Forums Remontées Mécaniques: Tension Hydraulìque - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Tension Hydraulìque Comment ça fonctionne?

#41 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 16 septembre 2018 - 18:07

Voir le messageGondelbahn Monde, le 13 septembre 2018 - 16:58 , dit :

Voir le messagesuperrm74, le 13 septembre 2018 - 16:22 , dit :

Bonjour,
J'ai remarqué aujourd'hui qu'il n'y avait presque plus de tension par contre-poids sur les "grands" téléportés (télésièges fixes et débrayable, télécabines) Est-ce une nouvelle norme de sécurité enfin qui date un peu de faire la tension par vérins ? Image IPB Image IPB
Merci d'avance pour la réponse Image IPB


C'est normal :
Moins de place déjà : tu évites de creuser un trou de 20 m par exemple comme aspect négatif.
Par contre comme aspect positif des contre-poids, c'est simple : tu n'as pas tout une centrale hydraulique qui est relié à un automate.

Bon les contre-poids doivent aussi être entretenu et révisé, par contre peut être un peu moins que les vérins.

J'espère un retour de notre Velro pour ma question et pour la différence d'entretien Image IPB

En fait, c'est au cas par cas. Le dernier 3S d'Ischgl en Autriche a une tension par contrepoids en acier justement parce qu'il n'y avait pas l'emprise au sol pour permettre des gares trop longues. En faisant appel à une "vieille" technique sur un appareil très moderne Doppel a ainsi permis de loger la G1 dans le village car les gares sont sensiblement plus courtes et donc moins d'emprise au sol. Après, quand tu as de la pente, il n'y a pas forcément nécessité de creuser tout en vertical. Le terrain peut aider grandement.

Les deux systèmes sont autorisés mais depuis longtemps, l'habitude a été de passer à l'hydraulique. Complexification inutile à mon sens (plus maintenance plus importante/onéreuse).

Ce message a été modifié par jfd_ - 16 septembre 2018 - 18:08 .

Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
4

#42 L'utilisateur est en ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 245
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 27 septembre 2018 - 21:21

Voir le messageGondelbahn Monde, le 12 septembre 2018 - 23:27 , dit :

Bonsoir,

J'ai remarqué quelque chose de surprenant récemment et même deux fois, je m'explique :

Lors de ma visite à Garmisch-Partenkirchen, au TPH 2S du Kreuzeckbahn : J'ai remarqué que ce 2S possédait bel et bien des vérins hydrauliques en aval et amont !
Mais j'ai également remarqué que ceux en aval étaient bien plus gros ou alors taille normale (comme à d'autres remontées), mais par contre ceux en amont étaient bien plus petits.

Voici mes suppositions :

- La gare aval est bel et bien tension mais l'amont aide simplement pour les révisions à détendre complètement le câble.
- Les vérins amont, si ma supposition ci dessus est bonne : ne devraient pas trop se déplacer hors maintenance.
- Autre phénomène bizarre : comment déplacer ces poulies motrices quand elles sont reliées au sous-sol par l'arbre lent ?

J'ai également retrouvé cette même configuration au Titlis Xpress, la première section avec sa gare amont motrice qui peut également un peu se déplacer par de petits vérins et à nouveau relié par un arbre lent.
Ce n'est pas une coïncidence, cela m'a fait pensé d'y réfléchir sur ces installations avec ces vérins aux deux gares.


Les gares où il y a ces petits vérins, il n'y a pas de centrale hydraulique ! Mais il y a des deux volants proche (J'ai pu uniquement voir la charpente du Titlis et non du 2S, donc dans ce cas j'affirme juste pour le Titlis Xpress), donc pourquoi pas vérins "mécaniques", cela rejoignerait également l'idée seulement pour les révisions et épissures.

Par contre un paradoxe à ce Titlis Xpress, la gare du second tronçon, la poulie juste à côté qui est retour tension, elle possédait également ces deux volants ...

Pour résumer, je suppose que ces petits vérins aident pour les révisions et quand l'installation est en service, ils sont bloqués.

:)


Voici quelques photos retrouvées sur le site :

Voici en aval, les vérins de maintenance :
Image IPB

Et voici les vérins de base, en amont :
Image IPB

Je me suis aperçu hier soir, en regardant le reportage, que les vérins de "maintenance" ne ressortent pas de l'autre côté du socle comparé aux habituels (et même en amont)

:)
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#43 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 27 septembre 2018 - 22:16

Ce sont vraiment des vérins et pas simplement des tirants?
Pour des vérins ils ne pourraient travailler qu'en rétraction (pas en poussée) en raison du flambage mais la surface annulaire serait ridiculement faible.

Après il existe des vérins 700 bar genre ENERPAC mais ils n'ont jamais une longue course et ne sont utilisés que là où une compacité extrême est requise car ils sont très chers. On les utilise surtout comme outillage mais ils sont parfois intégrés dans des installations, par contre jamais vu en fixe pour une RM (uniquement comme outillage).


Pour les vérins normaux de la photo, les pièces en bleu sont probablement les dispositifs de mesure de force, soit avec cellule de mesure directe, soit avec fluide transmetteur. Perso je préfère de très loin la mesure directe avec cellule de mesure de force annulaire ou le système avec axe de mesure dynamométrique. Avec fluide transmetteur on peut avoir toutes sortes de souçis en plus.

Ce message a été modifié par Velro - 27 septembre 2018 - 22:22 .

1

#44 L'utilisateur est en ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 245
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 27 septembre 2018 - 22:25

Voir le messageVelro, le 27 septembre 2018 - 22:16 , dit :

Ce sont vraiment des vérins et pas simplement des tirants?
Pour des vérins ils ne pourraient travailler qu'en rétraction (pas en poussée) en raison du flambage mais la surface annulaire serait ridiculement faible.

Après il existe des vérins 700 bar genre ENERPAC mais ils n'ont jamais une longue course et ne sont utilisés que là où une compacité extrême est requise car ils sont très chers. On les utilise surtout comme outillage mais ils sont parfois intégrés dans des installations, par contre jamais vu en fixe pour une RM (uniquement comme outillage).


Ok je vois, merci ;)
Je suis aussi de ton avis.

Par contre un autre endroit où un employé fort sympathique m’a expliqué qu’il y avait aux deux gares des vérins hydrauliques : c’était au Titlis Xpress.
J’avais remarqué ces vérins lors de la visite sur la charpente de la motrice du premier tronçon et là, il y avait bel et bien des conduites hydraulique mais pas de centrale à côté ...
Mais on n’y voit rien depuis le sol, par contre dessus un peu.
Je n’ai pas de photos, par contre j’ai filmé la zone, et je vais poster quelques screenshots de la vidéo à venir.

EDIT :

Les voici.
Je pense rejoindre ton avis que le 2S et le Titlis Xpress sont équipés tout deux de tirants et non de vérins hydrauliques.
Je suppose que c'est pour les freins au-dessus de la poulie motrice du Titlis.

Liens :

http://www.remontees..._3082_88952.jpg
http://www.remontees...3082_155284.jpg
http://www.remontees...3082_199712.jpg
http://www.remontees..._3082_19565.jpg
http://www.remontees...3082_144352.jpg

C'est bien, on a donc défini sûrement des tirants mais, à quoi servent-ils surtout, pourquoi essayer de retenir ces poulies ?
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#45 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 30 septembre 2018 - 21:48

Vu la fixation côté passerelle il n'y a apparemment aucune possibilté de repositionnement et la plage de réglage ne serait que de quelques cm, juste de quoi compenser des tolérances lors du montage initial, à moins que quelque chose ne m'échappe.

Et aucune idée pour ce qui semble être un tube fixé à l'un des tirants.

Cela dit, les tirants sont certainement là pour reprendre la totalité de la force de traction depuis le pilier bétonné.
0

#46 L'utilisateur est en ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 245
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 30 septembre 2018 - 22:06

Voir le messageVelro, le 30 septembre 2018 - 21:48 , dit :

Vu la fixation côté passerelle il n'y a apparemment aucune possibilté de repositionnement et la plage de réglage ne serait que de quelques cm, juste de quoi compenser des tolérances lors du montage initial, à moins que quelque chose ne m'échappe.

Et aucune idée pour ce qui semble être un tube fixé à l'un des tirants.

Cela dit, les tirants sont certainement là pour reprendre la totalité de la force de traction depuis le pilier bétonné.


Merci beaucoup :)
C’est impressionnant comme on peut toujours apprendre de ces géants de métal ...
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#47 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 02 janvier 2019 - 20:11

On peut encore préciseur qu'en tout cas chez Doppelmayr la tension par contrepoids n'a pas disparu des sous-ensembles standard, c'est une variante disponible si le client le souhaite ou si les conditions l'exigent.

Pour les raisons pratiques, la course active, c.à.d. la course du vérin, est assez limitée (sans repositionnement de goupillages). On pourrait évidemment commander des vérins de traction de 20 ou 30 m de course (p.ex. chez Hydraudyne/Bosch Rexroth) mais le prix deviendrait prohibitif. En poussée c'est encore plus cher et le flambage limite la longueur maximale de la tige de piston faute de quoi le diamètre fait exploser les coûts.
Le systèmes de transmission permettant de multiplier la course du lorry par rapport à celle de la tige de piston, à l'intsar de ce qui se fait pour certains ascenseurs et monte-charges hydrauliques, ne me semble pas pratiqué pour des RM modernes, AFAIK c'est limité à quelques anciens TPH à va-et-vient (pour des raisons de sécurité).

Exemple de vérin de grande taille de Hunger:
https://www.hunger-h...c-cylinder.html
1

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)