Forums Remontées Mécaniques: [Actu] Groupe BMF-Bartholet - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 13 Pages +
  • « Première
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

[Actu] Groupe BMF-Bartholet Site web, presse, média...

#201 L'utilisateur est hors-ligne   Anton aus Tyrol 

  • TSD6B du Diable
  • Groupe : Membres
  • Messages : 358
  • Inscrit(e) : 20-avril 10

Posté 06 novembre 2017 - 12:40

Voir le messageVelro, le 06 novembre 2017 - 08:43 , dit :

Voir le messageClément05, le 05 novembre 2017 - 12:39 , dit :

Voir le messageVelro, le 05 novembre 2017 - 11:33 , dit :

Au lieu d'accepter cette mondialisation stupide nous aurions mieux fait de protéger nos marchés tout en produisant un maximum en Suisse et, plus généralement, en Europe. L'UE avec son ultralibéralisme économique aveugle porte également une lourde part de responsabilité.

Attention, c'est extrêment glissant comme sujet et pas le sujet du forum !


Les terrains glissants ne me font pas peur et je préfère que le sujets qui fâchent soient abordés constructivement plutôt que de censurer tout en se plantant la tête dans le sable. Ce n'est pas en fermant les yeux que les problèmes disparaissent.


Je ne voulais pas spécifiquement mettre en avant la Suisse, je faisais allusion à la problématique générale liée aux capitaux étrangers.

Malheureusement avec les structures complexes des montages financiers il est finalement souvent impossible de savoir qui détient réellement le capital en fin de compte. Raison pour laquelle j'ai toujours soutenu les entreprises majoritairement détenues par des membres de familles comme p.ex. des fondateurs ou descendants de ceux-ci, ou encore avec une participation, même minoritaire, des employés, etc.


Construire des RM et assurer le service derrière n'a rien de comparable avec produire des récipients en plastoc dont le couvercle ferme mal et qui deviennent cassants après deux ans simplement parce qu'il n'y avait aucune maîtrise de la qualité, des granulés de plastique à la fabrication. Je ne dis pas que le "Made in China" est forcément que mauvais mais simplement par expérience je constate souvent une très mauvaise maîtrise de la qualité, qu'il s'agisse de biens destinés au grand public ou de composants industriels (en partie vendus par des sociétés européennes leader du marché). Simplement pour les RM, jouer à la lotterie de qualité peut très vite tourner au désastre.

Exemple concret: la visserie. Aussi bien, si applicable, le traitement de surface anticorrosion que, plus grave, le respect des spécifications métallurgiques et de traitements thermiques revêt une importance primordiale. Si on se retrouve avec des vis 12.9 ne correspondant en réalité qu'à du 8.8 c'est très mal parti et à moins de disposer d'un labo d'essais on ne peut vérifier le respect des normes.
Rien que le zinguage des pièces de RM est un bon exemple. On ne verra aucune différence au début mais après quelques années (ou parfois même mois, je peux en attester pour de la visserie) on peut avoir de très mauvaises surprises.

Le problème plus général et qui n'est pas spécifiquement chinois concerne la course à la rentabilité. Avec de tels objectifs souvent la pérénnité de l'entreprise est sacrifiée au profit générable à court terme.

Je reste d'avis que les RM devraient rester une spécialité européenne; même les Américains ne sont jamais parvenus à développer des RM dignes de ce nom. Il s'agit d'un domaine trop pointu pour simplement faire du copié/collé sur la base de quelques dessins techniques, il y a tout un savoir-faire acquis sur plusieurs décennies avec des spécialistes qui sont prêts à faire des montages dans le monde entier mais guère enclins à s'établir avec leurs familles quelque part à des milliers de kilomètres d'ici dans un pays à la culture très différente et où ils ne peuvent ni lire ni comprendre la langue.

Faudra voir à moyen terme quelles seront les répercussions sur BMF. Si la société peut conserver une certaine autonomie opérationnelle il reste une lueur d'espoir, dans l'autre cas extrême avec une mainmise chinoise pure et dure j'émets de très fortes réserves quant à la l'avenir de la société.

Espérons que HTI BV (Poma, Leitner, etc.) ou Doppelmayr ne passent pas en mains chinoises...


Pour aller dans ton sens, je connais une société française appelée NFM à Lyon qui conçoit et assemble des tunneliers pour métro, autoroutes... C'est un des leaders en Europe avec un autre acteur allemand (issu de Creusot-Loire/Framatome l'usine est au Creusot). Pas mal d'analogies avec le secteur des RM, par le métier technique, l'exigence sécurité et la typologie des projets.

L'actionnaire chinois a laissé toute sa marge de manœuvre à NFM en matière commerciale, technique et organisation. Ils ont surtout développé des compétences en Chine pour leur marché intérieur (qui est énorme). L'image du made in China dans ces solutions techniques est déplorable sur les marchés internationaux (y compris dans les pays en voie de développement) et c'est NFM en France qui conçoit, vend, fabrique et installe hors Chine. En matière industrielle il y a des synergies avec la Chine au niveau des commodités simples et non critiques.
A ce titre un POMA peut être attaqué sur le marché chinois.
Je confirme que souvent les bureaux d'étude chinois peuvent être catastrophiques sur des ingénieries complexes, si vous vous souvenez d'un accident de TGV chinois voici quelques années pour lesquels les BE avaient mal copié et dimensionné des spécifications inspirées de celles de Alstom et Siemens.

Ce message a été modifié par Anton aus Tyrol - 06 novembre 2017 - 12:41 .

0

#202 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 057
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 06 novembre 2017 - 16:09

A noter qu'il n'y a rien d'anormal, dans une économie libérale, à ce que l'actionnariat d'une entreprise change, évolue, ect... La libre circulation des capitaux est une règle de base. Dans le cas précis, il s'agit d'une entreprise familiale : donc c'est le premier réel changement de ce type. Une révolution pour BMF Bartholet !
L'important va être de suivre l'évolution industrielle de l'entreprise. Pas évident que cela change du jour au lendemain... Mais dans 5 ou 10 ans ? Il est probable que cette évolution va favoriser le développement de l'entreprise sur l'export, et lui ouvrir de larges portes. D'autres sites industriels seront peut être construits à l'étranger ? Possible.

Ensuite, les débats sur la nationalité de l'acquéreur... ! Peu importe qu'il soit togolais, péruvien, allemand, français, chinois ou martien... Il y'a souvent un fond de racisme derrière ces propos là. Ou alors une peur ?
Mais bon, dans cette libre circulation des capitaux, quand une entreprise du bout du monde est achetée par des fonds venant de l'UE ou de la Suisse... > Je remarque que cela ne choque personne... LOL

L'important, c'est le projet industriel, l'emploi, et la vie de l'entreprise BMF. Les débats sur la couleur du passeport de l'actionnaire... franchement peu importe.

:)
1

#203 L'utilisateur est hors-ligne   Axelus 

  • TSF6 de la Salla
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 196
  • Inscrit(e) : 30-octobre 13

Posté 06 novembre 2017 - 17:00

Merci Rodo d'avoir remonté un peu le niveau. On ne parle ici que d'un actionnariat, pas d'une volonté de délocaliser ou de tout sous traiter en Chine ou je ne sais quoi. Si tu es une entreprise qui désire grandir et qu'un investisseur qui a des sous arrive, c'est forcément bien pour toi, qu'il soit chinois ou pas. Je ne suis pas un fan de la mondialisation a tout va, loin de là, mais je me réjouis de cette arrivée chez BMF. Ils vont avoir de l'argent pour développer leurs produits, pour investir en R&D, pour exister partout dans le monde... C'est tout bénef pour eux.

En plus il faut arrêter de se borner à la vision chinoise d'il y a 10 ans. Les chinois ont bien compris que les compétences techniques dans l'industrie, ca ne s'acquiert pas en copiant tout le monde et en faisant à sa sauce. Les chinois optent désormais pour des partenariats plutôt que des prises de pouvoir à tout va, dans le double objectif de gagner de l'argent, certes, mais à long terme et donc en faisant les choses bien ; mais surtout d'acquérir des procédés industriels pour se mettre aux standards mondiaux et produire chez eux et pour eux des installations de qualité sans avoir toujours besoin de recourir à des entreprises étrangères. De plus les actionnaires chinois sont majoritairement très respectueux des entreprises européennes / américaines qu'ils achètent. Ils n'arrivent pas pour mettre le bordel mais pour apprendre.

Et je vais simplement terminer en parlant d'un domaine que je connais mieux que les RM : l'automobile. Il fut un temps où le groupe Ford possédait de très nombreuses marques dans sa besace, parmi lesquelles Volvo ou encore Jaguar. Deux marques qui étaient vraiment mal en point à la fin des années 2000, la crise économique ayant très durement impacté la maison mère Ford aux USA, son marché de prédilection. Ces deux marques ont donc été vendues pour pas grand chose afin de dégager un peu de cash, mais surtout parce qu'elle perdaient de l'argent (surtout Jaguar qui était un gouffre financier). Aujourd'hui, Volvo appartient à Geely (marque de voitures chinoises) et Jaguar à Tata (marque indienne), ainsi que Land Rover qui était affiliée à Jaguar depuis leur réunion au sein de Ford pour des raison techniques. Aujourd'hui, l'activité de Volvo est toujours concentrée sur la Suède tout comme Jaguar et Land Rover en Grande-Bretagne. Et ces trois marques ne se sont jamais aussi bien portées, elles gagnent toutes de l'argent, leur image demeure excellente, les produits sont d'excellente qualité malgré leurs capitaux désormais très lointains. Pourquoi est ce que le domaine des RM ne pourrait pas en profiter ?
1

#204 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 057
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 06 novembre 2017 - 17:46

Exact. Et on peut ajouter que ce type d'opération (> le rachat capitalistique) se produit souvent avec en prime une augmentation du capital. Cela signifie de l'argent cash pour l'entreprise qui va lui permettre de poursuivre son développement. Dans le R&D, dans l'outil industriel, ect...

Vu toutes les dernières activitées de BMF, avec l'achat de Gangloff, le lancement dans le débrayable, ect... J'imagine que du capital en plus pour développer des brevets, ect... ne doit pas faire de mal.
0

#205 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 865
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 06 novembre 2017 - 18:25

Voir le messageRodo_Af, le 06 novembre 2017 - 16:09 , dit :

A noter qu'il n'y a rien d'anormal, dans une économie libérale, à ce que l'actionnariat d'une entreprise change, évolue, ect... La libre circulation des capitaux est une règle de base. Dans le cas précis, il s'agit d'une entreprise familiale : donc c'est le premier réel changement de ce type. Une révolution pour BMF Bartholet !
...

En fait ce n'est pas vraiment le cas. Comme je l'ai indiqué plus haut, la participation de Cederlake Capital dans le groupe BMF provient de la vente par un fonds d'investissement européen, le fonds Euroknights VI géré par Argos Soditic, de la participation qu'il avait acquise dans BMF en 2011.
J'ai entretemps pu vérifier que ce fonds de placement était déjà majoritaire dans BMF qui n'était donc plus une entreprise familiale.

Un extrait de l'info d'Argos Soditic à ce sujet :

Afin d’accélérer son développement, le groupe et ses actionnaires ont souhaité s’associer à Argos Soditic, dont l’entrée permet au groupe d’une part, de renforcer sa structure financière et d’autre part d’accélérer son développement en donnant au groupe davantage de ressources tant financières qu’opérationnelles pour l’accompagner dans ses futurs projets. Cela passe notamment par le renforcement des équipes techniques et commerciales, par l’ouverture de filiales sur les marchés prioritaires.  L’entrée au capital d’Argos Soditic a également permis au groupe de mettre en place des solutions de financement des projets à l’export.

Pour rappel ceci a eu lieu en 2011, peu avant l'important développement de Bartholet avec notamment l'ouverture de filiales en France et en Allemagne.

On pourrait donc "banaliser" la vente par Argos Soditic à Cedarlake comme n'étant qu'une étape supplémentaire dans le développement de BMF à l'international et plus spécialement en Asie. :)

Cette vente ne fait toujours l'objet d'aucun communiqué en Suisse et n'a pas encore été évoquée dans la presse locale.
1

#206 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 057
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 06 novembre 2017 - 21:58

> Benbel : Merci bien pour ton explication précise du cas BMF !

:)
0

#207 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 865
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 16 novembre 2017 - 17:39

BMF a finalement publié un communiqué le 13 novembre dans lequel le changement d'actionnaire passe au second plan et dont le titre est "Les Remontées Mécaniques Bartholet renforcent leur implantation en Suisse et à Flums."

Ce communiqué n'est disponible qu'en allemand : ici le lien vers le document en pdf.

Avant de résumer ce communiqué, une information complémentaire : j'avais déjà vu que pour cette opération d'achat, le fonds Cedarlake Private Equity Fund I avait été conseillé par la société Rantum Capital située à Francfort. Ci-après le lien vers son site et son communiqué relatif à l'opération BMF : Rantum Capital.
A noter que le titre de ce communiqué est bien "Le Cedarlake Private Equity Fund I, conseillé par Rantum Capital, a acquis une participation majoritaire dans le groupe suisse Bartholet".

Pour revenir au communiqué de BMF :

- Dans ses 2 premiers paragraphes, le communiqué revient sur les beaux développements du groupe, sur l'importance de l'image "Swiss Made" et sur sa croissance des dernières années à l'international.

- Ensuite, ce qui justifie le titre du communiqué, un paragraphe est consacré au développement des activités de production à Flums avec d'une part la construction dans cette localité en 2018, d'une nouvelle usine de production pour les cabines Gangloff, et d'autre part des développements, déjà en 2017, dans les outils de production pour les installations de remontées avec l'installation de 6 nouvelles unités d'usinage robotisées. Il y a également une nouvelle unité de production de poulies jusqu'à 8 mètres de diamètre.

- Le paragraphe suivant traite essentiellement des importantes possibilités de croissance dans les années à venir. Ceci concerne en particulier le marché asiatique et notamment les plans des autorités chinoises de développement des activités de sports d'hiver. Sont aussi visées les remontées mécaniques urbaines, aussi bien en Asie qu'en Amérique du Sud.

- Vient finalement un paragraphe intitulé "Nouvel actionnaire" (mais qui n'y consacre en fait qu'une ligne) dont voici le contenu approximatif :

RANTUM Capital, dont le siège est à Francfort, a avec Cedarlake remplacé après 7 années ARGOS SODITIC comme partenaire actionnaire privé.
Les marchés asiatiques offrent de grandes perspectives de croissance, aussi bien dans le développement de nouveaux domaines skiables que dans la création de réseaux intelligents de transports par remontées mécaniques dans des villes surchargées et comme alternative à la construction de ponts au-dessus de rivières et autres étendues d'eau. Le groupe Bartholet est déjà impliqué dans des projets de construction de remontées en Chine et en Corée.

- Dans le dernier paragraphe "Statement", le Président et CEO Roland Bartholet se réjouit d'avoir trouvé un partenaire financièrement solide et fiable, qui pourra soutenir le développement du groupe en Asie de même que celui de nouvelles solutions de transport urbain. L'ensemble de l'équipe dirigeante se réjouit de cette nouvelle étape excitante dans l'histoire de la société.


A titre personnel, je trouve cette communication un peu surréaliste : insister à plusieurs reprises lourdement sur les développements en Asie sans oser "avouer" la nationalité du nouveau fonds d'investissement actionnaire et même laisser croire que celui-ci viendrait plutôt de Francfort. Ceci sans donner d'ailleurs la moindre information sur ce nouvel actionnaire dont il n'est évidemment pas non plus mentionné qu'il est majoritaire (puisqu'Argos Soditic l'était déjà).

Comme dit dans le communiqué, l'image "Swiss Made" est essentielle. D'où l'importance de souligner le développement des activités de production à Flums avant de mentionner, à mi-voix, le changement d'actionnaire.
3

#208 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 057
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 16 novembre 2017 - 18:28

Merci Benbel pour ce suivi. C'est bien drôle ! J'adore les gars de la Comm'... Ahahahah
0

#209 L'utilisateur est hors-ligne   Anton aus Tyrol 

  • TSD6B du Diable
  • Groupe : Membres
  • Messages : 358
  • Inscrit(e) : 20-avril 10

Posté 16 novembre 2017 - 18:33

Voir le messageRodo_Af, le 16 novembre 2017 - 18:28 , dit :

Merci Benbel pour ce suivi. C'est bien drôle ! J'adore les gars de la Comm'... Ahahahah

Ca s'appelle de la communication corporate ! Ou belle langue de bois !

Ce message a été modifié par Anton aus Tyrol - 16 novembre 2017 - 18:34 .

0

#210 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 261
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 06 décembre 2017 - 17:08

Il y a depuis 2014 un accord de libre échange entre la Suisse et la Chine ce qui n'est pas le cas avec l'UE. BMF Bartholet peut donc exporter aux meilleures conditions vers la Chine les pièces critiques et à terme assembler sur place, comme le font depuis longtemps Poma/Leitner et Doppelmayr/Garaventa aux USA. Avec un marché potentiel de 300 millions de skieurs à terme ceux qui n'auront pas de partenaire chinois vont faire rapidement la grimace :wacko:
1

#211 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 286
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 13 décembre 2017 - 19:18

Voir les circulaires ici, notamment Accord de libre-échange Suisse-Chine Transport direct (mise à jour, état: 28.1.2016):
https://www.ezv.admi...--origine-.html

Je laisse aux spécialistes le soin d'expliquer les détails.


Ca me rappelle la réponse légendaire du conseiller fédéral Rudolf Merz mort de rire (équivalent du Ministre des finances en France) au sujet d'une question sur le droit douanier:
https://www.youtube....h?v=EGAEHoMMJgc
avec discussion sur les grains de poivre entiers ou non, à la fin il s'excuse en avouant qu'il n'a pas compris certains passages du texte qu'il a lu.
Voir en particulier de 00:01:57 à 00:03:28. :)

Faudrait sous-titrer mais malheureusment le texte est quasiment impossible à traduire.


En Chine le vent peut tourner particulièrement vite, ce qui peut pénaliser les entreprises autres que les multinationales qui elles ont plus de moyens pour faire pression.
La politique chinoise est des plus arbitraires, ce qui ne facilite pas l'implantation de sites industriels. En cas de problème on peut vider des bureaux rapidement pour se retirer ou s'établir ailleurs dans les pays, par contre pour des sites de production c'est autrement plus compliqué.

Perso je me méfierais de l'eldorado chinois. L'avenir nous dira si le capital étranger était une bonne solution ou non. On ne peut pas généraliser, de nombreuses sociétés sont assez indépendantes au niveau opérationnel bien que propriété de groupes financiers.

De façon plus générale, il serait judicieux d'avoir un marché plus ouvert mais malheureusement pour un nouveau constructeur il est d'une part difficile de s'approprier des parts de marché et d'autre part, notamment en raison des exigences pour les RM CEN (normes EN), les coûts de la paperasse, certifications/homologations, etc. ont explosé.

Pour moi des sociétés de très haut niveau comme p.ex. Bolliger & Mabillard Ingénieurs Conseils SA à Monthey auraient les compétences de base nécessaires pour se lancer dans les RM mais cela ne les intéresse pas.

BMF je ne suis pas contre mais j'estime qu'ils feraient mieux de se concentrer sur des installations "normales" plutôt que de s'impliquer dans exotismes genre creisseleries.

Ce message a été modifié par Velro - 13 décembre 2017 - 19:24 .

0

#212 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 261
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 22 décembre 2017 - 12:33

Belle réalisation de BMF Bartholet avec le remplacement des cabines au Grand Bornand:

https://france3-regi...ie-1387683.html

Un exemple à suivre avec la personnalisation des cabines par des artistes de la région, très réussi bravo!

Et les cabines Gangloff/BMF sont vraiment classe ! ça va cartonner sur le marché chinois aucun doute...
2

#213 L'utilisateur est hors-ligne   Marieva 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 723
  • Inscrit(e) : 01-juillet 16

Posté 22 décembre 2017 - 13:11

Oui je trouve le design des produits Gangloff réussi, aujourd’hui les cabines du Rosay hier celle de Peclet,les bennes de Caron magnifique,d’ailleurs je trouve une ressemblance entre celles du Rosay et de Peclet celle ci en plus gros bien sur (33 places au lieu de 10)
0

#214 L'utilisateur est hors-ligne   zip6974 

  • FUN de Peclet
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 331
  • Inscrit(e) : 28-juin 08

Posté 23 décembre 2017 - 14:00

Voir le messagehighlander08, le 22 décembre 2017 - 12:33 , dit :

Belle réalisation de BMF Bartholet avec le remplacement des cabines au Grand Bornand:

https://france3-regi...ie-1387683.html

Un exemple à suivre avec la personnalisation des cabines par des artistes de la région, très réussi bravo!

Et les cabines Gangloff/BMF sont vraiment classe ! ça va cartonner sur le marché chinois aucun doute...


Une très belle réussite je confirme pour ces cabines de la tc du rosay et leur personnalisation, une première dans ce style là je crois !
Les faits sont têtus ;) N'en déplaise à certains !
-1995-2008: 3 TSD6 3TSF au Grand-Bornand
-2008-2014: Aucun nouveau télésiège, 1 seul tk
-2014-2020: 1 TSD6 et peut-être une autre nouvelle remontée ;)
2

#215 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 192
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 26 février 2018 - 20:35

Bonsoir,

Je tiens à vous présentez la dernière nouveauté Bartholet en Suisse :
Le TSD6 à Lauchernalp.

Ce télésiège intéressant possède une courte ligne avec des gares ouvertes pour observer la mécanique, je trouve bien comparé à la Berra par exemple.
Il comporte des sièges avec des portes-ski, je trouve pas très utiles personnellement.

C'est donc le 2e TSD en Valais, suivant le TSD4 Bella Lui.

Voici donc un aperçu de cette installation :

TSD6 Holz-Stafel (Bartholet)

:)

Ce message a été modifié par Gondelbahn Monde - 26 février 2018 - 20:36 .

Pourquoi j'aime filmer les remontées-mécaniques ?
C'est toute ma vie cette passion et si on rajoute de la découverte de lieux et de personnes, cela ne peut qu'être mieux !
Le tout en conservant le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
1

#216 L'utilisateur est hors-ligne   Tony le savoyard 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 749
  • Inscrit(e) : 08-juillet 17

Posté 06 avril 2018 - 21:05

Le premier TPH solaire va etre inauguré en Suisse Orientale :
https://amp-rts-ch.c...-orientale.html
1

#217 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 261
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 20 mai 2018 - 08:55

Projet important en Allemagne pour BMF Bartholet, une TCD8-10 pour desservir une zone de loisirs toutes saisons sur le Winterberg près de Magdeburg.

Lien ci-dessous en allemand:

https://www.volkssti...terberg-projekt
1

#218 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 4 135
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 08 juin 2018 - 20:14

BMF vient d'inaugurer un nouveau site de production de cabines en Suisse (info sur leur Facebook).
Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.

Liste de reportages prévus (photos faites) : voir ma page personnelle (profil). En cas de litiges, me contacter par MP.
1

#219 L'utilisateur est hors-ligne   cwcwcw 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 409
  • Inscrit(e) : 21-juin 12

Posté 15 décembre 2018 - 04:09


S'il vous plaît excuser ma grammaire. J'utilise DeepL traducteur.
0

#220 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 057
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 23 janvier 2019 - 11:42

Voici la nouvelle identité visuelle de l'entreprise. Merci d'en tenir compte dans vos futurs reportages :

Image IPB


:)
4

  • 13 Pages +
  • « Première
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)