Forums Remontées Mécaniques: Dispositions d'arrêt de télésiège - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Dispositions d'arrêt de télésiège Lesquelles et pourquoi ?

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Nonoremontées 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 511
  • Inscrit(e) : 20-octobre 06

Posté 05 avril 2008 - 17:14

Bonsoir,

A l'approche de la fermeture des télésièges pour cette saison, y a t-il des dispositions particulières à prendre sur les remontées pour un arrêt prolongé ?

Par exemple dj_jean_jean disait dans le post "une station de ski dans son jardin" que Crapouillo "arrètait les télésièges en professionel", car visiblement les sièges ne sont pas en face de l'autre.

Merci de vos réponses,

Nonoremontées
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 05 avril 2008 - 20:29

Si on fait en sorte que les sièges ne soient pas en face c'est pour éviter qu'ils viennent se cogner en cas de coup de vent. Sinon en disposition particulières on pourrait citer la mise à la terre du câble pour parer un éventuel coup de foudre. Sinon il n'y a rien d'extraordianire de fait. ;)
Vive la neige et la montagne
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 333
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 05 avril 2008 - 23:59

il y a une position particulière en faite c'est surtout pour les arrêts prolongé, par exemple pendant l'intersaison.

Sur les TSF il ne faut pas de siège dans les poulies extrème car cela va engendrer des efforts au niveau des morts sur le câble pendant une longue durée au même endroit, sans compter qu'en cas de tempête le vent va pousser et faire balancer le siège qui sera bloqué au niveau de la pince car elle sera bloqué entre les joues inférieur et suppérieur de la poulie et on peut avoir de belles surprises.

Sur les appareils débrayable, il ne faut pas laisser de pince dans la came d'embrayage car les ressorts vont alors rester compresser pendant des mois et vont à la longue perdre un peut de couple. De plus les pneux et les courroies vont supporter des efforts prolongé car la réaction des ressorts sur la came d'embrayage et sur le rail de roulement va pousser la pince vers l'avant ou vers l'arrière alors qu'elle sera bloqué par les pneux et les rails. Si possible également décycler les véhicules les jours de mauvais temps permet également de préserver les véhicules et de dévriller le câble.

Après comme le dit geof il faut éviter aussi de laisser les véhicules les uns en face des autres sur les téléportés pour éviter les chocs entre véhicules les jours de vent.



Tout ces conseils sont recommandé c'est surtout pour préserver les les durées de vie des appareils et les coups de maintenance. C'est comme si vous commencez à rouler avec votre voiture sans faire chauffer le moteur, le moteur va fonctionner sans problème mais comme le moteur sera encore froid les pièces vont s'user plus vite.

Ce message a été modifié par dj_jean_jean - 06 avril 2008 - 19:04 .

0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   mb7084 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 568
  • Inscrit(e) : 18-octobre 06

Posté 07 avril 2008 - 22:35

Il est bon de faire tourner ,si possible, de temps en temps l'été. Cela évite que la graisse des roulements des galets se positionne vers le bas et laisse parfois la partie haute rouiller. Cela est d'autant plus vrai quand les galets sont graissés à vie (etanches ?)et que le reste de l'année est pluvieux
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 381
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 08 avril 2008 - 12:03

En effet, c'est un conseil d'ordre général car pour la plupart des installations techniques il est préférable, dans la mesure du possible, de les faire fonctionner de temps en temps.

Les arbres des moteurs de réserve (y.c. stockés sur des étagères) devraient être tournés de temps en temps. Les condensateus électrolytiques des circuits intermédiaires des variateurs de fréquence devraient être reformés avant leur (re-)mise en service lorsque l'appareil est resté longtemps au repos (plusieurs mois, voir directives des fabricants, en cas de doute un reformage ne fait pas de mal). Les accumulateurs au plomb (et autres chimies) doivent également être rechargés de temps à autre. Certains appareils sont équipés de condensateurs de sauvegarde ou de batteries rehcargeables à la place de piles au lithium et perdent certaines informations, "généralement" (!) non critiques, après quelques jours voire quelques semaines.
D'autres problèmes sont liés à l'humidité et dans certains cas on procède à des opérations de conservation, là encore il convient de suivre les indications des fabricants. Cela concerne également l'hydraulique, les moteurs diesel etc.

En cas de risque de condensation il est recommandé de laisser les armoires électriques partiellement sous tenson, celles-doivent être équipés de dispositifs prévenant la condensation. Si l'installation est bien conçue il est possible de ne laisser sous tension qu'un partie des servicse auxiliaires qui alimentent les chauffages et le cas échéant certaines ventilations d'amoires. Il est inutile de laisser l'électronqiue de commande et les circuits de puissance sous tension durant des mois juste pour éviter la condensation ou alors l'installation est très mal conçue.

(Un des problèmes connus concerne les pistes des roulements à corps de roulements, à l'arrêt, surtout en présence de vibrations, les billes (ou autres corps de révolution) peuvent endommager les pistes des roulements en y créant des marques ponctuelles ce qui réduit la durée du vie des roulements lorsqu'il sont remis en service et augmente les vibrations et le bruit.)


Edité pour les cauxquies (et il en reste sûrement).

Ce message a été modifié par Velro - 08 avril 2008 - 12:09 .

0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 333
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 06 juin 2008 - 01:40

laisser les armoires électriques sous tension est assé dangereux, en effet l'été il y a souvent de l'orage et il peut arriver que la foudre frape une remontée attiré par toutes ces pièces métalique, et celà peut engandrer de graves problèmes électriques si l'appareil n'est pas isolé et le câble mit correctement mit à la terre.

A ce sujet de la foudre différents systèmes sont utilisé suivant les constructeurs et les générations.
Sur les appareils poma jusqu'au milieu des années 90 les poulies étaient équipé en général de 3 petit morceaux de cuivre qui reliait donc directement le câble a la poulie.

Sur TC8 Crêt de la brive les bandages contiennent de la limaille d'aluminium (c'est ce qui lui donne sa couleur caractéristique sur certaines photos) et au niveau de l'axe de la poulie motrice 2 balais frottent un piste de cuivre placé sur la poulie et ces balais sont directement relié à la terre.

chez doppelmayr une pince est a placé sur le câble et cette pince est directement relié à la terre. Pour le reste il faudra demandé à des meilleurs connaisseur de doppel que moi :)

Ce message a été modifié par dj_jean_jean - 06 juin 2008 - 01:41 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 381
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 06 juin 2008 - 11:58

Tout dépend de la conception de l'installation, le fabricant prescrit les mesures à prendre lors d'arrêts prolongés. Il est important d'éviter une humidité relative excessive (et, pire, la condensation ou du gel) dans les tableaux. Certains composants sont tropicalisés (surmoulés ou traité avec une résine de protection spéciale) et résistent à la condensation, ce sont généralement des versions spéciales.

Une installation bien conçue comporte un système de ventilation/chauffage (avec ou sans échange d'air avec l'extérieur de l'armoire) pouvant être maintenue en service en permanence tout en conservant la puissance et la commande déclenchés.

La foudre est une problématique bien connue et qu'imparfaitement maîtrisée si l'on se réfère aux coups de foudres directs. Si une installation est mal mise à la terre un coup de foudre même indirect peut causer des dégâts, le fait que l'installation soit enclenchée ou non ne change pas forcément beaucoup, cela dépend des circonstances ainsi que de détails de conception.
La protection contre les coups de foudre indirects peut être réalisée de façon efficace, par contre il est impossible de protéger de façon sûre une installation contre les coups de foudre directs. On peut bien entendu prendre des mesures de protection, par contre un coup de foudre direct puissant produit souvent des dégâts car l'énergie à absorber dépasse les limites de performances des éclateurs, parasurtensions etc. Pour les FUA (télétransmissions) de TPH la foudre est un problème. En cas d'impact direct sur une installation non mise à la terre il peut y avoir des dégâts.
La mise à terre et la cage de Faraday demeurent la seule protection efficace. Comme l'exploitation est interrompue en cas de risque majeur de foudre, les impacts sur des installations en fonctionnement sont rares mais cela arrive parfois.

En cas d'impact direct sur un câble il se produit certainement un échauffement local capable de faire fondre des fils et en tout cas les propriétés métallurgiques sont modifiées. Cela dit, je n'ai pas connaissance de cas où la foudre aurait entraîné la rupture d'un câble.
Il me semble de mémoire que les prescriptions exigent que les TPH sans frein de chariot soient équipés de compteurs de coups de foudre. J'ignore si cela fonctionne de façon fiable et si, en cas d'impact de foudre, la totalité des câbles doit être soumise à une inspection visuelle.

Je vais vérifier s'il y a un sujet concernant la foudre et les RM car cela me paraît très intéressant.

Ce message a été modifié par Velro - 06 juin 2008 - 12:25 .

0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 333
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 06 juin 2008 - 14:46

Moi ça m'est déjà arrivé une impacte de foudre indirect pendant le fonctionnement (on était en train d'évacuer la ligne). Le système d'absorption de la foudre a très bien marché et aucun élément électronique n'en a souffert, seul le généphone a volé à l'autre bout du pupitre et un arc électrique s'est fait au niveau du P1.

Enfin il faut dire aussi que le multipaire est enterré et la ligne de sécurité aussi.

Par contre l'ors de ce genre d'évènement celà ne crée aucun arrêt.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   rider aussois 

  • FUN de Peclet
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 384
  • Inscrit(e) : 05-novembre 05

Posté 06 juin 2008 - 15:40

Je n'ai pas tout compris la pince qui est rajouté sur la ligne sur les installations :)
www.aussois.com
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 381
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 06 juin 2008 - 17:11

Les effets d'un coup de foudre sont impossibles à prévoir avec précision car cela dépend de nombreux critères, soit notamment de l'intensité du courant ainsi que de son évolution dans le temps, l'endroit de l'impact, les conditions de mise à terre etc. En plus des effets directs du passage du courant il faut tenir compte des effets d'inductions. La foudre étant un phénomène complexe de très courte durée, les variations de courant sont très rapides et génèrent des perturbations électromagnétiques non négligeables (je simplifie, l'industrie aéronautique et aérospatiale ont développé des batteries de tests très poussées dans ce domaine car la foudre peut constituer une cause de défaillance commune, d'ailleurs une commande de frein de TPH avait été rendue inopérationnelle avec défaillance dangereuse, dans ce cas particulier le frein de chariot avait permis d'éviter une accident).

@rider aussois:
Tu fais allusion à la perche de mise à terre accrochée manuellement au câble à l'arrêt (il y a une photo où on voit l'interrupteur de fin de course pour détercter l'absence de la perche de son support de rangement)? C'est un dispositif supposé assurer une liaison de terre afin d'éviter que le courant ne traverse les bandages (claquage). En pratique le contact me semble un peu limite, il faudrait plutôt une pince avec un dispositif de serrage du câble car sinon la pression de contact n'est pas très élevée. De plus le câble risque d'être endommagé localement car le passage de courant va se concentrer en un nombre restreint de petites zones dans lesquelles la température peut faire fondre la matière. Cela dépend bien entendu du courant à "évacuer" à la terre. Comme dispositif d'équipotentialité pour des coups de foudres indirects c'est certainement suffisant par contre avec un impact direct proche la pince risque de se souder au câble et il n'est pas non plus certain que cela permette d'éviter l'endommagement de bandages.


Il est intéressant de relever que la protection contre les surtensions atmosphériques reste un défi dans certains domaines électrotechniques, notamment les systèmes de transmission radio (antennes), l'instrumentation des barrages (qui, pour rappel, sont réalisés en béton dépourvu de fers d'armatures), l'instrumentation et la protection cathodique de pipelines, les stations météo, les lignes aériennes (basse, moyenne et haute tension) etc.

Ce message a été modifié par Velro - 06 juin 2008 - 17:33 .

0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Polo13 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 168
  • Inscrit(e) : 26-juillet 05

Posté 06 juin 2008 - 18:10

A Isola 2000, certaines armoires de téléporté restent sous tension, notamment pour parer aux rongeurs qui mangent les fils.
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   tkserva 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 474
  • Inscrit(e) : 11-janvier 06

Posté 06 juin 2008 - 20:06

La je suis pas d'accord, ton rongeur mange le fil puis c'est le choque et ta l'armoire qui part avec .. Les nouvelles installations sons relativement bien protégées, c'est pas de la tarte pour les rongeurs et cie de se nourrir de caoutchouc. Mais ne pas couper le courant dans une installation (courant coupée = économies ?? ), je trouve sa un peu inconscient...
Dans les années 60, Marcel Adam devient le créateur du ski nocturne et apporta le premier la neige artificielle en Europe, Hommage a lui (1932-2008). Le dernier TKD de France à 3 pieds a disparu en septembre 2010, une grande page se tourne ...
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   lux 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 596
  • Inscrit(e) : 04-mars 08

Posté 06 juin 2008 - 21:40

Peut être sur les anciennes installations mais un rongeur ne peut pas sectionner un câble cuivre et généralement les armoires électriques ont un indice de protection IP 44 au minimum :)
Première gare alpha miniature du forum !
http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=7160&st=60&gopid=93737&#entry93737
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   mb7084 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 568
  • Inscrit(e) : 18-octobre 06

Posté 06 juin 2008 - 22:16

Pour les rongeurs ,je pense qu'il faut flècher les circuits 400volts pour que la châtaigne fasse quelque chose.Drole de méthode?

Pour la foudre sur les installations non exploitées ,voire même toutes,la solution est de déconnecter toute les cartes embrochables, et autres
,aussi certaines connections de terre et d'imposer le plus possible un passage direct avec la terre des câbles et de couper le courant et si possible
en amont des transfos ,car des surtensions arrivent aussi par les lignes EDF
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   lux 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 596
  • Inscrit(e) : 04-mars 08

Posté 06 juin 2008 - 22:22

Oui mais il ne faut pas tout déconnecter non plus sinon il faut remettre a jour l'heure et touts les petits réglages. :)
Première gare alpha miniature du forum !
http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=7160&st=60&gopid=93737&#entry93737
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   mb7084 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 568
  • Inscrit(e) : 18-octobre 06

Posté 06 juin 2008 - 22:29

Voir le messagelux, le 6 06 2008, 22:22, dit :

Oui mais il ne faut pas tout déconnecter non plus sinon il faut remettre a jour l'heure et touts les petits réglages. :)


Moins long que la réparation suite à un coup de foudre.La loterie ,ça existe
D'autant plus, que suite à un orage ,dans le cas de non coupure ,je pense que le responsable veut voir
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 07 juin 2008 - 09:32

Voir le messagerider aussois, le 6 06 2008, 15:40, dit :

Je n'ai pas tout compris la pince qui est rajouté sur la ligne sur les installations :)

ce dispositif met le câble à la terre hors exploitation, pour canaliser le courant et éviter qu'il ne vienne griller tous les pavés qui sont proches du câble par des arcs électriques et compagnie ...

je ne sais pas si c'est efficace mais c'est peut être mieux que rien
Working together keeps our ropeways in motion
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   rider aussois 

  • FUN de Peclet
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 384
  • Inscrit(e) : 05-novembre 05

Posté 07 juin 2008 - 13:40

Quelqu'un aurait une photo de cette pince qui met le câble à la terre sur les tsd :)
www.aussois.com
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 07 juin 2008 - 13:58

Voir le messagerider aussois, le 7 06 2008, 13:40, dit :

Quelqu'un aurait une photo de cette pince qui met le câble à la terre sur les tsd :)


Image IPB
Vive la neige et la montagne
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 07 juin 2008 - 14:24

bon, après, je doute que vu le diamètre du fil électrique,cela puisse encaisser toute l'intensité d'un gros coup de foudre ...
Working together keeps our ropeways in motion
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)