Forums Remontées Mécaniques: Pra'z Ropeways - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Membres
Messages :
1 175 (1,02 par jour)
Plus actif dans :
Quiz (155 messages)
Inscrit(e) :
31-juillet 17
Visualisations :
55 647
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Hier, 21:29
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
DMC du Pontillas
Âge :
16 ans
Anniversaire :
Juin 8, 2004
Gender:
Homme Homme
Location:
Paris | Praz-sur-Arly

Informations de contact

Courriel :
Privé

Derniers visiteurs

Sujets que j'ai initiés

  1. TKE2 Naladas / Savognin

    29 juin 2020 - 10:03

    Image IPB

    Au sommaire de ce reportage :

    • Bienvenue à Savognin
    • Le secteur de Stanegn, connexion entre le secteur de Radons et celui de Somtgant
    • Le téléski Naladas, retour à Somtgant et ski propre
    • Ligne et infrastructures du téléski Naladas
    • Le téléski Naladas, un téléski desservant un axe stratégique dont la fréquentation reste modérée


    1. Bienvenue à Savognin

    Savognin (nom romanche)(en Italien “Savognino” et en allemand “Schweiningen”) est un ancien village dans les Grisons situé à 1200 mètres d'altitude dans la vallée de Surses entre le village de Tiefencastel et le col du Julier. Savognin, malgré son rôle de destination touristique, se présente aujourd’hui comme un village traditionnel, qui cherche à préserver son "cachet historique". En effet, cette région est plutôt célèbre pour avoir été représentée par le célèbre peintre Giovanni Segnatini.
    Savognin est une station à vocation familiale qui offre un domaine d’environ 80 km de pistes desservies par 2 télécabines, 1 télésiège et 6 téléskis de grande longueur. La station possède également environ 30 kilomètres de pistes pour le ski de fond, 45 kilomètres d'itinéraires hors-pistes signalés pour des excursions hivernales et plusieurs pistes de luge, dont une d'une longueur de 9 kilomètres. En été la station profite de sa position au milieu du Parc Naturel Ela, le plus grand de Suisse, pour offrir beaucoup de sentiers de toutes difficultés.

    Image IPB
    Le village de Savognin vu depuis les pistes du domaine skiable (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).


    2. Le secteur de Stanegn, connexion entre le secteur de Radons et celui de Somtgant

    Le téléski actuel est la deuxième génération sur le tracé entre Naladas et le Crap Farreras. En effet, différents appareils se sont succédé au niveau de ce secteur.

    Le domaine skiable de Savognin naît avec beaucoup d’ambitions en 1962 afin de s’imposer comme l'un des domaines skiables les plus importants des Grisons. En effet, cette année voit la construction de trois appareils : un télésiège entre Savognin et Tigignas et deux téléskis entre Tigignas, Somtgant et le Piz Martegnas. On note que le téléski entre Tigignas et Somtgant se transforme en télésiège en été. En 1966 ont été construits deux autres téléskis en altitude (Naladas et Stanegn) afin de desservir plus de pistes sur la partie haute du domaine.

    Les années 1969-1970 ont été fondamentales pour Savognin. L’idée était d'étendre le domaine skiable et de créer une station d'altitude à Radons. En 1969 ont par conséquent été construits deux longs téléskis à la chaîne qui ont permis la desserte du Piz Cartas, nouveau point culminant de la station (Radons et Piz Cartas, téléskis existant encore aujourd’hui), et, chose plus importante, en deux années a été construite une télécabine en deux sections qui, avec ses 5 km, a été la plus longue de Suisse durant 8 ans, et la deuxième pour le reste de son exploitation. Il s'agit de la télécabine Savognin-Radons construite par l’historique Müller, éclipsant un peu le premier accès.

    Avec cette nouvelle télécabine, le télésiège Savognin-Tigignas devient par conséquent le deuxième accès au domaine skiable, mais connaît un bon succès (la télécabine de Radons permettait d'accéder à l’extrémité sud du domaine tandis que le télésiège de Tigignas permettait quant à lui d'accéder à l'extrémité nord du domaine). On note que les deux téléskis datant de 1969 ont été doublés dans les années 70 et que le téléski Mot Laritg-Colms a été réalisé en 1975.

    Image IPB
    La télécabine Savognin-Radons (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).

    Image IPB
    Le téléski Mot Laritg-Colms.


    En 1978, le téléski Somtgant-Colms est réalisé, permettant de basculer plus rapidement sur le secteur de Mot Laritg qu'avec le téléski Somtgant-Piz Martegnas, qui fait tout de même plus de 2000 mètres de long !

    Image IPB
    Le lieu dit Somtgant. De gauche à droite : Le restaurant Somtgant, le téléski Somtgant-Colms, le téléski Somtgant-Piz Martegnas, le téléski Tigignas-Somtgant et le télésiège Tigignas-Somtgant (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    En 1982, le téléski Stanegn est remplacé par un télésiège deux places permettant d'augmenter le débit sur cet axe. Malgré une impressionnante télécabine offrant une nouvelle porte d'entrée au domaine, la ligne entre Tigignas et Somtgant, pour sa position centrale et pour sa variété de pistes continue à être l'une des remontées mécaniques les plus utilisées. Le téléski Tigignas-Somtgant souffre par conséquent fortement du flux de skieurs. Son débit horaire de 800 personnes par heure est en effet trop faible. Le remonte-pente est finalement doublé en 1984 par un télésiège triplace à pinces débrayables de 1800 personnes par heure, une nouveauté pour l’époque, qui a permis de largement soulager le téléski d'origine. A noter que la configuration estivale du téléski, à savoir un télésiège monoplace, est abandonnée, notamment du fait que le nouveau télésiège Tigignas-Somtgant assure cette tâche.

    Trois ans plus tard, en 1987, le premier télésiège de l’histoire de Savognin (Savognin-Tigignas) sera remplacé par un télésiège débrayable 4 places du constructeur Garaventa sur le même tracé. On note qu'en 1988, le téléski Tigignas-Somtgant a été raccourci de 404 mètres au vu de la faible fréquentation de celui-ci. Il fut par conséquent renommé Tigignas-Fugna.

    Par la suite, la fréquence d’investissements à Savognin sera considérablement réduite. A signaler cependant en 1998 le nouveau télésiège débrayable six places du Piz Martegnas et le nouveau téléski Naladas en 1999 (téléski construit en partie avec du matériel de l'ancien appareil). A noter que le télésiège Stanegn est démonté sans remplacement en 1998, et ce malgré un jeune âge, abandonnant toute une palette de pistes. On note aussi qu'en 1998, le téléski Tigignas-Fugna est rallongé jusqu'à Somtgant au vu de la hausse de fréquentation de ce secteur. Toutefois, il gardera son nom de 1988.

    Cependant, durant les années 2000, la télécabine de Radons fermera sans aucun remplacement. Par conséquent, l'axe Savognin-Tigignas-Somtgant-Piz Martegnas redevient le principal (et unique) accès au secteur du Piz Cartas, en plus de la desserte de ski propre. On va donc parler d'un possible renforcement de cet axe, chose qui n'aura pas lieu immédiatement en raison de l'âge des appareils, trop récents à l'époque, mais aussi en raison des difficultés financières de l'exploitant. A la fin de cette crise, Savognin s'en sort avec un parc de remontées mécaniques moyennement ancien (à l’exception du télésiège Somtgant-Piz Martegnas et du téléski Naladas). Il faut donc une nouvelle installation pour relancer l’image du domaine. L’idée de reconstruire l'axe principal de la station est de retour. En 2012 pour donner modernité à son image, Savognin décide de remplacer les artères principales de la station : le télésiège Tigignas-Somtgant et le téléski Tigignas-Fugna (le téléski parallèle au télésiège) ont alors été remplacés par une télécabine débrayable 10 Places Leitner. A noter que le projet initial prévoyait un prolongement ultérieur en aval vers Savognin pour remplacer le télésiège Savognin-Tigignas (télésiège ne nécessitant pas de remplacement imminent), remplacement qui sera finalement réalisé en 2019 mais par une télécabine indépendante et non par une prolongation de la télécabine Tigignas-Somtgant.

    Image IPB
    Le lieu-dit Somtgant de nos jours.


    3. Le téléski Naladas, retour à Somtgant et ski propre

    Le téléski Naladas est un appareil datant de 1966 permettant de retourner au lieu-dit Somtgant ainsi qu'au reste de ce même secteur, bien qu'il dessert une piste rouge dédiée au ski propre. Il est situé sur le secteur de Stanegn, secteur délaissé par l'exploitant depuis 1998 lors du démontage du télésiège Stanegn, supprimant à son passage une zone de ski propre. En effet, le secteur a été totalement remanié, en raison de la suppression ou encore de la fusion de plusieurs portions de pistes. A noter que son rôle de liaison ne fait pas de lui un appareil saturé. En effet, il possible de ne pas emprunter ce téléski, notamment si l'on vient du Piz Martegnas ou du Piz Cartas, via la piste bleue Somtgant. Néanmoins, si on veut revenir au lieu-dit Somtgant alors que le haut de la piste bleue Somtgant (noté 11a sur le plan des pistes) est fermé en raison d'un risque d'avalanche trop élevé (cette dernière étant particulièrement exposée), le téléski Naladas devient alors indispensable. A noter que si l'on vient tout de même du lieu-dit de Radons, il est également possible de ne pas emprunter le téléski, en passant par la piste bleue Tigia, même si celle-ci reste assez plate et ne permet que de revenir vers le village où l'enneigement peut être aléatoire.
    Construit à l'origine par WSO Städeli-Lift, le remonte-pente a profité d'une importante rénovation réalisée en 1999 par Garaventa dans le but de rallonger l'appareil vers l'amont. De nos jours, on retrouve donc sur ce téléski des éléments d'origine comme la gare aval ainsi qu'une bonne partie des pylônes, mais on retrouve aussi des éléments installés par Garaventa lors de la rénovation, comme la gare amont ainsi que d'autres pylônes, sans oublier les archets. A noter que le téléski dispose d'un embarquement intermédiaire exploitable notamment en cas de manque de neige sur la partie basse, cet embarquement se situant entre les pylônes 6 et 7. Lorsque l'embarquement est en exploitation, l'exploitant va placer le câble sous un pylône compression non numéroté (situé entre les pylônes 6 et 7) afin d'abaisser la hauteur du câble.

    Enfin, le téléski Naladas dessert les pistes suivantes :
    • La deuxième partie de la piste bleue Somtgant : Il s'agit d'une longue piste permettant le retour au lieu-dit Somtgant depuis notamment le secteur du Piz Cartas. Elle est de ce fait très empruntée.
    • La piste rouge Naladas : Il s'agit d'une piste dédiée au ski propre qui longe le téléski du même nom avant de rejoindre la piste rouge Traumpiste qui va permettre de rejoindre le départ du remonte-pente Naladas.



    Situation sur le plan des pistes (tracé du téléski en rouge)

    Image IPB


    Les caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques administratives
    • TKE-Téléski à enrouleurs : Naladas
    • Exploitant : Savognin Bergbahnen AG
    • Constructeur : Garaventa/WSO Städeli-Lift
    • Année de construction : 1998
    • Année d'origine d'une partie de l'appareil : 1966

    Caractéristiques d’exploitation
    • Saison d'exploitation : Hiver
    • Capacité : 2 personnes
    • Débit : 670 personnes/heure

    Caractéristiques géographiques
    • Altitude gare aval : 1821 m
    • Altitude amont : 2337 m
    • Dénivelée : 516 m
    • Longueur horizontale : 1620 m
    • Longueur développée : 1729 m
    • Pente moyenne : 31,85 %

    Caractéristiques techniques
    • Gare motrice : Aval
    • Gare tension : Aval
    • Type de tension : Contrepoids
    • Sens de montée : Gauche
    • Nombre de pylônes : 18



    4. Ligne et infrastructures du téléski Naladas

    La gare aval

    Image IPB
    La gare aval dans son environnement.


    Située à proximité de la route d'accès au lieu-dit Radons, nous trouvons une gare classique de chez WSO Städeli-Lift assurant la tension ainsi que le mouvement du câble de l'appareil, le tout intégré dans un petit bâtiment. A noter que l'embarquement s'effectue quant à lui à l'extérieur.

    Image IPB
    Approche de la gare aval. Au premier plan, on aperçoit la borne de contrôle des forfaits.

    Image IPB
    Vue sur le premier pylône ainsi que sur l'embarquement.

    Image IPB
    La poulie motrice ainsi qu'au fond le système de tension.



    La ligne

    Image IPB
    Vue sur le début de la ligne.


    La ligne, longue d'environ 1.7 km, est assez irrégulière. Possédant 18 pylônes, la ligne présente une pente importante qui s'adoucit jusqu'au pylône 4 où elle ne sera que très peu prononcée. Nous trouvons ensuite l'embarquement intermédiaire situé entre les pylônes 6 et 7 permettant d'emprunter le téléski en cas de manque de neige sur la partie basse. Par la suite, la pente va s'accentuer jusqu'au pylône 8 où la ligne va croiser la piste rouge Naladas. La ligne va ensuite de nouveau présenter une pente assez importante du pylône 9 au pylône 10 où celle-ci va une nouvelle fois s'adoucir, bien que restant prononcée. Au niveau des pylônes 12 et 13, qui au passage effectuent un très léger virage, la ligne sera quasiment plate et va même descendre entre les pylônes 14 et 15. Après le pylône 15, nous retrouvons la dernière portion de la ligne qui date de 1999 et qui ne possède donc que des pylônes Garaventa. La ligne descend entre les pylônes 16 et 17 avant de remonter jusqu'au pylône 18, dernier pylône où s'effectue le débarquement. Enfin, la ligne arrive au niveau de la station amont, située en retrait par rapport au débarquement. Les pylônes sont, pour leur grande majorité, de type support à l'exception des pylônes 1, 7, 9, 13, 15 et 17 qui sont de type compression et du pylône 6 qui est de type support-compression. A noter que seul le brin montant passe par le pylône 7. Pour finir, on note que l'embarquement intermédiaire optionnel est de type compression.

    Caractéristiques de la ligne
    • P1 : 10C/10C
    • P2 : 4S/4S
    • P3 : 4S/4S
    • P4 : 4S/4S
    • P5 : 4S/4S
    • P6 : xSxC/2S4C
    • Embarquement intermédiaire : 8C/-
    • P7 : 6C/-
    • P8 : 10S/10S
    • P9 : 6C/6C
    • P10 : 4S/4S
    • P11 : 4S/4S
    • P12 : 10S (Virage à l'endroit)/10S (Virage à l'endroit)
    • P13 : 8C (Virage à l'envers)/8C (Virage à l'envers)
    • P14 : 4S/4S
    • P15 : 4C/4C
    • P16 : 4S/4S
    • P17 : 4C/4C
    • P18 : 4S/4S


    x : Valeur incomplète (nombre de galets)

    Image IPB
    Le pylône 1.

    Image IPB
    Le pylône 2.

    Image IPB
    On s'approche du pylône 3...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    Le pylône 4.

    Image IPB
    Vue en direction de Savognin.

    Image IPB
    Portée vers...

    Image IPB
    ... le pylône 5.

    Image IPB
    On continue en direction...

    Image IPB
    ... du pylône 6.

    Image IPB
    On se retourne pour apercevoir le pylône servant à l'embarquement intermédiaire optionnel.

    Image IPB
    On aperçoit aussi le pylône 7.

    Image IPB
    Longue portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 8.

    Image IPB
    Vue sur le Piz Mitgel ainsi que sur d'autres sommets.

    Image IPB
    Le pylône 9, ainsi que le croisement avec la piste rouge Naladas.

    Image IPB
    On s'approche...

    Image IPB
    ... du pylône 10.

    Image IPB
    Portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 11.

    Image IPB
    On continue en direction...

    Image IPB
    ... des pylônes 12 et 13...

    Image IPB
    ... effectuant un léger virage vers la droite.

    Image IPB
    Le pylône 14.

    Image IPB
    Très longue portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 15.

    Image IPB
    On continue.

    Image IPB
    Très belle vue depuis le téléski.

    Image IPB
    Le pylône 16.

    Image IPB
    On aperçoit le télésiège Somtgant - Piz Martegnas.

    Image IPB
    Au loin, le pylône 17.

    Image IPB
    On continue en direction...

    Image IPB
    ... du pylône 18...

    Image IPB
    ... marquant la fin de la ligne.



    La gare amont

    Située à une centaine de mètres du Crap Farreras (lieu où était située la gare amont d'origine), nous trouvons une gare retour fixe classique de chez Garaventata. Elle est située en retrait par rapport à l'embarquement situé juste après le pylône 18. A noter la présence d'une cabane de vigie permettant de surveiller le débarquement. Depuis l'arrivée, assez isolée, on retrouve deux pistes (dont une surtout dédiée à la liaison) mais on peut également parcourir des itinéraires hors-pistes.

    Image IPB
    La gare amont dans son environnement.

    Image IPB
    Autre vue.



    5. Le téléski Naladas, un téléski desservant un axe stratégique dont la fréquentation reste modérée

    Bien que le téléski Naladas est situé sur un axe stratégique permettant le retour au secteur de Somtgant, sa fréquentation reste plutôt faible notamment du fait que l'appareil possède de fortes pentes, mais aussi en raison de la présence d'autres pistes permettant de revenir vers les secteurs de Tigignas et de Somtgant. Après un abandon partiel du secteur en 1998 lors du démontage sans remplacement du télésiège Stanegn, le remonte-pente Naladas est devenu le seul appareil consacré au ski propre du secteur, car il dessert une piste rouge dédiée à cela, sans oublier que l'appareil a été rallongé d'une centaine de mètres lors de sa rénovation importante, lui permettant de desservir l'entièreté de cette piste. Cet appareil a donc encore de beaux jours devant lui, vu qu'aucun remplacement de l'appareil n'est pour le moment prévu par la station. Pour finir, voici deux photos du téléski depuis les pistes :

    Image IPB

    Image IPB
    Le téléski Naladas, un appareil qui remplit parfaitement sa tâche.


    Ainsi se termine ce reportage.
    Merci de l'avoir lu et à bientôt.

    Je tiens à remercier Artsinol pour la bannière et pour une bonne partie du texte ainsi que SnowLoup pour ses photos.

    © – Juin 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

    Bannière : Artsinol
    Photos : SnowLoup
    Texte et mise en page : Pra'z Ropeways & Artsinol
    Date des photos : 07 février 2020
  2. TSD6B Somtgant - Piz Martegnas / Savognin

    13 mai 2020 - 11:13

    Image IPB

    Au sommaire de ce reportage :

    • Bienvenue à Savognin
    • A l'assaut du Piz Martegnas
    • Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas, entre accès au reste du domaine skiable et ski propre
    • Ligne et infrastructures du télésiège Somtgant-Piz Martegnas
    • Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas, un appareil à la hauteur des attentes


    1. Bienvenue à Savognin

    Savognin (nom romanche)(en Italien “Savognino” et en allemand “Schweiningen”) est un ancien village dans les Grisons situé à 1200 mètres d'altitude dans la vallée de Surses entre le village de Tiefencastel et le col de Julier. Savognin, malgré son rôle de destination touristique, se présente aujourd’hui comme un village traditionnel, qui cherche à préserver son "cachet historique". En effet, cette région est plutôt célèbre pour avoir été représentée par le célèbre peintre Giovanni Segnatini.
    Savognin est un domaine à vocation familiale qui offre un domaine d’environ 80 km de pistes desservies par 2 télécabines, 1 télésiège et 6 téléskis de grande longueur. La station possède également environ 30 kilomètres de pistes pour le ski de fond, 45 kilomètres d'itinéraires hors-pistes signalés pour des excursions hivernales et plusieurs pistes de luge, dont une d'une longueur de 9 kilomètres. En été la station profite de sa position au milieu du Parc Naturel Ela, le plus grand de Suisse, pour offrir beaucoup de sentiers de toutes les difficultés.

    Image IPB
    Le village de Savognin vu depuis les pistes du domaine skiable (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).


    2. A l'assaut du Piz Martegnas

    Le télésiège actuel est la deuxième génération sur le tracé entre Somtgant et le Piz Martegnas. En effet, différents appareils se sont succédé au niveau de ce secteur.

    Le domaine skiable de Savognin naît avec beaucoup d’ambitions en 1962 afin de s’imposer comme l'un des domaines skiables les plus importants des Grisons. En effet, cette année voit la construction de trois appareils : un télésiège entre Savognin et Tigignas et deux téléskis entre Tigignas, Somtgant et le Piz Martegnas. On note que le téléski entre Tigignas et Somtgant se transforme en télésiège en été. En 1966 ont été construits deux autres téléskis en altitude (Naladas et Stanegn) afin de desservir plus de pistes sur la partie haute du domaine.

    Les années 1969-1970 ont été fondamentales pour Savognin. L’idée était d'étendre le domaine skiable et de créer une station d'altitude à Radons. En 1969 ont par conséquent été construits deux longs téléskis à la chaîne qui ont permis la desserte du Piz Cartas, nouveau point culminant de la station (Radons et Piz Cartas, téléskis existant encore aujourd’hui), et, chose plus importante, en deux années a été construite une télécabine en deux sections qui, avec ses 5 km, a été la plus longue de Suisse durant 8 ans, et la deuxième pour le reste de son exploitation. Il s'agit de la télécabine Savognin-Radons construite par l’historique Müller, éclipsant un peu le premier accès.

    Avec cette nouvelle télécabine, le télésiège Savognin-Tigignas devient par conséquent le deuxième accès au domaine skiable, mais connaît un bon succès (la télécabine de Radons permettait d'accéder à l’extrémité sud du domaine tandis que le télésiège de Tigignas permettait quant à lui d'accéder à l'extrémité nord du domaine). On note que les deux téléskis datant de 1969 ont été doublés dans les années 70 et que le téléski Mot Laritg-Colms a été réalisé en 1975.

    Image IPB
    La télécabine Savognin-Radons (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).

    Image IPB
    Le téléski Mot Laritg-Colms.


    En 1978, le téléski Somtgant-Colms est réalisé, permettant de basculer plus rapidement sur le secteur de Mot Laritg qu'avec le téléski Somtgant-Piz Martegnas, qui fait tout de même plus de 2000 mètres de long !

    Image IPB
    Le lieu dit Somtgant. De gauche à droite : Le restaurant Somtgant, le téléski Somtgant-Colms, le téléski Somtgant-Piz Martegnas, le téléski Tigignas-Somtgant et le télésiège Tigignas-Somtgant (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Malgré une impressionnante télécabine offrant une nouvelle porte d'entrée au domaine, la ligne entre Tigignas et Somtgant, pour sa position centrale et pour sa variété de pistes continue à être l'une des remontées mécaniques les plus utilisées. Le téléski Tigignas-Somtgant souffre par conséquent fortement du flux de skieurs. Son débit horaire de 800 personnes par heure est en effet trop faible. Le remonte-pente est finalement doublé en 1984 par un télésiège triplace à pinces débrayables de 1800 personnes par heure, une nouveauté pour l’époque, qui a permis de largement soulager le téléski d'origine. A noter que la configuration estivale du téléski, à savoir un télésiège monoplace est abandonnée, notamment du fait que le nouveau télésiège Tigignas-Somtgant assure cette tâche.

    Trois ans plus tard, en 1987, le premier télésiège de l’histoire de Savognin (Savognin-Tigignas) sera remplacé par un télésiège débrayable 4 places du constructeur Garaventa sur le même tracé. On note qu'en 1988, le téléski Tigignas-Somtgant a été raccourci de 404 mètres au vu de la faible fréquentation de celui-ci. Il fut par conséquent renommé Tigignas-Fugna.

    Par la suite, la fréquence d’investissements à Savognin sera considérablement réduite. A signaler cependant en 1998 le nouveau télésiège débrayable six places du Piz Martegnas et le nouveau téléski Naladas en 1999. On note aussi qu'en 1998, le téléski Tigignas-Fugna est rallongé jusqu'à Somtgant au vu de la hausse de fréquentation de ce secteur. Toutefois, il gardera son nom de 1988.

    Cependant, durant les années 2000, la télécabine de Radons fermera sans aucun remplacement. Par conséquent, l'axe Savognin-Tigignas-Somtgant-Piz Martegnas redevient le principal (et unique) accès au secteur du Piz Cartas, en plus de la desserte de ski propre. On va donc parler d'un possible renforcement de cet axe, chose qui n'aura pas lieu immédiatement en raison de l'âge des appareils, trop récents à l'époque, mais aussi en raison des difficultés financières de l'exploitant. A la fin de cette crise, Savognin s'en sort avec un parc de remontées mécaniques moyennement ancien (à l’exception du télésiège Somtgant-Piz Martegnas et du téléski Naladas). Il faut donc une nouvelle installation pour relancer l’image du domaine. L’idée de reconstruire l'axe principal de la station est de retour. En 2012 pour donner modernité à son image, Savognin décide de remplacer les artères principales de la station : le télésiège Tigignas-Somtgant et le téléski Tigignas-Fugna (le téléski parallèle au télésiège) ont alors été remplacés par une télécabine débrayable 10 places Leitner. A noter que le projet initial prévoyait un prolongement ultérieur en aval vers Savognin pour remplacer le télésiège Savognin-Tigignas (télésiège ne nécessitant pas de remplacement imminent), remplacement qui sera finalement réalisé en 2019 mais par une télécabine indépendante et non par une prolongation de la télécabine Tigignas-Somtgant.

    Image IPB
    Le lieu-dit Somtgant de nos jours.


    3. Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas, entre accès au reste du domaine skiable et ski propre

    Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas est un appareil permettant d'accéder au Piz Martegnas ainsi qu'au reste du domaine skiable, bien qu'il dessert une belle zone de ski propre. Construit en 1998 par Garaventa, le télésiège a été conçu dans le but de moderniser ce secteur, composé de deux téléskis dont notamment le premier de la station. En plus du débit qui n'était plus au rendez-vous, le téléski Somtgant-Piz Martegnas était l'un des téléskis les plus longs de Suisse avec une longueur de 2147 mètres pour 555 mètres de dénivelé. Le confort n'était donc pas non plus au rendez-vous, surtout dans cette zone de haute montagne.
    De nos jours, le télésiège Somtgant-Piz Martgenas permet l'accès à pas moins de deux secteurs, à savoir celui du Piz Cartas et celui du Mot Laritg (qui était accessible également grâce au téléski Somtgant-Colms), en plus de desservir une belle zone de ski propre. Ce remplacement était donc inévitable, notamment car la télécabine de Radons a fermé quelques années après la mise en service du télésiège Somtgant-Piz Martegnas.
    Côté technique, on retrouve ici un appareil classique de chez Garaventa possédant des gares Kompakt4 avec des sièges équipés de bulles de protection.

    Enfin, le télésiège Somtgant-Piz Martegnas dessert les pistes suivantes :
    • La piste bleue Traumpiste : Il s'agit d'une longue piste permettant l'accès au secteur du Piz Cartas. Elle est de ce fait très empruntée.
    • La piste rouge Martegnas : Il s'agit d'une piste très importante pour la station. En effet, en plus d'être la principale piste de ce secteur, elle est équipée d'un réseau de neige de culture, permettant d'assurer un enneigement tout au long de la saison. Avec ce statut, elle longe le télésiège en le croisant quelquefois.
    • La piste rouge Colms : Piste rouge importante pour ce secteur, elle longe une crête, offrant une belle vue sur le domaine skiable. Cette piste permet également de basculer sur le secteur du Mot Laritg.
    • La piste rouge Lai Lung : Piste évoluant dans un cadre splendide vierge de toute installation, elle permet l'accès au secteur du Mot Laritg.



    Situation sur le plan des pistes (tracé du télésiège en rouge)

    Image IPB

    Les caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques administratives
    • TSD-Télésiège débrayable : Somtgant-Piz Martegnas
    • Exploitant : Savognin Bergbahnen AG
    • Constructeur : Garaventa
    • Année de construction : 1998

    Caractéristiques d’exploitation
    • Saison d'exploitation : Hiver
    • Capacité : 6 personnes
    • Débit : 1800 personnes/heure
    • Vitesse d'exploitation : 5 m/s
    • Temps de trajet : Environ 7 min

    Caractéristiques géographiques
    • Altitude gare aval : 2107 m
    • Altitude amont : 2670 m
    • Dénivelée : 563 m
    • Longueur horizontale : 2080 m
    • Longueur développée : 2169 m
    • Pente moyenne : 27,07 %

    Caractéristiques techniques
    • Type de gares : Kompakt4
    • Gare motrice : Amont
    • Gare tension : Aval
    • Type de tension : Hydraulique
    • Type de motorisation : Asynchrone
    • Sens de montée : Gauche
    • Nombre de pylônes : 20
    • Fabricant du câble : Fatzer
    • Equipement électrique : Frey



    4. Ligne et infrastructures du télésiège Somtgant-Piz Martegnas

    La gare aval

    Image IPB
    La gare aval dans son environnement.


    Située au niveau du lieu-dit Somtgant , nous trouvons une gare de type Kompakt4 assurant la tension de l'appareil. Elle est située à proximité d'un poste de secours, du restaurant Somtgant et de la télécabine Tigignas-Somtgant. A noter la présence d'un garage semi-enterré permettant le rangement des sièges hors exploitation.

    Image IPB
    Vue de profil.

    Image IPB
    Vue d'ensemble de la gare aval. On aperçoit le garage à droite de l'image.

    Image IPB
    La gare aval vue de derrière.

    Image IPB
    Vue de trois quarts.

    Image IPB
    L'accès à l'embarquement.

    Image IPB
    Vue sur le garage.

    Image IPB
    Vue sur les lanceurs et sur une partie de la poulie retour.

    Image IPB
    C'est parti !



    La ligne

    Image IPB
    Vue d'ensemble de la ligne.


    La ligne, longue d'environ 2 km, est assez irrégulière. Possédant 20 pylônes, la ligne présente une pente importante jusqu'au pylône 2 où cette dernière s’adoucit. Au niveau du pylône 7, la pente va légèrement s'accentuer avant d'être quasiment plate au niveau du pylône 8. La ligne va même jusqu'à descendre à partir du pylône 12 jusqu'au pylône 13 où elle ne va que faire de s'accentuer jusqu'au pylône 15, où la pente va de nouveau s'adoucir. Enfin, la pente augmente à nouveau à partir du pylône 16 avant d'arriver au niveau de la station amont. Les pylônes sont, pour leur grande majorité, de type support à l'exception des pylônes 1 et 17 qui sont de type compression et des pylônes 7, 13 et 14 qui sont de type support-compression.

    Caractéristiques de la ligne
    • P1 : 16C/16C
    • P2 : 8S/8S
    • P3 : 6S/6S
    • P4 : 6S/6S
    • P5 : 6S/6S
    • P6 : 6S/6S
    • P7 : 4SC/4SC
    • P8 : 8S/8S
    • P9 : 6S/6S
    • P10 : 6S/6S
    • P11 : 6S/6S
    • P12 : 8S/8S
    • P13 : 4SC/4SC
    • P14 : 4SC/4SC
    • P15 : 10S/10S
    • P16 : 6S/6S
    • P17 : 16C/16C
    • P18 : 8S/8S
    • P19 : 8S/8S
    • P20 : 12S/12S


    Image IPB
    Début de la ligne.

    Image IPB
    Le pylône 2.

    Image IPB
    Portée vers le pylône 3...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    Le pylône 4.

    Image IPB
    On continue en direction...

    Image IPB
    ... du pylône 5.

    Image IPB
    Longue portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 6.

    Image IPB
    On continue.

    Image IPB
    Le pylône 7.

    Image IPB
    Le pylône 8.

    Image IPB
    Portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 9.

    Image IPB
    On continue en direction...

    Image IPB
    ... du pylône 10.

    Image IPB
    Le pylône 11.

    Image IPB
    Longue portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 12.

    Image IPB
    On continue.

    Image IPB
    Vue sur la piste rouge Martegnas.

    Image IPB
    Le pylône 13.

    Image IPB
    Longue portée en direction...

    Image IPB
    ... du pylône 14.

    Image IPB
    Direction...

    Image IPB
    ... le pylône 15.

    Image IPB
    Portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 16.

    Image IPB
    On continue en direction du pylône 17...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    Longue portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 18.

    Image IPB
    On s'approche...

    Image IPB
    ... des pylônes 19 et 20.

    Image IPB
    Arrivée en gare amont.



    La gare amont

    Image IPB
    La gare amont dans son environnement.


    Située au niveau du Piz Martegnas, nous trouvons une gare classique de type Kompakt4 assurant la mise en mouvement du câble. A noter la présence d'un rail de maintenance protégé par une petite structure en béton. Depuis l'arrivée, une multitude de pistes s'offrent à nous mais on peut également parcourir des itinéraires hors-pistes. A noter que la gare s'intègre très bien dans son environnement, notamment du fait qu'elle est cachée par un imposant rocher.

    Image IPB
    Vue d'ensemble de l'intégration paysagère de la gare amont.

    Image IPB
    Vue de derrière. A gauche, l'accès à la piste rouge Martegnas.

    Image IPB
    La gare amont vue de plus près.

    Image IPB
    Vue vers l'avant de cette dernière.

    Image IPB
    Autre vue de la gare amont.



    Les sièges

    Image IPB
    Un siège six places en ligne.

    Image IPB
    On aperçoit à droite l'arrivée du téléski Mot Laritg-Colms.



    Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas vu depuis les pistes

    Image IPB
    La gare amont vue depuis la piste bleue Traumpiste.

    Image IPB
    Les deux derniers pylônes vus depuis la piste rouge Martegnas.

    Image IPB
    Idem.

    Image IPB
    Vue sur l'ensemble de la ligne.

    Image IPB
    Panorama...

    Image IPB
    ... sur l'ensemble de la ligne...

    Image IPB
    ... vue depuis la piste rouge Colms.

    Image IPB
    Autres vues de la ligne depuis cette même piste.

    Image IPB

    Image IPB
    Le lieu dit de Somtgant avec le début de la ligne du télésiège vu depuis la piste rouge Martegnas.

    Image IPB
    Le début de la ligne.

    Image IPB
    Le deuxième pylône. On aperçoit derrière ce dernier la gare amont de l'ancien télésiège Tigignas-Somtgant.



    5. Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas, un appareil à la hauteur des attentes

    Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas est le dernier maillon d'un chaîne de trois appareils reliant Savognin au Piz Martegnas. Ce télésiège est donc très important pour le domaine skiable puisqu'il permet d'accéder à deux secteurs, notamment depuis que la télécabine de Radons a fermé, sans oublier toute la desserte en terme de ski propre ! Il est donc possible qu'il y ait une certaine attente à cet appareil, mais cela ne justifierait pas un remplacement, l'appareil étant notamment trop jeune.

    Image IPB
    Le télésiège Somtgant-Piz Martegnas, un appareil qui remplit amplement sa tâche.


    Ainsi se termine ce reportage.
    Merci de l'avoir lu et à bientôt.

    Je tiens à remercier Artsinol pour la bannière et pour une bonne partie du texte ainsi que SnowLoup pour ses photos.

    © – Mai 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

    Bannière : Artsinol
    Photos : SnowLoup
    Texte et mise en page : Pra'z Ropeways & Artsinol
    Date des photos : 07 février 2020
  3. TKF des Débutants (†) - Saint-Jean d'Arves (Les Sybelles)

    30 avril 2020 - 15:53

    Image IPB

    1 → Bienvenue à Saint-Jean d’Arves !

    Saint-Jean d’Arves est une commune de Savoie située dans la vallée de la Maurienne au-dessus de la ville de Saint-Jean de Maurienne. La petite commune est composée de 28 hameaux formant une station familiale à taille humaine. Le domaine skiable de la station est commun avec le domaine de la station du Corbier. Il est compris entre 1500 et 2265 mètres d’altitude et offre 90 kilomètres de pistes balisées.

    Image IPB
    ^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

    2 → Historique

    La première remontée mécanique du village de Saint-Jean d’Arves a été construite en 1953 sur les hauteurs du hameau des Chambons : il s’agissait du téléski de la Curiaz. C’est ensuite sur le versant opposé que le développement du domaine skiable va se poursuivre, avec l’équipement en remontées mécaniques du secteur de la Chal. A l’époque, la liaison avec le domaine skiable du Corbier n’était pas effective.

    En 1977, la station réinvestit sur le secteur des Chambons avec la construction de deux longs téléskis, les Enversins et l’Altiport. Un petit téléski fixe est également construit afin de proposer une offre pour les débutants sur ce secteur : le téléski des Débutants. Installé à proximité du lieu-dit La Fleur, il permettait aux skieurs d’apprendre le ski alpin dans un champs à l’écart des pistes difficiles venant du domaine d’altitude.
    Voici un cliché d’époque du téléski lors de sa mise en service :

    Image IPB

    En 1980, la liaison entre le secteur de la Chal de Saint-Jean d’Arves et le domaine du Corbier est mise en place, et bien que très apprécié et disposant d’une bonne exposition, le secteur des Chambons est petit à petit délaissé de la clientèle. Malgré cela, le petit téléski des Débutants est toujours apprécié des enfants qui découvrent les joies du ski alpin, et le petit téléski alors âgé est fortement rénové en 1992 par Poma. Le téléski de la Curiaz est définitivement arrêté en 1996, tandis que les trois autres téléskis sont maintenus en service jusqu’en 2007, date à laquelle ils sont laissés sur place sans être exploités. Les téléskis des Enversins et de l’Altiport sont ensuite démontés en 2010, alors que le téléski des Débutants est toujours debout à l’abandon.
    Le téléski des Débutants est un appareil construit par Poma et tout à fait classique : il dispose d’une gare Baby motrice en aval, et d’une poulie flottante de tension en amont.

    3 → Situation sur le domaine skiable

    Image IPB
    Plan Atelier Pierre Novat.

    Image IPB
    Plan Atelier Pierre Novat.

    4 → Infrastructures et ligne

    TKF – Téléski à pinces fixes : DEBUTANTS
    Exploitant : SATVAC
    Constructeur : Poma
    Année de construction : 1992
    Année d’arrêt d’exploitation : 2007
    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 1 personne
    Débit à la montée : 320 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 1,28 m/s
    Altitude gare aval : 1380 m
    Altitude gare amont : 1407 m
    Dénivelé : 27 m
    Longueur développée : 140 m
    Temps de trajet : 1 min 11 sec
    Type de gare aval : Baby
    Type de gare amont : Poulie flottante
    Emplacement gare motrice : Aval
    Emplacement gare de tension : Amont
    Sens de montée : Droite
    Type d'embarquement : Axe de la ligne
    Nombre de pylônes : 4
    Type de véhicules : Perches fixes
    Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
    Nombre de véhicules : 22

    La gare aval

    Située non loin du hameau des Chambons, sur la rive droite de la rivière de l'Arvan, on retrouve une gare Baby assurant de manière fixe le mouvement du câble grâce à un moteur électrique asynchrone. Une petite cabane est présente à proximité pour le conducteur, l’armoire électrique, et assurer le rangement des perches en intersaison.

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    La ligne

    La ligne, bien que courte, n’est pas régulière. Longue d'environ 140 mètres pour 4 pylônes, la pente s'accentue au fur et à mesure du parcours avant de se redresser à la suite du dernier pylône avant la gare amont.

    P1 : Support + poulie inclinée | Support + poulie inclinée
    P2 : Support/Compression | Support/Compression
    P3 : Support/Compression | Support/Compression
    P4 : Support + poulie inclinée | Support + poulie inclinée

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    La gare amont

    Située à proximité de la route d'accès au hameau du Poingt et à un altiport, on retrouve une poulie flottante classique pour les téléskis fixes. L'unique particularité de cette gare amont est de posséder une tension qui est assurée par un ressort agissant sur la position de la poulie via une manivelle située sur le poussard.

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Les véhicules et pinces

    Le téléski des Débutants est équipé de 22 perches télescopiques. Chaque perche est reliée au câble par une pince fixe. De nos jours, les perches sont entreposées dans la cabane d'exploitation du téléski, aujourd'hui abandonnée.

    Image IPB

    Image IPB

    Vues depuis les abords du téléski…

    Quelques photos de ce téléski vu depuis la piste qu’il dessert.

    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    5 → Conclusion

    Le téléski fixe des Débutants était un appareil bien pratique pour les débutants de Saint-Jean d'Arves. Cependant, son isolement par rapport au principal espace d’apprentissage de la station et la difficulté de sa ligne en a décidé autrement. En effet, le remonte-pente, ainsi que les téléskis des Enversins et de l'Altiport ont été arrêtés définitivement en 2007, en raison d'une fréquentation bien trop faible face aux coûts d’exploitation et au travail que cela représente. Le téléski des Débutants reste le dernier appareil de ce secteur encore sur place malgré son abandon, tandis que les deux autres téléskis ont été démontés en 2010.

    Image IPB

    Je tiens à remercier Albin pour la mise à disposition de ses clichés.

    Photos : Albin
    Texte et mise en page : valcelouis & Pra’z Ropeways
    Date des photos : 25 mai 2016

    © valcelouis & Pra’z Ropeways – Tous droits réservés
  4. TKF Ecole Loisinord - Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais)

    20 avril 2020 - 10:49

    Image IPB

    Au sommaire de ce reportage :

    • Noeux-les-Mines - Loisinord, la station la plus basse de France
    • Le téléski École, desserte de l'espace pour débutants du domaine
    • Ligne et infrastructures du téléski École
    • Le téléski École, un appareil parfaitement adapté à sa tâche


    1. Noeux-les-Mines - Loisinord, la station la plus basse de France

    Situé à Noeux-les-Mines, Loisinord est un centre de loisirs possédant une base nautique mais également, depuis 1996, un centre de ski implanté sur un ancien terril de mine. Situé dans le département du Pas-de-Calais, le centre de ski a la particularité d'être le plus bas de France mais aussi le plus au nord du pays. Le domaine skiable a la spécificité d'être ouvert à l'année (sauf notamment en période de canicule où il est impossible de garder l'humidité des pistes) grâce à un revêtement synthétique arrosé en permanence par des buses automatiques afin de faciliter la glisse et d'éviter l'échauffement de la piste, bien que la fréquentation du site ne soit pas énorme à la différence de la période entre décembre et mi-mars. Le domaine est donc composé de 3 pistes offrant un dénivelé d'environ 60 mètres pour environ 320 mètres de long, pistes desservies par deux téléskis dont un pour débutants. Le domaine skiable offre sur sa piste principale trois tremplins, une corniche de 2 m de haut, un champ de 21 bosses, un half pipe de 44 m, trois rails de 5 m, un quarter pipe.

    Image IPB
    Vue sur le front de neige avec le bâtiment principal du centre de ski. (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).

    Image IPB
    Vue sur le domaine skiable (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).


    2. Le téléski Ecole, desserte de l'espace pour débutants du domaine

    Construit en 1996 par Gimar Montaz Mautino, le téléski École permet de desservir l'espace débutants du domaine skiable de Loisinord situé sur sa gauche. Il dessert aussi sur sa droite le bas de la piste principale de la station avec notamment deux des trois rails du domaine pour les surfeurs. Pour autant, l'appareil n'est pas très fréquenté, les skieurs confirmés préférant faire des rotations sur le téléski n°1, possédant de plus un débarquement intermédiaire pour les débutants juste avant sa plus forte pente. De ce fait, il n'est pas toujours ouvert, notamment lors de la période creuse, de mi-mars à début décembre. Sinon, le téléski attire surtout les débutants, profitant d'une petite piste verte, bien que ne présentant pas de signalétique confirmant cela.

    Image IPB
    Le téléski n°1 (reportage à venir).



    Situation sur Géoportail (tracé du téléski en rouge)

    Image IPB

    Les caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques Administratives
    • TKF-Téléski à perches fixes : École
    • Exploitant : Communauté d'agglomération de l'Artois
    • Constructeur : Gimar Montaz Mautino
    • Année de construction : 1996

    Caractéristiques d’Exploitation
    • Saison d'exploitation : Toute l'année
    • Capacité : 1 personne
    • Débit : 225 personnes/heure
    • Vitesse d'exploitation : Environ 1 m/s
    • Temps de trajet : 1 min 20 s

    Caractéristiques Géographiques
    • Altitude gare aval : 54 m
    • Altitude amont : 68 m
    • Dénivelée : 14 m
    • Longueur : 80 m
    • Pente moyenne : 17,8 %

    Caractéristiques Techniques
    • Gare motrice : Aval
    • Gare tension : Amont
    • Type de motorisation : Asynchrone
    • Type de tension : Contrepoids
    • Sens de montée : Gauche
    • Nombre de pylônes : 1
    • Nombre de véhicules : 10
    • Dispositif d’accouplement : Pince fixe


    3. Ligne et infrastructures du téléski École

    La gare aval

    Image IPB
    La gare aval avec la cabane de vigie à gauche.


    Située au niveau du pied des pistes du centre de ski à proximité du téléski n°1, on retrouve une gare D8 fixe classique de chez Gimar Montaz Mautino assurant le mouvement du câble grâce à un moteur électrique asynchrone. On note que la poulie motrice est protégée par un bardage en tôle.

    Image IPB
    Approche de la gare aval, on aperçoit en bas de l'image une bande blanche synthétique permettant l'accès au téléski depuis la piste principale. On note que cet accès n'est pas des plus aisés, et qu'il vaut mieux arriver avec une certaine vitesse si on veut éviter de pousser sur les bâtons, d'autant plus à cause du synthétique qui glisse moins bien que de la neige normale.

    Image IPB
    Vue sur le haut de la gare.

    Image IPB
    Vue de profil.

    Image IPB
    La gare aval avec l'ensemble de la ligne.

    Image IPB
    La gare aval vue depuis l'arrivée de la piste pour débutants.

    Image IPB
    La poulie motrice.

    Image IPB
    La cabane de vigie.



    La ligne

    Image IPB
    Vue d'ensemble de la ligne.


    La ligne, longue d'environ 80 mètres, est assez régulière. Possédant un seul pylône, la pente reste très constante, la ligne ne possédant aucune particularité.

    Caractéristiques de la ligne
    • P1 : 2S/2S (Galet de déviation du brin descendant)


    Image IPB
    Le début de la ligne.

    Image IPB
    On se retourne pour voir la gare aval.

    Image IPB
    On se rapproche du pylône 1...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    On se rapproche de la gare amont.

    Image IPB
    La fin de la ligne.



    La gare amont

    Image IPB
    La gare amont dans son environnement.


    Située sur les hauteurs du pied des pistes, nous trouvons un LSP4T classique de chez Gimaz Montaz Mautino assurant la tension de l'appareil. Depuis l'arrivée, nous pouvons accéder à une piste pour débutants située à gauche du téléski mais aussi au bas de la piste principale située sur sa droite.

    Image IPB
    Arrivée en gare amont.

    Image IPB
    Vue de profil.

    Image IPB
    Vue de l'autre côté.

    Image IPB
    De plus près.

    Image IPB
    La poulie retour.



    Véhicules et pinces

    Le téléski Ecole est équipé de 10 perches télescopiques. Chaque perche est reliée au câble par une pince fixe Gimar Montaz Mautino.

    Image IPB
    Vue sur une perche.



    La téléski École vu depuis les pistes

    Image IPB
    La gare amont, avec des modules pour les surfeurs au premier-plan.

    Image IPB
    Idem. On remarque la présence du half pipe de la station mais aussi du téléski n°1.

    Image IPB
    Vue d'ensemble sur la première partie de la ligne.

    Image IPB
    Vue sur la fin de la ligne.

    Image IPB
    La gare aval vue depuis le pied des pistes.

    Image IPB
    L'ensemble du téléski vu depuis la fin de la piste pour débutants.

    Image IPB
    La gare aval vue depuis la route permettant l'accès au sommet du terril. On aperçoit au premier plan la piste de montée du téléski n°1.

    Image IPB
    La ligne vue depuis le téléski n°1.

    Image IPB
    La gare amont vue depuis ce même téléski.



    4. Le téléski École, un appareil parfaitement adapté à sa tâche

    Le téléski École est un appareil bien pratique pour les débutants. Bien moins fréquenté que son voisin, il permet de s'initier tranquillement aux pratiques de la glisse grâce à une piste pour débutants. On peut tout de même y trouver de la queue lors de la période hivernale, mais sinon, l'appareil n'est que très peu fréquenté, si bien que généralement, il ne tourne pas en période creuse. Aucun projet de remplacement n'est d'actualité, le remonte-pente n'étant pas très âgé et n'ayant pas de soucis de débit.

    Image IPB
    Le téléski École, un appareil qui assure largement son rôle.


    Ainsi se termine ce reportage.
    Merci de l'avoir lu et à bientôt.

    Je tiens à remercier l'alexois pour ses photos et Kenzo pour la bannière. Un grand merci à 91@g et à l'alexois pour leur relecture attentive.

    © – Avril 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

    Bannière : Kenzo
    Photos : l'alexois
    Texte et mise en page : Pra'z Ropeways (Avec l'aide de 91@g et de l'alexois)
    Date des photos : 29 septembre 2018
  5. TCD10 Tigignas - Somtgant / Savognin

    12 avril 2020 - 13:23

    Image IPB

    Au sommaire de ce reportage :

    • Bienvenue à Savognin
    • L'accès au lieu-dit Somtgant : du téléski à enrouleurs à la télécabine débrayable
    • La télécabine Tigignas-Somtgant, artère principale du domaine skiable d'altitude moyenne et ski propre
    • Ligne et infrastructures de la télécabine Tigignas-Somtgant
    • La télécabine Tigignas-Somtgant, un appareil à la hauteur des attentes


    1. Bienvenue à Savognin

    Savognin (nom romanche)(en Italien “Savognino” et en allemand “Schweiningen”) est un ancien village dans les Grisons situé à 1200 mètres d'altitude dans la vallée de Surses entre le village de Tiefencastel et le col du Julier. Savognin, malgré son rôle de destination touristique, se présente aujourd’hui comme un village traditionnel, qui cherche à préserver son "cachet historique". En effet, cette région est plutôt connue pour avoir été représentée par le célèbre peintre Giovanni Segnatini.
    Savognin est une station à vocation familiale qui offre un domaine d’environ 80 km de pistes desservies par 2 télécabines, 1 télésiège et 6 téléskis de grande longueur. La station possède également environ 30 kilomètres de pistes pour le ski de fond, 45 kilomètres d'itinéraires hors-pistes signalés pour des excursions hivernales et plusieurs pistes de luge, dont une d'une longueur de 9 kilomètres. En été la station profite de sa position au milieu du Parc Naturel Ela, le plus grand de Suisse, pour offrir beaucoup de sentiers de toutes difficultés.

    Image IPB
    Le village de Savognin vu depuis les pistes du domaine skiable (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).


    2. L'accès au lieu-dit Somtgant : du téléski à enrouleurs à la télécabine débrayable

    La télécabine actuelle est la troisième génération de remontées sur le tracé entre Tigignas et Somtgant. En effet, différents appareils se sont succédé au niveau de ce secteur.

    Le domaine skiable de Savognin naît avec beaucoup d’ambitions en 1962 afin de s’imposer comme l'un des domaines skiables les plus importants des Grisons. En effet, cette année voit la construction de trois appareils : un télésiège entre Savognin et Tigignas et deux téléskis entre Tigignas, Somtgant et le Piz Martegnas. On note que le téléski entre Tigignas et Somtgant se transforme en télésiège en été. En 1966 ont été construits deux autres téléskis en altitude (Naladas et Stanegn) afin de desservir plus de pistes sur la partie haute du domaine.

    Les années 1969-1970 ont été fondamentales pour Savognin. L’idée était d'étendre le domaine skiable et de créer une station d'altitude à Radons. En 1969 ont par conséquent été construits deux longs téléskis à la chaîne qui ont permis la desserte du Piz Cartas, nouveau point culminant de la station (Radons et Piz Cartas, téléskis existant encore aujourd’hui), et, chose plus importante, en deux années a été construite une télécabine en deux sections qui, avec ses 5 km, a été la plus longue de Suisse durant 8 ans, et la deuxième pour le reste de son exploitation. Il s'agit de la télécabine Savognin-Radons construite par l’historique Müller, éclipsant un peu le premier accès.

    Avec cette nouvelle télécabine, le télésiège Savognin-Tigignas devient par conséquent le deuxième accès au domaine skiable, mais connaît un bon succès (la télécabine de Radons permettait d'accéder à l’extrémité sud du domaine tandis que le télésiège de Tigignas permettait quant à lui d'accéder à l'extrémité nord du domaine). On note que les deux téléskis datant de 1969 ont été doublés dans les années 70 et que le téléski Mot Laritg - Martegnas a été réalisé en 1975.

    Image IPB
    La télécabine Savognin-Radons (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Mais malgré cela la ligne entre Tigignas et Somtgant, pour sa position centrale et sa variété de pistes continue à être l'une des remontées mécaniques les plus utilisées. Le téléski Tigignas-Somtgant souffre par conséquent fortement du flux de skieurs. Son débit de 800 personnes par heure est en effet trop faible. Le remonte-pente est finalement doublé en 1984 par un télésiège triplace à pinces débrayables de 1800 personnes par heure, une nouveauté pour l’époque qui a permis de largement soulager le téléski d'origine. A noter que la configuration estivale du téléski, à savoir un télésiège monoplace est abandonnée, notamment du fait que le nouveau télésiège Tigignas-Somtgant assure cette tâche.

    Image IPB
    La ligne du télésiège avec le téléski du même nom (source : Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0. Cliquez sur l'image pour accéder à la licence (aucune modification n'a été effectuée)).


    Trois ans plus tard, en 1987, le premier télésiège de l’histoire de Savognin (Savognin-Tigignas) sera remplacé par un télésiège débrayable 4 places du constructeur Garaventa sur le même tracé. On note qu'en 1988, le téléski Tigignas-Somtgant a été raccourci de 404 mètres au vu de la faible fréquentation de celui-ci. Il fut par conséquent renommé Tigignas-Fugna.

    Par la suite, la fréquence d’investissements à Savognin sera considérablement réduite. A signaler cependant en 1998 le nouveau télésiège débrayable six places du Piz Martegnas et le nouveau téléski Naladas en 1999. On note aussi qu'en 1998, le téléski Tigignas-Fugna est rallongé jusqu'à Somtgant au vu de la hausse de fréquentation de ce secteur. Toutefois, il gardera son nom de 1988.

    Durant les années 2000, la télécabine de Radons fermera sans aucun remplacement. Par conséquent, l'axe Savognin-Tigignas-Somtgant redevient le principal (et unique) accès au domaine skiable. On va donc parler d'un possible renforcement de cet axe, chose qui n'aura pas lieu immédiatement en raison de l'âge des appareils, trop récents à l'époque, mais aussi en raison des difficultés financières de l'exploitant. A la fin de cette crise, Savognin s'en sort avec un parc de remontées mécaniques moyennement ancien (à l’exception du télésiège Somtgant-Piz Martegnas et du téléski Naladas). Il faut donc une nouvelle installation pour relancer l’image du domaine. L’idée de reconstruire l'axe principal de la station est de retour. En 2012 pour donner modernité à son image, Savognin décide de remplacer les artères principales de la station : le télésiège Tigignas-Somtgant et le téléski Tigignas-Fugna (le téléski parallèle au télésiège) ont alors été remplacés par une télécabine débrayable 10 places Leitner. A noter que le projet initial prévoyait un prolongement ultérieur en aval vers Savognin pour remplacer le télésiège Savognin-Tigignas (télésiège ne nécessitant pas de remplacement imminent), remplacement qui sera finalement réalisé en 2019 mais par une télécabine indépendante et non par une prolongation de la télécabine Tigignas-Somtgant.

    Image IPB
    Le plateau de Tigignas de nos jours.


    3. La télécabine Tigignas-Somtgant, artère principale du domaine skiable d'altitude moyenne et ski propre

    La télécabine Tigignas-Somtgant, aussi appelée Panoramabahn, est un appareil permettant d'accéder au lieu-dit Somtgant, bien qu'il dessert également une belle zone de ski propre. Construite en 2012 par Leitner, la télécabine a été conçue dans le but de moderniser les remontées mécaniques de ce secteur commençant à être vieillissantes et dont le débit était insuffisant. L'accès était auparavant assuré par un télésiège et un téléski, ce qui n'était pas pratique notamment pour les piétons ou encore les lugeurs, clientèle très importante de Savognin puisque le domaine possède de multiples pistes de luges et beaucoup de chemins piétons. De ce fait, la télécabine est empruntée à la montée comme à la descente. A noter qu'elle est, comme la télécabine Savognin-Tigignas, exploitée en été pour la desserte de sentiers de randonnée. Côté technique, on retrouve ici un appareil classique de chez Leitner avec des cabines Diamond 10 places.

    Enfin, la télécabine Tigignas-Somtgant dessert les pistes suivantes :
    • La piste bleue Monas : Il s'agit d'une piste doublant la piste rouge Fugna avec un tracé par conséquent moins direct. Cette piste permet notamment aux débutants confirmés de s'initier tranquillement sur des pistes d'une difficulté plus importante.
    • La piste rouge Fugna : Il s'agit d'une piste très importante pour la station. En effet, en plus d'être une belle piste de ski propre, elle est homologuée par la FIS, ce qui lui permet d’accueillir diverses compétitions via un stade de slalom. On note aussi que cette piste est équipée d'un snowpark au tout début de celle-ci.



    Situation sur le plan des pistes (tracé de la télécabine en rouge)

    Image IPB

    Les caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques Administratives
    • TCD-Télécabine débrayable : Tigignas-Somtgant
    • Exploitant : Savognin Bergbahnen AG
    • Constructeur : Leitner
    • Année de construction : 2012

    Caractéristiques d’Exploitation
    • Saison d'exploitation : Hiver / été
    • Capacité : 10 personnes
    • Débit : 2000 personnes/heure (2600 personnes/heure*)
    • Vitesse d'exploitation : 6 m/s
    • Temps de trajet : 4 min 30 s

    Caractéristiques Géographiques
    • Altitude gare aval : 1593 m
    • Altitude amont : 2104 m
    • Dénivelée : 511 m
    • Longueur horizontale : 1560 m
    • Longueur développée : 1633 m
    • Pente moyenne : 32,76 %

    Caractéristiques Techniques
    • Gare motrice : Amont
    • Gare tension : Aval
    • Type de tension : Hydraulique
    • Type de motorisation : Asynchrone
    • Sens de montée : Droite
    • Nombre de pylônes : 12
    • Nombre de cabines : 38 (46 à terme pour le débit maximal)
    • Constructeur des cabines : Sigma
    • Type de cabines : Diamond
    • Fabricant du câble : Fatzer
    • Equipement électrique : Sisag

      * : valeurs en débit maximal


    4. Ligne et infrastructures de la télécabine Tigignas-Somtgant

    La gare aval

    Image IPB
    A gauche, la gare amont de la télécabine Savognin-Tigignas et à droite, la gare aval de la télécabine Tigignas-Somtgant.


    Située au niveau du plateau de Tigignas, nous trouvons une gare classique de chez Leitner assurant la tension de l'appareil. Elle est située à proximité de la télécabine Savognin-Tigignas, du téléski de Tigignas et du restaurant du même nom.

    Image IPB
    Approche de la gare aval...

    Image IPB
    ... dans son environnement, avec les P1 et P2.

    Image IPB

    Image IPB
    Vue de profil.

    Image IPB
    L'accès aux quais de la télécabine...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    Vue sur les lanceurs.

    Image IPB
    Le quai pour le débarquement.

    Image IPB
    Vue de trois-quarts.



    La ligne

    Image IPB
    Vue d'ensemble de la ligne.


    La ligne, longue d'environ 1,5 km, est assez régulière. Possédant 12 pylônes, la ligne possède une pente sans grande rupture jusqu'au pylône 5 où cette dernière s'accentue. Au niveau du pylône 6, la pente va légèrement s’adoucir avant d'être quasiment plate au niveau du pylône 9. Les pylônes sont, pour leur grande majorité, de type support à l'exception des pylônes 1 et 2 qui sont de type compression et des pylônes 5 et 10 qui sont de type support-compression. Enfin, la ligne arrive au niveau du lieu-dit Somtgant.

    Caractéristiques de la ligne
    • P1 : 12C/12C
    • P2 : 12C/12C
    • P3 : 12S/12S
    • P4 : 8S/8S
    • P5 : 4SC/4SC
    • P6 : 12S/12S
    • P7 : 8S/8S
    • P8 : 8S/8S
    • P9 : 12S/12S
    • P10 : 4SC/4SC
    • P11 : 10S/10S
    • P12 : 12S/12S


    Image IPB
    Le pylône 3.

    Image IPB
    On poursuit.

    Image IPB
    Vue sur le plateau de Tigignas avec le Piz Mitgel en toile de fond.

    Image IPB
    On s'approche du pylône 4...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    On se retourne une nouvelle fois.

    Image IPB
    Portée avant le pylône 5...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    On s'approche...

    Image IPB
    ... du pylône 6.

    Image IPB
    Longue portée avant le pylône 7.

    Image IPB
    On se retourne pour admirer la vue sur le village de Savognin et sur le Piz Mitgel.

    Image IPB
    Le pylône 7.

    Image IPB
    Longue portée avant...

    Image IPB
    ... le pylône 8.

    Image IPB
    On s'approche du pylône 9...

    Image IPB
    ... que voici.

    Image IPB
    Survol d'un stade de slalom avant...

    Image IPB
    ... le pylône 10.

    Image IPB
    On aperçoit à notre gauche un snowpark.

    Image IPB
    On se retourne une dernière fois.

    Image IPB
    La portée finale avant...

    Image IPB
    ... les pylônes 11 et 12.



    La gare amont

    Située au niveau du lieu-dit Somtgant, nous trouvons une gare classique de chez Leitner assurant la mise en mouvement du câble, la machinerie étant enterrée. Elle est située à proximité d'un poste de secours, du restaurant de Somtgant et du départ du télésiège Somtgant-Piz Martegnas. Les quais sont couverts et sont entourés de larges baies vitrées donnant sur les pistes. A noter la présence d'un garage semi-enterré permettant le rangement des cabines hors exploitation. Depuis l'arrivée, plusieurs pistes s'offrent à nous mais on peut également dévaler des pistes de luge ou encore se balader sur un sentier balisé.

    Image IPB
    Arrivée en gare amont, on aperçoit l'arbre lent reliant le réducteur à la poulie motrice.

    Image IPB
    Vue sur les quais de la gare.

    Image IPB
    Vue d'ensemble sur la gare amont, entourée de larges baies vitrées.

    Image IPB
    Les deux derniers pylônes ainsi que la gare amont.


    Les cabines

    La télécabine Tigignas-Somtgant est équipée de 38 cabines (46 cabines à terme) de type Diamond10 provenant de chez Sigma Cabins et pouvant accueillir jusqu'à dix personnes assises sur des banquettes classiques de ce type de cabine.

    Image IPB
    Une cabine en ligne.

    Image IPB
    Cabine survolant le snowpark et le stade de slalom.

    Image IPB

    Image IPB
    Une cabine en gare amont. On remarque au fond l'accès au garage.


    5. La télécabine Tigignas-Somtgant, un appareil à la hauteur des attentes

    La télécabine Tigignas-Somtgant a permis de donner une nouvelle image à la station, qui possédait alors un parc de remontées mécaniques assez vieillissant. La télécabine, comparée à ses prédécesseurs, permet maintenant de mieux acheminer skieurs, piétons ou encore lugeurs au niveau de Somtgant où l'on trouve des pistes de niveau intermédiaire mais aussi des pistes de luge ou encore des sentiers balisés pour les piétons. Cette télécabine est donc une réussite totale. Pour finir, voici deux photos de la télécabine depuis les pistes :

    Image IPB

    Image IPB
    La télécabine Tigignas-Somtgant, un appareil qui remplit amplement sa tâche.


    Ainsi se termine ce reportage.
    Merci de l'avoir lu et à bientôt.

    Je tiens à remercier Artsinol pour la bannière et pour une bonne partie du texte ainsi que SnowLoup pour ses photos.

    © – Avril 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

    Bannière : Artsinol
    Photos : SnowLoup
    Texte et mise en page : Pra'z Ropeways & Artsinol
    Date des photos : 07 février 2020

Commentaires

Page 1 sur 1
  1. Photo

    La Giettaz Projet 

    01 mars 2020 - 16:38
    Connaissez vous toutes les anciennes RM de l'espace diamant ?
  2. Photo

    SBfan 

    18 mai 2019 - 11:41
    Petite anecdote, plus qu'un message et tu sera au même rang que Crapouillo :D (636)
Page 1 sur 1