Forums Remontées Mécaniques: TKE2 Vorabgletscher 1&2 / Laax (Alpenarena) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TKE2 Vorabgletscher 1&2 / Laax (Alpenarena) Garaventa - 1978

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Artsinol 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 182
  • Inscrit(e) : 13-septembre 13

Posté 08 février 2016 - 15:49

Avec les photos de Snowloup et kilano18 je vous présente un reportage sur les téléskìs du Vorabgletscher à Laax.

Image IPB


Alpenarena : Flims-Laax-Falera

L’Alpenarena, de plus en plus connue sous le nom de Weisse Arena, est l’un de les domaines skiables les plus célèbres du canton des Grisons. Il propose environ 220 km de pistes (les chiffres varient selon les sources) et est en concurrence pour la première place en taille du canton avec le domaine d'Arosa-Lenzerheide qui le devancerait légèrement avec 225 km. Le domaine skiable est réparti sur trois villages : Flims, Laax et Falera.

Le domaine s'étend entre des altitudes de 1100 mètres, au départ des remontées à Flims et Laax, et 3000 mètres au massif du Vorab. Il est desservi par 3 téléphériques (il y en avait 4 jusqu'il y a quelques mois, avant la fermeture du téléphérique du Cassons), 4 télécabines, 9 télésièges, 8 téléskis et 5 tapis roulants. Il existe en plus à Flims, hors domaine skiable, un petit funiculaire qui permet de rejoindre le lac de Cauma.

Ce grand domaine skiable a une longue tradition de tourisme montagnard, avec plusieurs remontées mécaniques très intéressantes au niveau historique. C'est ici qu'a notamment été installé le premier téléporté débrayable au monde ! (TSD2 Flims-Foppa 1945>1983). Le téléphérique de Cassons était également une remontée légendaire. Le domaine dispose aussi d'appareils beaucoup plus récents au niveau de l'innovation, comme le premier télésiège BMF avec sièges Porsche design.


Laax : au centre de l’Alpenarena

Reconnu comme une des plus grandes stations de ski helvétiques, le village de Laax est situé à une altitude d'environ 1030 mètres, autour d'un petit lac (Lej Grond ou Lag Grond, aussi appelé Laaxersee). Il s'agit de la station la plus importante de la région de la Surselva qui en compte de nombreuses.
Si la station n'est pas récente, elle n'a pas une aussi longue tradition touristique que sa voisine Flims, une des plus anciennes du pays, dont elle fut au départ une extension. Flims est actuellement surtout mise en avant pour le tourisme estival et, en hiver, pour les randonnées et le ski de fond. Par contre Laax attire essentiellement des amateurs de ski alpin et de freestyle et beaucoup de snowboarders, ceci dans une ambiance plus luxueuse et plus animée.

Le secteur de Laax représente quasiment la moitié du domaine skiable de l'Alpenarena et dispose de 2 téléphériques, 2 télécabines, 6 télésièges débrayables (y compris celui de Falera) et 6 téléskis. Laax est un paradis pour le ski freestyle et les snowboarders. Il dispose de plusieurs snowparks dont un des plus beaux beaux de Suisse au Crap Sogn Gion et un autre sur le glacier du Vorab. Il y a aussi 2 halfpipes, un petit et le "Superpipe" qui est le halfpipe le plus important au monde.

L'altitude élevée (un peu plus de 3000 mètres au sommet des pistes) associée à un bon système d'enneigement permet une saison plus longue que dans la majorité des stations. Il s'agit d'un des domaines "over 3000" des Grisons, avec St-Moritz, le Corvatsch et la Diavolezza.


Vorabglestcher : une remontée créée à l'origine pour le ski d'été

Situé en dessous du massif du Vorab, composé du « Bündner Vorab » (Vorab des Grisons) et du « Glarner Vorab » (Vorab de Glaris) , le glacier du Vorab représentait auparavant une belle étendue comprise entre 2500 et 3000 mètres.
Les stations de Flims et Laax ont vu la possibilité de pratiquer le ski d'été sur ces neiges éternelles et ont construit en 1978 une télécabine reliant Crap Masegn au glacier du Vorab (ce fut la première TCD6 en Suisse) de même que deux téléskis parallèles Garaventa menant au point culminant du glacier, qui font l'objet du présent reportage. Ces téléskis desserviront aussi un snowpark ouvert toute l'année. En 1979 a été ensuite construit un téléski Städeli en direction du Vorab Pign.

L'exploitation a connu en grand succès, le ski d'été n'étant possible dans les Grisons qu'au glacier du Vorab et à la Diavolezza à côté de Pontresina ainsi qu'un petit peu au Corvatsch. Cependant la fonte graduelle du glacier et sa constante régression ont engendré la fermeture définitive de l'exploitation estivale ainsi que le démontage du téléski du Vorab Pign par manque de neige.
L'exploitation des 2 téléskis du Vorabgletscher s'est poursuivie en saison hivernale avec un nouveau rôle, celui de garantir une ouverture anticipée de la saison. Ils desservent des pistes de toutes difficultés, des descentes vers Alp Ruschein sans oublier de belles possibilités de freeride.


Les caractéristiques :

Caractéristiques administratives

TKE2 Téléskis biplaces à enrouleurs : Vorabgletscher 1 et Vorabgletscher 2
Exploitant : BFL Bergbahnen Flims-Laax
Constructeur : Garaventa (Goldau)
Année de construction : 1978

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 2 personnes par archet
Débit : 1200 personnes/heure
Nombre de pylônes : 16 pour l'un et 17 pour l'autre

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2564 m
Altitude amont : 2974 m
Dénivelée : 410 m
Longueur développée : 1985 m

Caractéristiques techniques

Emplacement tension : aval
Type de tension : contrepoids
Emplacement motrice : aval
Commandes électroniques : Sisag
Constructeur des enrouleurs : Borer



Situation sur le plan des pistes

Le tracé des deux téléskis est bien visible dans la partie supérieure gauche du plan ci-dessous.

Image IPB


Infrastructures des téléskis du Vorabgletscher

Ce domaine skiable n'a pas souvent fait appel à Garaventa pour ses remontées dans le passé et cela semble être encore le cas, peut-être dans une moindre mesure, actuellement.
Garaventa propose ici deux téléskis parallèles dont la structure est particulièrement bien adaptée à l'exploitation sur glacier.

Les gares aval sont basées sur le modèle motrice-tension développé par Will Bühler qu'on retrouve sur d'autres téléskis de glacier. A noter que des gares semblables existent sous la marque Doppelmayr sur certains téléskis de glacier en Autriche (par exemple le TKE2 Kaserer 2 au glacier d'Hintertux, construit en 1982). La tension du câble de l'installation est assurée par un contrepoids situé à l'arrière de chaque gare aval, relié au lorry supportant la poulie et l'unité motrice. Un deuxième contrepoids est situé à l'avant de chaque gare aval, qui assure la tension d'un câble qui relie tous les pylônes de la ligne, câble auquel est aussi suspendue la ligne de sécurité.

Les premiers pylônes de chaque téléski, situés au niveau de l'embarquement, sont des pylônes compression simples avec des potences réglables en hauteur en fonction de la hauteur de neige afin de faciliter la prise des archets à l'embarquement. Ensuite les 3 ou 4 pylônes suivants (selon le téléski) et les 2 derniers de chaque téléski sont de type portique en treillis, le premier modèle développé par le constructeur de Goldau. Cependant la majorité des pylônes de chaque ligne sont des portiques tubulaires spécialement adaptés à l'exploitation sur glacier.

Les gares amont, assez bien abritées du vent, sont de simples poulies retour fixes positionnées sur des pylônes avec jambes de force fixés sur d'imposants massifs en béton.

Pour les archets, Garaventa a choisi les enrouleurs hydrauliques d'un autre fabricant helvétique, Borer, connus pour leur douceur et leur confort.


Les gares aval – Vorab

Les gares aval sont situées à proximité de la gare amont de la télécabine du Vorab. Elles se trouvent sur un vaste plateau qui offre toute la place nécessaire pour choisir la direction à prendre. Les gares des 2 téléskis sont très proches, l'une étant un peu avancée par rapport à l'autre. La faible pente de l'endroit rend l'embarquement très aisé.


Image IPB
Sur la gauche, la gare amont de la télécabine du Vorab et sur sa droite, les gares aval des téléskis du Vorabgletscher

Image IPB
L'ensemble des gares aval des téléskis et des zones d'embarquement

Image IPB
Vue rapprochée

Image IPB
Vue d'ensemble de la ligne

Image IPB
La ligne avec l'embarquement

Image IPB
Vue latérale des 2 gares

Image IPB
Les 2 gares vues de face

Image IPB
Gros plan sur une gare

Image IPB
Les zones d'embarquement


La ligne

La pente n'est pas constante. Elle est assez marquée à certains endroits, en particulier dans la dernière partie avant les gares amont, et elle est par contre pratiquement nulle en milieu de ligne.
Avec une longueur d'environ 2 km, ce qui est beaucoup pour des téléskis, ceux-ci font partie des plus longs téléskis du canton des Grisons.
Un téléski compte 1 pylône de plus que l'autre, la différence se situant en début de ligne où les pylônes des 2 téléskis ne sont pas alignés. Dès le 3ème pylône d'un téléski (et donc le 4ème de l'autre) les pylônes des 2 téléskis se trouvent dans le même alignement.


En raison de la présence des 2 téléskis parallèles, celui sur lequel les photos sont prises (celui de gauche) est dénommé « A » et l'autre « B ».

Image IPB
P1 A avec potence ajustable en hauteur

Image IPB
P2 B

Image IPB
Ligne vers P2 A

Image IPB
P2 A

Image IPB
P3 B

Image IPB
Ligne vers P3 A

Image IPB
P3 A P4 B

Image IPB
Ligne vers P4 A

Image IPB
P4 A P5 B

Image IPB
Ligne vers P5 A

Image IPB
Augmentation temporaire de la pente

Image IPB
P5 A P6 B

Image IPB
Ligne vers P6 A

Image IPB
P6 A P7 B

Image IPB
Ligne vers P7 A avec une pente plus faible

Image IPB
P7 A P8 B

Image IPB
Ligne vers P8 A

Image IPB
P8 A P9 B

Image IPB
Ligne vers P9 A avec une très faible pente

Image IPB
P9 A P10 B

Image IPB
Ligne vers P10 A

Image IPB
P10 A P11 B

Image IPB
Ligne vers P11 A

Image IPB
P11 A P12 B

Image IPB
Ligne

Image IPB
Zoom sur la ligne

Image IPB
Ligne vers P12 A

Image IPB
P12 A P13 B

Image IPB
Le pente est maintenant plus marquée jusqu'à la gare amont

Image IPB
P13 A P14 B

Image IPB
Ligne vers P14 A

Image IPB
Ligne

Image IPB
P14 A P15 B

Image IPB
Ligne vers P15 A

Image IPB
P15-P16 A P16-P17 B

Image IPB
La zone de débarquement


Les gares amont – Vorabsattel

Les gares amont sont situées au Vorabsattel, le col entre le Bundner Vorab et le Glarner Vorab.
Le débarquement se fait immédiatement après les derniers pylônes, au sommet d'un mur d'où partent les 2 pistes rouges du glacier, à quelques dizaines de mètres des gares avec poulies retour.


Image IPB
Vue générale des 2 gares

Image IPB
Gros plan sur la gare de gauche

Image IPB
Vue plus lointaine

Image IPB
Le débarquement


Les enrouleurs

Les archets sont des équipements standards de Garaventa mais ils sont reliés à des enrouleurs Borer un peu plus larges. Ce type d'enrouleur hydraulique garantit une meilleure fluidité, une tension plus confortable sur les terrains assez plats, sans être trop tendu dans les pentes marquées. Cet enrouleur, un des meilleurs qui n'ait jamais été développé, est le prédédesseur des enrouleurs actuels portant les marques Doppelmayr/Garaventa.

Image IPB
Enrouleur Borer


Autres Photos


Image IPB
La ligne et un très beau panorama

Image IPB
Vue semblable un peu plus large

Image IPB
Gros plan sur les 4 pylônes de fin de ligne


Conclusion

Ces deux téléskis démontrent qu'un changement de fonction d'un secteur ne doit pas nécessairement s'accompagner d'un remplacement des remontées. Avec leurs caractéristiques typiques des téléskis de glaciers, ils jouent parfaitement leur nouveau rôle et fonctionnent encore très bien après environ 40 ans d'existence.


Image IPB
Le massif du Vorab


Vorabgletscher, deux simples téléskis typiques de glacier

Fin du Reportage

Textes & bannière : Arstinol
Relecture : Benbel
Photos : Kilano18 & SnowLoup
Gênes et le Valais sont trés voisins
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Néoto 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 2 479
  • Inscrit(e) : 28-mars 08

Posté 09 février 2016 - 20:02

Merci pour ce reportage. :)

Depuis quand est-ce que Doppelmayr a repris les enrouleurs hydrauliques de chez Borer? Je pensais que Borer les commercialiser toujours sous sa marque. Que cela soit les anciens enrouleurs Garaventa ou les actuels chez Leitner et LST, je trouve toujours que les Borer restent les plus agréables. :)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 10 février 2016 - 23:32

 Néoto, le 09 février 2016 - 20:02 , dit :

Merci pour ce reportage. :)/>/>

Depuis quand est-ce que Doppelmayr a repris les enrouleurs hydrauliques de chez Borer? Je pensais que Borer les commercialiser toujours sous sa marque. Que cela soit les anciens enrouleurs Garaventa ou les actuels chez Leitner et LST, je trouve toujours que les Borer restent les plus agréables. :)/>/>

S'il est vrai que Borer commercialise toujours des enrouleurs sous sa marque, il me semble avoir lu que Garaventa avait acquis les droits pour les fabriquer sous sa propre marque vers la fin des années '90.
Par contre Doppelmayr a développé plusieurs modèles successifs d'enrouleurs hydrauliques, non pas sur base des Borer, mais à partir de l'enrouleur à frein hydrodynamique conçu dans les années '80 par Singer-Reiter, la société qui a précédé LST.
Je ne sais pas ce qu'il en est des enrouleurs commercialisés actuellement en commun par Doppel/Garavaventa.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   SnowLoup 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 127
  • Inscrit(e) : 22-janvier 08

Posté 13 février 2016 - 10:12

Merci pour la rédaction de ces deux reportages sur Flims et Laax. L'exposition et la faible altitude maximale du Vorabgletsch le rendent particulièrement exposé au réchauffement.
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)