Forums Remontées Mécaniques: TPH Schauinsland - Schauinsland (Bade Wurtemberg) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TPH Schauinsland - Schauinsland (Bade Wurtemberg) Heckel - 1930

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Tony 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 533
  • Inscrit(e) : 15-mai 05

Posté 25 juillet 2006 - 11:22

Le Schauinslandbahn

Description : Le téléphérique du Schauinsland permet de relier le village de Horben (située à quelques kilomètres au sud de Freiburg) à la montagne du Schauinsland en une quinzaine de minute. Il est de type monoporteur/bitracteur. Il dispose au milieu du parcours d'un pylône "de tension" pour les câbles porteurs (4 au total > 2 pour la partie aval et 2 pour la partie amont).


Un peu d'histoire... : Construit entre 1929 et 1930, il a été inauguré le 17 juillet 1930. En 1986, après 56 années de services et plus de 12 millions de passagers transportés, l'exploitation du téléphérique est reprise par la Freiburger Verkehrs AG (société des transports fribourgeois pour la petite traduction...). Ce nouvel exploitant entreprend alors la rénovation de l'installation pour un coût total de 9 millions de DM (environ 4,6 millions d'euros).


Situation :

Image IPB


Caractéristiques techniques :
  • Altitude de départ : 473 m
  • Altitude d'arrivée : 1220 m
  • Dénivellation : 747 m
  • Longueur de la ligne : 3600 m
  • Diamètre du câble porteur : 50 mm
  • Diamètre des câbles tracteurs : 25 mm
  • Nombre de pylônes : 8 + pylône de tension
  • Portée la plus longue entre deux pylônes : 734 m entre les pylônes 6 et 7
  • Hauteur de survol la plus importante : 67 m entre les pylônes 6 et 7
  • Puissance en marche normale : 220 kW (360 kW maxi)
  • Puissance en marche de secours : 55 kW (90 kW maxi)
  • Vitesse nominale d'exploitation : 4 m/s
  • Durée du trajet : environ 15 min
  • Nombre de cabines : 37 + 1 bennes de maintenance
  • Débit : 500 p/h (si 7 personnes assises par cabines) et 700 p/h (si 11 personnes assises et debout)
  • Station motrice : Amont
  • Station tension : Aval
  • Sens de la montée : Gauche
  • Constructeur : HECKEL


Place aux photos maintenant... :

¤Gare aval :

-vue de derrière
Image IPB

-vue de devant
Image IPB

-une cabine en sortie de gare
Image IPB

-les sabots en entrée et sortie de gare
Image IPB

-le ralentisseur en gare aval
Image IPB

-le systême de renvoi des câbles vers la poulie retour/tension
Image IPB

-la poulie retour/tension (pas facile à dicerner... :wacko:/> )
Image IPB

-le contre-poids effectuant la tension des câbles tracteurs
Image IPB

-la tomme d'ancrage des câbles porteurs
Image IPB

-le contour et le garage
Image IPB


¤La ligne :

-la gare aval vue depuis une cabine
Image IPB

-vue d'un peu plus loin...
Image IPB

Image IPB

-pylône n°1
Image IPB

-la ligne
Image IPB

-pylône n°2
Image IPB

-entre les pylônes 4 et 5
Image IPB

-le pylône de tension des câbles porteurs
Image IPB

-les contre-poids
Image IPB

-le pylône de tension
Image IPB

Image IPB

-la portée de 734 mètres entre les pylônes 6 et 7
Image IPB

-la portée de 734 mètres entre les pylônes 6 et 7
Image IPB

-arrivée en gare amont
Image IPB


¤Gare amont :

-la gare amont vue de l'arrière (même architecture qu'en aval...)
Image IPB

-vue générale de l'intérieur de la gare
Image IPB

-le lanceur
Image IPB

-la transmission par courroies du lanceur
Image IPB

-une cabine en phase d'accélération
Image IPB

-une cabine dans le contour
Image IPB

-voies d'accélération et de décélération en gare amont
Image IPB

-une cabine en phase de débrayage
Image IPB

-le pupitre de commande et la synoptique
Image IPB

-le pylône n°8
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

-la gare amont vue de devant
Image IPB


¤Les cabines :

-une cabine en sortie de gare amont
Image IPB

-une cabine
Image IPB

-gros plan sur un chariot
Image IPB

Image IPB


¤Paysages au sommet du Schauinsland :

-vues sur le domaine skiable
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

-vue sur le Feldberg
Image IPB


Voili, voilou...
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 290
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 25 juillet 2006 - 11:27

Merci pour ce reportage... Un "3S" dans la forêt noir, surprenant... :wacko:

Le dernier pylône utilise le même principe que celui du 2S de Garmich-Partenkirchen,
Image IPB

Voilà...
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Tony 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 533
  • Inscrit(e) : 15-mai 05

Posté 25 juillet 2006 - 11:43

Je sais pas si il peut vraiment être considéré comme un 3S étant donné qu'il n'a pas la même configuration au niveau des câbles (2 porteurs et 1 tracteurs pour un 3S "classique" alors que celui-là a 1 porteur et 2 tracteurs...). Mais bon, au final on compte quand même 3 câbles... :wacko: :wacko:
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   KoUiToU 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 118
  • Inscrit(e) : 14-mai 05

Posté 25 juillet 2006 - 12:11

Le sytème se rapproche du 2s.

merci beaucoup pour ce reportage, une des plus vieilles remontées encore en fonctionnement dans le monde :wacko: à l'époque sa devait-être le must. En tout cas j'adore les gares avec les vieilles pendules comme dans les gares SNCF :wacko:
http://gondolaproject.com/
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 261
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 25 juillet 2006 - 12:16

Merci pour ce reportage :wacko:

Retrouvez ce reportage dans "Au Coeur des RM"

http://www.remontees...ortage-408.html
Vive la neige et la montagne
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 25 août 2006 - 14:03

Voici la vidéo de l'installation :
http://www.remontees...d/video-93.html
(Elle étais dispo depuis pas mal de temps mais je ne l'avais pas ajoutée à la BDD ;)

(Par contre moi j'ai eu un soucis lors du désarchivage, ça plante au quart environ (donc j'ai du lutte pour voir les 5 premieres minutes (sur 20) mais après ça ne marche plus ...
Chez vous ça marche comment ?

La vidéo pèse 300Mo pour 20 minutes.
Working together keeps our ropeways in motion
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Raphaël B 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 132
  • Inscrit(e) : 11-octobre 06

Posté 19 octobre 2006 - 00:02

Moi j'ai pris ce téléphérique en aout 2002. J'ai été surpris par la longueur de l'installation . Les cabines ont dut être rénovés lorsque j'y étais elles étaient encore blanche ;) .Sinon j'adore le côté urbains et anciens des gares . Sinon :D côté maquette ce téléphérique est reproduit à l'échelle N chez Brawa (ref 6560 et 6570) Voilà pour l'anedocte :P
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   jclf 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 16-septembre 07

Posté 06 mars 2008 - 22:35

Je me permet de ressortir ce sujet pour une question qui me turlupine :
Pourquoi construire un débrayable ayant un débit de 700 ou 900 p/h, alors qu'avec un simple téléphérique à vitesse maximale on obtient le même débit ????
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Raphaël B 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 132
  • Inscrit(e) : 11-octobre 06

Posté 06 mars 2008 - 22:59

Voir le messagejclf, le 6 03 2008, 21:35, dit :

Je me permet de ressortir ce sujet pour une question qui me turlupine :
Pourquoi construire un débrayable ayant un débit de 700 ou 900 p/h, alors qu'avec un simple téléphérique à vitesse maximale on obtient le même débit ????


:unsure: Dans les années 30 les premiers TPH étaient très faible niveau débit puisque l'on avait des cabines d'une trentaine de place à tout cassés la vitesse ne dépassait pas les 5m/s... et donc la construction d'un 3S permettait d'atteindre un débit considérable à l'époque c'était une vrai révolution. B)
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • TPH du Sancy
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 305
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 06 mars 2008 - 23:05

Peut-être faut-il prendre en compte l'âge de cette installation : Dans les années 1930, je ne suis pas certain qu'il pouvait exister de TPH avec un débit >700p/h sur une ligne de 3600m de long...

En tout cas, bel exemple qui démontre que l'on peut très bien conserver une vieille RM et lui conserver son cachet même quand on la rénove. Si ce genre de manière de faire pouvait être plus fréquent au lieu de tout arracher pour mettre du neuf... Comment ça je suis à coté de mes pompes :Poma: :unsure:

Edit : grillé pendant que je rédigeais... B)

Ce message a été modifié par jfd_ - 06 mars 2008 - 23:06 .

Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   foudurail 

  • TSF1 Proctor Mountain
  • Groupe : Membres
  • Messages : 117
  • Inscrit(e) : 03-novembre 07

Posté 12 octobre 2008 - 22:46

Très sympa le reportage :)
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 998
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 06 juin 2019 - 22:34

Bonsoir,

Je me permets de ressortir ce très vieux sujet car je compte me rendre en juillet pour le filmer et j'ai été vraiment surpris par cette installation ...
Autant sa vieillesse, sa "technologie" utilisée et d'autres aspects (cabines 11 places ...)

Y a t'il dans le monde une installation du genre, mais en version 4S ?
Soit 2 porteurs et 2 tracteurs :rolleyes:

Autre chose que je ne comprends pas vraiment, comment les "pinces" se débrayent sur celui-ci ?
Elles ressemblent à des fixes ...

Dire que j'avais vu au hasard, il y a quelques années cette installation dans la BDD et au final j'aurai sûrement une chance de le voir ... :rolleyes:
(Quelques recherches sur les alentours où mon meilleur ami habita quelques mois là bas, à Freiburg et on redécouvre une installation ... :D)

A noter qu'il a été rénové par PWH ainsi que Garaventa pour ses lanceurs et ralentisseurs ...

EDIT

Le mécanisme de débrayable des pinces doit juste être les 4 leviers qui montent ou se rabaissent, avec chacun un ressort horizontal ... :huh:

Image IPB
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 227
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 07 juin 2019 - 10:36

@ gondelbahn
Il s'agit évidemment d'un TPV normal, pas débrayable, comme on avait à Rarogne, et jusqu'à il y a peu à Chamonix.

Jadis on mettait souvent deux tracteurs et un seul porteur (p.ex Aiguille du Midi, Nordkettenbahn Innsbruck).

Dans les années jusqu'à 1960 von Roll mettait deux tracteurs entre deux porteurs, comme faisait aussi PHB (Säntis, Zugspitze).

Jamais chez Garaventa, ni Habegger.

La raison pour le double tracteur semble évidente: assurer le véhicule en cas de rupture - qui se fait moins ou pas du tout sur les porteurs.

Ce message a été modifié par Rothorn - 07 juin 2019 - 10:38 .

0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 703
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 07 juin 2019 - 12:51

Rothorn, désolé de te contredire mais il s'agit bien actuellement d'une installation débrayable (et pas d'un TPV).

Depuis une importante rénovation en 1987, il s'agit d'un système d'embrayage/débrayage "moderne" mais à l'origine ce n'était pas le cas : il fallait arrêter l'installation pour chaque manoeuvre d'embrayage et débrayage comme cela est expliqué dans cette belle petite vidéo d'animation : https://www.youtube....h?v=16AffMLWW4A.


Gondel, je suppose que tu as vu qu'il y a des visites guidées techniques (uniquement en allemand) : https://www.schauins...echnikfuehrung/
2

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 227
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 07 juin 2019 - 13:24

@ benbel
Merci bien, c'est une belle nouveauté pour moi!

Mais: pourquoi faut-il changer de voie, la traction est uni-sens?

Les "pinces" rappellent BMF aujourd'hui, qui équipe aussi ses cabines d'une espèce de mains par lesquelles passe le câble moteur, je trouve ça vachement drôle (Niederrickenbach).
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 703
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 07 juin 2019 - 16:12

Rothorn, cette installation a toujours été une "umlaufbahn", donc à mouvement circulaire continu, sauf que dans sa première version il fallait l'arrêter régulièrement mais il n'y avait à l'origine que 10 cabines (de plus de 20 places), ce qui limitait le nombre d'arrêts pendant un trajet, alors qu'il y a actuellement 37 cabines plus petites (7 à 11 places).
Son fonctionnement est identique à celui des 2S ou 3S actuels.
1

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 998
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 07 juin 2019 - 17:19

Merci Benbel concernant ces infos ! :)
(Merci à Adrian pour l’histoire du TPV :D)

Interessant pour la visite ...
J’ignorais, je commençais mes recherches pour cet été actuellement ;)
Je tenterai une privée sans avoir comme 10 personnes au cul ...

Incroyable installation ...
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 227
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 07 juin 2019 - 17:27

@ benbel
Merci pour les 10 cabines, qui expliquent ma question. Vu le chariot et l'image très restreinte de Gondel, je pensais à un TPV.

@ gondel
Une vue plus spacieuse aurait évité les questions. :P

----

Le tout répète une fois de plus la stupidité du terme 3S, puisqu'il ne reflète tout simplement pas la spécifité des appareils.

Il y a nombre de téléportés à 2 câbles, alors quoi en entendre? Dans le cas présent je dirais tout simplement un TPD, laissant de côté le nombre de câbles, comme c'est le cas des nombreux TPH qui n'affectent jamais le nombre de porteurs, ou de tracteurs.

Ce message a été modifié par Rothorn - 07 juin 2019 - 17:32 .

0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 998
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 07 juin 2019 - 17:31

Voir le messageRothorn, le 07 juin 2019 - 17:27 , dit :

@ benbel
Merci pour les 10 cabines, qui expliquent ma question. Vu le chariot et l'image très restreinte de Gondel, je pensais à un TPV.

@ gondel
Une vue plus spacieuse aurait évité les questions. :P


Benbel à voir, je peux réserver une visite seule :P
Il faudrait cela dans toutes nos stations suisses !
J’approuve ce concept :D

Adrian, tu auras une vue plus spacieuse en vidéo :P

Ce message a été modifié par Gondelbahn Monde - 07 juin 2019 - 17:32 .

0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Hiegel 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 473
  • Inscrit(e) : 10-juillet 17

Posté 19 janvier 2023 - 16:11

Bonjour,
Voilà des photos de ma visite en date du 2 Août 2022, certaines sont faites à l'arrache, ne m'en voulez pas.
La mise en page est celle d'un reportage mais avec des descriptions moins détaillées, voyez ça comme un complément en attendant une refonte.

Les traductions de textes sont réalisés par mes soins (sans traducteur donc), j'ai fais ce que j'ai pu mais mon allemand est loin d'être parfait.

Petite précision : le téléphérique a subi une grande rénovation en 2009 soit 3 ans après le reportage de Tony.



Le Schauinslandbahn

Le Schauinslandbahn est premier et des cinq téléphérique débrayable Heckel et le dernier encore en activité.
Il tire son nom du Schauinsland, qui signifie littéralement "regarde dans le pays" ("Schau" : 1ère personne de "Schauen" (regarder), ins : "in des" soit dans et "Land" le pays).
Ce nom pourrait se traduire par "vue sur la contrée".



La gare aval

La gare aval est placée en bordure de la Bohrerstraße (comprenez route des mineurs, le métier), nom faisant référence à la mine du Schauinsland (nous y reviendrons).
C'est ici que sont mis sous tension les deux tracteurs de l'appareil.



La gare aval :
Image IPB



Bienvenue au plus long téléphérique à mouvement continu d'Allemagne :
Image IPB
Umlauf = mouvement continu ; Seilbahn = téléporté ou téléphérique dans ce contexte



Un plan des activités du Schauinsland :
Image IPB



La tome d'ancrage des porteurs et la déviation des câbles vers le lorry :
Image IPB



La poulie retour, repeinte en jaune :
Image IPB



Vue d'ensemble depuis l'embarquement :
Image IPB




La ligne

D'une longueur de 3.6 km, la ligne se compose de neuf pylônes dont un servant à tendre les porteurs.



On s'éloigne de la gare aval :
Image IPB



Tête du P5, en-dessous la Schauinslandstraße :
Image IPB



Le pylône 6 chargé de tendre les porteurs :
Image IPB



L'ultime portée :
Image IPB



Le panorama :
Image IPB




La gare amont

Implantée à 1220 mètres d'altitude, la gare amont est la station motrice de l'installation. On y trouve entre autres un snack nommé "Die Bergstation" soit "La Gare Amont".
A 15 minutes de marche se trouve une tour d'observation offrant une vue à 360 degrés sur la Forêt Noire et ses environs.



Le dernier pylône :
Image IPB



L'entrée en gare :
Image IPB



Le tout de plus loin :
Image IPB



Le toit de la gare :
Image IPB



La ligne depuis le dernier pylône :
Image IPB



L'intérieur de la gare :
Image IPB



Le moteur de secours visible à travers une petite vitre :
Image IPB



Une plaque informative :
Image IPB

"Donnés et faits :

Histoire :
C'est le 17 Juillet 1930 que fut ouvert le Schauinslandbahn, devenant le premier téléporté à mouvement continu à grandes cabines.
Il fera l'objet d'une nouvelle première en 1987/88 en tant que premier téléporté d'Allemagne sans contrôleurs proposant plus de 4 places par cabines."



Le profil altimétrique :
Image IPB



Photos montrant les premières années du Schauinslandbahn :
Image IPB



Une autre photo historique sur la gauche d'un escalier (donc dure à cadrer) :
Image IPB



Une photo de l'impressionnante poulie d'entrainement dans les toilettes sous la gare :
Image IPB



Une aire de jeu pour enfants :
Image IPB




Le ski au Schauinsland

Sur le plateau voisin de la gare amont se trouvent deux petites station de ski : Hofsgrund et Haldenköpfle.
Le petit domaine d'Hofsgrund est desservi par trois TKE2 et deux télécordes, tandis que celui d'Haldenköpfle ne possède que deux TKE2 et un télécorde.

Les photos ne montrent que le domaine d'Hofsgrund, Haldenköpfle se trouvant beaucoup plus loin contrairement à ce que laissent penser certains plans.



La ligne du téléski Rotlache, desservant les deux rouges et l'unique noire du domaine :
Image IPB



L'arrivée de ce téléski :
Image IPB



Sa poulie retour-tension :
Image IPB



Une partie du domaine depuis l'arrivée du Rotlache :
Image IPB



Même image, les TKE2 Poche (à droite) et Rosshang sont soulignés. Ces installations sont ouvertes au ski de nuit :
Image IPB




Les activités

De multiples activités sont proposés au Schauinsland, nous ne nous intéresseront qu'à deux d'entre elles.
Les photos de la mine ne sont pas excellentes, compression oblige. J'ai pris les moins pires.



La tour d'observation :
Image IPB



Bienvenue au...
Image IPB



...temple de la claustrophobie :
Image IPB



Un gros moustique, celui-là pique la pierre (et pas que si vous passez devant) :
Image IPB



Un train de mine :
Image IPB




La descente

La descente est gratuite pour tout achat d'un ticket montée + descente coûtant 3.50€ plus cher que l'aller simple.



Avant de partir, on aperçoit la plaque du constructeur :
Image IPB



La déviation des porteurs au pylône de tension :
Image IPB



Le P6 et l'un de ses énormes contrepoids :
Image IPB



Le deuxième pylône :
Image IPB




La fin

Voilà pour ce complément d'informations, n'hésitez pas à faire remonter les erreurs diverses dans ce topic ou en mp.
4

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)