Forums Remontées Mécaniques: Funifor Kälti - Stanserhorn (CabriO) / Stans (Nidwald) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Funifor Kälti - Stanserhorn (CabriO) / Stans (Nidwald) Garaventa - 2012

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 382
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 10 décembre 2013 - 20:37

J'avais donné ces infos très techniques comme complément pour les personnes intéréssées mais elles sont trop détaillées pour le reportage.

J'ai pas bien vu la configuration de l'entraînement hydrostatique; comme le concept de sauvetage intégré est assez récent je ne le connais pas dans tous les détails. Normalement il y a deux moteurs Diesel et deux système d'entraînement hydrostatique avec possibilité de permuter les sources de pression (voir mon commentaire sur ce que je suppose être la vanne de commutation).
As-tu des précisions ou éventuellement d'autres photos sur la disposition de moteurs hydrauliques?

Ce serait aussi intéressant de voir des photos de détail du groupe hydraulique de freinage car au fil des ans il y a eu quelques changements. De mémoire avant on trouvait pas mal de centrales de Oelhydraulik Hagenbuch avec des servovalves Selec mais sauf erreur Garaventa a passé aux valves de régulation de pression proportionnelles hautes performances (celles-ci ne sont pas forcément moins performantes que des servovalves conventionnelles, les distributeurs proportionnels haut de gamme avec régulation de position du tiroir sont excellents et de toute façon les servovalves autres que les très petites sont multi-étages).
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 246
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 11 décembre 2013 - 20:14

Voir le messageVelro, le 10 décembre 2013 - 20:37 , dit :

J'avais donné ces infos très techniques comme complément pour les personnes intéréssées mais elles sont trop détaillées pour le reportage.

J'ai pas bien vu la configuration de l'entraînement hydrostatique; comme le concept de sauvetage intégré est assez récent je ne le connais pas dans tous les détails. Normalement il y a deux moteurs Diesel et deux système d'entraînement hydrostatique avec possibilité de permuter les sources de pression (voir mon commentaire sur ce que je suppose être la vanne de commutation).
As-tu des précisions ou éventuellement d'autres photos sur la disposition de moteurs hydrauliques?

Ce serait aussi intéressant de voir des photos de détail du groupe hydraulique de freinage car au fil des ans il y a eu quelques changements. De mémoire avant on trouvait pas mal de centrales de Oelhydraulik Hagenbuch avec des servovalves Selec mais sauf erreur Garaventa a passé aux valves de régulation de pression proportionnelles hautes performances (celles-ci ne sont pas forcément moins performantes que des servovalves conventionnelles, les distributeurs proportionnels haut de gamme avec régulation de position du tiroir sont excellents et de toute façon les servovalves autres que les très petites sont multi-étages).


Pour te répondre concernant l'hydraulique. Il y a bien une seule centrale hydraulique pour les freins. Concernant l'entrainement de secours, il s'agit bien de la vanne de permutation pour les sources de pression.

Comme écrit dans le reportage, l'entrainement de secours classique est assuré par le "grand" des deux moteurs hydrostatiques. Pour l'évacuation "Flaschenzug" (connait pas l'expression en français), propre au Funifor, elle est assurée par le plus petit des moteurs hydrostatiques. La vanne de permutation permet ainsi de "jongler" entre le petit ou le grand entrainement hydrostatiques selon le type de marche de secours.

Voici une photo où il est possible de distinguer l'ensemble du cheminement: http://kilano.remont...briO/PVELRO.jpg . Par contre, je n'ai pas de photos détaillées des deux motoréducteurs au niveau des poulies motrice (le CabriO était en fonctionnement et il est interdit d'aller sur le lorry....)
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 382
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 12 décembre 2013 - 12:09

Puissance nominale du moteur: 560 kW (probablement un ABB 560 M3BP 355 LKB).
Pour les RM on voit souvent des indications de puissance un peu particulières car elles ne correspondent pas forcément à la puissance nominale (mention du point de fonctionnement), il est impossible de connaître avec certitude la puissance mominale du moteur. Parfois les spécifications nominales tiennent aussi compte de conditions particulières (p.ex. altitude et température). Pour la puissance maximale il faut se méfier si la durée de surcharge temporaire n'est pas mentionnée et typiquement pour les RM la plus grande puissance correspond au freinage électrique dans les conditions les plus défavorable.

Le système d'amortissement hydraulique pour les mouvements du contrepoids (lien image: http://kilano.remont...abriO/GAMM5.jpg) est inspiré de qui existe dans d'autres domaines industriels, par contre il semblerait (à vérifier) qu'il n'y a qu'un accumulateur à vessie pour compenser les faibles fuites d'huile alors que dans d'autres domaines on installe souvent une petite pompe électrique et un réservoir pour compenser les fuites. L'amortissement se fait en limitant le débit entre les deux orifices principaux du moteur hydraulique (monté sur un réducteur planétaire, voir photo). Pour des courses limitées on peut utiliser un vérin pour la même fonction.

Quelques infos diverses basées sur les PDF en allemand du site officiel de la RM (liens mentionnés dans le reportage):

En raison l'écartement des deux porteurs d'une voie (5 m), les têtes de pylône mesurent 24 m de large. L'ensemble des quatre ouvrages de ligne a nécessité près de 375 tonnes d'acier (feraillage non compris).

Les 22 poulies (10 en station retour amont et 12 en station motrice-tension aval) sont chacune pourvues d'une double surveillance (axe et alignement de la gorge, on voit bien les barrettes cassantes sur diverses photos), ce type de surveillance est imposé par les directives CEN pour les TPH à va-et-vient sans frein de chariot.

Cette photo (lien image: http://kilano.remont...abriO/GAMM8.jpg) montre les deux barrettes cassantes surveillant la limite de débattement latéral de la poulie.
Sur cette photo (lien image: http://kilano.remont...abriO/GAMM9.jpg) on voit bien la barrette cassante de la surveillance de l'axe de la poulie.

Les surveillances de déraillement des porteurs sont sélectives et permettent la localisation de défaut.

Une particularité réside dans l'assistance hydraulique du nivellement, en particulier lors du passage des ouvrages de ligne. En raison de la position du centre gravité par rapport l'axe de rotation une correction d'assiette par servorégulation hydraulique active est requise, elles est gérée par les automates programmables embarqués. Il existe une vidéo des essais sur un prototype.
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 382
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 12 décembre 2013 - 12:20

(Ce message aurait dû être posté avant le précédent.)

Merci pour tes précisions kilano18.

Si mes souvenirs sont bons, l'hydraulique de freinage peut être complètement doublée en cas d'entraînement tandem (p.ex. les deux TPH de chantier 30 et 40 tonnes de Tierfehd). Dans le cas du CabriO il n'y qu'un seul moteur et réducteur d'entraînement principal, raison pour laquelle il y a un groupe unique pour le frein de service et le frein de sécurité mais évidemment une bonne partie des composants sont séparés, les prescriptions sont assez précises à ce sujet.

La particularité réside plus dans les entraînements hydrostatiques, je ne me souviens plus de la définition formelle car il y a différents types d'entraînements non principaux (auxiliaire, secours, etc.), il faudrait vérifier la terminologie dans les prescriptions et les normes.

"Flaschenzug" signifie simplement "mouflage" (aussi "palan"), c'est une méthode de rapatriement de véhicule propre au funifor.

Pour faire passer la pilule du "sauvetage intégré" les deux Diesel ont chacun leur commande quasiment complètement séparée et il y a aussi la gestion pour le freinage en marche de récupération qui est normalement sans automate de sécurité (par contre les moteurs Diesel récents ont quasiment tous une unité de contrôle à microprocesseur que l'on gère normalement via CAN Bus (les protocoles sont en partie standardisés, couramment utilisés pour la gestion de grands groupes électrogènes)) mais on peut aussi interfacer de manière conventionnelle.

En tout cas c'est une très belle réalisation, soignée dans les moindres détails.
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 246
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 21 novembre 2014 - 10:17

Doppelmayr a réalisé un vidéo sur le CabriO:
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 660
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 02 août 2015 - 20:39

Merci pour avoir mis cet intéressant reportage, je mis 40 minutes tout juste pour lire un peu et voir, pour dire que c'est très ample et informatif!!

Au premier abord j'étais pas content qu'ils détruiraient l'ancien, mais après avoir vu le nouveau, je dus dire "chapeau", c'est bien fait, surtout du point de vue constructif.
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)