • Inscrit(e) : 11-août 18

Posté 16 avril 2024 - 23:38

Tant mieux pour les jeunes et les skieurs privés ! On aura enfin des vraies pistes de ski d’été qui ne seront pas réservées à 90% aux athlètes :lol:
Plus sérieusement, c’est là qu’on voit la domination de Zermatt dans le monde du tourisme alpin et du ski : si Saas-Fee avait été dans la même situation que Zermatt, ils n’auraient probablement jamais pu se venger car pour eux, je pense que ce serait très difficile de se priver des revenus engendrés par les athlètes pro.

Pour ce qui concerne le climat : l’entraînement des athlètes suisses à l’étranger n’est pas une bonne chose. Mais concrètement la décision ne change rien puisque la plupart s’entraînent déjà à l’étranger, ils prolongeront logiquement leur séjour sans augmenter leur nombre de vols (en tous cas espérons-le).
Skilift Planet - Nico05
1

#306 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 23 485
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 17 avril 2024 - 06:30

Excellent, merci pour ce compte rendu. En effet, que ceux qui n'aiment pas Zermatt ailleurs où c'est "tellement mieux" !
1

#307 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 655
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 17 avril 2024 - 06:49

Quelques réactions supplémentaires de la part d'entraineurs des équipes pros (suisse, autrichienne et allemande) en libre accès : https://www.20min.ch...tt-921959376702

Ce message a été modifié par chris2002 - 17 avril 2024 - 06:50 .

0

#308 L'utilisateur est hors-ligne   Haran 

  • TSF6 de la Salla
  • Groupe : Membres
  • Messages : 198
  • Inscrit(e) : 07-octobre 08

Posté 17 avril 2024 - 07:03

Je crains que le vrai perdant dans l'affaire soit Cervinia qui avait vraiment besoin de cette promotion par le sport de haut niveau qu'était cette ouverture des coupes du monde de descente H et F.

Financer l'investissement du 3S Cervinia - Plan maison - Testa griglia risque d'etre plus compliqué désormais. Quel gâchis tout de même.

Sinon les travaux de la zone débutant de Testa griglia sur le plateau Rosa sont déjà commencés cf webcam à 3500 m il y de la neige toute l'année et le chemin d'accés Suisse est des plus beaux avec survol du glacier du théodule entre 3900 et 3500 m. Et c'est gratuit pour les enfants de moins de 9 ans semble t'il.
0

#309 L'utilisateur est hors-ligne   El faval 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 08-juillet 24

Posté 08 juillet 2024 - 20:08

Bonjour
Lecteur de votre forum depuis des années, je me suis enfin inscrit.
Chaque année, j’organise une semaine ski avec des potes où nous avons testé quelques domaines français.
Cette année, nous somme allé en Italie à Breuil Cervinia domaine relié à Zermatt.
Malheureusement la météo ne fut pas clémente, 4 jours de tempête, domaine fermé côté italien. Mais fort heureusement ce n’était pas le 28 mars lors de l’incident sur Cretaz
Y a-t-il de plus en plus de tempête en montagne ?
Au vu ce qui s’est passée en France, vitre de la TCD glacier à la Plagne, TSD du Bouquetin à Méribel
Breuil cervinia est-il plus exposé ?
Je fais appel aux connaisseurs de Breuil car ayant été bluffé par le domaine (surtout côté suisse), je voudrai y retourner, trouver des infos objectives sur internet étant vraiment compliqué.
Louer côté Suisse n’étant pas dans mes moyens .
Merci
0

#310 L'utilisateur est hors-ligne   Haran 

  • TSF6 de la Salla
  • Groupe : Membres
  • Messages : 198
  • Inscrit(e) : 07-octobre 08

Posté 08 juillet 2024 - 21:45

 El faval, le 08 juillet 2024 - 20:08 , dit :

Bonjour
Lecteur de votre forum depuis des années, je me suis enfin inscrit.
Chaque année, j'organise une semaine ski avec des potes où nous avons testé quelques domaines français.
Cette année, nous somme allé en Italie à Breuil Cervinia domaine relié à Zermatt.
Malheureusement la météo ne fut pas clémente, 4 jours de tempête, domaine fermé côté italien. Mais fort heureusement ce n'était pas le 28 mars lors de l'incident sur Cretaz
Y a-t-il de plus en plus de tempête en montagne ?
Au vu ce qui s'est passée en France, vitre de la TCD glacier à la Plagne, TSD du Bouquetin à Méribel
Breuil cervinia est-il plus exposé ?
Je fais appel aux connaisseurs de Breuil car ayant été bluffé par le domaine (surtout côté suisse), je voudrai y retourner, trouver des infos objectives sur internet étant vraiment compliqué.
Louer côté Suisse n'étant pas dans mes moyens .
Merci



coté Suisse des tarifs raisonnables c' est à Taesch, en arrivant avec un peu de ravitaillement ...



0

#311 L'utilisateur est hors-ligne   l' Anversois 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 741
  • Inscrit(e) : 15-décembre 19

Posté 09 juillet 2024 - 13:04

Taesch n'est pas trop pratique pour aller skier dans le domaine international.
Biensûr beaucoup moins chèr qu'à Zermatt, mais tu prends facilement une heure avant de chausser tes skis.. Et le soir, venant du Matterhorn, une belle ballade de 20 minutes s'impose pour rejoindre la gare du train.
Un voyage jusqu'à Breuil prends facilement 2h et plus, venant de Taesch.

Breuil Cervinia est très exposé pour les vents.
La liason avec Zermat fut souvent fermée par cause du vent.
On doit réaliser que le vent en plaine ou disons Valtournanche qui est à 10 km/h peut facilement être multiplié par 5 ou même 10 à 3300-3500m de hauteur, environ la hauteur de la liason.
J'ai skié 4 fois à Breuil, et sur 25 jours de ski, la liason était ouverte quatre ou cinq jours seulement..

Ce message a été modifié par l' Anversois - 09 juillet 2024 - 13:06 .

0

#312 L'utilisateur est hors-ligne   El faval 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 08-juillet 24

Posté 09 juillet 2024 - 20:05

Merci l’Anversois pour cet réponse précise, l’intérêt de ce domaine est du côté suisse (paysage, infrastructures) , tout en logeant en Italie.
En demandant aux locaux et à l agence immobilière surle vent fort récurrent, ils étaient assez évasif.
J aurais du mal à reproposer la station à mes amis cet année mais ce n’est que partie remise
0

#313 L'utilisateur est hors-ligne   Haran 

  • TSF6 de la Salla
  • Groupe : Membres
  • Messages : 198
  • Inscrit(e) : 07-octobre 08

Posté 10 juillet 2024 - 17:52

Pour le vent il est certain qu'à 3500 ou 3900 m d'altitude quand ça souffle ce n'est pas qu'à moitié. Et les cols c'est souvent ventés ( idem la Rosiere / la Thuile )

Le nombre de jours d'ouverture est quand même très important.

à suivre sur ouverture et les webcam suisse et italie

Ensuite chaque domaine est conséquent et varié en pleine saison même sans liaison il y a moyen de bien profiter du ski.

Mon conseil est de varier les plaisirs 1 année en Suisse , 2 en Italie ...

Attention la présaison est impossible coté italien avec le tunnel du mon blanc fermé pour plusieurs années au 4 eme trimestre.

Ce message a été modifié par Haran - 10 juillet 2024 - 17:53 .

0

#314 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 655
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 10 juillet 2024 - 19:34

Voir le messageHaran, le 10 juillet 2024 - 17:52 , dit :

Attention la présaison est impossible coté italien avec le tunnel du mon blanc fermé pour plusieurs années au 4 eme trimestre.


ça dépend d'où on vient. Rien n'empêche de passer par exemple par le Gd-St-Bernard. Depuis Paris (et tous les points de départ au nord de Dijon) par exemple, le temps perdu n'est que 30 minutes.
1

#315 L'utilisateur est hors-ligne   Haran 

  • TSF6 de la Salla
  • Groupe : Membres
  • Messages : 198
  • Inscrit(e) : 07-octobre 08

Posté 10 juillet 2024 - 20:31

Voir le messagechris2002, le 10 juillet 2024 - 19:34 , dit :

Voir le messageHaran, le 10 juillet 2024 - 17:52 , dit :

Attention la présaison est impossible coté italien avec le tunnel du mon blanc fermé pour plusieurs années au 4 eme trimestre.


ça dépend d'où on vient. Rien n'empêche de passer par exemple par le Gd-St-Bernard. Depuis Paris (et tous les points de départ au nord de Dijon) par exemple, le temps perdu n'est que 30 minutes.

du coup c'est plus court d'aller à Zermatt qu'a Cervinia ...

mais oui pas impossible seulement plus long et moi depuis Lyon c'est un grosse heure d'écart





0

  • 16 Pages +
  • « Première
  • 14
  • 15
  • 16
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)