Forums Remontées Mécaniques: L'aventure Poma - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 8 Pages +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

L'aventure Poma

#101 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 817
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 05 octobre 2014 - 22:40

A noter que le "télécentre" de Piau Engaly a eu une vie assez courte. Après l'accident des Orres, c'est une installation qui a été minutieusement et régulièrement passée à la loupe. Et arriva ce qui devait arriver (sur une installation non dimensionnée en fatigue) : en gros, un peu moins de 2 ans après les Orres => Ferraillage.
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#102 L'utilisateur est hors-ligne   johnnyclegg 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 211
  • Inscrit(e) : 26-septembre 12

Posté 07 octobre 2014 - 18:42

Bonsoir,
Quelqu'un connait-il la signification du sigle COMAG???
:unsure: :unsure: :unsure:
0

#103 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 755
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 07 octobre 2014 - 19:18

Constructions Mécaniques d''Abords Golf
:)
- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#104 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 567
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 12 octobre 2014 - 18:29

A l'occasion de l'approche du SAM 84', Poma communiqua comme jamais sur l'innovation tous azimuts car il y avait beaucoup de nouveaux atouts à faire valoir!
En premier chef et au registre des records et du prestige, la société lança à Villeneuve-La-Salle (05) un engin de grosse capacité assez curieusement assimilé à un téléphérique alors qu'il ne dispose pas de câbles porteurs et tracteurs distincts:
Image IPB
Dire "le téléphérique est enfin débrayable" était très emphatique voire carrément mensonger car des appareils de type 2S et 3S avaient existé depuis des décennies auparavant et dans les faits il s'agit plus d'une télécabine mais à double brin porteur/tracteur, ce qui permet une augmentation de la capacité des cabines donc d'en réduire le nombre: ce fut là la nouvelle ligne directrice vers laquelle s'orienta la société, et ce fut la première fois que les pinces de type T furent utilisées pour un véhicule fermé qui part ailleurs disposait d'une autre innovation, la structure autoporteuse!
Elle permit aussi de s'affranchir des pylônes de compression en ligne de part une hauteur de survol bien plus importante donc de réduire le nombre d'ouvrages intermédiaires.
Mais outre cette vitrine technologique particulièrement innovante et qui se substituait enfin au téléphérique de la Cime Caron, la société misait toujours sur son téléski débrayable à LSP et sans guide de perches ainsi que sa télécabine 6 places assise S+:
Image IPB
Autre innovation, et non des moindres car elle figurerait en très bonne place au nombre de celles qui marqueraient le plus les années 1980, j'ai nommé le télésiège débrayable modulaire à pinces T quadriplace dont voici ci-dessous la première mention publicitaire:
Image IPB
On note que les lanceurs du TSD étaient encore ici couverts en mode "S+" tout comme les premiers TSD3 à pinces T, et que la relative disgrâce se poursuivait pour la gare Alpha ici complètement occultée alors qu'elle sortit pourtant en 1983 dans une seconde version simplifiée plus fiable, car elle n'était plus réglable en hauteur ce qui s'était révélé être inutilement complexe...
La station de La Clusaz redevint le banc d'essai de la société Poma pour deux nouveaux prototypes, dont celui d'un nouveau télésiège fixe double utilisant des pylônes communs avec justement une de ces gares Alpha "II" mais ici en version double commune aux deux appareils et déclinée pour la première fois en motrice fixe!
Toujours à La Clusaz et encore dans le registre de la "télécabine téléphérisante", la technologie pince T fut réutilisée cette fois en double sur une ligne de télésiège débrayable quadriplace pour supporter des cabines également à structure autoporteuse qui donnerait naissance à un autre prototype plus marquant, celui d'une télécabine 10 places debout arborant un lanceur T dont la couverture renforcée le protègeait mieux de la neige.
Et, bien qu'étrangement aucune publicité ne l'ait pris pour support malgré sa large évocation dans la presse, comment ne pas évoquer le téléphérique va-et-vient 100% Poma de la Saulire, avec ses cabines d'une capacité de 160 personnes?
Cette année là le mythique siège "Goutte" fut utilisé pour la dernière fois avant de disparaître du catalogue tandis que la pince S, les gares de TSF Delta, Junior et Bamby faisaient encore de la résistance.
Mais à n'en point douter 1984 marqua l'entrée dans une nouvelle époque qui s'annonçait comme la plus créative que la société ait jamais connue!
In Ropeways I Trust
0

#105 L'utilisateur est hors-ligne   François05 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 694
  • Inscrit(e) : 22-juin 11

Posté 12 octobre 2014 - 18:41

Merci pour ces documents chin@ill.

Outre le fait de grande capacité, Poma l'assimile à un téléphérique certainement du fait également que ce type d'appareil n'est pas soumis à une distance de survol. Ce qui peut être un grand avantage dans certains cas.
0

#106 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 567
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 18 octobre 2014 - 21:58

Oui, il est tout à fait exact que ce nouveau genre d'appareils pouvait s'affranchir des hauteurs de survol à la faveur d'une attitude moins rigide de l'administration à cette époque d'innovations généralisées dans le domaine des téléportés débrayables à véhicules fermés.
Dans ce domaine là,en cette année 1985, Poma avait de quoi voir venir: la société allait en effet honorer son plus gros contrat à ce jour avec une installation DMC dérivée de celle de Villeneuve-La-Salle mais battant tous les records, le Jandri Express!
La publicité cette année là a d'abord pour thème le nouveau téléski débrayable sans guide de perche désormais baptisé d'une lettre, "J":
Image IPB
Et il a bien besoin de publicité, car force est de constater qu'il se vend fort mal: c'est peut être aussi que le déclin du téléski débrayable, entamé au milieu des années 1970, s'accélère notablement face à la concurrence féroce des télésièges quadriplaces...
Et en premier lieu le quadriplace débrayable modulaire à pinces T dit "évolutif" qui, plébiscité par la clientèle et les exploitants dès son lancement, décolle particulièrement vite:
Image IPB
Il entraîne enfin dans son sillage la gare Alpha II, d'abord tout spécialement développée pour lui avant d'être utilisée sur d'autres appareils comme les télésièges fixes ou autre télépulsés: on la voit enfin réapparaître sur le visuel publicitaire, et dans sa version "définitive" en livrée d'origine blanc/bleu!
Autre évènement et non des moindres, la télécabine 10 places debout lancée l'année précédente à La Clusaz, et qui illustre ce visuel, commence cette année là son existence commerciale:
Image IPB
Ce produit deviendrait vite le fer de lance de Poma de part le nombre installé et les innovations qu'il déployait, dérivées pour la plupart de celles utilisées pour le DMC de Ponsillas, mais en monocâble: cependant, moins lourdes que les DMC pour des débits comparables, ces télécabines allaient marquer leur temps et rapidement éclipser leurs trop gros cousins...
La cabine SP77 ne fait plus que de la figuration car les places assises appartiennent au passé: après 18 ans de bons et loyaux services, l'iconique pince S équipe sa dernière installation en France!
Après la fin du siège "Goutte", la page 70's se tourne donc un peu plus: seules se maintiennent encore les gares Delta, Bamby et Junior mais elles sont très attaquées par la nouvelle Alpha.
Notamment la première, car Alpha et Delta jouent dans la même cour et il n'y a pas de place pour deux...
In Ropeways I Trust
0

#107 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 567
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 02 janvier 2016 - 18:10

Les bases des innovations diverses étant désormais toutes posées, Poma s'attela en 1986 à corriger les quelques défauts qui avaient pu être mis en évidence à la lumière de l'exploitation...

Ainsi l'assise du siège fût-elle revue, après l'assise "super-confort" qui équipa la structure "Goutte", vint l'assise "fauteuil club" pour équiper la structure "Arceau":
Image IPB
Mais plus que l'assise Poma va réinventer la conception non seulement de tout le véhicule, qualifié de nouveau "super-confort" suite à l'arrêt du siège "Goutte II" dont il reprend le nom, mais même de tout l'appareil maintenant systématiquement conçu pour pouvoir évoluer en débrayable notamment par l'emploi d'une voie élargie:
Image IPB

La cabine 12 places debout lancée deux ans auparavant connaît sa seconde génération:
Image IPB
Ce visuel montre la cabine prototype et non un appareil en fonction puisque aucun n'en est encore équipé!
Cette seconde génération est dotée d'une ouverture des portes vers l'extérieur, n'a plus de pilier central du fait du renforcement de la structure de la cabine qui supporte seule la contrainte.
Mais surtout Poma revient sur son principe fondateur à savoir le transport des personnes debout comme dans les télébennes, devant la demande pressante de la clientèle qui lui reproche son inconfort lors des longs trajets: il sera désormais possible de l'équiper d'une banquette périphérique... moyennant la réduction à 10 personnes de sa capacité!

Les améliorations concernent également le téléski "double-débrayable" dont le LSP arrive à maturité technologique avec cet équivoque "modèle H" et connaît alors un fort développement:
Image IPB
In Ropeways I Trust
0

#108 L'utilisateur est hors-ligne   poma74 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres.
  • Messages : 818
  • Inscrit(e) : 01-février 14

Posté 02 janvier 2016 - 19:29

Merci pour ton super travail Chin@ill c'est super intérressant!!!
Est ce qu'il y a des reportages dans la BDD de ces fameux TKD J ??
merci

Ce message a été modifié par poma74 - 02 janvier 2016 - 19:30 .


#109 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 567
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 02 janvier 2016 - 20:10

Il me semble en avoir vu, oui, mais de là a pouvoir dire leurs noms...d'autres sauront mieux que moi!
Je déplace ici un de mes messages antérieurs, car 1986 c'est précisément les 50 ans de Poma, évoqués dans le numéro n°59 d'A&M:
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Vous aurez constaté certains non-sens photographiques!
In Ropeways I Trust
0

#110 L'utilisateur est hors-ligne   m@xi-alpe-d'huez 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 704
  • Inscrit(e) : 25-février 14

Posté 03 janvier 2016 - 01:53

Voir le messagepoma74, le 02 janvier 2016 - 19:29 , dit :

Merci pour ton super travail Chin@ill c'est super intérressant!!!
Est ce qu'il y a des reportages dans la BDD de ces fameux TKD J ??
merci

Dans la BBD peut-être mais sur le forum tu as déjà un reportage estival du TKD de l'hôtel au Col de Porte: http://www.remontees...680
;)

Édit: également dans la BBD le TKD de la goutte à Gerardmer : http://www.remontees...rtage-2284.html

Ce message a été modifié par m@xi-alpe-d'huez - 03 janvier 2016 - 02:00 .

Prochains reportages--> voir page personnelle
0

#111 L'utilisateur est en ligne   alspace 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 235
  • Inscrit(e) : 14-septembre 13

Posté 03 janvier 2016 - 20:03

Il y a aussi le téléski de l'Observatoire au Revard (qui devrait être démonté cet été) : http://www.remontees...rtage-5124.html
www.skigranddomaine.net, le site dédié aux stations du Grand Domaine.
0

#112 L'utilisateur est hors-ligne   poma74 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres.
  • Messages : 818
  • Inscrit(e) : 01-février 14

Posté 03 janvier 2016 - 20:44

Merci pour les liens

#113 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 567
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 03 janvier 2016 - 22:54

Les premières télécabines 10/12 places arborant la seconde génération de cabines fonctionnèrent à l'hiver 1986/87.
Ce furent celles toutes de rouge parées de la télécabine du Rosay, au Grand-Bornand, qui furent choisies pour prendre la pose pour cette publicité so 80's:
Image IPB
Dans le même esprit du nouveau siège "super-confort", c'est l'habitabilité de ces cabines qui fut mise en avant, une préoccupation nouvelle pour Poma qui s'était jusque-là consacré corps et âme à la course au débit de ses télécabines en en oubliant le "confort" des passagers pour reprendre le mot figurant dans le texte sous le visuel: mais ironiquement, cette même télécabine ne serait équipée de ses banquettes périphériques que la saison suivante!
Il est à noter que cette cabine est sortie juste après l'avènement des Aéroskis de Skirail,alors en concurrence frontale sur le marché français avec les appareils de Poma mais dont les véhicules n'étaient dotés d'aucune place assise.
Toutefois, il semble que ce soient les retours des exploitants des télécabines utilisant la première génération de cabines qui ait motivé cette modification.
Toujours en 1986, une télécabine 12 places autrement plus remarquable fut montée cette année là à Vars, la télécabine des Chabrières:
Image IPB
Etalée en une du magazine A&M, elle ne constitua en effet rien de moins que l'acte de naissance de la première gare compacte de Poma: elle suivit de très près celle du concurrent Skirail et peut être vue comme une réponse à la concurrence, au même titre que la banquette périphérique équipant ses cabines.
Le prix Janus de l'industrie vint d'ailleurs récompenser cette réalisation en 1987 comme pour encourager Poma à faire des efforts sur le design: dix ans après la cabine SP77, il redevenait enfin une préoccupation pour l'entreprise de Voreppe et il était plus que temps, quand on voit l'aspect encore lourd des appareils pourtant parfois qualifiés de "légers" construits durant cette période...

Côté téléski, toujours le "DDH" qui désigne un lâché sous poulie débrayable de type "H", ce qui n'est pas sans prêter à confusion avec la célèbre gare aval pour téléskis du constructeur isérois:
Image IPB
Le marché du téléski à perches découplables étant en plein effondrement, Poma insista sur l'adaptabilité de cette station aux appareils existants dans un souci de sécurité et encore une fois de "confort" (on retrouve là encore le mot dans le texte), pensant ainsi s'appuyer sur le parc encore impressionnant de téléskis découplables...mais malgré la communication, il ne s'en installerait que peu car il s'avéra qu'il apportait plus de complications qu'autre chose par rapport au lâché sous poulie classique, qui lui connût un succès phénoménal!

La communication sur le "fauteuil club" de 1986 fût reconduite à l'identique, avec toujours ce mot "confort" martelé tel un leitmotiv de publicité en publicité:
Image IPB
De fait cette assise et le nouveau siège arceau qui la portait devinrent immédiatement un standard, de part du nombre de TSF4 Poma massivement installés depuis l'année précédente!

Début 1988 parut une nouvelle publicité sur le télésiège quadriplace fixe ou débrayable, et là ce n'est plus le confort qui fut mis en valeur, on revint au débit:
Image IPB
Il faut dire que ces appareils, surtout les fixes, formaient le gros du bataillon des appareils neufs installés qui ne furent toutefois pas légion: les commandes commençaient à être très sérieusement impactées par les mauvaises saison dues au manque de neige à répétition...

J'ai hélas des trous dans mes archives concernant les années 1988 et 1989, toutefois pas une seule publicité Poma dans les numéros de 1989 que je possède: c'est que vu le contexte, les pages de publicité d'A&M étaient alors très largement occupées par les constructeurs de canons à neige...
C'est bien dommage car c'est à cette époque (1988/89) que sortit la première gare dite "compacte" d'abord adaptée aux TSD à pinces T, la gare dite "Performance", réadaptant le concept utilisé l'année précédente sur la TCD12 de Vars: elle permit au TSD4 T de sortir du carcan structurel imposé par le TSF4 à savoir la gare Alpha à l'arrière du bloc ralentisseur/contour/lanceurs, une configuration très gourmande en espace donc gênante en front de neige...
Par contre un article est sorti durant cette période pour présenter une toute nouvelle gare pour le TSD à pinces T:
Image IPB
Sortie très peu de temps après la première gare compacte "Performance", cette nouvelle gare compacte "Compétition" en est d'après cet article directement issue: elle en reprend tous les composants mais les voies ont été modifiées pour obtenir une nouvelle courbe accélération/décélération, dans le double but d'optimiser le débit et de raccourcir la gare!
Toutefois, et comme la "Performance", elle sortit dans un contexte économique qui était si morose qu'elle n'eût pas le succès qu'elle méritait...

J'en resterais donc là concernant la décennie 1980 qui fut celle de la diversification des produits donc de l'innovation tous azimuts pour la société, toujours dans la recherche du meilleur débit et de la fonctionnalité mais tendant progressivement vers l'ergonomie et le "confort", au détriment toutefois d'un design quelque peu délaissé...

Ce message a été modifié par chin@ill - 19 janvier 2016 - 20:34 .

In Ropeways I Trust
0

#114 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 567
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 10 janvier 2016 - 17:21

La décennie 1990 commença dans un contexte très morose: les finances de la plupart des stations étaient exsangues, vidées par quatre hivers particulièrement mal enneigés durant lesquels seules les stations de haute altitude ou suffisamment équipées en canons à neige avaient pu tourner correctement...
Les commandes d'appareils de remontées mécaniques étaient en plein effondrement, certains constructeurs disparurent dans la tourmente mais Poma, alors référence mondiale, résistait en entretenant le parc considérable installé de part le monde et l'entreprise se mit à axer sa communication sur le service:
Image IPB
Image IPB

L'hiver 1990/91 signa le retour d'un enneigement correct sur la plupart des massifs, ce qui allait faire renaître l'espoir sans toutefois que cela ne profite encore aux constructeurs de remontées mécaniques...dans ce nouveau contexte de crise, l'entreprise se replia sur ses nouveaux standards à savoir le TSF4, le TSD4 désormais compact et la TCD12.

Ce visuel montre une gare compacte de TSD4 T qui montre au moins la couverture du modèle "Performance":
Image IPB
Le TSF4 Alpha s'imposait toujours plus, au point de devenir le fer de lance de l'entreprise en terme de nombre de machines installées:
Image IPB

La TCD12 qui s'exporta particulièrement bien:
Image IPB
Image IPB

Surfant sur l'amélioration du contexte, Poma améliora son TSD4 compact à pinces T auquel les exploitants reprochaient toujours l'encombrement...curieusement ce fut la gare Alpha qui servit de mètre étalon à la nouvelle gare ultra compacte du TSD4 T en en reprenant la côte:
Image IPB
Le suspense fut savamment entretenu au fil des mois:
Image IPB
Image IPB
Aidée par le retour de la neige, la gare Oméga démarra tout de suite sa carrière commerciale, et avec succès:
Image IPB
Sa réussite s'expliqua par son massif unique qui faisait d'elle la toute première gare débrayable légère aussi compacte donc réduisant encore l'encombrement.
Elle s'expliqua également par un design épuré et futuriste, s’affranchissant du celui encore un peu lourdaud des compactes antérieures "Performance" et "Compétition" au détriment de la grande vitesse et de la facilité de maintenance...

Le grand absent de la communication était depuis quelques années déjà le téléski à perches découplables, désormais marginalement installé du fait de la prégnance du TSF4: Poma racheta l'entreprise Montagner qui produisait des téléskis de qualité et qui sous l'égide de Poma continua d'en installer.
In Ropeways I Trust
0

#115 L'utilisateur est hors-ligne   Gailu 

  • TSD4B des Jasseries
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 290
  • Inscrit(e) : 12-novembre 12

Posté 14 janvier 2016 - 12:02

Je viens de recevoir le nouveau livre des 80 ans de POMA chez Glénat, il a l'air vraiment sympa.
Disponible ici
0

#116 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 755
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 17 janvier 2016 - 12:15

Voir le messageGailu, le 14 janvier 2016 - 12:02 , dit :

Je viens de recevoir le nouveau livre des 80 ans de POMA chez Glénat, il a l'air vraiment sympa.
Disponible ici

Même si le style est parfois assez promotionnel, c'est un beau livre avec des détails intéressants effectivement ! Notamment la confirmation que le télésiège Altitude 2000 de Planpraz à Chamonix à bien été construit par Poma. C'était en 1955.
Une riche iconographie (en partie issue de RM.net, même si les références n'y sont pas forcement toutes -cf la photo de la TCD4 de Chalmazel-, où erronées -pub collection Chin@ill à mon nom-). J'aime particulièrement les plaquettes présentant les différentes gammes de téléskis des années 60 (B T F G)

On note deux ou trois éléments curieux : le téléski de l'Eclose est daté de 1934 ; hors, jusque-là; la majorité des sources de qualité, le livre de Pierre Montaz en tête, indiquaient une construction à compter de l'été 1935 et une mise en service en février 1936.
- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#117 L'utilisateur est hors-ligne   LunedeFiel 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 565
  • Inscrit(e) : 10-août 06

Posté 19 janvier 2016 - 09:42

Ah oui merci, toujours preneur des livres sur les remontées mécaniques. Assez rare pour être mentionné.
Je le commande de suite (temporairement hors stock)
J'aime ceux de Pierre Montaz, mais celui que je trouve absolument dément c'est le "Val Thorens 60 remontées en 40 ans". Même si c'est une station loin de chez moi. Sans parler des brochures ou livres éditées sans être vendues par les marques de remontées mécaniques.
WSO Fan
0

#118 L'utilisateur est hors-ligne   poma74 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres.
  • Messages : 818
  • Inscrit(e) : 01-février 14

Posté 19 janvier 2016 - 23:27

Vraiment sympa ce livre!

#119 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 755
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 23 janvier 2016 - 16:20

Je reviens un instant sur la date de 1934, de toute évidence fausse, pour la construction du monte-pente de l'Eclose à l'Alpe d'Huez annoncée dans ce livre "Poma 80 ans de transport par câble de la montagne à la ville".

Dans le journal Le Petit Dauphinois du 7 janvier 1936, le maire de Bourg-d'Oisans annonce que l'Alpe d'Huez sera équipé d'un monte-pente la saison suivante, mais pas la moindre allusion à la présence d'un hypothétique téléski en fonctionnement.


Le Petit Dauphinois - 7 janvier 1936 :

Image IPB


Je pense qu'en outre, par cette annonce, M. Faure, veut évoquer le futur téléski du Signal et non de l’Éclose, dont il n'a, à mon avis même pas connaissance du projet. En effet, à l'époque la descente phare de l'Alpe était celle du Signal et le téléski système Constam qui y a été mis en service en décembre 1936 a nécessité certainement un peu d'anticipation pour sa mise en oeuvre (longueur de ligne, entrainement Bleichert venu d'Allemagne, propriétaires des différents terrains à convaincre...).

J'ajoute qu'en outre, on ne note aucune présence de remonte-pente à l'Alpe à la lecture des archives du Petit Dauphinois de la saison précédente.

La première fois où il est fait bien mention d'un monte-pente en service à l'Alpe d'Huez, c'est dans un petit article du Petit Dauphinois du 30 mars 1936. L'article évoque un "mamelon desservi par le monte-pente", qui correspond sans grand doute à l’Éclose.


Le Petit Dauphinois - 30 mars 1936 :

Image IPB


Le premier article entièrement consacré Jean Pomagalski et son monte-pente est écrit une semaine plus tard dans ce même journal. L'appareil y est présenté comme une installation provisoire, qui correspond bien à l'aspect de bric et de broc des quelques visuels qui la montre et de la description qu'en fait Pierre Montaz.


Le Petit Dauphinois - 7 avril 1936 :

Image IPB


La lecture de ses documents permet de raisonnablement penser que le premier téléski de Pomagalski a été construit à compter de janvier et mis en service février 1936 et que la date de 1934 ne tient pas la route.

En complément, voici un article du 29 novembre 1936, qui revient sur la construction des téléskis du Signal et du Lac Blanc disponible sur memoireetactualite.org (comme les autres extraits) : http://www.memoireet...1129-P-0003.pdf




En recherchant des éléments sur les débuts de l'Alpe d'Huez et ses premiers monte-pentes, j'ai également trouvé une info intéressante sur le Col de Porte.

Traditionnellement on date la construction du téléski de "père Rossat" à la saison 1934-1935 et on indique que c'est lui qui aurait inspiré Jean Pomagalski pour son remonte-pente de l'Eclose.

Cependant, le Petit Dauphinois évoque bien la construction d'un remonte-pente au Col de Porte, mais c'est en... février 1936 ! Le billet précise : "Voilà une innovation qui remplira d'aise les nombreux amateurs d'un des centres dauphinois les plus courus", ce qui suggère que jusque-là il n'y avait pas de téléski (sinon ponctuellement au début des année 1930, le traîneau d'Yvon Marlier).

Le Petit Dauphinois - 1 février 1936 :

Image IPB


10 jours plus tard, un nouveau billet du Petit Dauphinois, nous indique que "le remonte-pente fonctionne à merveille" ; sous-entendu, il vient d'être mis en service et fonctionne bien. Le téléski de Charles Rossat daterait donc de février 1936, comme le téléski de Pomagalski.

Le Petit Dauphinois - 10 février 1936 :

Image IPB
- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#120 L'utilisateur est hors-ligne   Bas 

  • TCD15 de Bochard
  • Groupe : Membres
  • Messages : 895
  • Inscrit(e) : 23-octobre 06

Posté 03 février 2016 - 22:50

Ce soir sur France 3 , il y a un reportage sur la saga Poma à 23H25!
0

  • 8 Pages +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)