Forums Remontées Mécaniques: Pylône de sortie de gare - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Pylône de sortie de gare Étudiante en recherche d'infos

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Irisvd 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5
  • Inscrit(e) : 16-novembre 15

Posté 05 mai 2016 - 14:45

Bonjour chers membres !

Savez-vous pourquoi certaines stations de télécabines comportent un pylône juste à la sortie (pour orienter les câbles et supporter l'accélération - décélération des cabines selon moi) et d'autres n'en ont pas? Je ne trouve rien à ce sujet et m'en remet à votre expertise !

Bonne journée !


Iris, étudiante amoureuse des remontées mécaniques
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   manujour 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 126
  • Inscrit(e) : 09-février 13

Posté 05 mai 2016 - 16:30

Bonjour Irisvd,

Je ne suis pas sure d'avoir compris ta question, peux tu donner 2 exemples de télécabines (une avec un pylône juste à la sortie de gare et l'autre sans) pour refléter ta question ?

Merci
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Adrian 59 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 448
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 05 mai 2016 - 21:05

C'est très facile à répondre: il s'agit presque toujours de galets de compression pour diriger le câble dans la pente, ou bien d'aplatir la pente avant l'entrée en gare amont.

Peut-être veux-tu aussi savoir pourquoi les fûts de ces pylônes devant la gare aval soient inclinés: c'est pour diriger les forces dans la diagonale.

Immagine toi qu'un pylône droit (dans l'angle de la déviation) serait tout-de-suite arraché. En couchant le pylône, le câble sortant suit à peu près le fût du pylône et n'exerce aucune force sur celui-ci.
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Irisvd 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5
  • Inscrit(e) : 16-novembre 15

Posté 06 mai 2016 - 10:08

Merci Manujour et Adrian59 !

Un exemple avec : La télécabine de Gaia - http://www.remontees...showtopic=15671, télécabines de Londres, etc.
Un exemple sans : Le téléphérique de Portland (qu'un seul pylône pour toute la ligne) - http://www.remontees...lmayr-1365.html, téléphérique du port de Barcelone, etc.

En écrivant ceci, je me demande si c'est une question de technologie. Est-ce que toutes les télécabines ont besoin de ces pylônes compression et pas les téléphériques?
Est-ce qu'ils doivent uniquement se trouver en gare aval ou aussi en gare amont?

Merci à vous !
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 671
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 06 mai 2016 - 10:27

Voir le messageIrisvd, le 05 mai 2016 - 14:45 , dit :

Bonjour chers membres !

Savez-vous pourquoi certaines stations de télécabines comportent un pylône juste à la sortie (pour orienter les câbles et supporter l'accélération - décélération des cabines selon moi) et d'autres n'en ont pas? Je ne trouve rien à ce sujet et m'en remet à votre expertise !

Bonne journée !


Iris, étudiante amoureuse des remontées mécaniques
ù


c est surtout pas clair .. tout les appareils on bien une deviation du cable en sortie-entré de gare .. ?
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Téléfan!! 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 165
  • Inscrit(e) : 20-février 06

Posté 06 mai 2016 - 17:11

Comme il a été dit, le pylône en entrée/sortie de gare sert à gérer la déviation de câble.

Maintenant pourquoi on les trouve sur les télécabines et non les téléphériques ? Simple :
Une télécabine, par le fait d'avoir une gare débrayable, doit impérativement être à niveau au niveau de sa gare.
Un téléphérique en revanche, vu que le véhicule ne va pas faire demi-tour mais s'arrêter sur place, on peut se permettre d'avoir une gare où le câble garde son inclinaison. Cela évite d'avoir recours à des pylônes compression, que les pinces imposantes auraient du mal à franchir.

Ce message a été modifié par Téléfan!! - 06 mai 2016 - 17:11 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 06 mai 2016 - 17:47

A ma connaissance il n'existe pas de téléphérique à va-et-vient avec pylône de compression. Ou alors si cela existe il s'agit d'une très petite installation exotique faisant office curiosité. La hauteur de survol n'étant pas limitée pour les TPH à va-et-vient, des portées très longues sont possibles (4 km voire plus sont faisables) et la hauteur maximale des pylônes est une question de coûtsm du moins si l'on fait abstraction des écointégristes. Pour les TC et en particulier les TS la hauteur de survol est fortement limitée. Pour les TS cela se comprend, pour les TC on devrait autoriser des hauteurs de survol beaucoup plus importantes (je n'ai pas vérifié l'état exact des normes EN).

Ce message a été modifié par Velro - 06 mai 2016 - 17:48 .

0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Adrian 59 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 448
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 16 mai 2016 - 09:26

Iris
Les réponses (négatives) pour l'absence de pylônes compresseurs sur les téléphériques sont correctes.

Pour préciser: les télécabines ont TOUJOURS des compresseurs aval et seulement des supports amont.

En plus, les batteries à galets d'installations monodirectionnelles sont flexibles (avec des ressorts) et laissent passer les pinces appliquées très justes, tandisque les sabots de téléphériques sont fixes et ne laissent aucunement passer un chariot par dessous.
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 16 mai 2016 - 11:17

Il existe aussi des profils longitudinaux exotiques, notamment avec des contre-pentes. :)
J'ai un peu déconné avec les pyônes de compression pour TPH à va-et-vient car maintenir les porteurs soumis à une composante verticale les tirant vers le haut ce n'est pas évident. Il faudrait probablement faire circuler les galets du chariot sur un profilé support arrondi et retenir les câbles porteurs avec des dispositifs spéciaux chers et compliqués si le mouvement longitudinal du porteur dépasse quelques dzaines de cm) car un pinçage similaire à celui des fixations des cavaliers ne permet pas de forces de retenue très élevées (la profondeur de la rainure de retenue arrondie des plaquettes de serrage n'est que de quelques millimètres même pour un porteur de grand diamètre (>60 mm)).

Cela dit, ce n'est pas impossible si le client peut financer de telles bizarreries. En pratique je doute que cela soit utile vu que la hauteur de survol n'est pas limitée pour ce genre de RM.

Ce message a été modifié par Velro - 16 mai 2016 - 19:17 .

0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)