Forums Remontées Mécaniques: Passage de pylônes de téléphérique - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 5 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Passage de pylônes de téléphérique

#81 L'utilisateur est hors-ligne   jclf 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 733
  • Inscrit(e) : 16-septembre 07

Posté 20 mars 2017 - 03:16

L'émission le Monde de Jamy diffusée sur France 3 le 21 décembre dernier expliquait relativement bien les effets des montagnes russes et pourquoi on a envie de ça.
L'émission s'était retrouvée sur YouTube, mais elle à visiblement été supprimée... Toutefois un extrait de la partie qui nous intéresse est toujours disponible ici (et accessible depuis ailleurs que la France !). Si on suit la logique de la chaine YouTube de l'émission, d'ici un an il se pourrait que l'émission soit publiée en intégralité dessus.

Ce message a été modifié par jclf - 20 mars 2017 - 03:16 .

0

#82 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 01 octobre 2019 - 18:53

Bonjour,

En marquant "sensations Aiguille du Midi" sur Google, voici le site internet que j'ai trouvé : Il fait référence au dit "pas dans le vide", et ne mentionne pas celle qui est pour moi la plus importante du passage du premier tronçon sur les 2 premiers pylônes du haut !

https://www.ski-expr...guille-du-midi/

Et voici le commentaire que je viens de mettre (étant apparemment le seul à en avoir mis un), en espérant qu'il sera validé :

"Je ressens beaucoup de sensations debout au passage des 2 pylônes du haut du premier tronçon, et surtout passés en descente à la vitesse 10 m/s, plutôt que 8 m/s (l’accélération est proportionnelle au carré de la vitesse), ainsi que lorsque la cabine est remplie et donc plus lourde, constituant une « flèche » plus grande sur le câble, autant qu’un ascenseur très rapide de gratte-ciel, voire une montagne russe (mais celle-ci est assise), (j’ai mesuré le graphe de – 0,4 G durant 2 secondes environ sur mon smartphone),

et je ne ressens pratiquement rien dans le dit « pas dans le vide », qui reste immobile, car on a déjà presque autant, sinon plus cet effet auparavant, depuis les balustrades !

Je regrette d’ailleurs le remplacement du téléphérique de Flégère, qui sur les 3 pylônes du haut, était assez sympa aussi en sensations, car ceux des télécabines, même debout et plus nombreux, font moins d’effet, car passés moins rapidement.

(sauf encore un peu s’ils vont à 6 ou 7 m /s, et si certains pylônes ont une grande différence de pente amont/aval)

D’ailleurs, beaucoup plus de touristes, voire skieurs, ou randonneurs s’expriment beaucoup plus au passage des 2 pylônes que dans le cube en vitre, utilisé davantage pour se faire photographier !!

J’ai effectué, et je suis étonné d’être le seul, avec mon forfait, plusieurs allers et retours (même à 8 m/s, il y a une petite sensation, certes 0,64 fois l’accélération de 10 m/s, mais 1,25 fois plus en durée)

La véritable attraction est selon moi, le premier tronçon du téléphérique, et c’est la raison pour laquelle je choisis Chamonix aussi pour le ski !!" (fin de citation)

(et j'espère avoir une réponse, car les commentaires précédents datent désormais sur ce sujet de 2016 et 2017 !)

Bien cordialement.

Philippe.
0

#83 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 660
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 01 octobre 2019 - 19:04

@ Philippe
voici une réponse. je dois te décevoir, ne comprenant pas tout-à-fait ce que tu veux nous faire partager.

Je suis tout à fait d'accord quant au téléférique de la Flégère (qui avait d'ailleurs 4 pylônes, tous dans la moitié supérieure) - que les passages de pylônes n'ont rien de spectaculaire sur les télécabines.

Mais c'est partout comme ça, rien de spécial soit à l'Aiguille soit vers la Flégère.¨

Ce qui est bien regrettable que tous les téléfériques à grande portée se voient un après l'autre détruits.
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#84 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 03 octobre 2019 - 10:41

@Rothorn

Merci de m'avoir répondu !

Mais par contre, je ne comprends toujours pas que vous ne ressentiez pas les bonnes sensations, comme dans une montagne russe au passage des pylônes, surtout des 2 premiers en descente du premier tronçon de l'Aiguille du Midi, et encore davantage à 10 m/s, lorsqu'il est rempli !

Sur ces 2 pylônes, l'accélération négative est de - 0,3 g à - 0,5 g durant 2 secondes environ, comparable à une attraction foraine, et surtout cette fois, les passagers sont debout en équilibre et non assis comme dans une attraction, et d'ailleurs, de nombreux touristes s'expriment à l'intérieur !

D'autant plus que c'est le sujet de départ, de base, de ce forum de discussion.

Et les pylônes du téléphérique de Flégère à 10 m/s en descente surtout aussi, effectuaient une accélération de - 0,2 g à - 0,4 g, quand-même !

(j'ai mesuré tout cela en Janvier dernier sur un graphe sur mon smartphone (Physic Toolbox Sensor Pro, que tout le monde peut télécharger par Google Play), quand il était encore opérant)

Heureusement, de nombreux téléphériques à va et vient 2 grandes cabines rapides, continuent d'être de ce style en Europe et dans le monde, lors des renouvellements, en en Suisse ou Autriche, j'ai vu sur le site "Remontées mécaniques", un télécabine qui a pour une fois été remplacé par un téléphérique !

A l'une des stations de ski de Savoie ou Haute Savoie (je crois que c'est Val Thorens), j'ai vu hier qu'entre télécabine et téléphérique, ils ont opté pour 15 raisons contre 3 pour le téléphérique, tant mieux !

Mais il y a beaucoup de sensations aussi dans certains funiculaires, et les meilleures sont dans celui Arc en Ciel de Bourg Saint Maurice - Les Arcs, car contrairement à d'autres qui sont totalement linéaires, il change de pente plusieurs fois à 10 à 12 m/s, effectue quelques virages, et s'arrête et repart à une station intermédiaire.

Il est d'ailleurs remplacé cette année par de nouvelles voitures, mais avec la même vitesse, et sensations j'espère !

Là où il y avait aussi de bonne sensations, c'est dans les téléskis les plus rapides et en pente comme heureusement, il en reste quelques-uns comme aux Houches - Bellevue, et qui sont obligés de rester, car la largeur serait trop faible pour y faire tenir un télésiège ou télécabine, ou bien dus au vent beaucoup plus fort à leur emplacement sur un télésiège qu'un téléski, tant pour la sécurité que le confort protégeant les skieurs du froid, tant mieux !

Ce message a été modifié par Philippe R - 03 octobre 2019 - 13:08 .

0

#85 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 03 octobre 2019 - 11:08

Je n'arrive pas à insérer sur le forum depuis mon ordinateur, l'image du graphe que j'ai retranscrite sur Excel, puis en format jpeg, qui montre pourtant bien le détail des accélérations en fonction du temps sur chacun des 3 pylônes, car quand j'essaye, il me propose uniquement d'insérer un url en http... Et un copier/coller ne marche pas non plus... Dommage !...

Ce message a été modifié par Philippe R - 03 octobre 2019 - 11:12 .

0

#86 L'utilisateur est hors-ligne   vincen 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 591
  • Inscrit(e) : 27-décembre 05

Posté 03 octobre 2019 - 11:17

 Philippe R, le 03 octobre 2019 - 11:08 , dit :

Je n'arrive pas à insérer sur le forum depuis mon ordinateur, l'image du graphe que j'ai retranscrite sur Excel, puis en format jpeg, qui montre pourtant bien le détail des accélérations en fonction du temps sur chacun des 3 pylônes, car quand j'essaye, il me propose uniquement d'insérer un url en http... Et un copier/coller ne marche pas non plus... Dommage !...

https://www.remontee...showtopic=13951 ;)
0

#87 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 4 470
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 03 octobre 2019 - 12:12

Il est vrai que par exemple le Zugspitzbahn ralentit pour le passage des pylônes pour éviter des secousses trop importantes. Les remarques ci-dessus ne sont pas surprenantes. Mais pourquoi n'est-ce pas appliqué à l'Aiguille du Midi ?

Ce message a été modifié par Clément05 - 03 octobre 2019 - 12:12 .

Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.

Liste de reportages prévus (photos faites) : voir ma page personnelle (profil). En cas de litiges, me contacter par MP.
0

#88 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 03 octobre 2019 - 12:38

Merci d'être réactif !

Mais personnellement, j'aimerais bien que tous passent le plus rapidement possible sur les pylônes, pour les sensations, qui sont pour moi, le but recherché, et le meilleur téléphérique dans ce but est le premier tronçon de l'Aiguille du Midi, ce pourquoi je choisis Chamonix pour le ski, et parfois Bourg Saint Maurice pour le funiculaire Arc en Ciel !

Je pense que s'il reste à 10 m/s sur les 2 premiers pylônes (d'ailleurs pour la sécurité sur le 3° le plus en aval, qui a le plus de changement d'inclinaison, il ralentit à 7 m/s en descente, mais reste à 10 m/s en montée), c'est que c'est possible techniquement en gardant la sécurité, et pour justement garder cet attrait attractif amusant pour les touristes.

Au moins, si certains mails que j'adresse à d'autres passionnés sur ma plus grande passion qui est la musique traditionnelle (accordéon, valses de Vienne, musiques folkloriques, chanteurs comme Charles Trénet, etc...), dont j'effectue une émission chaque dimanche depuis 31 ans sur idfm98.fr / Emissions / Musiques récréatives (Radio Enghien), de 12 à 14 h, sont longs à répondre, les sensations fortes étant ma passion secondaire, ceux d'ici sont rapides !

Et merci à Vincen pour l'astuce !, dont j'ai réussi à incorporer l'image du graphe que vous pouvez voir sur le lien ci-dessous, mais un peu plus flou que l'original sur Excel et même l'image elle-même :

avec en abscisses les temps en secondes, et en ordonnées les accélérations en g (à multiplier par 9,81 (10 environ), pour des m/s², et bien sûr en prenant ici 1 g pour la pesanteur terrestre naturelle au repos, qu'il convient de retirer si l'on mesure uniquement la valeur de l'accération) :

Accélérations sur pylônes du téléphérique de l'Aiguille du Midi 1° tronçon en descente rempli à 10 m/s
Image IPB
On distingue aussi les belles secousses et oscillations dus à l'élasticité du câble et des balancements de la cabine !

Sur le 2° tronçon, véritable exploit en 1955 des ouvriers courageux, d'avoir réussi à monter 6 tonnes du câble porteur à dos d'homme jusqu'à 3800 mètres d'altitude sans hélicoptère, la vitesse depuis les nouvelles cabines de 2018 affiche jusqu'à 13,6 m/s au début de la descente ou montée, 12 m/s ensuite !!

Ce qui donne une vitesse verticale, comme la pente au début est de 110 %, soit environ 50°, mais peut-être 45° lorsqu'il atteint 13,6 m/s, de 13,6 * (sin 45°) 0,707 = 9,5 m/s (35 km/h), et les 2 cabines se croisent donc à près de 100 km/h !! Mais on sent peu d'accélération, puisqu'il n'y a pas de pylône, et que cette vitesse est atteinte en 20 secondes, soit une accélération verticale d'environ 0,05 g...

Sans compter la différence de hauteur impressionnante entre le câble porteur très haut et le câble tracteur très bas à leur milieu, lorsque les cabines sont en station, qui se rejoignent évidemment au niveau des roulettes et griffes de chaque benne (ou d'un pylône).

J'avais eu aussi la chance, mais cela s'est produit une seule fois, que la cabine stoppe brusquement en plein milieu et la sensation avait été très bonne également, car bonjour le balancement vertical énorme aussi du à la réaction du câble porteur !!

Ce message a été modifié par Philippe R - 03 octobre 2019 - 14:40 .

2

#89 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 660
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 03 octobre 2019 - 21:06

@ philippe R

Je dois avoir pas pouvoir suivre tes calculs. Ce que je pense savoir estimer est que tu te plantes avec les imaginations de secousses sur les pylônes, selon le principe: le plus vite possible,, le plus funny!

Tu conduis aussi une voiture comme ça dans les virages ?

En France les sabots de pylône sont plus longs et admettent des vitesses plus grandes, voire sans freiner

Toutefois, du fait du changement de pente il y a un risque que la cabine sorte de la voie si l'énergie cinétique n'est pas adaptée avant un vecteur différent. La même chose vaut pour la montée. Imagine que la cabine vienne à 10 m/s (ou même 12) et arrive au sommet du sabot (la moitié) et puis elle part dans le vide parce que la pente supérieure est quelque peu plus faible...

Peu de pylône seulement supports sans changement de pente, p.ex. Piz Lagalb, ou Säntis, pylône 1.

Et même: il y a toujours un obstacle, ne fût ça que la résistance que fait la courbe du sabot par rapport au poids du véhicule (Lastwegkurve).

Tant que m'y connaisse, les cabines balancent déjà pas mal sans donner des gaz!

tu peux aussi observer cela sur les télécabines, dont les véhicules oscillent dans la hauteur pendant leur course, du fait de l'énergie dans le câble qui dépasse le nécessaire pour la motion dans le sens de la ligne.

:D
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#90 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 03 octobre 2019 - 22:50

@Rothorn : Toutes les explications des pylônes en forme de clotoïde, et non de parabole (ce qu'il convient pour avoir une accélération linéaire), encore moins de demi-sinusoïde inversée, ni de demi-cercle inversé, optimale effectivement pour réduire un peu les accélérations et risque de déraillement des poulies, qui sont largement conçues pour éviter cela, et de même que pour un train sur ses rails, le poids de la cabine + des passagers ajoute en stabilité sur le câble porteur,

ont été déjà décrites en détail par Velro en page 4 (précédentes), et il convient de s'y reporter !

C'est aussi pourquoi, suite à quelques expériences inattendues de très fort vent il y a plus de 20 ans (vu sur YouTube en 2007, ils ont dû patienter ainsi jusqu'à ce que le vent se calme !!)), sur la cabine de l'Aiguille du Midi qui balançait latéralement énormément, sans pouvoir rejoindre l'arrivée sans risque de percuter les murs de côté, depuis quelques années ils ne courent plus de tels risques et préfèrent arrêter celui du 2° tronçon haut en cas de vent supérieur à 80 km/h environ (qui est toujours plus fort en altitude)


0

#91 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 660
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 03 octobre 2019 - 23:09

@ philippe
Tu mélanges pas mal les choses. Ces balancements latéraux n'ont rien à faire avec le passage de pylône en sens longitudinal. Ou un motif contre tes vitesses, qui coureraient sans doute le risque que la cabine heurte au cou du pylône :P

En plus: quelle "page 4" de Velro auxquelle tu te rapportes?
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#92 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 774
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 04 octobre 2019 - 10:26

 Philippe R, le 01 octobre 2019 - 18:53 , dit :





D’ailleurs, beaucoup plus de touristes, voire skieurs, ou randonneurs s’expriment beaucoup plus au passage des 2 pylônes que dans le cube en vitre, utilisé davantage pour se faire photographier !!

J’ai effectué, et je suis étonné d’être le seul, avec mon forfait, plusieurs allers et retours (même à 8 m/s, il y a une petite sensation, certes 0,64 fois l’accélération de 10 m/s, mais 1,25 fois plus en durée)

La véritable attraction est selon moi, le premier tronçon du téléphérique, et c’est la raison pour laquelle je choisis Chamonix aussi pour le ski !!" (fin de citation)

(et j'espère avoir une réponse, car les commentaires précédents datent désormais sur ce sujet de 2016 et 2017 !)

Bien cordialement.

Philippe.


pour les vacances , il est temps d'arrêté la montagne et d' allez au parc axterix ou europapark ! :lol: :lol:

Ce message a été modifié par shuntage - 04 octobre 2019 - 10:26 .

vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », eh ben je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…
0

#93 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 05 octobre 2019 - 02:42

@shuntage : Je suis aussi allé dans de très nombreux parcs d'attractions, mais mes oreilles internes étant très sensibles aux effets de déséquilibre d'accélérations verticales debout, encore plus sur la pointe des pieds, des ascenseurs rapides notamment, et donc aussi des téléphériques et funiculaires, les attractions seraient beaucoup plus efficaces en sensations debout plutôt qu'assises, comme je l'ai marqué déjà sur ce même forum en 2014 !! (voir pages précédentes).

Car les rares attractions debout fonctionnent très bien, avec la sécurité (tour de chute, montagne russe, bateau pirate, manège forain UFO, palais du rire, tous debout, etc...), mais elles ne sont que 5% environ...
0

#94 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 382
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 20 octobre 2019 - 22:32

J'ai emprunté pas mal les métiers (terme désignant les installations) forains de même que grands huits de parcs d'attraction mais ma seule crainte est une collision avec un volatile, les g je les supporte très bien et je n'ai pas le vertige. :)

Pour les TPH à va-et-vient, l'accélération tangentielle admissible au passage d'un pylône est fixée par les normes européennes, je l'ai probablement mentionné plus haut. Après c'est une question de choix du constructeur, si l'on allonge les sabots des pylônes et en donnant un profil en clothoïde au lieu d'un arc de cercle ont peut passer plus vite mais perso je serais plutôt favorable à programmer de façon plus serrée les profils de vitesse car il est inutile de ralentir trop tôt. Idem pour les zones d'entrée en station, là également avec des commandes modernes on pourrait gagner un peu de temps (mais c'est un chemin de croix de diverger des EN car il faut tout justifier dans le moindre détail, raison pour laquelle certains concepts en principe dépassés (p.ex. pour les freins) sont conservés).

La sensation effective au passage d'un pylône dépend de différents facteurs même si le profil de vitesse de la course généré par les copieurs (répétiteurs de marche) reste identique. P.ex. pour le TPH de Tortin - Col des Gentianes, le passage (sauf erreur) du pylône après la longue portée peut être très spectaculaire dans certains cas alors que dans d'autres c'est relativement banal. Toutes sortes de paramètres influencent la dynamique, dont notamment les conditions de charge des deux cabines. Je me souviens d'un passage assez surpenant il y a quelques années mais il faudrait poser la question aux cabiniers pour en savoir plus.

Côté sensations, les arrêts d'urgence sont parfois également assez impressionnants (des essais dynamiques de frein de chariot ne sont pas effectués car sollicitant trop les installations) en particulier lors du passage d'un ouvrage de ligne avec fort changement de pente mais la probabilité de bénéficier de telles sensations est assez faible pour un usager lambda.
0

#95 L'utilisateur est hors-ligne   4b0n 

  • TK Hörnli
  • Groupe : Membres
  • Messages : 76
  • Inscrit(e) : 02-juin 17

Posté 23 octobre 2019 - 12:10

Voir le messagePhilippe R, le 03 octobre 2019 - 22:50 , dit :


C'est aussi pourquoi, suite à quelques expériences inattendues de très fort vent il y a plus de 20 ans (vu sur YouTube en 2007, ils ont dû patienter ainsi jusqu'à ce que le vent se calme !!)), sur la cabine de l'Aiguille du Midi qui balançait latéralement énormément, sans pouvoir rejoindre l'arrivée sans risque de percuter les murs de côté, depuis quelques années ils ne courent plus de tels risques et préfèrent arrêter celui du 2° tronçon haut en cas de vent supérieur à 80 km/h environ (qui est toujours plus fort en altitude)




Oulala j'imagine pas l'odeur dans la benne si elle était pleine, ni l'état de ceux qui en sont sortis !
:blink:
0

#96 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe R 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 21-septembre 10

Posté 22 novembre 2019 - 16:15

Je me permets de vous poser à tous une question, car j'hésite pour le prochain séjour au ski, tout en continuant de rechercher les sensations au passage des pylônes des téléphériques :

Les 5 téléphériques des 4 VALLEES en Suisse (Verbier, Mont-Fort), notamment celui au passage des 4 pylônes à 10 m/s allant de Trotin au Col des Gentianes,

sont-ils aussi SENSATIONNELS que celui du 1° tronçon de l'Aiguille du Midi de Chamonix ??

Car ma compagne aurait une proposition de location intéressante à Nendaz par son travail...

Sinon je choisirai Bourg-Saint-Maurice les Arcs, pour lequel je connais bien le funiculaire Arc en Ciel, bien sensationnel aussi, de par ses changements de pente, virages et arrêt intermédiaire, à 10 à 12 m /s (dont ils viennent de renouveler les voitures).

Merci si quelqu'un pouvait me répondre.

Toutefois, j'ai vu les vidéos sur YouTube et les gens à l'intérieur, à l'écoute, semblent ne pas réagir et continuer de causer normalement ! Mais il est vrai qu'ils réagissent beaucoup pour l'Aiguille du Midi, et ne réagissaient pas pour l'ex-téléphérique de Flégère, ni dans les ascenseurs rapides de gratte-ciels, qui pourtant debout, sont je trouve, pas mal non plus en sensations !

Ce message a été modifié par Philippe R - 22 novembre 2019 - 16:17 .

0

#97 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 660
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 22 novembre 2019 - 17:17

Citation

Les 5 téléphériques des 4 VALLEES en Suisse (Verbier, Mont-Fort), notamment celui au passage des 4 pylônes à 10 m/s allant de Trotin au Col des Gentianes,


Il faut déjà noter qu'il n'y a plus que 4 tfv sur les 4 vallées (celui au Plan du Fou étant foutu).

Des 4 restants, 2 sont sans pylônes.

Je n'y vois aucun passage spectaculaire. Les raisons:

TORTIN:
1 et 4 à double tête, pas d'oscillation forte
2 et 3 en ligne égale (sans changer de pente).

LA CHAUX
2 et 3 équivalent à double tête
1 ligne égale.

Le plus de balancement j'estime au pylône 2 depuis la Chaux aux Gentianes. Mais veuille noter que le téléférique n'accelère pas dans les 100 mètres, et qu'il n'y en conséquence pas de balancement en raison de freinage.

Bon séjour.

Ce message a été modifié par Rothorn - 22 novembre 2019 - 17:20 .

[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#98 L'utilisateur est hors-ligne   David Winter 

  • TSF3 de Massebœuf
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 150
  • Inscrit(e) : 18-novembre 18

Posté 22 novembre 2019 - 21:24

Bonjour,

Je connais bien ces installations pour les avoir connues depuis leurs débuts (j'ai même connu les cabines 2 places de Médran pour ainsi dire).
Il est vrai qu'il n'y a pas de gros balancement au passage des pylônes, mais on le ressent tout de même légèrement au niveau des deux pylônes rapprochés de la ligne Jumbo sur la Chaux. J'ai toujours ressenti que la disposition de ces deux pylônes était telle que le passage du second compensait le balancement généré après le premier.
Niveau Gentianes/Tortin, ça balançait bien du temps des premières bennes (qui reposent maintenant au niveau des gares Mont-Fort et Jumbo). A voir.
Ceci étant, si vous avez une possibilité sur Nendaz, autant en profiter, le domaine des 4 Vallées est superbe et mérite le détour. Bonnes vacances !
Verbier: des vacances inoubliables depuis 4 générations (et depuis 1975 pour ma part).
*** WANTED *** : télécabine 2 places de l'ancien TCD2 Médran 1 (1950-1984).
1

  • 5 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

2 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 2 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)